• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ARAGONWORLDSBK
Paris, le 3 avril 2017

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

La troisième épreuve du World SBK 2017 s'est disputée ce week-end à Aragon, en Espagne. Pour compléter nos comptes rendus en quasi-direct, Moto-Net.Com traduit en français les déclarations des pilotes Superbike à l'issue de leurs deux courses espagnoles.

Imprimer

#AragonWorldSBK : déclarations de la 1ère manche

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu samedi et dimanche, en quasi direct, le déroulement des courses de Mondial Superbike sur le circuit d'Aragon (pour les retardataires, lire WSBK Aragon (1) : Rea fait craquer Davies en première manche puis WSBK Aragon (2) : Davies déboulonne Rea du haut du podium).

Ci-dessous les déclarations des pilotes qui se sont illustrés samedi durant la première manche, et en page suivante les déclarations de ceux qui ont animé dimanche la seconde course WSBK. Honneur au vainqueur !

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Jonathan Rea (Kawasaki n°1), 1er :

"J'ai fait la course la plus solide possible. Chaz était fort dans des secteurs où je ne l'étais pas, et j'étais fort dans des portions où il ne l'était pas : c'était donc le genre de course ou tu en apprends beaucoup. Le freinage, les changements de direction et le maintien du grip étaient vraiment bons aujourd'hui et je sentais que je pouvais compter sur le pneu pour me battre à la fin, mais je ne pouvais pas m'échapper car au milieu du tracé, Chaz était juste un peu plus rapide. La seule chose que je pourrais faire dans cette course était de monter à l'assaut, mettre autant de pression que possible et attendre une erreur. La porte s'est entrouverte à quelques reprises car Chaz a manqué quelques cordes mais il est finalement tombé dans l'avant-dernier tour. J'espère tout d'abord que Chaz va bien. De mon côté, c'était l'opportunité parfaite de remporter une autre course. Il aurait été très difficile de gagner le duel dans le dernier tour face à lui car il était tellement fort dans la dernière section. C'est une victoire offerte, mais je vais la prendre car je pense que j'ai bien roulé"

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Marco Melandri (Ducati n°33), 2ème :

"Oui, c'était une course difficile. Nous attendions des températures plus chaudes qui nous aurait permis d'utiliser le pneu arrière plus tendre, mais le niveau de grip était beaucoup plus bas aujourd'hui et nous avons tous du nous adapter, à la fois en termes d'électronique et de style de conduite. Personnellement, j'ai lutté avec le train avant. J'ai opté pour la nouvelle solution SC1 en développement parce que je l'avais vraiment aimé pendant les essais, mais je m'attendais à ce qu'elle s'use différemment. J'ai manqué d'adhérence sur l'angle maxi, et j'ai très rapidement eu du mal à tenir mes trajectoires dans les courbes rapides. Ceppendant, une deuxième place est un bon résultat pour nous aujourd'hui. Nous allons bien évidemment tenter de nous améliorer demain, car chaque race est différente"

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Tom Sykes (Kawasaki n°66), 3ème :

"Parfois la course vous fait des cadeaux, mais nous avons travaillé dur. Ma journée a très mal démarré car je me suis réveillé vers quatre heures du matin, un peu malade. J'ai souffert durant la course. Je n'ai pas pu alimenter mon corps aujourd'hui : je ne pouvais pas manger et je ne pouvais quasiment rien boire. Heureusment en course, on trouve toujours le moyen de contourner ces soucis physiques. J'ai juste un peu souffert du vent pour faire tourner la moto. La traction était donc capitale. Comme la moto ne tournait pas, j'ai trop sollicité le pneu arrière. On aura une nouvelle chance demain. J'espère que ma condition physique sera bien meilleure. Le plan est d'améliorer encore un peu le réglage de la moto"

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Alex Lowes (Yamaha n°22), 4ème :

"Je suis satisfait de cette première course. Il est toujours difficile de partir de la 12ème position, les premiers virages sont assez serrés ici et je n'étais pas très confiant après la petite chute de ce matin causée par le froid et le vent. Il m'a fallu un peu de temps pour m'y mettre. Nous avons été un peu malchanceux en Superpole, si bien que mon premier vrai tour de la journée était le premier tour de la course. Une fois lancé, j'ai compris que je pouvais faire une course solide, la moto était géniale et si nous avions commencé devant, je pense que nous aurions eu la possibilité de nous battre pour le podium aujourd'hui. Quoi qu'il en soit, c'était un beau final, mon équipe a fait un travail vraiment incroyable pour moi et nous retenterons notre chance demain".

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Michael van den Mark (Yamaha n°60), 5ème :

"Je pense qu'il est naturel de vouloir battre son coéquipier, mais le fait que nous soyons à nouveau si proches est vraiment positif. C'était une belle course, nous avons trouvé quelques dixièmes par rapport à hier, c'est bien, et nous avons terminé cinquième et quatrième, ce qui est vraiment bien pour l'équipe : nous progressons. Bien sûr, je ne satisfait pas de terminer cinquième, mais je suis content que nous progressions avec la R1 et, comme je l'ai dit hier, je me sens beaucoup mieux sur la moto que lors de notre première venue ici pour les tests. J'ai hâte d'être demain, nous sommes tous les deux en première ligne, ça va donc être très intéressant".

