• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TROP VIEUX POUR CES C...RIES
Paris, le 4 octobre 2019

Rossi prépare-t-il l'après 2020 avec son nouveau chef-mécanicien ?

Rossi prépare-t-il l'après 2020 avec son nouveau chef-mécanicien ?

Silvano Galbusera, chef-mécanicien de Valentino Rossi depuis 2014, cédera sa place la saison prochaine à l'espagnol David Munoz dans le box officiel Yamaha. Ce remplacement qui satisferait tout le monde suggère des projets allant au-delà de la fin du contrat du Docteur fin 2020... Explications.

Imprimer

Fin 2013 à Valence (Espagne), Jeremy Burgess était congédié de son poste de chef-mécano par Valentino Rossi au terme d'une fructueuse collaboration en catégorie reine : le technicien australien et le pilote italien ont raflé ensemble sept titres mondiaux de 2001 à 2009 - années du premier et dernier sacre du n°46 -, d'abord avec Honda en 500 cc/MotoGP puis chez Yamaha !

Le Docteur souhaitait à l'époque un regard neuf et une approche plus "moderne", Burgess n'ayant pas d'affinités particulières avec les ordinateurs et les nouvelles technologies. Son successeur - choisi par Rossi - sera l'italien Silvano Galbusera, qui officiait jusqu'ici en mondial Superbike pour Yamaha.

Six saisons et seulement neuf victoires plus tard, Galbusera prend à son tour le chemin de la sortie alors que Valentino Rossi vit sa pire campagne aux couleurs Yamaha : la victoire lui échappe depuis le GP des Pays 2017, le podium depuis le GP des Amériques 2019 et sa position au général régresse (2ème en 2016, 5ème en 2017, 3ème en 2018 et actuellement 6ème au provisoire)...

"C’est vrai : je changerai de chef mécanicien l'an prochain", a répondu Rossi lors de la conférence de presse du Grand Prix de Thaïlande. "En fait après Misano, nous avons eu une conversation avec Silvano car nous voulions trouver un moyen de nous améliorer".

Cette quête d'amélioration se justifie par un simple constat : le génie des Alpages souffre de la comparaison avec les autres pilotes Yamaha, de 16 à 20 ans ses cadets. Son coéquipier de 24 ans Maverick Viñales (5ème au provisoire) d'une part, mais aussi le jeune loup débutant Fabio Quartararo de 20 ans sur sa M1 privée qui le suit au classement avec 123 points contre 137 !

Galbusera transféré dans la test team Yamaha... auprès de Zarco ?!

Rossi réfute cependant être l'instigateur du départ de Silvano Galbusera, dont il a par ailleurs publiquement pris la défense plus tôt dans la saison quand sa baisse de performances lui a été reprochée. L'officiel Yamaha évoque plutôt une "combinaison de plusieurs facteurs", dont le principal serait la volonté de ralentir la cadence de son chef-mécano de 64 ans (ci-dessous à gauche le pouce levé)...

"Silvano voulait continuer de travailler pour Yamaha tout en subissant moins le stress et les déplacements. Parallèlement, Yamaha souhaitait renforcer son test team en vue de la saison prochaine", explique le Docteur, qui révèle que son chef-mécano ira renforcer la nouvelle structure de développement européenne mise en place cette année avec Jonas Folger.

"Sincèrement, je ne m’y attendais pas au départ", assure-t-il. "Finalement, nous avons décidé d’effectuer ces changements : Silvano rejoindra donc le test team et pour ma part j’aurai une nouvelle personne à mes côtés".

Or, coïncidence ou pas, la "test team" de Yamaha est en pleine négociations avec un certain Johann Zarco, qui cherche activement un "plan B" pour 2020 ! Avec un homme d'expérience comme Galbusera et un pilote aussi rapide que Zarco, l'équipe de développement pourrait fourbir une "arme de guerre" pour la saison prochaine !

Avec pour Johann la possibilité de reprendre la piste en tant que titulaire en 2021, sur une Yamaha qu'il aura activement contribué à mettre au point : un scénario quasi idéal pour l'ancien pilote KTM aujourd'hui "mis à pied" par son employeur autrichien...

Quand Rossi fait appel à l'ancien chef-mécano de... Viñales !

Le successeur de Silvano Galbusera sera David Munoz Torras ci-dessous, un espagnol de 41 ans qui officie cette saison aux côtés de Nicolo Bulega dans l'équipe Moto2 de Rossi (Sky Racing VR46). Munoz aurait tapé dans l'oeil de son patron l'année dernière, quand il accompagnait Francesco "Pecco" Bagnaia vers le titre.

"C’est le premier nom qui est venu car je le connais depuis longtemps", explique Rossi. "J’ai bien aimé sa manière de gérer la fin de saison avec Pecco et la pression qui les entourait à ce moment-là : Francesco était un peu nerveux à l’idée de perdre le championnat face à Miguel Oliveira, mais David s’est montré très calme, comme toujours".

"Je lui ai donc demandé et je suis très excité car c’est une toute nouvelle expérience", ajoute le n°46 qui "oublie" juste de préciser que Munoz a aussi été le chef-mécanicien en Moto2 de son actuel voisin de box, Maverick Viñales ! 

Nouveau chef-mécano pour un nouveau contrat après 2020 ?!

David Munoz fera par ailleurs ses débuts en catégorie reine : sacré baptême du feu que d'intégrer le MotoGP au sein de la prestigieuse équipe officielle Yamaha, aux côtés du pilote le plus titré et renommé du plateau ! Une promotion à double tranchant pour l'espagnol, qui a tout intérêt à ce que la courbe de résultats reparte vers le haut...

"Certes, il ne connaît pas le MotoGP", reconnaît Rossi, "mais il est jeune et il a de bonnes idées : au final, tout le monde est content. Nous allons essayer et nous verrons si nous gagnons en compétitivité !"

Ce changement de têtes tend également à suggérer que le nonuple champion du monde se projette au-delà de la fin de son contrat avec Yamaha, qui expire fin 2020. Pourquoi changer de chef-mécanicien s'il envisageait réellement de prendre sa retraite la saison suivante ?!

"J'ai un contrat pour l'année prochaine : la suite dépendra beaucoup de comment se passera la saison 2020", répond l'intéressé, qui recycle décennie après décennie année après année les mêmes réponses à propos de son avenir en MotoGP !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne (annulé)
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas (annulé)
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande (annulé)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...