• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREMIÈRE COURSE SUPERBIKE
Magny-Cours, le 30 septembre 2017

WSBK France (1) : troisième titre mondial arrosé pour Jonathan Rea

WSBK France (1) : troisième titre mondial arrosé pour Jonathan Rea

Le circuit de Magny-Cours a été le théâtre d'une nouvelle fugue en Rea majeur, qui assure au Ninja n°1 un troisième sacre mondial de rang, inédit en World Superbike ! Loin derrière, Melandri et Sykes ont offert un magnifique final au public français... et trempé.

Imprimer

Départ :Jonathan Rea prend un départ canon de la pole position ! Suivent Tom Sykes , Chaz Davies, Leandro Mercado, Xavi Forés, Michael van den Mark, Alex Lowes, Davide Giugliano, Leon Camier, Eugen Laverty, etc.

Davies dépasse Sykes au - très gros - freinage d'Adelaïde et part à la chasse de Rea qui le devance de près de deux secondes à mi-parcours... Dans le peloton, les deux Yamaha frottent leurs carénages ! Giugliano trace tout droit dans Imola et se retrouve sous la menace de Melandri.

Marco pique la neuvième place à son compatriote Davide au début du 2ème tour. "Magic Michael" chute à la sortie de l'épingle Adelaide... Placé sur la même trajectoire, Forés ne peut éviter la R1 n°60 et fait tomber sa Panigale n°12 à son tour.

Devant, Johnny poursuit son "One man show" : à l'entame du 3ème tour, la Kawasaki n°1 compte 3,8 secondes d'avance sur la Ducati n°7 et la Kawa n°66. Mercado et Lowes se trouvent à deux secondes du podium, mais Camier les rejoint rapidement...

Lorsque Sykes passe Davies dans le 3ème tour, Rea compte 5,5 secondes d'avance sur eux ! L'impitoyable "JR" tourne alors une seconde plus vite au tour que son coéquipier. Après les deux Kawasaki d'usine, la machine la plus rapide en piste est la MV Agusta n°2...

Leon Camier passe justement Leandro "Tati" Mercado dans le 4ème tour et vise la Yamaha n°22 de Lowes. Derrière ce trio, Marco Melandri claque des chronos aussi bons que ceux de Sykes ! Sur sa propre Ducati, Davies est bien plus fébrile : largué par Tom, Chaz est rejoint par Alex Lowes au début du 6ème tour...

Le pilote Yamaha dépose le Ducati dans Adelaïde et hisse virtuellement sa R1 sur le podium ! Mais l'anglais doit se méfier de Marco qui vient de piquer à Chaz sa quatrième place. Le "Hérisson de Ravenne" semble merveilleusement à l'aise cet après-midi sur sa Panigale.

Le duo Rea - Kawa est toutefois encore meilleur : sous de belles éclaircies qui ne devraient toutefois pas sécher la piste à l'issue des 14 tours restants, les "Number One" de la discipline signe un nouveau record du tour ! Ils tournent plus d'une seconde plus vite que le n°66, relégué à plus de 11 secondes désormais.

Pendant que Rea livre un impeccable récital, Sykes assure tant bien que mal : le Ninja anglais compte neuf secondes d'avance sur Melandri et onze sur Lowes et Camier. Davies poursuit sa descente aux enfers : Mercado s'empare de sa sixième place juste après avoir passé Golf pour la 9ème fois.

Tombé en début de course, Michael van den Mark réintègre le Top 10 ! Le hollandais glissant puis volant grignote du terrain sur Laverty, Giugliano et Davies qui le précèdent de plusieurs secondes. À ce stade de la course, les dix premiers pilotes roulent tous en solitaire. Leurs prestations sont aussi ennuyeuses que respectables !

À neuf tours de la fin, Rea mène très confortablement la course : le n°1 cumule plus de 15 secondes d'avance sur son coéquipier et dauphin au championnat Sykes. Jonathan se fiche toutefois de la place de Tom : en gagnant cette première manche, le double champion ne pourra plus être rejoint au classement général !

Sept petites secondes derrière Sykes, Melandri doit continuer de cravacher sa Panigale : Camier se trouve moins de trois secondes derrière lui ! Dans le 14ème tour, Marco tourne si vite qu'il efface le record de Rea. Mais le bougre de Leon a de la ressource et ne lâche qu'une poignée de centièmes de secondes...

Comme conscient que le record du tour n'est plus le sien, et profitant surtout d'une piste moins détrempée qu'au départ, Jonathan signe un nouveau temps canon, une seconde plus rapide que celui du transalpin (1' 53.320 !). À l'opposé, Chaz continue de perdre des places.

Laverty passe devant Davies à cinq tours de la fin : le gallois tourne trois secondes moins vite que son compère irlandais... et que Van den Mark qui apparait dans son sillage ! Le n°60 Yamaha s'empare facilement de la neuvième place deux petits tours plus tard.

Giugliano pimente la fin de la course en remontant sur Mercado alors sixième. Mais l'attention du - courageux car trempé - public se tourne plus en avant : Melandri se colle à la roue de Sykes... littéralement puisque la Panigale vient se frotter contre la Ninja dans Estoril dans l'avant dernier tour !

Les deux pilotes restent miraculeusement sur leurs roues. Et le spectacle continue de plus belle ! Marco tente la même attaque dans la même courbe rapide et la réussit cette fois. Melandri et Sykes jouent des coudes - littéralement encore ! - sur le reste du parcours, éclipsant totalement la fugue en "Réa" majeur...

Melandri parvient à enregistrer le meilleur temps en course dans l'ultime boucle et devance Sykes de trois dixièmes de seconde sous le drapeau à damier ! Cinq secondes plus tard, Camier récolte une nouvelle quatrième place, loin devant ses compatriotes Lowes et Laverty.

