• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#SEPANGTEST MOTOGP - JOUR 3
Paris, le 8 février 2019

Ducati puissance 4 pour le dernier jour d'essais MotoGP à Sepang

Ducati puissance 4 pour le dernier jour d'essais MotoGP à Sepang

La troisième et dernière journée d'essais MotoGP à Sepang (Malaisie) est largement dominée par Ducati, qui place quatre de ses pilotes aux avant-postes : Petrucci, Bagnaia, Miller et Dovizioso. Viñales sur Yamaha et Crutchlow sur Honda s'accrochent tant bien que mal à ce train d'enfer rouge... Débriefing.

Imprimer

C'est de nouveau sous le soleil qu'a démarré la dernière journée de tests officiels MotoGP 2019 en Malaisie, marquée par l'apparition de nouveaux carénages chez Honda, Ducati et Yamaha.

Mais le principal fait marquant de ce troisième jour est le rythme hallucinant des prototypes 2019 : dès la pause déjeuner, six pilotes étaient déjà passés sous le record officieux établi par Lorenzo l'an dernier (1'58.830) !

Cette escouade était menée par Danilo Petrucci sur sa Demosedici officielle, auteur d'un splendide 1'58.239. Le remplaçant de Lorenzo précède d'une courte tête les Ducati Pramac de Fancesco Bagnaia et de Jack Miller, la GP19 d'usine de Andrea Dovizioso, la Yamaha officielle de Maverick Viñales et la Honda LCR semi-privée de Cal Crutchlow. Une demi-seconde seulement sépare ces six hommes !

Réduite au strict minium de 14 à 16h en raison des fortes chaleurs, l'activité a repris en fin de journée mais la hiérarchie n'évoluera pas : "Petrux" repart de Malaisie avec la satisfaction d'avoir abaissé de quelque six dixièmes la précédente référence de Lorenzo sur la même moto. De quoi rassurer l'italien, impressionné par son nouveau statut de pilote d'usine !

Le n°9 a semble-t-il profité des conseils généreusement prodigués par son coéquipier : Andrea Dovizioso lui a proposé hier de réaliser une simulation en "tandem", afin de faire remonter le maximum d'informations aux ingénieurs italiens dans des conditions similaires.

"Dovi" explique que si sa démarche peut surprendre, il y trouve son intérêt : "m'entraîner avec un autre pilote qui a la vitesse de Danilo, ça peut m'aider sur certains aspects et il y a des avantages pour nous deux", assure-t-il tandis que le clan Ducati applaudit des deux mains ce travail d'équipe.

Précisons que l'entente entre les deux pilotes officiels semble solide puisque Dovizioso a également recommandé son coach mental à Petrucci et l'aurait invité à participer à certaines de ses séances d'entraînements physiques. L'objectif du n°4 est clair : faire progresser suffisamment Petrucci pour qu'il s'intercale, au besoin, entre lui et ses rivaux...

Cette stratégie peut se montrer payante pour "Dovi" en fin de saison... sauf que si l'élève dépasse le maître, l'ambiance risque de vite se dégrader entre les deux italiens ! En attendant, Ducati récupère des données très précises pour développer sa moto.

Le prodige Bagnaia

Le constructeur italien peut également se réjouir d'avoir misé sur un pilote à fort potentiel en la personne du champion du monde Moto2 Francesco Bagnaia : le natif de Turin, très à l'aise depuis ses débuts en MotoGP, confirme sa vélocité en décrochant le deuxième chrono de ces tests à seulement 0,063 sec du leader.

Valentino Rossi, qui faisait courir ce jeune pilote de tout juste 22 ans dans son team Moto2 en 2018, dit de son protégé que son "talent naturel" est supérieur à celui de Franco Morbidelli, également issu de sa VR46 Academy : voila qui se confirme ! Au point d'inquiéter le "Docteur", potentiellement dépassé par ses jeunes pousses ?

"Pecco et Franco seront des adversaires redoutables car ils ont été formés à l'académie", prévoit le n°46. "S’ils parviennent à mon niveau et me battent ça va m'énerver, c’est évident. Nous avons tous les trois la même passion pour les motos, ce qui nous rapproche, même si je suis plus âgé", rappelle l'officiel Yamaha qui fêtera ses 40 ans dans exactement huit jours, le 16 février !

