• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TESTS OFFICIELS PORTIMAO
Paris, le 24 juillet 2014

Devoirs de vacances remplis pour Sykes, Guintoli, Baz et compagnie

Devoirs de vacances remplis pour Sykes, Guintoli, Baz et compagnie

Dix pilotes du World Superbike ont pris part aux essais officiels qui se tenaient lundi et mardi sur le circuit de Portimao. Le champion du monde Tom Sykes repart du Portugal avec le meilleur temps, suivi de ses deux grands rivaux : Guintoli et Baz.

Imprimer

Alors que des milliers de touristes s'entassaient sur les jolies plages de l'Algarve (extrême sud du Portugal) et s'y tournaient les pouces sous un chaud soleil en enchaînant les glaces, dix pilotes du World Superbike se sont retrouvés lundi et mardi sur le circuit de Portimao pour enchaîner... les tours...

Le rendez-vous était important puisqu'il s'agissait de la dernière occasion de travailler sur les motos avant de partir en grandes vacances (six semaines !). Pirelli, manufacturier unique du championnat WSBK, était également présent pour faire goûter aux pilotes de nouvelles gommes.

Sans grande surprise, c'est Tom Sykes, champion du monde en titre et actuel leader du championnat 2014 avec 325 points, qui a tourné le plus vite lors des deux jours. Son chrono de 1'42,719 effectué sur pneus course lui aurait permis d'assurer la pole position il y a trois semaines lors de l'épreuve portugaise.

"Le premier jour, nous avons effectué 70 tours et entamé du bon boulot dans quelques domaines", déclare le mystérieux Sykes. "Nous avons joué avec la géométrie de la moto et avec d'autres trucs qu'on n'a pas le temps de faire pendant les week-ends de course".

"Je ne me suis servi que d'un seul pneu le deuxième jour", souligne le "Number One", "et lorsque je suis ressorti un peu plus tard dans la journée, nous avons encore réalisé des temps compétitifs jusqu'à la fin. Nous avons encore amélioré la moto sur pneus usés".

Ralentis par quelques soucis techniques mardi, Tom et son chef mécano Marcel Duinker n'ont pas pu mener à terme leur programme d'essai, mais s'estiment très satisfaits du travail accompli. Le Ninja anglais va pouvoir savourer ses vacances...

Deuxième de la feuille des temps et du classement provisoire (261 points), Sylvain Guintoli a terminé ses tests plus tôt que prévu : "Grosse chute ce matin, elle m'a envoyé valser !", twittait "Guinters", visiblement pas trop remonté envers son Aprilia d'usine.

Guintoli dans la roue de Sykes

"Aucune blessure grave", signalait heureusement notre n°50 préféré : "un bon rythme et de bons résultats. À la maison maintenant, pour un peu de repos"... bien mérité ! Sylvain est le seul à avoir accompagné Tom sous la barre des 1'43. De bon augure pour la fin de saison !

Cinquième à l'issue de la première journée, Loris Baz termine finalement sur le "podium" de ces essais officiels, à moins d'une demi-seconde de son chef de file. "Nous avons fait quelques progrès", retient le n°76 du team officiel Kawasaki.

"La piste avait beau être moins rapide cet après midi (la température au sol frôlait les 60°C, NDLR !), nous avons tout de même amélioré nos chronos en fin de session", se réjouissait le "Guépart Savoyard" visiblement très véloce sous le cagnard...

"Nous avons connu quelques problèmes le premier jour et nous avons perdu pas mal de temps", avoue son chef mécano Pere Riba, "mais aujourd'hui, nous avons essayé de nouvelles pièces au niveau du châssis et c'était très positif.

Pour dire : notre "Géant Vert" a tourné pratiquement aussi vite lors de ces essais sur pneus usés (1'43,110) qu'il y a trois semaines lors de l'épreuve de Superpole sur pneus qualif' (1'43,048). "Maintenant, repos et préparation pour Jerez", conclut Baz.

Quatrième des deux journées, Marco Melandri s'est lui aussi fait jeter par son RSV4 Factory : "Papa Marco a fait un beau vol plané à 200 km/h, mais s'est seulement éraflé le genou", gazouillait sur Twitter son compatriote Claudio Corti.

Marco doit faire doublement attention désormais, car sa chère Manu et lui ont un bambin à pouponner : "cet été, mon but est de battre le record de changement de couches !", plaisante d'ailleurs Marco dans un récent message à ses fans (en italien ou en anglais).

Le pilote italien y parle football et politique, avant d'évoquer rapidement le World Superbike : "le championnat est hors de portée, je vais donc me battre épreuve après épreuve, donner le meilleur de moi-même sur ma moto et dans les stands, tout en restant prudent".

Se pourrait-il que le "Hérisson de Ravenne" baisse de rythme avec l'arrivée de son bambino ? Rien n'est moins sûr : de l'autre côté du box Aprilia, Guintoli père de quatre enfants, n'a jamais été aussi rapide et incisif en course. Idem pour Sykes, Rea et Haslam qui ont eu leur premier enfant l'an dernier...