Malgré tout, la vedette de la journée est incontestablement Jonathan Rea : vainqueur de cette première manche française, le champion du monde Superbike porte son avance au championnat à 125 points. Il conservera la plaque de numéro un l'an prochain !

WSBK France (1) : troisième titre mondial arrosé pour Jonathan Rea

Certes, Sykes pourrait égaler son coéquipier en remportant les cinq dernières courses au programme, mais Rea - qui ne devrait inscrire aucun point dans le même temps ? Impensable ! - l'emporterait toujours à la différence de victoires : 12 contre 7.

Accueilli par ses proches dans le dégagement de l'épingle Adelaïde, Jonathan Rea enfile les traditionnels tee-shirt et casque du nouveau champion. Plus exceptionnel, sa Kawasaki n°1 change de tête de fourche et de garde-boue (!) pour arborer un coloris Or de circonstance.

L'an dernier déjà, Rea était entré dans la légende du World Superbike en remportant son deuxième titre mondial consécutif, comme l'avait fait avant lui Doug Polen, Fred Merkel et Carl Fogarty. Plus fort que Troy Bayliss, Colin Edwards, Troy Corser, James Toseland ou Max Biaggi, en quelque sorte !

Aujourd'hui à Magny-Cours, le nord-irlandais devient l'unique pilote à empiler trois titres WorldSBK consécutifs. En nombre de sacres, il égale le triple champion "Baylisstic" (2001, 2006 et 2008) et se rapproche du "King Carl" titré en 94 et 95 puis 98 et 99...

Résultat de la première course WSBK 2017 à Magny-Cours

WSBK France (1) : troisième titre mondial arrosé pour Jonathan Rea

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Triumph Tiger 1200 XRT et XCA 2018 : parés pour l'aventure routière

Vitre électrique, démarrage sans clé, assistant au départ en côte, feux directionnels, régulateur, 3-cylindres de 141 ch. Non, ce n'est pas le descriptif d'une voiture haut de gamme, mais bien celui d'une moto ! Et pas n'importe laquelle : la Tiger 1200 2018 dans ses versions toutes équipées XRT et XCA ! Essais.
Essai Z900RS : la nouvelle néo-rétro Kawasaki Zed, zen et zélée

Kawasaki est de grand retour sur le segment néo-rétro avec une toute nouvelle moto : la Z900RS ! Moto-Net.Com a pu prendre les commandes de cette nouveauté 2018 qui rend hommage à la célèbre Z1 des années 70. Direction Barcelone (Espagne), son soleil et ses jolies routes... Essai.
Duel Yamaha MT-10 SP Vs Kawasaki Z1000R : monstrueuses !

Affûtées par des périphériques haut de gamme, les Kawasaki Z1000R et Yamaha MT-10 SP incarnent la quintessence des roadsters japonais ultra-performants à fort caractère. Leurs 4-cylindres survitaminés et leurs faciès torturés le confirment : ce nouveau duel MNC sera explosif !
Essai Yamaha Xmax 125 : le retour du roi des scooters 125 ?

Détrôné par le Forza 125 en 2015 après 10 années de règne sans partage, le Xmax 125 veut récupérer sa couronne en 2018. Pour ce faire, le scooter Yamaha "made in MBK" reçoit bon nombre d'évolutions que Moto-Net.Com a pu tester : direction Versailles... et son château bien sûr !
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Les Fantic Caballero Scrambler et Flat Track sont prêtes pour 2018

La nouvelle Caballero du constructeur italien Fantic passe du statut de prototype à celui de modèle de série pour 2018 : déclinée en versions Scrambler ou Flat Track, cette séduisante moto est équipée au choix d'un monocylindre Zongshen de 125, 250 ou 449 cc. Explications.
Bilan encore positif pour le marché moto à un mois de la clôture 2017

La cote des motos et scooters auprès des Français ne faiblit pas : 8750 motocycles ont trouvé preneurs en novembre 2017, soit un gain de +1,8% par rapport à novembre 2016. Le marché va terminer l'année de manière positive (+3,4% sur les 11 mois). MNC analyse la situation : bilan complet.
Préparation Triumph Bonneville T120 par Old Empire

Le préparateur moto britannique Old Empire Motorcycles s'est penché sur le cas de la Triumph Bonneville T120, revue et améliorée par le biais de plusieurs habiles transformations. Démonstration.
Johnny Hallyday, 1943-2017

Jean-Philippe Smet, 74 ans, adorait les motos (et les voitures). Anonymes et personnalités du monde de la moto nous confient ce que leur évoque la mort de Johnny, disparu cette nuit.
Mike di Meglio en Mondial Supersport 2018 avec le GMT94

C'est désormais officiel : le pilote Mike di Meglio participera au Mondial Supersport 2018 aux couleurs de son team d'endurance, le GMT94, sur "toutes les épreuves qui ne seront pas en concurrence de date avec celles du championnat du monde d'endurance". Explications.
Contre la vitesse à 80 km/h, les pétitions se multiplient

Face à l'éventuelle baisse de la vitesse sur les routes à 80 km/h qui serait dans les cartons du gouvernement, les associations de défense des conducteurs comme la Fédération française des motards en colère et 40 millions d'automobilistes se mobilisent en lançant des pétitions. Explications.
Essai longue durée : jean moto Helstons Corden Dirty

Mettre le gant sur un jean de moto homologué, élégant et protecteur relève de la gageure... Mais cette perle rare existe et pour ne rien gâcher, sa conception est française : Moto-Net.Com a testé pendant deux ans le pantalon moto Corden Dirty de chez Helstons. Essai longue durée.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.