• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#SEPANGTEST MOTOGP - JOUR 1
Paris, le 6 février 2019

Marquez domine le premier jour des essais MotoGP à Sepang... mais pensait être meilleur que ça !

Marquez domine le premier jour des essais MotoGP à Sepang... mais pensait être meilleur que ça !

L'épaule douloureuse de Marc Marquez ne l'a pas empêché de réaliser le meilleur temps de la première journée d'essais MotoGP de l'année 2019 sur le circuit de Sepang (Malaisie). Le champion du monde en titre, solide leader sur sa Honda, devance la Suzuki d'Alex Rins et la Yamaha de Maverick Viñales. Débriefing.

Imprimer

D'une pierre deux coups ! En frappant le premier aux essais MotoGP de Sepang, non seulement Marc Marquez se rassure quant à son état de santé, mais il prévient aussi d'emblée ses adversaires : le champion du monde en titre sera au rendez-vous en 2019, bien que son épaule gauche le fasse encore souffrir et manque de force sur les freinages ! De quoi également rassurer le clan Honda, privé de Lorenzo mais aussi de son team manager Alberto Puig, qui s'est cassé le bras à moto juste avant la reprise en Malaisie...

La poisse semble donc s'acharner sur la marque ailée en ce début de saison 2019 : rappelons que le pilote "semi-officiel" chez Honda-LCR, Cal Crutchlow, sort lui aussi de trois mois sans moto ! Lourdement blessé à la cheville en Australie, le pilote anglais reprend le guidon pour la première fois cette semaine : par prudence, c'est son coéquipier Takaaki Nakagami qui sera chargé de dégrossir les pièces à tester.

Marquez donne un coup d'épaule

Voir Marquez au sommet est donc un réconfort pour le HRC, d'autant que son pilote vedette n'a pas mis longtemps pour faire parler la poudre : le n°93 est descendu en 1'59.621 dans son 26ème tour, avant de rentrer définitivement au box trois tours plus tard. Le catalan est ainsi à la fois le plus rapide et le moins présent en piste : tous ses rivaux ont bouclé entre 50 et 65 tours pendant cette première journée ensoleillée.

Son chrono le place à environ 6 dixièmes du record officiel de la piste malaise, détenu depuis 2015 par Dani Pedrosa en 1'59.053. Soulignons néanmoins qu'un certain Jorge Lorenzo est descendu en 1'58.830 l'année dernière lors du dernier jour des essais hivernaux sur sa Ducati : un tour record... mais pas officiel car disputé en dehors d'un Grand Prix.

"Je suis très content de reprendre le guidon après ce long hiver, mais je m’attendais à être meilleur que ça", commente pourtant Marquez, étonnamment déçu par sa prestation matinale. "Je n’ai toujours pas de force, ça passe pendant un ou deux tours mais j’ai dû changer mon style de pilotage pour compenser. Je me suis arrêté tôt pour m’économiser, il reste deux jours et on verra comment ça se passe. Honda a beaucoup travaillé cet hiver, on a essayé quelques trucs mais la liste est encore très longue. On teste d’abord les choses les plus importantes. La moto est déjà bien avancée mais il reste encore plein de trucs à essayer avant le Qatar"...

Rins et Viñales à l'affût ...

Deuxième à 0,259 seconde de Marquez, Alex Rins démontre que la Suzuki sera en mesure de jouer dans le groupe de tête comme elle l'a fait à plusieurs reprises l'année dernière. Rins assoit par ailleurs son statut de nouveau chef de file du clan d'Hamamatsu : son coéquipier Joan Mir, débutant en MotoGP, ne pointe qu'au 23ème rang.

"Mes premières impressions sont excellentes et on a plein de nouvelles pièces à tester pour peaufiner notre moto 2019", confirme le n°42 : "les chronos et le rythme étaient déjà élevés aujourd'hui, donc je sens qu'on a un bon potentiel. Je veux commencer l'année le mieux possible pour faire une saison régulière dès le début".

Bon début de saison également pour Yamaha, qui voit Maverick Viñales décrocher le troisième temps à 0,316 sec. Malgré l'importance de cet écart, cette entrée en matière pourra donner du baume au coeur au nouveau n°12 : une bonne chose quant on connaît la sensibilité aux performances de "Mack", désormais épaulé sur le plan mental par l'ancien pilote Julian Simon.

 "Je suis vraiment content car je me suis immédiatement senti à l'aise", a commenté Viñales. "Je me suis beaucoup entraîné à moto cet hiver, donc physiquement je suis bien.  Je veux passer les trois jours à fond et je peux être assez précis sur la piste. Il reste encore une marge de progression et c'est très important si on veut se battre pour le championnat. J'aimerais améliorer l'accéleration et aussi un peu le freinage, qui nous a causé beaucoup de problèmes l'an dernier. Je suis concentré là dessus".

