• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTS D'EXCUSE
Paris, le 2 octobre 2015

Pourquoi Peugeot et Piaggio seront absents du Salon moto de Paris

Pourquoi Peugeot et Piaggio seront absents du Salon moto de Paris

Si les principaux constructeurs moto participeront bien au prochain Salon de Paris, deux grandes marques de scooters ont en revanche choisi de faire l'impasse : Peugeot et Piaggio. MNC s'est entretenu avec le directeur commercial de la marque française...

Imprimer

Dans deux mois se tiendra à Paris le "Salon de la moto, scooter, quad et équipements" : tous les grands constructeurs de deux-roues motorisés viendront au parc des expositions de la Porte de Versailles... Enfin, presque tous, car Peugeot et Piaggio (Aprilia, Vespa et Moto Guzzi) ont décidé de ne pas venir !

Le forfait de la marque italienne est compréhensible : "son" salon national de l'EICMA à Milan (Italie) est décalé cette année à fin novembre en raison de l'Expo universelle. Aussi, en termes logistique, financier et commercial, sa venue à Paris semblait à la fois trop compliquée et coûteuse voire inutile.

De son côté, Peugeot Scooters met en avant ce même argument : "compte tenu de sa très grande proximité de dates avec le salon EICMA à Milan, rendez-vous incontournable pour Peugeot Scooters, nous n'avons pas pu identifier de synergies entre ces deux événements permettant d'optimiser nos investissements".

Milan 1 - 0 Paris

"Ce salon de Paris coûte cher alors que son impact est moins important qu'il y a quelques années, lorsqu'il se tenait dans le hall principal au mois de septembre", précise à Moto-Net.Com Lionel Favre, nouveau directeur commercial France de Peugeot Scooter.

De la part de la marque française, cette excuse semble toutefois recevable. Du coup, les responsables de la marque invoquent d'autres motifs d'absence : "la proximité d'autres événements sur Paris aux mêmes dates, tels que COP 21, complique d'autant plus l'organisation logistique aussi bien pour nos concessionnaires que pour nous, Peugeot Scooters".

Non, Peugeot n'est pas partenaire de la 21ème conférence annuelle sur le climat et n'a pas prévu de doter les nombreux participants de scooters électriques e-Vivacity (au lieu de cela, Renault Nissan a été chargé de fournir 200 véhicules de types Zoe, Kangoo ZE, Leaf et e-NV200).

"La COP21 se tient du 30 novembre au 11 décembre 2015, soit exactement en même temps que le salon de la moto", nous fait observer M. Favre. "Tous les hôtels sont réservés depuis des mois et le trafic dans certains quartier de Paris risque d'être surchargé en raison des 200 délégations qui devront se rendre chaque jour aux conférences".

RDV en 2017... au printemps ?

Au-delà de cette conjoncture, notre interlocuteur regrette que le salon français ne tienne pas compte de la saisonnalité du marché du deux-roues motorisé et milite donc activement - et passivement, par le boycott ! - pour la tenue d'un salon au printemps...

"Attention, nous ne disons pas "non" au salon de Paris, mais bien à celui de 2015", insiste le responsable de Peugeot Scooters. "Nous ne venons pas cette année pour marquer le coup. Nous espérons pouvoir rediscuter d'un salon qui se tiendrait à une période plus logique pour vendre des deux-roues".

"Souvenez-vous comme il neigeait en décembre dernier", poursuit-il : "des conditions similaires cette année pourraient encore limiter le nombre de visiteurs"... Pour rappel, les deux précédentes éditions 2011 et 2013 avaient attiré plus de 180 000 personnes. Combien seront-ils à venir cette année, malgré le froid et l'absence de Peugeot et Piaggio ? Réponse à suivre sur MNC : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Officiel : Pol Espargaro au HRC, Alex Marquez chez Honda-LCR en 2021

A peine arrivé, déjà débarqué : Alex Marquez quittera bel et bien le team officiel Honda en 2021 pour laisser place au transfuge KTM Pol Espargaro, et ce sans avoir disputé une seule course sur la RC213V d'usine ! Le frère cadet de Marc Marquez conservera un statut de pilote HRC dans l'équipe privée LCR. Explications.
Pilotes et équipes 7 commentaires
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Rossi chez Yamaha Petronas-SRT en 2021 : fin du suspense ce lundi ?

Valentino Rossi, remplacé par Fabio Quartararo dans le team officiel Yamaha l'an prochain, poursuivra selon toutes vraisemblances sa longue carrière dans l'équipe malaisienne Yamaha Sepang Racing Team (SRT). Un contrat de deux ans serait même sur le point d'être révélé... après quelques ratés de communication. Explications.
Pilotes et équipes 3 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...