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Jordi Torres (BMW n°81), 6ème :

"Au final, nous terminons bien la course. À cause d'un départ loin d'être impressionnant, en raison de l'électronique, je me suis retrouvé avec pas mal de boulot à accomplir. J'ai attaqué dès le début pour gagner quelques positions et je suis remonté peu à peu. C'était une excellente course pour nous, compte tenu de la manière dont elle a commencé. Cela dit, je veux vraiment mieux faire demain. C'est largement jouable, à condition de prendre un meilleur départ".

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Leandro Mercado (Aprilia n°36), 7ème :

"Il y a un mois pile, j'étais à la maison en train de regarder au début de la saison à la télévision, à cuase de ma blessure à l'entraînement. Et aujourd'hui, je commence enfin ma saison, en terminant la première manche dans le Top 10. Cette course a été très difficile pour moi, pour deux raisons en particulier : le vent et le comportement de la moto avec le réservoir plein. J'ai pris un bon départ et j'ai essayé de rester avec les leaders, mais ils avaient quelque chose en plus. Dans la seconde moitié de course, le grip a beaucoup chuté et je n'ai pas pu repasser Jordi Torres qui m'avait dépassé. Malgré cela, j'ai réussi à faire ma course et je suis vraiment heureux de terminer premier pilote Aprilia. Je tiens à remercier l'équipe Iodaracing pour l'opportunité qu'il m'offre et le travail qu'ils font sur la piste, Aprilia aussi bien évidemment. Demain, nous tenterons de profiter au maximum de notre place sur la grille (en raison des nouvelles règles de départ, Mercado va démarrer quatrième, au deuxième rang, Note de son équipe) pour faire une bonne course".

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Eugene Laverty (Aprilia n°50), 8ème :

"C'était vraiment une course difficile. La huitième place, c'est plus que ce que je pensais obtenir à un moment donné, mais j'ai réussi à rester devant un groupe et je me suis bien battu contre Bradl et Hayden. J'ai lutté avec le freinage ce qui a largement compliqué les dépassement : je pouvais profiter de la puissance de l'Aprilia dans les lignes droites, mais le freinage est un point que nous devons travailler pour la seconde manche. Ce soir et demain nous aurons le temps de nous pencher sur la moto et d'évaluer ce qui nous manque. Si nous pouvons résoudre les problèmes d'aujourd'hui, je suis convaincu que nous pouvons obtenir un meilleur résultat dimanche".

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Stefan Bradl (Honda n°6), 9ème :

"Ce samedi n'a pas été facile pour nous. Pour la première fois cette année, je me suis retrouvé en bagarre sur la piste et je me suis bien amusé avec Laverty, mais j'étais un peu en retrait dans les lignes droites car nous avons du utiliser un ancien moteur à cause d'un problème en Superpole 2. Les réglages doivent encore être améliorés : nous avons rencontré plusieurs problèmes mineurs plutôt qu'un grand, mais nous pouvons encore travailler dessus avant la deuxième course. Les points clés sont le grip arrière, mais nous devons également trouver une certaine stabilité à l'avant. Partir de la sixième place sera intéressant pour moi, car nous serons un peu plus près des avant-postes. Nous aurons l'occasion d'en apprendre davantage sur les gars de devant".

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Chaz Davies (Ducati n°7), chute :

"Après avoir manqué la FP1 (première séance d'essais libres, NDLR), nous savions que nous étions un peu en retard, donc aujourd'hui, j'ai juste voulu faire ma course. J'essayais de maintenir Rea à l'écart, en le dépassant à chaque fois que j'avais l'opportunité de le faire, mais à cinq tours de la fin, j'ai commencé à sentir que la moto était un peu plus nerveuse et plus difficile à gérer dans les entrées de courbe, le poids allait et venait sur l'avant. C'est ce qui s'est passé dans le dernier virage, la moto s'est verrouillée sans crier gare et j'ai perdu l'avant. J'ai eu la chance d'en réchapper sans blessure. Demain, nous essayerons de prendre un bon départ et nous verrons si on peut retrouver les avant-postes. Nous voulons gagner des courses"

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Xavi Forés (Ducati n°12), chute puis incendie !

"J'étais en colère après ma chute car nous pouvions réaliser une très bonne course. J'attaquais pour rejoindre Sykes mais j'ai perdu l'avant. Quand je suis revenu sur la piste, j'ai entendu un bruit derrière moi et la moto a pris feu : c'était un moment effrayant pour moi car je ne pouvais pas sauter. J'ai souffert de brulures au cou et au bras droit, mais j'espère que je pourrais me rattraper demain".

.

.

Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !