• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RIP VICTORY
Paris, le 9 janvier 2017

Pourquoi Polaris arrête les activités de Victory Motorcycles

Le groupe Polaris vient d'annoncer l'arrêt des activités de la marque Victory Motorcycles... Les explications du big boss, Scott Wine.

Imprimer

Dans un communiqué publié aujourd'hui sur son site officiel, le groupe Polaris annonce l'arrêt de la production de la marque Victory Motorcyles lancée en 1998. Le constructeur américain avait immatriculé 199 motos en France au cours du premier semestre 2016.

"C'est une décision incroyablement difficile à prendre pour moi, mon équipe et le conseil d'administration de Polaris", assure le PSDG du groupe Scott Wine. "Au cours des 18 dernières années, nous avons créé, construit et développé Victory Motorcycles pour en faire une grande marque de moto américaine. Nos équipes ont conçu et produit près de 60 modèles de Victory récompensés par 25 titres décernés par l'industrie. Tout cela n'aurait pas pu se faire sans vous, propriétaires et fans. Vous avez mis votre cœur et votre âme dans Victory Motorcycles et nous sommes extrêmement fiers d’avoir créé cette famille".

"Cela rend d’autant plus difficile le fait de vous annoncer qu’au cours des 18 prochains mois, la marque Victory Motorcycles va arrêter la production de ses modèles", poursuit le big boss. "Les garanties, la fourniture des pièces détachées et les services dans notre réseau de concessionnaires seront assurés durant les 10 prochaines années. Merci pour votre fidélité".

Se concentrer sur Indian et Slingshot

"Plusieurs facteurs ont entraîné cette annonce", poursuit Scott Wine. "Victory s'est battu pour atteindre la part de marché requise pour être rentable, mais la pression de la concurrence sur un marché moto difficile ont accentué les vents contraires. Vu les importants investissements supplémentaires nécessaires pour que Victory lance une nouvelle plateforme capable de répondre à la demande changeante des consommateurs, et considérant la belle performance et le potentiel de croissance d'Indian Motorcycle (autre marque du groupe Polaris, NDLR), la décision de concentrer plus attentivement l'énergie et les investissements de Polaris est devenue assez claire".

Cette décision va augmenter la rentabilité de Polaris et de notre activité moto globale et va améliorer notre niveau de compétitivité dans cette industrie", calcule Scott Wine. "On vise une croissance rentable, et avec des ressources qui ne sont pas infinies ce mouvement nous autorise à être optimistes. Nous allons pouvoir concentrer nos équipes sur notre marque premium à hautes performances Indian Motorcycle et sur notre marque innovante Slingshot (le trois-roues Polaris, NDLR) afin d'accélérer le succès de ces deux marques."

"En fin de compte, cette décision favorisera l'innovation pour des produits leader sur le marché qui est au cœur de notre stratégie, tout en favorisant la croissance à long terme et l'augmentation de la valeur pour les actionnaires", conclut le PDG.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Edouard Lotthé (Ducati) : "La technologie et les équipements de sécurité deviennent de plus en plus importants dans le choix de nos clients"

Pour les abonnés Moto-Net.Com, le directeur général de Ducati West Europe établit son bilan 2018 et revient sur les principaux sujets de l'année : évolution du marché, nouvelles attentes des clients, restrictions de circulation en ville, motos électriques, salon de la moto... Interview d'Edouard Lotthé.
Opéré de la clavicule, Pedrosa va rater les premiers tests MotoGP 2019...

La nouvelle collaboration entre Dani Pedrosa et KTM commence mal : l'ancien pilote du HRC va subir une énième opération de la clavicule droite suite à une double fracture dite "de stress". Il va donc manquer les premiers tests de l'année 2019 début février en Malaisie... Explications.
Retour en vidéo sur nos essais des Yamaha YZF-R125 et YZF-R3 2019

Le Journal moto du Net a testé la troisième génération de la Yamaha YZF-R125 et la première évolution de la YZF-R3 dérivée du Supersport 300. Retour en vidéo sur notre essai complet !
Dakar moto étape 7 : la victoire pour Sunderland (KTM), le général pour Brabec (Honda)

Le pilote britannique Sam Sunderland décroche sa deuxième victoire d'étape sur le Dakar moto 2019 et remonte à la 4ème place au général à moins de dix minutes de Ricky Brabec, nouveau leader au provisoire devant le français Adrien Van Beveren. 
Julien Toniutti s'accroche pour finir son premier Dakar !

Brillamment remonté à la 67ème place du classement général, le quintuple champion de France des rallyes routiers s'accroche comme un diable et lutte contre une intense fatigue pour venir à bout de son objectif : finir son premier Dakar. Rapide prise de contact entre deux dunes...
Pourquoi le motard paraplégique Nicola Dutto a abandonné son premier Dakar

L'italien Nicola Dutto, motard paraplégique depuis 2010, disputait son premier Dakar au guidon d'une KTM préparée par le fabricant de fauteuils roulants Vicair... Explications.
Dakar 2019 1 commentaire
Alessandro Botturi (Yamaha) remporte l'Africa Eco Race 2019

Malgré la victoire du norvégien Pal Anders Ullevalseter (KTM) sur la 11ème et dernière étape, c'est bien l'italien Alessandro Botturi qui remporte l'Africa Eco Race 2019. L'officiel Yamaha Italie s'impose au classement général devant Ullevalseter et Agazzi tandis que le premier français, Patrice Carillon, termine 6ème devant neuf autres compatriotes. Débriefing après l'arrivée au Lac Rose.
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

  • En savoir plus...