• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DÉCRASSAGE
Paris, le 23 août 2016

Lorenzo et Rossi dominent la journée de test MotoGP à Brno

Lorenzo et Rossi dominent la journée de test MotoGP à Brno

Les vacances sont bien terminées pour les pilotes de MotoGP qui, après avoir couru deux week-ends de suite, ont eu droit à un lundi d'essais ! Le champion Lorenzo a réalisé le meilleur temps devant son coéquipier Rossi et le leader du provisoire Marquez.

Imprimer

Lorenzo se rassure, Rossi et Marquez assurent

Tout juste remis de leurs émotions de dimanche (le GP de République tchèque 2016 restera assurément dans les mémoires !), les pilotes sont remontés en selle hier afin de procéder à des essais. Michelin, notamment, avait deux pneus avant slicks à valider pour la saison 2017.

Bloqués dans leur box le matin en raison du nettoyage de la piste - les trombes d'eau de la veille avaient déversé des tas de saletés sur le bitume - et ralentis en début d'après-midi le temps que les trajectoires deviennent tout à fait propres, les pilotes ont tout de même pu profiter des bonnes conditions pour mener à bien leurs tests...

Bon dernier en course dimanche, Jorge Lorenzo a quitté le circuit de Brno en émargeant en haut de la feuille des temps (voir page 2). "Remporter" ces essais post-course est une bien maigre consolation pour le troisième homme du championnat (138 points), mais c'en est une tout de même.

"C'était différent de ce week-end, cette fois nous avons été en mesure de tester plein de choses", déclare le n°99 du team Yamaha sans plus de détails... "Nous avons testé les deux nouveaux pneus Michelin et je les trouve mieux que le standard", conclut-il en précisant cette fois qu'ils "offrent plus de stabilité et plus de grip dans les virages".

Une bonne nouvelle pour ce talentueux pilote dont le style très fluide et hyper rapide - en courbe notamment ! - requiert ce type de pneumatique... avec la M1 du moins ! Qu'en sera-t-il l'an prochain aux commandes de la Desmosedici GP17 ?

Le lundi au soleil, sur la piste

En tout, le champion du monde en titre a bouclé 43 tours de circuit. Son meilleur chrono de la journée (1'55.394) est bien supérieur à celui claqué par Marquez en qualifications (1'54.596) mais peu importe : il s'assure la première place des essais !

Battu de quatre petits dixièmes par son coéquipier, Valentino Rossi n'est certainement pas abattu : "au final, ce fut un très bon test car à titre personnel, nous avons pu tester plein de choses au niveau du châssis et du bras oscillant que j'aime beaucoup", se réjouit le n°46 nouveau n°2 au provisoire (144 points).

Très satisfait des nouvelles pièces qu'il a éprouvées durant 60 tours, le Doctor n'a toutefois pas encore décidé s'il allait les greffer sur sa M1 pour les prochaines courses. Le nonuple champion du monde a par ailleurs "un peu travaillé sur l'électronique", mais a surtout apprécié les nouvelles gommes Michelin, comme Lorenzo...

"Michelin avait aussi mis à notre disposition deux nouveaux pneus avant, malheureusement leur arrivée n'est prévue que pour l'an prochain", regrette carrément Vale. "J'aime beaucoup ces pneus, car avec eux je gagne en rapidité et en feeling". Le Bibendum serait-il sur la bonne piste ?

De son côté, Marc Marquez ne s'étend pas sur la question des nouveaux pneus, qu'il signale avoir chaussés mais sans livrer publiquement son ressenti. À l'image de Dani Pedrosa - qui essaiera ces pneus la prochaine fois, promis juré ! -, Marc avait d'autres priorités pour ce test...

"Nous avons passé une bonne partie de notre temps à essayer de comprendre pourquoi la moto se levait autant en sortie de virage et nous avons pu collecter plein de données, certaines positives et d'autres un peu moins", explique le - large - leader du championnat (197 points).

Le n°93 du team Honda Repsol a également pu étrenner un nouveau bras oscillant "qui pourrait bien nous aider sur certains circuits. Nous allons garder ça sous le coude, mais pour le moment nous allons continuer avec celui que nous utilisions jusqu'à présent". Certes perfectible, la RCV ne serait finalement pas si mauvaise que ça ?

On note en épluchant les feuilles de temps de lundi que le nouveau recordman du tour à Brno n'a pas réussi à descendre une seule fois sous les 1'56 en 46 tours, alors que Lorenzo y est parvenu à six reprises et Rossi trois. Si une course avait été organisée hier sur le sec, Marquez aurait-il nécessairement terminé 15 secondes derrière les Yamaha ? On en doute...

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !