• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DERNIÈRES SÉANCES
Paris, le 23 novembre 2016

WSBK 2017 : les tests se poursuivent à Jerez

WSBK 2017 : les tests se poursuivent à Jerez

Les principales équipes du World Superbike - et quelques unes du MotoGP également ! - effectuent cette semaine leurs derniers essais de l'année 2016 dans la pointe sud de l'Espagne, à Jerez. BMW et Honda notamment, ont déjà levé le camp...

Imprimer

Pour le team Ducati Aruba, les derniers essais de l'année 2016 ont débuté ce matin même : Chaz Davies et Marco Melandri vont avoir trois jours devant eux pour tester de nouvelles pièces sur la Panigale R officielle et offrir le maximum d'informations aux ingénieurs de Bologne.

Pour le Kawasaki Racing Team, les ultimes tests battent leur plein : Jonathan Rea et Tom Sykes mettent à profit cette radieuse journée de mercredi pour tester leur nouvelle ZX-10RR. Ils restent sur place jusqu'à vendredi soir, mais la météo annonce le retour de la grisaille - et de la pluie ? - pour les deux prochaines journées...

Espargaro et Torres - WSBK 2017 : les tests se poursuivent à Jerez

Grâce au site internet du circuit de Jerez, on peut d'ailleurs surveiller en direct les chronos postés par les deux Ninjas, ceux de leurs grands rivaux rouges, bleus, etc... ainsi que les temps postés par certains pilotes inscrits en MotoGP avec qui ils partagent la piste !

Les fans de vitesse moto ont ainsi l'opportunité - rare - de comparer les chronos des pilotes de ces deux catégories "reine". Force est de constater que les Superbike dérivées des modèles de série et chaussées de Pirelli sont loin d'être ridicules face aux prototypes du MotoGP équipées de Michelin !

Camier - WSBK 2017 : les tests se poursuivent à Jerez

À l'instar de Ducati et Kawasaki, Yamaha et MV Agusta ont dépêché à Jerez leur team et pilotes officiels : Alex Lowes et Michael van den Mark bossent sur la R1 d'usine, Leon Camier travaille seul sur la F4 RC. Moto-Net.Com relaiera leurs déclarations en début de semaine prochaine.

Chez Aprilia Milwaukee, Eugene Laverty effectue son - grand ? - retour aux commandes de la RSV4, une semaine après avoir fait ses adieux aux Grand Prix à Valence, aux commandes cette fois de la Desmosedici (en course) puis de la RS-GP (en test !). Le pilote irlandais et son coéquipier Lorenzo Savadori ont pu faire connaissance avec leur nouveau team (lire leurs premières réactions ci-dessous).

Laverty - WSBK 2017 : les tests se poursuivent à Jerez

Pour deux équipes WSBK en revanche, les tests "automnaux" ont pris fin hier (mardi) soir. Chez BMW Althea, Jordi Torres et Marcus Reiterberger, les deux pilotes 2016 - et 2017, bien que cela ne soit pas officialisé - ont pu travailler sur leur S1000RR... et sur leur pilotage sur piste humide, séchante puis sèche !

Chez Honda Ten Kate, seul Stefan Bradl a pu prendre les commandes de l'ancienne version de la CBR1000RR Fireblade : "Nicky Hayden sera absent du test hivernal de deux jours qui débutera pour l'équipe Honda World Superbike demain au Circuito de Jerez en Espagne", regrettaient les Rouges de Tokyo dimanche soir...

"Le pilote américain âgé de 35 ans s'est tordu le genou lors d'une séance d'entraînement de flat-track près de Barcelone vendredi dernier juste après avoir conclu le premier test hivernal de la saison au MotorLand Aragón". Rapatrié aux États-Unis, la "Kentucky Legend" va finalement pouvoir fêter Thanksgiving en famille !

Déclarations des pilotes Superbike

Torres - WSBK 2017 : les tests se poursuivent à Jerez

Jordi Torres, BMW (hier soir) :
"C'est toujours bon d'essayer différentes pièces parce que les pilotes peuvent trouver des informations différentes et je peux comprendre différents éléments de la moto. Pour le moment, je ne sais pas ce qui est le mieux, mais nous savons comment nous devons progresser. Nous avons peut-être besoin de plus de temps avec le bras oscillant Fortis, mais pour le moment, tous les deux offrent de grandes performances. Le bras oscillant Fortis profite davantage aux mécaniciens. Il est plus rapide de changer l'amortisseur et il est plus facile pour eux de travailler avec. Mais de mon côté, j'ai besoin du bras oscillant le plus performant et non celui qui permet des changements plus rapides".

Reiterberger - WSBK 2017 : les tests se poursuivent à Jerez

(Jordi Torres, suite)
"Ce matin, nous avons essayé de boucler le plus de tours, car nous avons besoin de plus d'informations pour les courses quand il commence à pleuvoir. Nous ne sommes pas si performants sur le mouillé. Nous avions besoin de recueillir plus d'informations et essayer différentes solutions sous la pluie pour trouver plus de stabilité à l'arrière. Après les deux jours à Jerez, nous disposons de plus d'informations et nous savons mieux comment la BMW réagit dans ces conditions. Le dernier jour, les conditions étaient sèches et nous avons eu beaucoup de problèmes avec l'électronique. Nous n'avons donc pas pu faire un tour rapide. Mais pour moi le plus important est ces tours que nous avons faits sur le mouillé pour recueillir des informations".