"Si la course avait lieu demain, on souffrirait"

Ce scénario redouté du vétéran du plateau s'est produit pour la première fois à Sepang : Bagnaia, premier débutant de ces essais, colle la bagatelle de 0,853 sec à Rossi, dixième derrière Takaaki Nakagami ! Franco Morbidelli fait également mieux que son maestro italien : l'italo-brésilien termine au huitième rang à 0,902 sec du leader sur sa Yamaha 2019 semi-officielle.

Attention toutefois à ne pas tirer de conclusions hâtives de cette hiérarchie : comme le rappelle avec justesse Petrucci, "nous repartons tous de ces tests avec zéro point".

En clair : briller pendant les essais est une chose, confirmer en course en est une autre. Et dans ce domaine, la bête de course n°46 sait généralement faire valoir son expérience et sa régularité, même s'il reste du chemin à parcourir... "Si la prochaine course avait lieu demain, on souffrirait", admet Rossi : "je ne pense pas qu'on ait grand chose de nouveau pour les essais au Qatar dans dix jours (le 23 février, NDLR) mais c'est un autre circuit, on verra bien !"

Marquez se préserve...

Marc Marquez, 11ème de cette journée derrière Rossi, n'a pas repris le guidon dans l'après-midi comme les deux jours précédents : le champion du monde en titre, gêné par son épaule convalescente mais "très content de ses sensations" sur ce dernier jour, a mis fin à son programme après 39 tours en piste essentiellement dédiés à l'analyse d'un moteur plus puissant dans les tours et d'un nouveau carénage.

Le pilote Honda - seul pilote du HRC en piste puisque Lorenzo soigne son poignet - devance Alex Rins, moins en verve que les jours précédents sur sa Suzuki. Un peu plus bas dans le classement figure Fabio Quartararo, 16ème de cette journée à 1,258 sec du leader. Le jeune français est en progression constante sur sa Yamaha, plus proche des M1 officielles que prévu.

Zarco 1er KTM et Quartararo 1er français

"Oui, j’ai effectivement la chance d’avoir la moto 2019", se réjouit El Diablo. "Ceci étant, je n’en sais pas plus sur la spécification (a priori moins de régime moteur et d'évolutions que celle de Morbidelli, NDLR). "Tout ce que je sais, c’est que nous avons une très bonne machine pour se battre cette année !"

Le débutant niçois - un poil agressif sur les freins ci-dessus ! - devance son compatriote Johann Zarco, qui hier déjà ne s'attendait pas à faire de tels progrès sur sa KTM. Le n°5 confirme aujourd'hui en étant de nouveau le premier pilote de la marque Orange devant son coéquipier Pol Espargaro et Miguel Oliveira, excellent débutant sur la KTM satellite Tech3.

Bien que sa 17ème position soit moins enthousiasmante que sa 11ème la veille, l'ancien pilote Tech3 se dit satisfait de sa courbe de progression et par les progrès effectués sur le train avant - assez physique - de la RC16. Un long chemin reste cependant à parcourir pour KTM, puisque Johann termine ces essais à 1,4 sec du chrono du référence.

Bilan mitigé chez Aprilia

Notons également le 22ème temps du pilote d'essais français Sylvain Guintoli sur la GSX-RR, juste devant l'Aprilia désormais développée par Bradley Smith. Aprilia repart de ces essais avec des sentiments mitigés malgré le prometteur 7ème chrono d'Aleix Espargaro.

Certes, l'espagnol se dit encouragé par les évolutions 2019 même s'il attend encore davantage de progession technique. Mais l'ambiance est restée un peu morose chez Aprilia car son nouveau pilote Andrea Iannone a très peu roulé en raison d'une rage de dents : l'ancien représentant Suzuki, sous antibiotiques, a bouclé sa valise dès jeudi soir...

Un contretemps fâcheux dans le développement nécessaire de la MotoGP de Noale, car la saison démarre dans exactement un mois au Qatar ! Autant dire qu'à ce stade, les grandes lignes sont définitivement tracées.