Davide Giugliano a le temps de voir venir : le pilote romain ne fêtera que ses 25 ans le 28 octobre. Il peut donc se concentrer exclusivement sur sa carrière et sur sa moto : la 1199 Panigale R, qui n'est toujours pas montée sur la plus haute marche d'un podium mondial...

"Ce test, qui précède la pause estivale, était important pour organiser nos activités en vue des courses de septembre", rappelle le directeur du projet Superbike chez Ducati, Ernesto Marinelli. Accessoirement, il succédait à la World Ducati Week 2014, où Davies et Giugliano se sont rendus vendredi et samedi.

Ducati sur les chapeaux de roue

À Misano, les deux pilotes officiels ont pu se mesurer à leurs homologues du MotoGP et du championnat italien, ainsi qu'aux anciens tels que Fogarty, Bayliss et Laconi lors d'un concours de "Drag Race" au guidon du Diavel. Deux jours plus tard à Portimao, Chaz et Davide ont enchaîné les procédures de départ... sur leurs Panigale cette fois !

"Nous nous sommes focalisés sur les problèmes rencontrés récemment et nous avons obtenu des informations et des solutions qui seront très certainement utiles pour les dernières courses", se félicite le grand patron des Rouges de Bologne.

Point de vue chrono cependant, les Ducati sont encore loin du compte : le n°34 est à 8 dixièmes du n°1, et le n°7 (Davies, pas Checa !) se trouve à une pleine seconde. Pas complètement remis de sa vilaine chute à Laguna Seca lors de la première manche, "Chazie" espère être de retour à 100% à la rentrée...

Blessé à Portimao il y a trois semaines, Claudio Corti était de retour sur cette même piste aux commandes de la F4RR qu'il avait gentiment prêtée à Leon Camier pour les courses à Laguna Seca. L'unique pilote MV Agusta a lui aussi pu évaluer les dernières gommes Pirelli.

Les pneus apportés par le manufacturier italien ont été "conçus pour augmenter leurs performances et leur endurance lors des plus chaudes épreuves, à commencer par celle d'ouverture l'an prochain à Phillip Island"... La saison 2015 a déjà commencé !

La saison 2015 en ligne de mire

David Salom prenait lui aussi de l'avance dans ses devoirs : "nous avons travaillé sur les développements 2015 de la moto et tout s'est bien passé", affirme le leader de la catégorie Evo. "Nous avons essayé des tas de nouvelles pièces et c'était très bon. La grosse différence était l'électronique".

Son chef mécano, Toni Alfeosa, assure justement que "les premiers tests se sont bien passés, l'électronique a bien fonctionné dès le début, mais le boulot sur les réglages du châssis ne fait que commencer".

Chronométré en 1'44,487, l'Espagnol n°44 est déjà aussi rapide que Corti et la MV Agusta : les Verts ne rendent que 2 millièmes de seconde exactement au duo italien. David n'est qu'à un dixième de son meilleur temps signé sur la ZX-10R Evo 2014 lors de la Superpole : la nouvelle Kawa est sur la bonne piste !

Derrière Salom se placent les deux derniers participants à ses essais portugais : l'Italien Alessandro Andreozzi et le Français Jérémy Guarnoni. "Première journée de test super positive", signalait "Jey" sur sa page Facebook lundi soir.

"J'ai pu rouler 10 tours en fin de journée avec le bras oscillant Kawasaki Motors Racing et le feeling est très bon. J'attends demain avec impatience pour pouvoir continuer à progresser ! Merci à KHI et KME via Fabien Raulo de me donner l'opportunité de pouvoir le tester. Merci également à Tech Solutions de m'avoir fourni un nouveau châssis !"

Notre quatrième compatriote inscrit en WSBK cette saison, Sylvain Barrier, n'était malheureusement pas à Portimao : "tout était programmé avec mon équipe BMW Italia, ce devait être mes premiers vrais essais en dehors des week-ends de course, mais la chute aux États-Unis a tout flanqué par terre", explique Syl'20 interrogé par Moto-Net.Com.

Opéré vendredi à Lyon par le docteur D'Ingrado - "qui avait opéré Biaggi il y a quelques années lorsqu'il s'était fait mal au pied lui aussi" -, notre double champion de Superstock panse ses plaies. "On m'a posé deux vis dans l'astragale. Heureusement, la fracture était nette et l'opération a été si propre que je me suis très vite passé d'antidouleur".

Pas de vacances pour Sylvain Barrier !

"J'ai dû annuler mes vacances, je commence à voir la kiné et si tout se passe bien je retournerai à la piscine dès la semaine prochaine, puis je reprendrai mes activités habituelles crescendo", prévoit Sylvain. "Je serai de retour à Jerez, mais même si j'aurai repris le vélo d'ici là, je ne serai sans doute pas à 100%".

On note aussi d'autres absences "de marque" : Suzuki n'ayant pas retenu la piste portugaise comme circuit d'entraînement, ses deux pilotes Eugene Laverty et Alex Lowes ont pu partir en vacances un peu plus tôt que leurs petits camarades...

