• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MENSUEL
Paris, le 9 février 2017

Marché moto : les compteurs sont remis à moins de zéro

Marché moto : les compteurs sont remis à moins de zéro

Plus qu'une remise à zéro des compteurs, ce mois de janvier était une mise au point : après l'effervescence de fin 2016, la baisse de -8,2% du marché du motocycle annonce une année 2017 tendue. Pour ses abonnés Premium, Moto-Net.Com dresse le premier bilan de la nouvelle année.

Imprimer

Page 1 - Les compteurs remis à moins de zéro

Remis à zéro le 1er janvier dernier, voici ce que les compteurs du bilan marché MNC affichaient 31 jours plus tard : 1941 immatriculations de motos et scooters de 125 cc (et un peu moins) ainsi que 5210 immats de grosses cylindrées et maxiscooters, soit un total de 7151.

Comparé à janvier 2016, le marché du motocycle (hors cyclomoteurs de 50 cc, comme toujours dans les bilans marché MNC) enregistre donc une baisse de -8,2%, imputable à la vilaine météo ? Difficile de se prononcer, tant les conditions climatiques étaient différentes entre le mois dernier (janvier 2017) et son homologue de l'an passé...

Doux mais pluvieux en 2016, le premier mois de l'année a été aussi sec que glacial en 2017 : dans les deux cas, il fallait un certain courage - ou une passion certaine - pour sortir son deux-roues du garage... et plus encore pour en acheter un tout neuf !

Lors de son premier duel de l'année (Z1000SX Vs Tracer900), MNC n'a d'ailleurs pas croisé des masses de motos sur les routes, ni beaucoup de scooters dans les rues. On imagine donc que les revendeurs ont dû ressentir la même solitude derrière leur comptoir ou devant leur atelier...

En étudiant le nombre de jours "ouvrables" (du lundi au vendredi), on s'aperçoit néanmoins que le marché s'en tire relativement bien : janvier 2017 en comptait 22 contre seulement 20 en janvier 2016. Négligeable sur une année, ces données statistiques peuvent avoir de grandes conséquences sur un seul mois.

Pris en compte par le très sérieux Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), l'écart de deux jours ouvrables efface ainsi les +10,6% enregistrés par les ventes de voitures particulières en janvier dernier (+0,5% après correction)... et plombe d'autant plus les résultats du marché moto !

En se basant sur le nombre de jours "d'ouverture de concessions" (du mardi au samedi) en revanche, les concessionnaires s'en sortent un peu mieux moins mal, puisqu'aucune journée supplémentaire ne vient gonfler leurs résultats (20 jours en janvier 2017 comme en janvier 2016).

Lourdement remaniés entre décembre 2016 et janvier 2017, les Top 15 des ventes par modèles expliquent en partie le fort repli enregistré le mois dernier : huit machines n'ont pas refait surface chez les 125 et dix chez les "+ de 125" ! Toutes étaient des modèles Euro3 aujourd'hui obsolètes, immatriculées à la hâte par les constructeurs et leurs réseaux...

"Après s'être copieusement gavé durant les fêtes de fin d'année, le marché de noël du motocycle ne risque-t-il pas de trouver la reprise un peu duraille ?", s'interrogeait le Journal moto du Net dans son bilan annuel 2016... La réponse est désormais connue.

Le détail et l'analyse complète de l'évolution du marché durant le mois de janvier 2017 sont disponibles en pages suivantes pour les abonnés premium ou en achat ponctuel : bonne lecture !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.