Résultats du troisième jour d'essais MotoGP à Sepang

  1. PETRUCCI, Danilo Mission Winnow Ducati 1:58.239
  2. BAGNAIA, Francesco Alma Pramac Racing 1:58.302 0.063
  3. MILLER, Jack Alma Pramac Racing 1:58.366 0.127
  4. DOVIZIOSO, Andrea Mission Winnow Ducati 1:58.538 0.299
  5. VIÑALES, Maverick Monster Energy Yamaha MotoGP 1:58.644 0.40
  6. CRUTCHLOW, Cal LCR Honda CASTROL 1:58.780 0.541
  7. ESPARGARO, Aleix Aprilia Racing Team Gresini 1:59.022 0.783
  8. MORBIDELLI, Franco Petronas Yamaha SRT 1:59.141 0.90
  9. NAKAGAMI, Takaaki LCR Honda IDEMITSU 1:59.148 0.909
  10. ROSSI, Valentino Monster Energy Yamaha MotoGP 1:59.155 0.91
  11. MARQUEZ, Marc Repsol Honda Team 1:59.170 0.931
  12. RINS, Alex Team SUZUKI ECSTAR 1:59.180 0.941
  13. BRADL, Stefan Honda Test Team 1:59.368 1.129
  14. RABAT, Tito Reale Avintia Racing 1:59.485 1.246
  15. MIR, Joan Team SUZUKI ECSTAR 1:59.486 1.247
  16. QUARTARARO, Fabio Petronas Yamaha SRT 1:59.497 1.258
  17. ZARCO, Johann Red Bull KTM Factory Racing 1:59.640 1.401
  18. ESPARGARO, Pol Red Bull KTM Factory Racing 1:59.751 1.512
  19. OLIVEIRA, Miguel KTM Tech 3 Racing 1:59.949 1.710
  20. ABRAHAM, Karel Reale Avintia Racing 2:00.378 2.13
  21. SYAHRIN, Hafizh KTM Tech 3 Racing 2:00.766 2.527
  22. GUINTOLI, Sylvain Suzuki Test Team 2:00.990 2.751
  23. SMITH, Bradley Aprilia Racing Factory Team 2:00.995 2.756
  24. KALLIO, Mika Red Bull KTM Factory Racing Test Team 2:01.020 2.781
  25. TEST 2, Yamaha Yamaha Test Team 2:01.243 3.004
  26. TEST 1, Yamaha Yamaha Test Team 2:01.719 3.480
  27. IANNONE, Andrea Aprilia Racing Team Gresini
  28. TSUDA, Takuya Suzuki Test Team

Classement combiné des trois jours d'essais MotoGP à Sepang

  1. 9 Danilo PETRUCCI (ITA) Mission Winnow Ducati DUCATI 1:58.23 Session 3
  2. 63 Francesco BAGNAIA (ITA) Alma Pramac Racing DUCATI 1:58.302 (+ 0.063) Session 3
  3. 43 Jack MILLER (AUS) Alma Pramac Racing DUCATI 1:58.366 (+ 0.127) Session 3
  4. 4 Andrea DOVIZIOSO (ITA) Mission Winnow Ducati DUCATI 1:58.538 (+ 0.299) Session 3
  5. 12 Maverick VIÑALES (SPA) Monster Energy Yamaha YAMAHA 1:58.644 (+ 0.405) Session 3
  6. 35 Cal CRUTCHLOW (GBR) LCR Honda CASTROL HONDA 1:58.780 (+ 0.541) Session 3
  7. 41 Aleix ESPARGARO (SPA) Aprilia Racing Team Gresini APRILIA 1:59.022 (+ 0.783) Session 3
  8. 21 Franco MORBIDELLI (ITA) Petronas Yamaha SRT YAMAHA 1:59.141 (+ 0.902) Session 3
  9. 30 Takaaki NAKAGAMI (JPN) LCR Honda IDEMITSU HONDA 1:59.148 (+ 0.909) Session 3
  10. 46 Valentino ROSSI (ITA) Monster Energy Yamaha YAMAHA 1:59.155 (+ 0.916) Session 3
  11. 93 Marc MARQUEZ (SPA) Repsol Honda Team HONDA 1:59.170 (+ 0.931) Session 3
  12. 42 Alex RINS (SPA) Team SUZUKI ECSTAR SUZUKI 1:59.180 (+ 0.941) Session 3
  13. 6 Stefan BRADL (GER) Honda Test Team HONDA 1:59.368 (+ 1.129) Session 3
  14. 53 Tito RABAT (SPA) Reale Avintia Racing DUCATI 1:59.485 (+ 1.246) Session 3
  15. 36 Joan MIR (SPA) Team SUZUKI ECSTAR SUZUKI 1:59.486 (+ 1.247) Session 3
  16. 20 Fabio QUARTARARO (FRA) Petronas Yamaha SRT YAMAHA 1:59.497 (+ 1.258) Session 3
  17. 5 Johann ZARCO (FRA) Red Bull KTM Factory Racing KTM 1:59.640 (+ 1.401) Session 3
  18. 44 Pol ESPARGARO (SPA) Red Bull KTM Factory Racing KTM 1:59.751 (+ 1.512) Session 3
  19. 88 Miguel OLIVEIRA (POR) Red Bull KTM Tech 3 KTM 1:59.949 (+ 1.710) Session 3
  20. 17 Karel ABRAHAM (CZE) Reale Avintia Racing DUCATI 2:00.378 (+ 2.139) Session 3
  21. 29 Andrea IANNONE (ITA) Aprilia Racing Team Gresini APRILIA 2:00.510 (+ 2.271) Session 2
  22. 66 Mika KALLIO (FIN) Red Bull KTM Factory Racing Team KTM 2:00.523 (+ 2.284) Session 2
  23. 55 Hafizh SYAHRIN (MAL) Red Bull KTM Tech 3 KTM 2:00.766 (+ 2.527) Session 3
  24. 31 Yamaha TEST 1 (JPN) Yamaha Test Team YAMAHA 2:00.965 (+ 2.726) Session 1
  25. 50 Sylvain GUINTOLI (FRA) Suzuki Test Team SUZUKI 2:00.990 (+ 2.751) Session 3
  26. 38 Bradley SMITH (GBR) Aprilia Factory Racing APRILIA 2:00.995 (+ 2.756) Session 3
  27. 32 Yamaha TEST 2 (JPN) Yamaha Test Team YAMAHA 2:01.243 (+ 3.004) Session 3
  28. 85 Takuya TSUDA (JPN) Suzuki Test Team SUZUKI 2:03.276 (+ 5.037) Session 2

