• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TESTS MOTOGP SEPANG - J3
Paris, le 30 janvier 2018

Essais MotoGP Sepang - Jour 3 : Lorenzo affole les records sur la Ducati 2018 !

Essais MotoGP Sepang - Jour 3 : Lorenzo affole les records sur la Ducati 2018 !

La troisième et dernière journée d'essais officiels MotoGP 2018 à Sepang marque le retour aux avant-postes de Jorge Lorenzo sur Ducati, seul pilote descendu sous la barre des 1'59 dans un tour record ! Dani Pedrosa et Cal Crutchlow (Honda) sont relégués à deux dixièmes devant Andrea Dovizioso (Ducati).

Imprimer

L'année 2018 commence fort pour Jorge Lorenzo, auteur du meilleur chrono de la première séance d'essais officiels à Sepang : le majorquin a profité d'excellentes conditions météo pour boucler un retentissant 1'58.830 en première partie de journée, quand les températures pas encore trop élevées sont favorables à la performance.

Seul pilote à être descendu sous la barre symbolique des 1'59 pendant ces tests, "Jorgueil" frappe un énorme coup : son tour canon - non officiel, car réalisé en dehors d'une course - le place sous le record homologué du circuit malais réalisé par Pedrosa lors du GP de Malaisie 2015 (1'59.053). Lorenzo est aussi plus rapide que le record "officieux" signé par Marquez pendant l'intersaison 2015 (1'58.867) !

Autrement dit, le n°99 a renoué avec cette vélocité incroyable qui le caractérise... l'espace d'un tour en tout cas, et malgré une petite chute sans incidence dans le virage 1. Sa performance démontre tous les progrès réalisés par Lorenzo sur la Ducati mais aussi ceux de Michelin, puisque les précédents records dataient de l'ère Bridgestone.

Lorenzo n'a cessé de le dire pendant ces trois journées : la Desmosedici 2018 lui permet d'avantage d'exprimer son style naturel. Plus facile à inscrire en courbes, ce nouveau millésime semble effectivement bien né ! Reste à confirmer sur un autre circuit, plus sinueux, car les longues courbes rapides de Sepang sourient traditionnellement aux motos de Bologne.

Honda bien placé

Honda aussi repart de Malaisie avec le sourire, dans la mesure où Dani Pedrosa décroche le deuxième temps à 0,179 sec du chrono de référence. Comme chaque hiver, le HRC a déployé de gros moyens puisque Pedrosa, Marquez et Crutchlow ont testé trois configurations moteur, plusieurs ajustement châssis et un nouveau carénage doté d'appendices proéminents !

Ce carénage - très inspiré de celui des Ducati - a été écarté par Marquez, qui lui reproche de rendre la Honda plus difficile à manier dans les courbes rapides et un peu plus lente en termes de vitesse de pointe. Deux contreparties logiques, causées par la traînée supérieure générée par les ailerons. 

Cal Crutchlow - impliqué dans le développement de la RCV pour aider les pilotes officiels - s'est aussi très bien tiré de l'exercice avec le troisième chrono à 0,222 sec du leader. De quoi donner du baume au coeur à l'équipe LCR, un peu dépitée par le manque de régularité et de coups d'éclats du britannique l'an dernier.

Quatrième à 0,339 sec, Andrea Dovizioso accuse un déficit significatif de vélocité sur son coéquipier chez Ducati. Mais le vice-champion du monde n'a cependant pas à rougir de la comparaison, lui qui a pour habitude de bâtir solidement les fondations de sa saison. Rappelons qu'en 2017, personne n'avait vu venir son impressionnante montée en puissance avec six victoires à la clé !

Le champion du monde en titre, justement, clôt ces essais à la 7ème place derrière la Ducati de Miller et la Suzuki de Rins. Une performance assez modeste de la part du flamboyant Marquez, qui a cependant confié être concentré sur le nombre important de pièces à traiter pendant ce test.

"Je suis vraiment très satisfait de ces premiers tests", se réjouit Jack Miller : "le feeling avec la moto est très bon et je pense qu'on a encore de bonnes marges de progression. En Thaïlande on travaillera sur les détails, mais en attendant le rythme pendant le long run d'aujourd'hui est vraiment encourageant".

Zarco revient au châssis 2016 ! 

L'espagnol devance Valentino Rossi, 8ème à 0,619 sec, qui a tourné un peu moins vite que la veille quand il avait signé le 2ème temps (1'59.390 contre 1'59.49). Pour son coéquipier Maverick Viñales, la comparaison est encore plus cruelle : lui aussi moins rapide qu'hier, "Mack" passe de la 1ère à la... 18ème place (7ème au classement combiné des trois jours). Les deux officiels Yamaha se sont concentrés sur le nouveau moteur et le châssis redessiné sur le modèle de 2016.

