• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#AUSTRIANGP COURSE
Paris, le 16 août 2020

Dovizioso vainqueur du Grand Prix d'Autriche MotoGP 2020

Dovizioso vainqueur du Grand Prix d'Autriche MotoGP 2020

Comme un pied de nez à son futur ex-employeur, Andrea Dovizioso remporte le GP d'Autriche MotoGP - marqué par un énorme crash entre Zarco et Morbidelli - devant Joan Mir et Jack Miller. Débrief, résultats et classement provisoire au championnat du monde.

Imprimer

Andrea Dovizioso, vainqueur ici en 2017 et l'an dernier après un mano a mano acharné jusqu'au dernier virage contre Marc Marquez, quittera Ducati à la fin de la saison mais n'a clairement rien perdu de sa motivation !

Après un excellent départ de Jack Miller depuis la deuxième place sur la grille, Fabio rétrograde de la 3ème à la 8ème place. Pol Espargaro et Joan Mir viennent se mêler au groupe de tête, suivis par Quartararo et Rossi. Miller maintient une avance de 3 dixièmes sur le groupe de poursuivants mais elle fond à vue d'oeil...

Frayeur dans le 9ème tour

Dans le 5ème tour, Quartararo se rate au freinage et part dans les graviers tandis que Pol Espargaro prend les commandes de la course devant Miller, Mir, Dovizioso et Oliviera un peu plus loin qui réalise le meilleur tour en piste ! Pol Espargaro tente de prendre un peu d'air sur son trio de poursuivants et Dovi passe Miller pour la deuxième position afin de rattraper l'officiel KTM.

Soudain au début du 9ème tour, énorme crash impliquant Zarco et Morbidelli : l'une des motos part en vrille mais l'autre reste sur ses roues et poursuit sa course folle, avant de heurter un airfence et de partir en tonneau à son tour ! La moto recroise la piste où arrive le groupe de poursuivants et frôle Rossi comme un missile à quelques centimètres ! Morbidelli est évacué sur une civière tandis que Zarco rentre à pied...

Course neutralisée et deuxième départ

La course est neutralisée, tous les pilotes rentrent dans leur box... au grand dam de Pol Espargaro ! Rossi l'a échappé belle et secoue la tête en descendant de sa moto...

20 minutes plus tard, les hostilités reprennent pour 20 tours avec une nouvelle grille de départ établie en fonction des positions au 8ème tour : Pol Espargaro, Andrea Dovizioso et Jack Miller sont en première ligne. L'officiel KTM prend l'avantage devant Miller et Dovi, mais le pilote Ducati Pramac s'empare de la première place avant la fin du tour et commence à creuser l'écart avec un meilleur tour en 1'24.368 grâce à un choix de pneus audacieux : soft à l'avant et à l'arrière.

Quatrième, Joan Mir - en tête du warmup ce matin  mène le groupe de poursuivants. Fabio Quartararo n'est que 13ème.

Dovi sort la grosse attaque et sige un tour en 1'24.342 pour tenter de se défaire d'Espargaro et de rattraper Miller, tandis que Rins place sa Suzuki à la troisième position au détriment du pilote officiel de la RC16 : Pol Espargaro montre des signes d'agacement, lui qui faisait course en tête avant l'interruption... et chute quelques minutes plus tard, fauché par Miguel Oliveira après avoir élargi sa trajectoire !

A neuf tours de l'arrivée, Dovi prend les commandes devant Miller et Rins qui ne lâche rien et passe deuxième devant Miller ! Un tour plus tard, il attaque Dovizioso et prend la première place... mais il en demande trop à son pneu avant et chute !

A 7 tours de la fin, Dovizioso se retrouve en tête devant Miller et Mir, tandis que Brad Binder à 2,7 secondes mène le groupe des poursuivants devant Rossi, Nakagami, Petrucci, Crutchlow, Quartararo, Lecuona, Aleix Espargaro et Smith.

Troisième à trois tours de l'arrivée avec plus de 3 secondes sur Binder, Joan Mir ne se contente pas d'assurer son premier podium MotoGP : il colle la pression à Miller - qui semble être arrivé au bout de ses pneus tendres et tente de fermer toutes les portes - et parvient au tout dernier moment à franchir la ligne d'arrivée en deuxième position !

Maverick Viñales, qualifié en pole position hier et meilleur temps au warmup ce matin, semble ne pas avoir réussi à se reconcentrer après le crash de la première partie et termine dixième derrière Valentino Rossi 5ème, Takaaki Nakagami 6ème, Danilo Petrucci 7ème, Fabio Quartararo 8ème et Iker Lecuona 9ème...

Toutes les déclarations des pilotes à suivre demain sur MNC : restez connectés !