Bradl - WSBK 2017 : les tests se poursuivent à Jerez

Stefan Bradl, Honda (hier soir) :
" Ce n'était pas le temps idéal pour réaliser un test cette semaine. Hier (lundi) nous avons bouclé 35 tours sur le mouillé, juste pour avoir un premier feeling sur la moto ainsi qu'avec les pneus pluie Pirelli. Ce fut une journée assez positive et nous avons tiré le meilleur de celle-ci. Mardi a aussi été perturbé par le mauvais temps avec de la pluie jusqu'à midi. Il a fallu attendre très longtemps pour que la piste sèche. Nous avons bouclé 20 tours sur les pneus slicks, mais il y avait encore quelques tâches d'humidité. Je ne suis pas resté trop longtemps et nous n'avons pas apporté de modifications à la moto, car je n'étais pas assez rapide pour avoir un véritable retour. Nous avons au moins réussi à faire quelques tours sur le sec et le feeling était très similaire à celui ressenti à Aragon. Maintenant il est temps de se détendre, recharger les batteries pour être prêt à rouler sur la nouvelle Fireblade au début de l'année prochaine"

Sykes - WSBK 2017 : les tests se poursuivent à Jerez

Tom Sykes, Kawasaki (hier soir) :
"Les conditions ont été relativement stables mardi. Elles n'étaient pas toujours idéales pour rouler, mais nous avons pu boucler quelques tours. Nous n'avons pris aucun risque, il s'agissait simplement d'un test fonctionnel sur deux ou trois points de la moto. Il s'agissait plus de recueillir des informations au cas où le temps serait meilleur durant les prochains jours. De ce point de vue, nous avons réalisé une très bonne journée. Nous cherchons encore quelques petits trucs sur le nouveau réglage, mais dans l'ensemble, c'était une bonne journée. À Aragon, nous avions réalisé de bonnes performances avec les pneus durs dès le premier tour et sur la distance de course. Je veux simplement m'assurer que nous allons dans la bonne direction. Jerez n'est pas mon meilleur circuit, donc je chercherais à être à l'aise pour confirmer ce que nous avons fait auparavant. Doucement, nous nous dirigeons vers notre configuration finale pour être prêts à Phillip Island".

Rea - WSBK 2017 : les tests se poursuivent à Jerez

(Tom Sykes, suite)
"Malheureusement, le changement dans le règlement (batteries plus petites et adoption d'un génératuer, NDLR) m'impose de m'éloigner de mon style de pilotage naturel qui s'apparente plutôt à un style de course. Je rentre fort en courbe et j'attaque encore plus fort en sortie, donc nous devons juste adoucir tout cela. Pour moi, c'est plus de la conduite que du pilotage, et je dois m'y faire. Globalement, comme je l'ai dit à Aragon, nous devons nous adapter parce que les règles ou quelque chose d'autre changent. De ce côté, un peu plus de constance pourrait aider, mais nous allons simplement essayer de nous adapter à tout ce qui se passe, et il en va de même pour tout le monde".

Laverty - WSBK 2017 : les tests se poursuivent à Jerez

Eugene Laverty, Aprilia (lundi soir) :
"C'est vraiment agréable de revenir sur la RSV4. J'étais surpris de voir avec quelle rapidité je me suis senti à l'aise dessus. Même si la piste était humide, je me sentais comme sur ma moto. Nous n'avons pas visé le les chronos effectués en course aujourd'hui, mais mon meilleur temps n'était pas si loin. C'était formidable de travailler avec la nouvelle équipe, et je suis impressionné par son professionnalisme. Nous avons quelques techniciens clés d'Aprilia qui connaissent la moto aussi bien que moi, et nous avons immédiatement accroché. J'ai aussi pu faire un peu mieux connaissance mon nouvel équipier Lorenzo et nous avons parlé de nos expériences avec la RSV4 et de la façon de travailler avec elle. Nous avons tout passé en revue rapidement même dans ces conditions. Nous espérons que le temps sera sec mardi, ce qui est le plus important"

Savadori - WSBK 2017 : les tests se poursuivent à Jerez

Lorenzo Savadori, Aprilia (lundi soir) :
"C'était formidable de remonter aussi tôt sur la moto. Hier, c'était difficile à cause de la pluie, mais le ressenti sur la moto était bon même dans ces conditions. J'ai apprécié travailler avec l'équipe et je me sens très chanceux. Ils travaillent vraiment dur. C'était bien d'apprendre leur manière de fonctionner, de voir ce que nous pouvons faire. Je suis très heureux d'avoir Eugene comme coéquipier. Il a beaucoup d'expérience, c'est un pilote très rapide et il connaît très bien la moto et l'équipe. Je pense que nous allons bien travailler ensemble et nous espérons pouvoir comparer certaines informations".

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...