Chez Honda en revanche, les pilotes de Superbike Jonathan Rea et Leon Haslam ainsi que leurs coéquipiers (en catégorie Supersport) Michael van den Mark et Lorenzo Zanetti ne chôment pas : ils sont tous à Suzuka pour disputer la célèbre épreuve d'Endurance de 8 heures, remportée en 2012 par Johnny et l'an dernier par Leon et Michael!

Tout ce petit monde (les pilotes Kawasaki, Aprilia, Ducati, MV Agusta, les BMW, Suzuki et Honda, mais également les EBR et Bimota !) sera de retour au début du mois de septembre à Jerez, pour la dixième épreuve du championnat 2014. Superpole et courses à suivre, en quasi-direct comme toujours sur Moto-Net.Com : restez connectés !

Test WSBK Portimao : 1er jour

  1. Tom Sykes (GBR) Kawasaki ZX-10R : 1'43,128
  2. Sylvain Guintoli (FRA) Aprilia RSV4 Factory : 1'43,279
  3. Davide Giugliano (ITA) Ducati 1199 Panigale R : 1'43,963
  4. Marco Melandri (ITA) Aprilia RSV4 Factory : 1'44,288
  5. Loris Baz (FRA) Kawasaki ZX-10R : 1'44,587
  6. Chaz Davies (GBR) Ducati 1199 Panigale R : 1'44,737
  7. Claudio Corti (ITA) MV Agusta F4 RR : 1'45,032
  8. David Salom (ESP) Kawasaki ZX-10R Evo : 1'45,048
  9. Alessandro Andreozzi (ITA) Kawasaki ZX-10R Evo : 1'45,400
  10. Jérémy Guarnoni (FRA) Kawasaki ZX-10R Evo : 1'45,793

Test WSBK Portimao : 2ème jour

  1. Tom Sykes (GBR) Kawasaki ZX-10R : 1'42,719
  2. Sylvain Guintoli (FRA) Aprilia RSV4 Factory : 1'42,954
  3. Loris Baz (FRA) Kawasaki ZX-10R : 1'43,110
  4. Marco Melandri (ITA) Aprilia RSV4 Factory : 1'43,315
  5. Davide Giugliano (ITA) Ducati 1199 Panigale R : 1'43,592
  6. Chaz Davies (GBR) Ducati 1199 Panigale R : 1'43,742
  7. Claudio Corti (ITA) MV Agusta F4 RR : 1'44,485
  8. David Salom (ESP) Kawasaki ZX-10R Evo : 1'44,487
  9. Alessandro Andreozzi (ITA) Kawasaki ZX-10R Evo : 1'44,924
  10. Jérémy Guarnoni (FRA) Kawasaki ZX-10R Evo : 1'45,109

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 10 commentaires
Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ? 

Invaincu sur le (Paris) Dakar depuis 18 ans, KTM lance cette année une nouvelle moto typée trail : la 790 Adventure. En face d'elle se dresse une autre grande nouveauté : la Ténéré 700 avec laquelle Yamaha compte s'imposer commercialement. MNC teste ces deux montures et livre son pronostic.
Tous les Duels 4 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en novembre 2019

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en novembre 2019. En attendant notre analyse complète mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Novembre 1 commentaire
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Kawasaki Z900 2020 : première smart-vidéo en direct

En attendant notre bilan complet, smart-vidéo en direct de notre essai de la Kawasaki Z900 2020.
[Vidéo] Loris Baz nous embarque à Jerez sur sa R1 de WorldSBK

À Jerez, Loris Baz s'est classé troisième des derniers tests de l'année 2019... Ce sont aussi ses premiers d'une saison WSBK 2020 qu'il disputera dans son intégralité, au sein du team Yamaha Ten Kate. Le n°76 en a profité pour se filmer aux commandes de sa R1. Attention, le géant "pouce" fort !
WSBK 2020 1 commentaire
De Puniet et Rossi sur la Panigale ERC en endurance mondiale

Deux français et un tchèque sur une italienne dans une équipe allemande : le team ERC Endurance, qui passe sur Ducati pour les 8H de Sepang et le reste de la saison FIM EWC, vient d'annoncer son trio de pilotes.
8H de Sepang 1 commentaire
Tarifs motos de route KTM : hausses en 2020, avantages fin 2019

KTM nous communique les prix de ses motos de route pour 2020 avec trois nouveautés : 390 Adventure, 890 Duke R et 1290 Super Duke R. Pour leur garantir un peu de place dans ses concessions françaises, le constructeur autrichien accorde des avantages sur ses modèles 2018/2019. Explications.
Nouveautés 2020 2 commentaires
Clément Villet au comité exécutif de Yamaha Motor Europe

Le français Clément Villet, directeur de la division deux-roues au siège européen de Yamaha à Amsterdam depuis cinq ans, intègre le comité exécutif de Yamaha Motor Europe. Explications.
Audience TV MotoGP : Canal+ annonce une hausse de 66% en France !

Canal+ annonce avoir rassemblé en moyenne 412 000 spectateurs en France pour sa première année de diffusion exclusive du championnat du monde Moto GP. Cette audience impressionnante serait en hausse de 66% par rapport à la diffusion 2018 sur Eurosport, assure la chaîne cryptée... Explications.
MotoGP 2019 19 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...