• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BACK TO THE SUPERBIKE
Paris, le 31 mai 2016

L'analyse MNC du World Superbike en Grande-Bretagne

L'analyse MNC du World Superbike en Grande-Bretagne

Au delà des points distribués, chaque week-end de course apporte son lot de remarquables prouesses et de contre-performances, de bonnes et de mauvaises surprises. Dans son analyse, Moto-Net.Com revient sur les faits marquants du WSBK à Donington Park.

Imprimer

Le King Sykes remonte au championnat...

Chaz Davies au Motorland d'Aragon, Sylvain Guintoli à Magny-Cours, Troy Bayliss à Monza, Carl Fogarty puis Jonathan Rea sur le circuit TT d'Assen, Carlos Checa au Miller Motorsport, Max Biaggi à Brno... Quelques pilotes du World Superbike semblent prédisposés à la réussite sur certains circuits !

Les raisons de leurs excellents résultats sont très variées : tracé correspondant parfaitement à leur style de pilotage, puissant soutien de leur public, connaissance absolue de la piste, affection particulière pour le pays ou volonté farouche d'y briller...

Davies, Sykes, Fogarty et Savadori - WSBK Grande-Bretagne (7 sur 13) Déclarations des pilotes World Superbike à Donington Park

Tom Sykes, lui, ne s'explique pas vraiment son succès phénoménal à Donington Park. Il a pourtant eu le temps d'étudier la question : voilà quatre ans que "Major Tom" survole - voire humilie - ses adversaires sur l'atypique circuit anglais !

Donington Park comprend deux portions distinctes : la première, plus ancienne, privilégie les gros coeurs et requiert une partie cycle finement réglée pour aborder les grandes courbes à toc. La seconde, ajoutée en 1995 afin d'obtenir l'homologation "Grand Prix", est très exigeante envers la mécanique et demande de sérieux biscotos ainsi qu'une sacrée endurance physique.

 - WSBK Grande-Bretagne (7 sur 13) Déclarations des pilotes World Superbike à Donington Park

Est-ce parce qu'il est le seul pilote à trouver le subtil équilibre entre ces deux sections radicalement différentes que le Ninja anglais a battu huit fois de suite ses concurrents, empochant le doublé en 2013, 2014, 2015 et ce week-end encore ?!

Rappelons que cette série de succès est historique : Tom égale les huit victoires d'affilée du "King Carl" Fogarty enregistrées à Assen entre 1993 et 1996. L'an prochain, le "King Sykes" cherchera à battre ce record. Mais roulera-t-il encore pour Kawasaki ? Rien n'est signé pour le moment...

 - WSBK Grande-Bretagne (7 sur 13) Déclarations des pilotes World Superbike à Donington Park

Les Verts d'Akashi auraient toutefois tort de laisser partir leur n°66 : entre 2012 et 2014, leur illustre pilote s'est battu jusqu'à la dernière course pour le titre mondial. Sykes n'est d'ailleurs passé qu'à six points et demi d'un triple sacre, inédit en WorldSBK...

Médaillé d'or en 2013, d'argent en 2012 et 2014 et de bronze en 2015, Tom Sykes est incontestablement l'un des pilotes moto les plus rapides du monde. Sur pneus qualif', il semble même être devenu intouchable : à Donington comme à Sepang, "Super Sykes" a collé presque une seconde à son plus proche rival !

Sykes est également l'un des plus solides en course, comme le prouvent ses deux parcours sans faute ce week-end alors que bon nombre de ses adversaires se sont plantés, parfois à plusieurs reprises. Certes, ses victoires n'ont pas été aussi magistrales qu'attendues. Mais l'important est qu'il reste invaincu sur ses terres...

 Sykes et Rea - WSBK Grande-Bretagne (7 sur 13) Déclarations des pilotes World Superbike à Donington Park

L'important aussi pour Sykes est de quitter son Angleterre natale à la deuxième place du classement provisoire : grâce aux 25 points de sa seconde victoire dimanche, "Major Tom" entame la seconde moitié de la saison avec 6 points de plus que Davies...

Le vice-champion du monde 2015 paie "cash" sa double (!) chute samedi. Mais comment pourrait-il s'en vouloir ? Comme Moto-Net.Com le faisait remarquer au lendemain de son doublé à Aragon : si Chaz veut gagner le titre cette année, il lui faut impérativement gagner des courses !

 Davies, Giugliano et Rea - WSBK Grande-Bretagne (7 sur 13) Déclarations des pilotes World Superbike à Donington Park

Face à un "impitoyable JR" qui n'est toujours pas descendu du podium cette saison, "Chazie" doit gagner à tout prix. Tombé une première fois en tout début de saison à Phillip Island - mais remonté illico sur sa machine pour terminer 10ème de la seconde manche australienne -, le gallois a perdu l'avant une deux fois de plus ce dimanche !

Reparti après une première glissade dans l'ultime et lente chicane Goddards, Chaz remontait brillamment le peloton lorsqu'il a de nouveau perdu l'avant de sa Panigale... Cette fois, la chute est intervenue dans une courbe bien plus rapide : Coppice, celle qui a coûté une phalange à Troy Bayliss himself !