Esteve Rabat (+0,362 sec) et Danilo Petrucci (+0,430 sec) complètent le Top 5 de cette première journée d'essais à Sepang devant Valentino Rossi (+0,433 sec), qui révèle comme chaque année une décoration de casque spécifique qu'il portera pendant les essais d'intersaison. 

 "J'ai demandé à Aldo (Drudi, son designer, NDLR) de prendre un pinceau et de dessiner à main levée, comme il faisait avant. Et le résultat est super !", se réjouit le n°46 en présentant ce casque AGV aux couleurs vives qui renvoie effectivement un aspect "brut" de coups de pinceaux. 

Concernant sa première journée, le Docteur rappelle tout d'abord qu'il a trouvé ça "génial de remonter sur la moto, même si c'était dur physiquement car il a fait très chaud".

"Le premier jour a été plutôt positif", poursuit-il  : "j'ai toujours eu de bonnes sensations avec la moto et j'ai beaucoup travaillé sur l'amélioration du grip et des chronos, surtout sur pneus usés. Comme c'est le premier jour, j'ai un peu regardé les temps des leaders et on n'est pas si loin. Il semble qu'on a progressé par rapport à l'an dernier".

Peco Bagnaia premier débutant de la journée

Plus loin dans le classement se trouvent la Ducati d'Andrea Dovizioso (8ème à 0,576 sec), la KTM de Pol Espargaro (10ème à 0,692 sec), la Ducati de Jack Miller (11ème à 0,762 sec) et la Honda Cal Crutchlow (14ème à 1,060 sec), qui reprend gentiment ses marques sur la RC213V. L'anglais est suivi par Francesco Bagnaia, 15ème et premier débutant de ce classement sur sa Ducati Pramac à 1,073 sec de Marquez.

Le coéquipier de Miller devance un autre débutant : Miguel Oliveira (ci-dessus), pourtant ralenti par un problème technique sur sa KTM satellite gérée par Tech3.

Le rookie portugais se permet même d'être le deuxième pilote KTM de la journée : il précède le pilote d'essais de la marque Orange Mika Kallio (19ème) et surtout Johann Zarco (20ème), qui roule pourtant depuis samedi à Sepang dans le cadre du déverminage des motos que les teams surnomment "shakedown".

"C'est un grand circuit avec des virages rapides et la chaleur permet de bien tester le train avant afin de mieux appréhender les points faibles ", a commenté Johann.

Premier pilote français en 2'00.985, le débutant Fabio Quartararo termine 18ème à 1,364 sec du leader sur sa M1 de la nouvelle structure Petronas SRT (Sepang Racing Team), qui remplace Tech3 en tant que team satellite Yamaha.  

"Ce n'est pas simple d'avoir des sensations sur une moto aussi puissante, mais je pensais que les premiers tours seraient plus difficiles", explique El Diablo. "Je suis content car j'ai progressé : alors qu'à Jerez il fallait que j'enchaîne de nombreux tours pour faire un bon chrono, aujourd'hui j'ai pu faire un temps de qualif' après seulement deux tours. Le test de Sepang est différent de celui de Jerez, qui est un circuit beaucoup plus petit. Ici, on a de grandes lignes droites et il fait très chaud. Demain on continuera à travailler sur la moto en essayant d'avoir de meilleures sensations au freinage".

Résultats et classement du premier jour d'essais MotoGP à Sepang

  1. MARQUEZ, Marc Repsol Honda Team 1:59.621 
  2. RINS, Alex Team SUZUKI ECSTAR 1:59.880 0.259
  3. VIÑALES, Maverick Monster Energy Yamaha MotoGP 1:59.937 0.316 
  4. RABAT, Tito Reale Avintia Racing 1:59.983 0.362
  5. PETRUCCI, Danilo Mission Winnow Ducati 2:00.051 0.430
  6. ROSSI, Valentino Monster Energy Yamaha MotoGP 2:00.054 0.433
  7. NAKAGAMI, Takaaki LCR Honda IDEMITSU 2:00.158 0.53
  8. DOVIZIOSO, Andrea Mission Winnow Ducati 2:00.197 0.576 
  9. BRADL, Stefan Honda Test Team 2:00.214 0.593
  10. ESPARGARO, Pol Red Bull KTM Factory Racing 2:00.313 0.692
  11. MILLER, Jack Alma Pramac Racing 2:00.383 0.762
  12. MORBIDELLI, Franco Petronas Yamaha SRT 2:00.460 0.839
  13. ESPARGARO, Aleix Aprilia Racing Team Gresini 2:00.602 0.981
  14. CRUTCHLOW, Cal LCR Honda CASTROL 2:00.681 1.060
  15. BAGNAIA, Francesco Alma Pramac Racing 2:00.694 1.073
  16. OLIVEIRA, Miguel KTM Tech 3 Racing 2:00.902 1.281 
  17. TEST 1, Yamaha Yamaha Test Team 2:00.965 1.344
  18. QUARTARARO, Fabio Petronas Yamaha SRT 2:00.985 1.364 
  19. KALLIO, Mika Red Bull KTM Factory Racing Test Team 2:01.054 1.433
  20. ZARCO, Johann Red Bull KTM Factory Racing 2:01.121 1.500
  21. IANNONE, Andrea Aprilia Racing Team Gresini 2:01.249 1.628
  22. GUINTOLI, Sylvain Suzuki Test Team 2:01.286 1.665
  23. MIR, Joan Team SUZUKI ECSTAR 2:01.432 1.811
  24. ABRAHAM, Karel Reale Avintia Racing 2:01.627 2.006
  25. TEST 2, Yamaha Yamaha Test Team 2:01.736 2.115
  26. SYAHRIN, Hafizh KTM Tech 3 Racing 2:01.853 2.232
  27. SMITH, Bradley Aprilia Racing Factory Team  
  28. TSUDA, Takuya Suzuki Test Team  

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Meilleur temps des essais,..."mais je m’attendais à être meilleur que ça"...z'êtes sûr que c'est Rossi le grand maître de la guerre psychologique dans le paddock ?
Bestof: 
1
c'est le premier jour un peu déformé par l'absence de lorenzo et la position en observateur de Cruchtlow. Ce qu'il y a à en tirer à mon avis : 1 - Les KTM ne sont pas la aucune même celle de Kallio qui est devant Zarko, la mailleure place est 10éme celle de Espargaro, Alex Rins est la, seule suzuki a se montrer et surtout Marquez a préservé son épaule mais il est devant tout le monde, les yams et Ducati sont pas loin

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 1 commentaire
Essai Honda NT1100 2022 : la tête de l'exploit

Combien peut valoir une moto routière confortable mais dynamique, rigoureuse mais pas ennuyeuse, sophistiquée mais évidente à piloter ? Pour Honda, la réponse est 13 999 euros et prend le visage - qui ne plaira pas à tout le monde - de la nouvelle NT1100. Essai de cette déclinaison GT de l'Africa Twin qui a littéralement "tout compris".
Routière 5 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
La Suzuki Katana un peu plus moderne et bien plus classe en 2022

Étroitement dérivée de la GSX-S1000, la Katana 2022 disposera d’un 4-cylindres de dernière génération plus propre, plus costaud et plus sophistiqué, tandis que sa partie cycle et ses lignes ne bougent pas. Les deux nouveaux coloris en revanche se veulent plus "premium". Découverte.
Roadster 2 commentaires
Honda refait "Forza" avec son nouveau scooter ADV350

Honda ajoute un nouveau scooter dans sa gamme 2022 avec l'ADV350, qui associe le look baroudeur apprécié du X-ADV 750 et le moteur du Forza 350. Présentation.
Scooters 1 commentaire
Les Yamaha MT-09 et MT-09 SP accessibles aux permis moto A2 en 2022

Yamaha change de stratégie avec sa MT-09, jusqu'ici réservée aux motards détenteurs du permis A : les nouveaux permis A2 ont désormais accès au plus turbulent des roadsters japonais, grâce au bridage inédit de son 3-cylindres à 47,5 ch (35 kW) ! Explications.
Deux nouveaux coloris 2022 pour la Ténéré 700... et un prototype de Raid !

La saga Ténéré se poursuit en 2022 à travers deux nouveaux coloris : Bleu "Icon" pour le modèle standard et Blanc "Heritage" - tranché de rouge bien sûr - pour la Rally Edition. Mais ce n’est pas tout ! Yamaha travaille sur une Ténéré 700 Raid plus baroudeuse... Ambiance de la brousse.
La Yamaha MT-10 SP à suspensions électroniques repart pour un tour 

La patronne est de retour. La MT-10 SP qui chapeaute la gamme des roadsters MT chez Yamaha profite pour 2022 des mêmes évolutions que la MT-10 "tout court". Elle intègre la dernière génération de suspensions semi-actives Öhlins, conserve ses durits de freins tressés et se pare d’un sabot moteur. Présentation.
Roadster 1 commentaire
La Versys 650 continue son bonhomme de route en 2022

L’un des trails - routiers - préférés des motards français évolue en 2022 : la Versys 650 conserve l’essentiel de sa mécanique largement éprouvée et se concentre sur la cosmétique et l’électronique : la petite Kawasaki reçoit une nouvelle tête et une nouvelle bulle, ainsi qu’un écran couleur et un antipatinage. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...