• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW INDIAN / VICTORY
Paris, le 23 janvier 2017

Interview Pierre Audoin (Indian/Victory) : la notoriété d'Indian a fait un réel bon

Interview Pierre Audoin (Indian/Victory) : la notoriété d'Indian a fait un réel bon

Avec 773 et 360 immatriculations, Indian et Victory affichent des hausses de +15,7% et +15% sur le marché moto français. Pierre Audoin, responsable des marques américaines en France, établit pour Moto-Net.Com leur bilan 2016 et dévoile les objectifs d'Indian en 2017 suite à l'arrêt de Victory. Interview.

Imprimer

Moto-Net.Com : La norme d'émission Euro 4 vous a contraints à mettre à jour votre gamme pour 2017 et à rayer certains produits de votre catalogue... Coûteuse à double titre, cette norme peut-elle néanmoins dynamiser vos ventes l'an prochain grâce à l'attrait des nombreuses nouveautés ?
Pierre Audoin (responsable d'Indian et Victory en France) :
Effectivement, nous allons nous recentrer sur Indian et devenir beaucoup plus efficaces. L'investissement au passage à la norme Euro 4 était difficilement rentable pour Victory, mais pour Indian la question ne s'est même pas posée.

MNC : Autre restriction intervenue en milieu d'année 2016 cette fois, le permis A2 "pour tous" a-t-il dopé les ventes de vos modèles et kits 35 kW ?
P. A. :
Nous allons lancer la Scout et la Sixty en version A2. Ces deux motos seront lancées fin mars dans le réseau.

MNC : Toujours plus propres et plus sûrs (ABS ou freinage combiné obligatoire), les deux-roues motorisés ne sont toujours pas considérés comme une solution en ville (circulation alternée, interdiction en centre-ville, etc.). Existe-t-il des moyens pour changer cela ?
P. A. :
La moto ne peut pas être considérée uniquement comme "une solution en ville". Même si c'est effectivement un facilitateur, la moto doit être considérée avant tout comme un générateur d'émotions positives.

MNC : Le Salon de la moto de Paris 2017 est reporté... à quand et pour quelles raisons selon vous ? Une hypothétique annulation serait-elle pénalisante pour votre activité ?
P. A. :
C'est très dommage, même si l'investissement avait du mal à trouver sa justification entre Milan et Cologne. Le salon de Paris a été victime de son manque de notoriété. Malgré tout il est impératif de trouver une idée novatrice, afin de créer un événement moto français, c'est complètement nécessaire à l'activité.

MNC : Que vous inspire l'évolution globale du marché français du motocycle en 2016 ?
P. A. :
De plus en plus dans l'émotion et le rêve, et c'est bien. Les marques qui n'ont pas de belles histoires à raconter ont de plus en plus de mal à exister...

MNC : Quel bilan dressez-vous pour votre marque ?
P. A. :
Le bilan est bon et nos deux marques ont progressé. L'annonce de l'arrêt de Victory va nous permettre de mettre toute notre énergie sur une progression plus rapide d'Indian. Malgré tout, nous allons tout mettre en oeuvre sur le maintien de l'excellente image de marque de Victory.

MNC : Quels modèles ont particulièrement bien fonctionné cette année?
P. A. :
La Roadmaster et les Scout.

MNC : Quels sont ceux qui sont restés en retrait ? Pourquoi ?
P. A. :
Les Victory Bagger car ce segment perce difficilement en Europe, et l'Octane Victory qui a difficilement trouvé son public.

MNC : Vos nouveautés 2016 ont-elles atteint leurs objectifs commerciaux ?
P. A. :
Oui, particulièrement chez Indian.

MNC : Quelle a été la bonne surprise de votre année 2016 ? Et la moins bonne ?
P. A. :
La notoriété d'Indian qui a fait un réel bon et notre satisfaction client. La moins bonne, ce sont les efforts sur Victory qui n'ont pas donné les résultats escomptés.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2016 dans le monde du deux-roues ?
P. A. :
Le Salon de Lyon, qui prend presque une envergure extra-régionale.

MNC : Quelles sont vos bonnes résolutions pour l'année 2017 ?
P. A. :
Focus sur Indian, un Roadshow qui va comporter 30 dates, une présence plus importante dans la presse, des partenariats de marques déterminants et un réseau qui va passer de 24 à 30 concessionnaires.

MNC : Quels sont vos grands rendez-vous 2017 ?
P. A. :
Notre Roadshow, le Salon de Lyon, le partenariat avec AMV pour la création d'Indian Assurance et la sortie de trois nouvelles motos.

MNC : Pour conclure, qu'aviez-vous commandé au Père Noël cette année ?
P. A. :
Qu'Indian devienne une marque plus globale et qu'elle séduise de plus en plus de motards...

.