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le dispositif MotoGP sur Canal+ en 2019

Ce n'est plus un secret : les catégories MotoGP, Moto2 et Moto3 seront diffusés sur Canal+ en 2019 - et ce pour "trois à cinq ans", nous assure un des responsables de la chaîne cryptée. Les habitudes des passionnés de sport moto vont changer et il va falloir s'adapter à une nouvelle grille des programmes. Avant-goût.
Projet Honda Africa Twin 1100 : vraiment une bonne idée ?

Alors que selon une rumeur persistante, Honda réfléchirait à  la possibilité d'accroître la cylindrée de son Africa Twin, MNC s'interroge : le bicylindre parallèle 998 cc développant 95 ch et 98 Nm gagnerait en performances en passant à 1100 cc d'ici 2020 pour tenter de donner la réplique aux motos concurrentes de 1200, voire 1300 cc... mais est-ce vraiment la bonne voie ? Réflexions.
Trail 1 commentaire
BMW Motorrad fait tourner son futur flat-twin R18 en vidéo

Après avoir dévoilé en décembre un moteur inédit sur une - très - originale moto préparée par l'atelier japonais Custom Works Zon, BMW nous permet maintenant d'écouter ce gros Boxer qui pourrait équiper de futures R1800C, R1800B, etc. Explications.
Lorenzo prévoit d'arriver diminué au Qatar...

En raison de sa blessure au poignet, le nouveau pilote du HRC prévoit d'arriver à "80% de sa forme" aux prochains tests MotoGP du Qatar samedi, mais espère remonter à "85 ou 90%" pour la première course le 10 mars... Explications.
GP du Qatar 2 commentaires
Rossi fête ses 40 ans la veille des 26 ans de Marquez 

Valentino Rossi et Marc Marquez ont tous deux célébré ce week-end leur anniversaire : le doyen du plateau MotoGP est entré dans la quarantaine samedi 16 février, tandis que le champion du monde en titre a fêté ses 26 ans dimanche 17...
Cluzel et Mahias en embuscade aux premiers tests Supersport de Phillip Island

Ça y est, les pilotes du WorldSBK roulent en Australie ! En Supersport, Jules Cluzel et Lucas Mahias se hissent logiquement aux avant-postes, tandis que Corentin Perolari découvre le magnifique circuit de Philip Island et que Jules Danilo poursuit son apprentissage de la catégorie... Premiers chronos et commentaires.
Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 3 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 5 commentaires

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Tests d'intersaison
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avr. : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juil. : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
12 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 sept. : GP de San-Marin
22 sept. : GP d'Aragón
6 oct. : GP de Thaïlande
20 oct. : GP du Japon
27 oct. : GP d'Australie
3 nov. : GP de Malaisie
17 nov. : GP de Valence

SAISON MOTOGP 2019  |  SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...