Résultats du Grand Prix d'Autriche MotoGP 2020

  1. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati 182.7 km/h 28'20.853
  2. 36 Joan MIR SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 182.6 km/h +1.377
  3. 43 Jack MILLER AUS Pramac Racing Ducati 182.6 km/h +1.549
  4. 33 Brad BINDER RSA Red Bull KTM Factory Racing KTM 182.1 km/h +5.526
  5. 46 Valentino ROSSI ITA Monster Energy Yamaha MotoGP Yamaha 182.1 km/h +5.837
  6. 30 Takaaki NAKAGAMI JPN LCR Honda IDEMITSU Honda 182.1 km/h +6.403
  7. 9 Danilo PETRUCCI ITA Ducati Team Ducati 181.4 km/h +12.498
  8. 20 Fabio QUARTARARO FRA Petronas Yamaha SRT Yamaha 181.4 km/h +12.534
  9. 27 Iker LECUONA SPA Red Bull KTM Tech 3 KTM 181.2 km/h +14.117
  10. 12 Maverick VIÑALES SPA Monster Energy Yamaha MotoGP Yamaha 181.1 km/h +15.276
  11. 41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 180.8 km/h +17.772
  12. 51 Michele PIRRO ITA Pramac Racing Ducati 180.3 km/h +23.271
  13. 73 Alex MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda 180.1 km/h +24.943
  14. 38 Bradley SMITH GBR Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 180.1 km/h +24.868
  15. 35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda CASTROL Honda 179.8 km/h +27.435
  16. 53 Tito RABAT SPA Esponsorama Racing Ducati 179.7 km/h +28.502
  17. 6 Stefan BRADL GER Repsol Honda Team Honda 179.7 km/h +28.609

Non classés

  • 42 Alex RINS SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 182.6 km/h (10 tours)
  • 44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM 182.1 km/h (12 tours)
  • 88 Miguel OLIVEIRA POR Red Bull KTM Tech 3 KTM 182.1 km/h (12 tours)
  • 21 Franco MORBIDELLI ITA Petronas Yamaha SRT Yamaha
  • 5 Johann ZARCO FRA Esponsorama Racing Ducati

Classement au championnat du monde après le GP d'Autriche

  1. Fabio QUARTARARO Yamaha FRA (67 points)
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA (56 points)
  3. Maverick VIÑALES Yamaha SPA (48 points)
  4. Brad BINDER KTM RSA (41 points)
  5. Valentino ROSSI Yamaha ITA (38 points)
  6. Takaaki NAKAGAMI Honda JPN (37 points)
  7. Jack MILLER Ducati AUS (36 points)
  8. Franco MORBIDELLI Yamaha ITA (31 points)
  9. Joan MIR Suzuki SPA (31 points)
  10. Johann ZARCO Ducati FRA (28 points)
  11. Danilo PETRUCCI Ducati ITA (20 points)
  12. Alex RINS Suzuki SPA (19 points)
  13. Pol ESPARGARO KTM SPA (19 points)
  14. Miguel OLIVEIRA KTM POR (18 points)
  15. Alex MARQUEZ Honda SPA (16 points)
  16. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA (11 points)
  17. Francesco BAGNAIA Ducati ITA (9 points)
  18. Iker LECUONA KTM SPA (7 points)
  19. Tito RABAT Ducati SPA (7 points)
  20. Bradley SMITH Aprilia GBR (7 points)
  21. Cal CRUTCHLOW Honda GBR (7 points)
  22. Michele PIRRO Ducati ITA (4 points)
  23. Stefan BRADL Honda GER  