Les derniers essais MNC

Essai Ducati Supersport S 2017 : belle à tout faire

Ducati se replace sur le segment des motos routières sportives (et vice-versa !) avec sa nouvelle Supersport, onze ans après l'arrêt de la 1000 SS. MNC a longuement testé cette attractive "VFR à l'italienne", sur le sec comme sur le mouillé... Verdict !
Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Affichées à 8900 euros, la Z900 et la Street Triple S usent d'arguments très différents pour amadouer les motards. Le match est-il pour autant déséquilibré ? Bien au contraire, les roadsters Kawasaki et Triumph luttent au coude à coude dans ce combat des chefs. Essai !
Comparatif Superbike 2017 : CBR1000RR, GSX-R1000R, YZF-R1, ZX-10R

Le millésime 2017 des motos hypersportives japonaises est exceptionnel : les affûtées Kawasaki ZX-10R et Yamaha R1 sont au top de leur forme, tandis que les Honda CBR1000RR et Suzuki GSX-R1000 se sont enfin remises au sport et au niveau technologique. Moto-Net.Com oppose ces quatre fines lames de 1000 cc sur route et sur circuit dans un comparatif Superbike exclusif sur le web !
Essai comparatif Multistrada 950 Vs Africa Twin Vs V-Strom 1000 : en plein dans le mille

Depuis sa sortie en janvier 2016, la Honda Africa Twin rencontre un succès mérité qui suscite bien des convoitises : cette année, Ducati lui oppose l'inédite Multistrada 950 tandis que Suzuki met à jour sa V-Strom 1000... Moto-Net.Com a donc réuni ces trois trails 1000 cc pour un nouveau comparo.
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Premières photos et infos sur les Honda Goldwing et Bagger 2018 ?

De possibles photos "volées" de la nouvelle Goldwing 2018 circulent, relayées par des professionnels très concernés par tout ce qui touche à la Gold... S'agit-il des premières informations sur la très attendue nouvelle version de la moto ultra routière du blason ailé, après la vidéo de teasing que vient de publier Honda ? Explications.
Valentino Rossi roule à Misano en vue de participer au GP d'Aragon

Valentino Rossi a pris le guidon d'une Yamaha R1 hier sur le circuit de Misano (Italie) afin d'évaluer son état de forme, moins de 20 jours après sa chute sur une moto d'enduro et sa fracture tibia-péroné. En ligne de mire : un retour en piste dès ce week-end à Alcaniz pour le Grand Prix d'Aragon MotoGP 2017...
Horaires et enjeux du Grand Prix d'Aragon MotoGP 2017

Le Grand Prix d'Aragon, 14ème course MotoGP 2017, débute ce week-end près d'Alcaniz, en Espagne. Trois pilotes et constructeurs l'abordent au coude à coude : Marc Marquez (Honda) et Andrea Dovizioso (Ducati) sont à égalité de points (199) et de victoires (4), tandis que Maverick Viñales est à 16 longueurs (183) sur sa Yamaha. Quant à Valentino Rossi, blessé, il tentera courageusement de défendre sa quatrième place ! Présentation, horaires, déclarations et rétrospectives.
Ana Carrasco, première femme à s'imposer en vitesse moto mondiale

Hier lors du Mondial Superbike à Portimao (Portugal), Ana Carrasco a décroché sa première victoire dans la nouvelle catégorie Supersport 300. Elle complète un carton plein pour Kawasaki (en 300, 600 et 1000 cc) mais devient surtout la première femme à remporter une épreuve de vitesse moto au rang mondial !
Les motards flashés en courbe par les nouveaux radars de virage !

Les radars autonomes étrennent une nouvelle fonctionnalité particulièrement inquiétante pour les motards : la capacité de mesurer la vitesse d'un véhicule à l'intérieur d'une courbe. Ces radars de virage visent à faire ralentir l'allure dans les virolos, où 497 automobilistes et 160 motards auraient perdu la vie en 2016 selon la Sécurité routière.
Lucy Glöckner, star du Bol d'Or 2017 !

Mais qui peut donc ainsi tenir tête à Sébastien Gimbert, vieux loup de l'endurance mondiale, dans une lutte pied à pied pour la troisième place du Bol d'Or 2017 après plus de 23 heures de course acharnée ? Lucy Glöckner, la jeune pilote allemande du team mixte de la BMW n°48 Völpker NRT, qui échoue finalement à 9 petits dixièmes du podium...
Bol d'Or  2017 - SRC Kawasaki n°11 (abandon) : "Un goût amer et dur à avaler"...

Déclarations du team SRC Kawasaki n°11, contraint à l'abandon sur casse moteur après seulement 17 tours de course, alors que Randy de Puniet, Mathieu Gines et Fabien Foret avaient tout raflé pendant les essais...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.