Johann Zarco termine pour sa part 9ème de ce dernier jour en 1'59.511. Le français a gagné deux dixièmes par rapport à la veille... en revenant au châssis 2016 ! Yamaha lui avait donné le choix entre le cadre 2017 ou 2016, mais Zarco a finalement retenu celui qu'il utilisait l'année dernière, faute d'avoir bien pu cerner la nouvelle configuration.

Le pilote Tech3 a fait ce choix malgré les effets positifs qu'il attribue au nouveau châssis, comme un surcroît de stabilité qui lui apporte du confort. Mais le bât blesse selon lui en termes de ressenti et de vélocité pure, surtout avec le pneu neuf. Rappelons que selon Rossi et Viñales, le cadre 2017 est à l'origine des soucis de motricité de la M1.

Le bal des débutants 2018

Du côté des "rookies", c'est Takaaki Nakagami qui signe la meilleure référence sur sa Honda-LRC à 1,2 sec du leader. Le nouveau coéquipier de Cal Crutchlow se classe derrière l'Aprilia d'Aleix Espargaro et devant la Ducati d'Alvaro Bautista, deux pilotes très expérimentés en catégorie reine.

Le champion du monde Moto2 en titre, Franco Morbidelli, enregistre quant à lui le 17ème temps à 1,696 sec sur sa Honda Marc VDS, juste devant Viñales et Abraham. Les deux autres débutants, Xavier Simeon chez Ducati Avintia et Tom Lüthi chez Honda Marc VDS, terminent respectivement 20ème et 24ème.

"En montant sur la moto ce matin j'avais mal aux doigts de la main gauche suite à ma chute d'hier, mais j'ai pu continuer grâce aux antidouleurs", explique Morbidelli. "Cet après-midi on a travaillé avec le pneu arrière medium et je suis content des résultats. J'ai tourné autour de 2'01, ce qui n'est pas si mal avec ce pneu. Ensuite on a voulu aller chercher un chrono, mais les conditions en fin de séance n'etaient pas aussi bonnes que ce matin et je n'ai pas pu améliorer mon temps. C'était le premier test de l'année, on a réussi à accomplir pas mal de travail et je me sens bien avec mon équipe".

Cette dernière journée était marquée par l'absence en piste – mais pas dans les paddocks – de l'espagnol Pol Espargaro, victime d'une grosse chute la veille sur sa KTM officielle, dont il s'est relevé bien "chiffonné". Son coéquipier Bradley Smith termine cette journée à une lointaine 22ème position à 2,139 sec, devant la Suzuki GSX-RR pilotée en renfort par Sylvain Guintoli.

La meilleure performance du clan Suzuki est de nouveau à mettre au crédit d'Alex Rins (6ème), alors que son expérimenté voisin de box Andrea Iannone termine loin derrière (12ème). 

"Nous sommes très contents et on est rechargé à fond pour continuer à travailler lors du prochain test en Thaïlande", se réjouit Rins. Les pilotes reprendront en effet le guidon du 16 au 18 février pour de nouveaux tests sur le circuit de Buriram (Thaïlande), où le MotoGP se rendra pour la première fois pendant la prochaine tournée du Pacifique en octobre.  