 Davies - WSBK Grande-Bretagne (7 sur 13) Déclarations des pilotes World Superbike à Donington Park

Contrairement au légendaire pilote Ducati n°21, le n°7 s'est relevé indemne de sa mésaventure. Il a toutefois dû faire une croix sur la course, mettant ainsi fin à une superbe série de 28 courses terminées dans les points depuis l'Angleterre l'année dernière... Davies va-t-il repartir pour un tour ?

Pour cela, et pour effacer de sa mémoire sa déconvenue due à une trop grande ferveur en course - mais aussi à une grosse chaleur aux essais (lire notre " class="LienMenuTopNoir" target="_blank">Compte rendu MNC de la Superpole) -, Chaz compte sur les tests privés de Ducati la semaine prochaine.

Le prochain rendez-vous fixé dans trois semaines tombe plutôt bien : le WorldSBK se rendra à Misano, sur les terres de Ducati, où leur pilote de pointe entend améliorer ses résultats de 2015 : pour mémoire, Davies était monté sur la troisième marche du podium en première manche et l'avait loupée en seconde.

La seconde épreuve italienne de 2016 aura une saveur toute particulière pour les Rouges de Bologne, puisque c'est sur ce même circuit, deux semaines plus tard, que se tiendra la neuvième World Ducati Week ! La marque y fêtera un double anniversaire : 90 ans d'existence et 70 ans de moto...

 - WSBK Grande-Bretagne (7 sur 13) Déclarations des pilotes World Superbike à Donington Park

Giugliano est peut-être plus impatient encore de disputer la huitième épreuve du WSBK 2016 : le second pilote officiel Ducati attend encore et toujours sa première victoire en championnat du monde ! Samedi, le n°34 montait pour la huitième fois sur la 2ème marche d'un podium Superbike...

Aidé en première manche par les chutes de Davies et par les problèmes techniques de Rea, le romain n'a pas été épargné par Sykes. Sa deuxième place de samedi est tout de même satisfaisante et encourageante : pour la première fois depuis son accession en catégorie "reine" du WorldSBK en 2012, "D34G" est monté deux fois de suite sur le podium.

 Sykes, Rea et Davies - WSBK Grande-Bretagne (7 sur 13) Déclarations des pilotes World Superbike à Donington Park

Jonathan Rea lui, on l'a vu, enchaîne les podiums depuis le début de l'année, mais son début de saison est moins stupéfiant que l'an dernier : en 2015, le nord-irlandais avait collectionné les victoires et les deuxièmes places, cumulant 330 points à l'issue de la septième épreuve à Portimao. Cette année, le champion du monde a récolté 293 points sur 350 disponibles...

Si les résultats de Rea restent très impressionnants, il est intéressant de noter qu'il n'a plus gagné de course depuis trois épreuves. Le "Number One" assure pourtant être de plus en plus à l'aise sur la nouvelle ZX-10R, qu'il essaie de modeler à son style de pilotage.

 Rea - WSBK Grande-Bretagne (7 sur 13) Déclarations des pilotes World Superbike à Donington Park

Kawasaki a en effet développé sa Ninja 2016 en tenant compte des retours de Tom Sykes et de son équipe ces dernières saisons. Arrivé l'an dernier dans l'équipe officielle, Jonathan a dû adapter sa monture. Et paradoxalement, ses performances sont devenues moins bonnes au fil du temps.

Vainqueur des trois premières courses de la saison sur la "moto de Sykes", Rea a remporté deux victoires supplémentaires, "chez lui" à Assen. Dimanche à Donington Park, il semblait enfin en mesure de renouer avec le succès...

 Rea et Sykes - WSBK Grande-Bretagne (7 sur 13) Déclarations des pilotes World Superbike à Donington Park

Auteur du meilleur tour en course (7 centièmes de seconde plus vite que Sykes !), Rea est resté collé à sa roue arrière durant toute la course. Mais comme un certain Rossi lors du dernier Grand Prix d'Italie au Mugello, le dieu Rea a été trahi par sa moto !

Les pilotes ne sont pas du genre à ressasser ce genre de revers et préfèrent aller de l'avant, mais les fans, eux, adorent refaire les courses... Ceux de "Johnny" vont avoir trois semaines pour réécrire cette seconde manche anglaise : "et si Rea n'avait pas été victime de faux points morts, aurait-il battu l'invincible Sykes ?" A vos claviers !

Au final, Tom Sykes a gagné les deux manches, reprenant 14 points à Jonathan Rea. Mais ce que retient le leader du championnat naturellement, c'est qu'il a conforté son avance : arrivé à Donington Park avec 44 points de plus que Davies, il en repart avec 56 de plus que Sykes.

Il reste six épreuves au calendrier WorldSBK 2016, donc douze courses à disputer et 300 points à distribuer. Même Chaz Davies, qui compte désormais 62 points de retard sur le n°1, peut donc espérer détrôner Jonathan Rea. Côté constructeurs, Ducati reste également en course face à Kawasaki. Profitons d'ailleurs de la "mi-temps" pour faire un point sur cet autre classement en page suivante...

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !