• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TROP VIEUX POUR CES C...RIES
Paris, le 4 octobre 2019

Rossi prépare-t-il l'après 2020 avec son nouveau chef-mécanicien ?

Rossi prépare-t-il l'après 2020 avec son nouveau chef-mécanicien ?

Silvano Galbusera, chef-mécanicien de Valentino Rossi depuis 2014, cédera sa place la saison prochaine à l'espagnol David Munoz dans le box officiel Yamaha. Ce remplacement qui satisferait tout le monde suggère des projets allant au-delà de la fin du contrat du Docteur fin 2020... Explications.

Imprimer

Fin 2013 à Valence (Espagne), Jeremy Burgess était congédié de son poste de chef-mécano par Valentino Rossi au terme d'une fructueuse collaboration en catégorie reine : le technicien australien et le pilote italien ont raflé ensemble sept titres mondiaux de 2001 à 2009 - années du premier et dernier sacre du n°46 -, d'abord avec Honda en 500 cc/MotoGP puis chez Yamaha !

Le Docteur souhaitait à l'époque un regard neuf et une approche plus "moderne", Burgess n'ayant pas d'affinités particulières avec les ordinateurs et les nouvelles technologies. Son successeur - choisi par Rossi - sera l'italien Silvano Galbusera, qui officiait jusqu'ici en mondial Superbike pour Yamaha.

Six saisons et seulement neuf victoires plus tard, Galbusera prend à son tour le chemin de la sortie alors que Valentino Rossi vit sa pire campagne aux couleurs Yamaha : la victoire lui échappe depuis le GP des Pays 2017, le podium depuis le GP des Amériques 2019 et sa position au général régresse (2ème en 2016, 5ème en 2017, 3ème en 2018 et actuellement 6ème au provisoire)...

"C’est vrai : je changerai de chef mécanicien l'an prochain", a répondu Rossi lors de la conférence de presse du Grand Prix de Thaïlande. "En fait après Misano, nous avons eu une conversation avec Silvano car nous voulions trouver un moyen de nous améliorer".

Cette quête d'amélioration se justifie par un simple constat : le génie des Alpages souffre de la comparaison avec les autres pilotes Yamaha, de 16 à 20 ans ses cadets. Son coéquipier de 24 ans Maverick Viñales (5ème au provisoire) d'une part, mais aussi le jeune loup débutant Fabio Quartararo de 20 ans sur sa M1 privée qui le suit au classement avec 123 points contre 137 !

Galbusera transféré dans la test team Yamaha... auprès de Zarco ?!

Rossi réfute cependant être l'instigateur du départ de Silvano Galbusera, dont il a par ailleurs publiquement pris la défense plus tôt dans la saison quand sa baisse de performances lui a été reprochée. L'officiel Yamaha évoque plutôt une "combinaison de plusieurs facteurs", dont le principal serait la volonté de ralentir la cadence de son chef-mécano de 64 ans (ci-dessous à gauche le pouce levé)...

"Silvano voulait continuer de travailler pour Yamaha tout en subissant moins le stress et les déplacements. Parallèlement, Yamaha souhaitait renforcer son test team en vue de la saison prochaine", explique le Docteur, qui révèle que son chef-mécano ira renforcer la nouvelle structure de développement européenne mise en place cette année avec Jonas Folger.

"Sincèrement, je ne m’y attendais pas au départ", assure-t-il. "Finalement, nous avons décidé d’effectuer ces changements : Silvano rejoindra donc le test team et pour ma part j’aurai une nouvelle personne à mes côtés".

Or, coïncidence ou pas, la "test team" de Yamaha est en pleine négociations avec un certain Johann Zarco, qui cherche activement un "plan B" pour 2020 ! Avec un homme d'expérience comme Galbusera et un pilote aussi rapide que Zarco, l'équipe de développement pourrait fourbir une "arme de guerre" pour la saison prochaine !

Avec pour Johann la possibilité de reprendre la piste en tant que titulaire en 2021, sur une Yamaha qu'il aura activement contribué à mettre au point : un scénario quasi idéal pour l'ancien pilote KTM aujourd'hui "mis à pied" par son employeur autrichien...

Quand Rossi fait appel à l'ancien chef-mécano de... Viñales !

Le successeur de Silvano Galbusera sera David Munoz Torras ci-dessous, un espagnol de 41 ans qui officie cette saison aux côtés de Nicolo Bulega dans l'équipe Moto2 de Rossi (Sky Racing VR46). Munoz aurait tapé dans l'oeil de son patron l'année dernière, quand il accompagnait Francesco "Pecco" Bagnaia vers le titre.

"C’est le premier nom qui est venu car je le connais depuis longtemps", explique Rossi. "J’ai bien aimé sa manière de gérer la fin de saison avec Pecco et la pression qui les entourait à ce moment-là : Francesco était un peu nerveux à l’idée de perdre le championnat face à Miguel Oliveira, mais David s’est montré très calme, comme toujours".

"Je lui ai donc demandé et je suis très excité car c’est une toute nouvelle expérience", ajoute le n°46 qui "oublie" juste de préciser que Munoz a aussi été le chef-mécanicien en Moto2 de son actuel voisin de box, Maverick Viñales ! 

Nouveau chef-mécano pour un nouveau contrat après 2020 ?!

David Munoz fera par ailleurs ses débuts en catégorie reine : sacré baptême du feu que d'intégrer le MotoGP au sein de la prestigieuse équipe officielle Yamaha, aux côtés du pilote le plus titré et renommé du plateau ! Une promotion à double tranchant pour l'espagnol, qui a tout intérêt à ce que la courbe de résultats reparte vers le haut...

"Certes, il ne connaît pas le MotoGP", reconnaît Rossi, "mais il est jeune et il a de bonnes idées : au final, tout le monde est content. Nous allons essayer et nous verrons si nous gagnons en compétitivité !"

Ce changement de têtes tend également à suggérer que le nonuple champion du monde se projette au-delà de la fin de son contrat avec Yamaha, qui expire fin 2020. Pourquoi changer de chef-mécanicien s'il envisageait réellement de prendre sa retraite la saison suivante ?!

"J'ai un contrat pour l'année prochaine : la suite dépendra beaucoup de comment se passera la saison 2020", répond l'intéressé, qui recycle décennie après décennie année après année les mêmes réponses à propos de son avenir en MotoGP !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 10 commentaires
Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ? 

Invaincu sur le (Paris) Dakar depuis 18 ans, KTM lance cette année une nouvelle moto typée trail : la 790 Adventure. En face d'elle se dresse une autre grande nouveauté : la Ténéré 700 avec laquelle Yamaha compte s'imposer commercialement. MNC teste ces deux montures et livre son pronostic.
Tous les Duels 4 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en novembre 2019

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en novembre 2019. En attendant notre analyse complète mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Novembre 1 commentaire
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Kawasaki Z900 2020 : première smart-vidéo en direct

En attendant notre bilan complet, smart-vidéo en direct de notre essai de la Kawasaki Z900 2020.
[Vidéo] Loris Baz nous embarque à Jerez sur sa R1 de WorldSBK

À Jerez, Loris Baz s'est classé troisième des derniers tests de l'année 2019... Ce sont aussi ses premiers d'une saison WSBK 2020 qu'il disputera dans son intégralité, au sein du team Yamaha Ten Kate. Le n°76 en a profité pour se filmer aux commandes de sa R1. Attention, le géant "pouce" fort !
WSBK 2020 1 commentaire
De Puniet et Rossi sur la Panigale ERC en endurance mondiale

Deux français et un tchèque sur une italienne dans une équipe allemande : le team ERC Endurance, qui passe sur Ducati pour les 8H de Sepang et le reste de la saison FIM EWC, vient d'annoncer son trio de pilotes.
8H de Sepang 1 commentaire
Tarifs motos de route KTM : hausses en 2020, avantages fin 2019

KTM nous communique les prix de ses motos de route pour 2020 avec trois nouveautés : 390 Adventure, 890 Duke R et 1290 Super Duke R. Pour leur garantir un peu de place dans ses concessions françaises, le constructeur autrichien accorde des avantages sur ses modèles 2018/2019. Explications.
Nouveautés 2020 2 commentaires
Clément Villet au comité exécutif de Yamaha Motor Europe

Le français Clément Villet, directeur de la division deux-roues au siège européen de Yamaha à Amsterdam depuis cinq ans, intègre le comité exécutif de Yamaha Motor Europe. Explications.
Audience TV MotoGP : Canal+ annonce une hausse de 66% en France !

Canal+ annonce avoir rassemblé en moyenne 412 000 spectateurs en France pour sa première année de diffusion exclusive du championnat du monde Moto GP. Cette audience impressionnante serait en hausse de 66% par rapport à la diffusion 2018 sur Eurosport, assure la chaîne cryptée... Explications.
MotoGP 2019 19 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...