Résultats du troisième jour des essais officiels MotoGP à Sepang

  1. LORENZO, Jorge Ducati Team 1:58.830    
  2. PEDROSA, Dani Repsol Honda Team 1:59.009 0.179   
  3. CRUTCHLOW, Cal LCR Honda CASTROL 1:59.052 0.222  
  4. DOVIZIOSO, Andrea Ducati Team 1:59.169 0.339  
  5. MILLER, Jack Alma Pramac Racing 1:59.346 0.516
  6. RINS, Alex Team SUZUKI ECSTAR 1:59.348 0.518  
  7. MARQUEZ, Marc Repsol Honda Team 1:59.382 0.552  
  8. ROSSI, Valentino Movistar Yamaha MotoGP 1:59.449 0.619  
  9. ZARCO, Johann Monster Yamaha Tech 3 1:59.511 0.681  
  10. PETRUCCI, Danilo Alma Pramac Racing 1:59.528 0.698  
  11. RABAT, Tito Reale Avintia Racing 1:59.547 0.717 
  12. IANNONE, Andrea Team SUZUKI ECSTAR 1:59.615 0.785
  13. ESPARGARO, Aleix Aprilia Racing Team Gresini 1:59.962 1.132
  14. NAKAGAMI, Takaaki LCR Honda IDEMITSU 2:00.071 1.241
  15. BAUTISTA, Alvaro Ángel Nieto Team 2:00.205 1.37 
  16. KALLIO, Mika KTM Test Team 2:00.464 1.634
  17. MORBIDELLI, Franco EG 0,0 Marc VDS 2:00.526 1.696  
  18. VIÑALES, Maverick Movistar Yamaha MotoGP 2:00.547 1.717
  19. ABRAHAM, Karel Ángel Nieto Team 2:00.574 1.744  
  20. SIMEON, Xavier Reale Avintia Racing 2:00.784 1.954  
  21. REDDING, Scott Aprilia Racing Team Gresini 2:00.812 1.982
  22. SMITH, Bradley Red Bull KTM Factory Racing 2:00.969 2.139
  23. GUINTOLI, Sylvain Suzuki Test Team 2:01.120 2.290
  24. LUTHI, Thomas EG 0,0 Marc VDS 2:01.126 2.296
  25. HERNANDEZ, Yonny Monster Yamaha Tech 3 2:01.223 2.393
  26. TEST3, Yamaha Yamaha Test Team 2:01.385 2.555
  27. TEST2, Yamaha Yamaha Test Team 2:01.679 2.849
  28. TEST1, Yamaha Yamaha Test Team  
  29. ESPARGARO, Pol Red Bull KTM Factory Racing  
  30. PIRRO, Michele Ducati Test Team  

Classement combiné des trois jours d'essais MotoGP 2018 à Sepang

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP d’Allemagne 2021 : Marquez, Oliveira, Quartararo et Zarco s’expliquent

La course de MotoGP 2021 au Sachsenring a fait trois heureux : Marc Marquez remporte sa 57ème victoire en catégorie reine après 581 jours de disette, Miguel Oliveira hisse sa KTM sur un troisième podium consécutif et Fabio Quartararo consolide son avance au championnat, 22 points devant notre compatriote Johann Zarco. Déclarations.
GP d'Allemagne 3 commentaires
Le contrôle technique moto en passe d'être adopté en 2023

Mauvaise nouvelle : la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC), supervisée par le ministère de la transition écologique, se prépare à officialiser le contrôle technique pour les motos et scooters sous pression de l'Europe. La Fédération française des motards en colère (FFMC) fustige la concrétisation d'une initiative inutile et coûteuse. Décryptage.
Pratique 7 commentaires
GP Allemagne : Marquez redevient Marc au Sachsenring

Marc Marquez renoue avec le succès pour la première fois depuis son retour de blessure sur "son" circuit fétiche du Sachsenring. L'officiel Honda poursuit sa série de victoires consécutives dans la Saxe avec ce 11ème succès de rang toutes catégories confondues, son 8ème en catégorie reine ! Oliveira et Quartararo complètent le podium. Compte rendu et résultats.
GP d'Allemagne 55 commentaires
Les motos d'avant juillet 2004 bannies des Zones à faibles émissions de Paris

Paris, première ville de France à introduire des Zones à faibles émissions (ZFE), poursuit son offensive contre les véhicules les moins récents jugés polluants : les motos et scooters mis en circulation avant le 1er juillet 2004 (Crit'Air 4), entre autres, ne peuvent plus circuler à l'intérieur du périmètre de l'A86 depuis le 1er juin 2021 ! Le point complet MNC.
Pratique 7 commentaires
Stationnement payant pour les motos et scooters non électriques à Paris en 2022

Paris met fin comme prévu à la gratuité du stationnement pour les deux-roues thermiques : à partir de janvier 2022, garer sa moto ou son scooter - sauf électriques - dans les rues de la capitale sera payant à hauteur de 50% des tarifs pratiqués pour les voitures. Cette démarche s'accompagne par ailleurs d'une hausse importante du prix du stationnement... Explications.
Pratique 1 commentaire
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Diablo Rosso 4

Retrouvez notre essai vidéo du nouveau pneu Pirelli Diablo Rosso IV, en complément de notre test complet à lire sur MNC : présentation, qualités, défauts et toutes nos sensations en direct et en embarquée.
Essai Royal Enfield Meteor 350 : mini cruiser, maxi coup de coeur ?

La Meteor 350 arrive en ce moment dans les concessions Royal Enfield. Son impact sera-t-il aussi retentissant que le trail Himalayan 410 ou le Twin 650 ? L’importateur SIMA n’y croyait pas, avant de monter sur ce mini cruiser. Qu’en pense Moto-Net.Com au terme de son test éclair ? Réponse...
Custom 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto du Japon 3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 10 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 31 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence

Courses reportées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...