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
@CIRE42 : "Pour rappel, la Direction de Course n’est pas impliquée lorsqu’il s’agit d’imposer des pénalités aux coureurs pour infraction à la réglementation. L’instance disciplinaire chargée d’imposer des pénalités est le Collège des Commissaires FIM MotoGP ™ composé du Directeur de la Course (représentant l’IRTA) et de deux Commissaires FIM nommés par la FIM et approuvés par le Bureau Permanent."
Bestof: 
1
Vous êtes tous extraordinaires, vous balancez à gogo sur le rital comme si vous étiez des pros, anciens de la compétition, des sachants comme disent les juristes. Le problème c'est que vous n'êtes pas des pros ni des sachants dans cette discipline. Nous ne sommes que des spectateurs de cette compétition, incapables de comprendre dans le détail les causes des évènements tant cette discipline est de devenue pointue. Vous parlez d'un pilote qui a 25 années de compétition dans le paddock dont 21 années en catégorie reine et vous pensez pouvoir analyser les choses mieux que lui sans avoir vécu le dixième du centième du millième de ce qu'il a réalisé. Vous n'êtes donc pas très sérieux. Moi j'attends de voir ce qu'il va se passer dans cette commission et ce qu'il va en ressortir. Je fais plus confiance aux pros qu'aux aigris du forum sur le vieux. Vous n'êtes et nous ne sommes pas à la hauteur sur bon nombre de situation, alors respectons un peu les pilotes. Vous aurez remarquez, mais mauvaise fois quand tu nous tiens, que le vieux et FM ne sont pas les seuls a demander la tenue de cette commission. Pour le reste MCFLY je confirme tu demandes aux autres ce que tu ne fais pas toi même, tu ne réponds pas aux questions. YAM-FJR je suis désolé mais là tu es bien dans la théorie du complot, c'est dommage.
Bestof: 
1
Johann est plus que choqué, il est "dégoûté" d'après ses dires... Et il a de quoi ! On lui en met plein la gueule de manière parfaitement injuste. alors qu'effectivement il se retrouve blessé et potentiellement forfait pour le GP de ce weekend. Surtout, et c'est dit et répété par nombre de personnes, en 2018 quand c'était lui qui s'était retrouvé dans la situation inverse face à Marquez personne n'a gueulé et certains avaient même déjà mis l'incident sur le dos de Johann... A un moment faut arrêter, deux situations opposées ne peuvent pas avoir le même responsable. Je sais pas ce qui ne leur plaît pas chez Z5 mais cet acharnement sur sa pomme alors que d'autres comme Espargaro continuent à faire n'importe quoi sur la piste en toute impunité, ça saoule. J'espère que Johann va pas le louper celui-là jeudi, surtout s'il se permet de l'ouvrir. Mais à ce niveau là je suis pas inquiet : Oliveira risque d'intervenir aussi. Dans tous les cas j'espère qu'on va laisser notre frenchie en paix et que ce dernier va se défendre bec et ongle contre les conneries dont on l'affuble : il a lui aussi risqué gros et il n'y a aucune raison qu'on lui mette sur le dos cet accident plus qu'on ne peut le mettre sur Morbidelli.
Bestof: 
1
Bonjour à tous, un petit détail: on n'a pas encore entendu Pol s'exprimer sur le sujet... Bref, sans importance. Si vous revisionnez attentivement les différentes phases avant le crash, vous allez remarquer que Johann passe Franco à l'amorce du gauche rapide puis ils restent tous deux côte à côte un certain laps de temps, durant lequel Franco voit parfaitement Johann le doubler à la corde. La suite, on la connaît, Johann est forcément déporté vers la droite, à cette vitesse impossible de tenir la corde jusqu'au bout, mais reste sur la trajectoire normale, il n'y a qu'a regarder sa moto par rapport aux traces de freinage à l'entrée du virage n°3. Ensuite, Franco, pensant que la place est pour lui, ne coupe pas et à cette vitesse là, si on ne soulage pas un peu, il est très difficile de modifier sa trajectoire, on peut même penser qu'il est resté trop près de son adversaire. On n'est plus au début de la ligne droite mais bien à la fin et dans sa portion la plus dangereuse! A mon humble avis, c'est du 50/50 donc un fait de course... Je reste curieux de savoir à quel point Johann aurait "anticipé" son freinage même si je soupçonne que que cela doit se jouer à très peu... Ah oui, pour finir, l'excellente intervention d'Oliveira au micro de Canal+dans laquelle on apprend que Pol n'a pas de cerveau, va y avoir de l'ambiance chez KT jusqu'à la fin de saison.
Bestof: 
1
Bon, une bonne nuit de sommeil, et demain sera un autre jour. Zarco s'est expliqué avec Morbid et Rossi qui semblent avoir compris le français et mis un bémol à tout ça. Il y aura peut être une enquête de la commission, et quoiqu'il en soit le circuit pose un sérieux problème de sécurité. Les organisateurs ont 1 semaine pour étudier tout cela et y remédier, bon courage.

Pages

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo de la Triumph Tiger 660 Sport 2022

MNC s'est rendu à Albufeiura (Portugal) pour tester la nouvelle Tiger 660 Sport sous le soleil d'Algarve : le point en vidéo sur les qualités et faiblesses de cette nouveauté 2022 Triumph, en complément de notre essai complet à lire sur le Journal moto du Net. Essai vidéo.
Essai Triumph Tiger 660 Sport : des atouts plein la Manche

Un semi-carénage avec bulle réglable, des suspensions rehaussées, une position redressée : et voilà la Triumph Trident 660 transformée en Tiger 660 Sport pour "Tracer" sa voie chez les roadsters routiers haut sur pattes ! Essai de cette nouveauté d'outre-Manche bourrée d'atouts… et de quelques limites.   
Essai Speed Triple 1200 RR : le maxiroadster Triumph en Road Racer

Les Anglais ne font jamais rien comme tout le monde et Triumph nous le prouve à nouveau : au lieu de créer une toute nouvelle Daytona 1000 cc potentiellement déclinée en maxiroadster maxisportif, la firme d’Hinckley se base sur son Speed Triple pour sortir une sportive de route au look café racer, la Speed Triple 1200 RR... Essai.
Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...