• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ET PLUS DURE SERA LA CHUTE
Paris, le 21 décembre 2016

Crutchlow, Lowes et Rodrigo leaders des chutes en Grands Prix moto 2016

Crutchlow, Lowes et Rodrigo leaders des chutes en GP

Le classement annuel des chutes survenues durant la saison de Grands Prix moto 2016 recense quelque 1062 gamelles, toutes catégories confondues. Favorisé par la fréquence des courses arrosées, le cap des 1000 chutes est pour la première fois franchi. Les britanniques Cal Crutchlow et Sam Lowes ainsi que l'argentin Gabriel Rodrigo n'y sont pas étrangers...

Imprimer

Chutes en Moto GP : en plein dans le mille !

Après avoir atteint 976 chutes en 2015, le nombre de plantages en Grands Prix moto dépasse pour la première fois le seuil symbolique des 1000 avec pas moins 1062 chutes enregistrées pour les trois catégories (Moto3, Moto2 et MotoGP). Près d'un tiers (288) se sont déroulées en catégorie reine, soit une moyenne de 16 chutes par week-end.

Parmi les causes de cette augmentation, citons l'introduction du nouveau logiciel unique qui a resserré le niveau tout en modifiant des habitudes de pilotages, le passage aux nouveaux pneus Michelin - plus délicats à jauger à l'avant - et le nombre assez important de courses disputées sous la pluie ou dans des conditions séchantes (notamment Assen, Sachsenring, Brno ou à Phillip Island).

En Moto2, 364 chutes ont été enregistrées : un chiffre en légère hausse par rapport à 2015 qui place la moyenne à environ 20 erreurs par épreuve. Rappelons que les motos de la catégorie intermédiaire sont les seules à ne pas disposer d'antipatinage, toujours utile pour éviter de se satelliser à la remise des gaz du 4-cylindres de CBR600RR.

La Moto3 enregistre comme d'habitude le plus important nombre de chutes avec 409 cartons, soit 23 par Grands Prix. Ce nombre élevé s'explique par le fait que les pilotes Moto3 sont pour la plupart des débutants âgés entre 16 et 18 ans, donc susceptibles d'attaquer sans trop se poser de questions. Le Moto3 compte aussi le plus important nombre d'engagés sur la grille, ce qui explique aussi ce résultat.

Classement des chutes par pilote : and the winner is...

Cal Crutchlow peut être fier de son bilan 2016 en MotoGP : premier pilote satellite du classement sur sa Honda-LCR (7ème à 14 points de Pedrosa), le britannique est aussi le seul avec Marquez, Lorenzo et Rossi à s'être imposé plus d'une fois (d'abord en République tchèque sur le mouillé, puis en Australie sur le sec). Un statut enviable et très motivant pour 2017.

Mais tous les résultats de l'ancien officiel Ducati ne sont pas aussi louables : le n°35 est le pilote MotoGP parti le plus souvent à la faute, avec 26 chutes sur sa Honda. Crutchlow ne s'en cache pas : en début de saison, il a éprouvé beaucoup de difficultés avec le train avant de la RC213V, d'où ses passages fréquents par la case graviers.

Maigre consolation : son compatriote Sam Lowes (à droite ci-dessus) le bat de quatre longueurs et récupère le titre de "crash-pilote" de l'année avec trente gamelles au guidon de sa Moto2. Soit presque deux chutes par week-end de course pour le nouveau pensionnaire du team Aprilia-Gresini en MotoGP ! L'argentin Gabriel Rodrigo se place entre les deux britanniques avec 27 chutes sur sa Moto3 KTM. 

En catégorie reine, Jack Miller est le second pilote le plus souvent au sol (25) juste devant... Marc Marquez, champion du monde en titre ! L'officiel Honda avoue effectivement 17 pertes de contrôle en 2016 - à égalité avec Yonny Hernandez -, mais très rarement en course.

Car 14 des 17 chutes du pilote HRC se sont produites durant les essais (les essais, c'est pour voir si ça passe, non ?!), contre "seulement" trois en courses : au Mans, où il est reparti pour finir 13ème, à Phillip Island et à Sepang, alors que son cinquième titre mondial (dont trois en MotoGP) était conquis.

Phillip Island, circuit à fort taux de chutes en 2016

Le Grand Prix d’Australie 2016 remporte pour sa part le "titre" d'épreuve ayant piégé le plus grand nombre de pilotes, avec pas moins de 90 chutes comptabilisées en raison des conditions très piégeuses, froides et souvent humides, voire totalement détrempées. Par rapport à l'année précédente sur piste sèche, l'augmentation est de... 90% ! 

Avec 32 chutes, le virage 4 est l’endroit du circuit australien où se sont produit le plus d'erreurs. Deux autres courbes se sont par ailleurs montrées très sélectives cette année : le "V Corner" du Twin Ring Motegi (Japon) et le premier freinage de Termas de Rio Hondo (Argentine).

Enfin, le GP d’Italie au Mugello et le GP d’Autriche au Red Bull Ring s'illustrent avec le plus faible nombre de chutes. Encore heureux, dans la mesure où il s'agit des circuits parmi les plus rapides, le nouveau tracé autrichien étant même la piste avec la plus haute vitesse au tour : Andrea Iannone y a signé la pole sur sa Ducati à 186,9 km/h de moyenne (!), avant de s'imposer devant son coéquipier Dovizioso !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouvelle S1000RR 2023 : dans l’inspiration de la M1000RR et innovante

La BMW S1000RR 2023 évolue après sa révision complète de 2019 et profite des avancées de son aînée M1000RR : les ailettes, notamment, sont de sortie. Un peu plus puissante et toujours aussi légère, la Superbike BMW profite aussi d’assistances inédites contrôlant les glisses de l’arrière. Du jamais vu !
Brixton en quête de triomphe chez les gros cubes avec sa Cromwell 1200

125cc, 250, 500 et aujourd’hui 1200 : la cylindrée des motos Brixton ne cesse d’augmenter ! Avec sa charmante Cromwell 1200, la petite marque de l’importateur autrichien KSR compte faire une entrée remarquée chez les gros cubes aux lignes vintage, bien aidée par son prix ultra serré : 9999 euros. Présentation.
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
Pratique 2 commentaires
Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 5 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...