• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MISANO - VIÑALES S'EXPLIQUE
Paris, le 11 septembre 2017

GP de San Marin MotoGP - Viñales (4ème) : "Nous avons progressé sur le mouillé"

GP de San Marin MotoGP - Viñales (4ème) : Nous avons progressé sur le mouillé

Maverick Viñales, auteur d'une prometteuse pole position sur le sec à Misano, termine laborieusement le Grand Prix de San Marin 2017 à la 4ème position faute de grip à l'arrière sur sa M1 officielle. Le pilote Yamaha espérait mieux sur les terres de son équipier Valentino Rossi, contraint au forfait suite à sa chute en enduro. Déclaration et analyse MNC.

Imprimer

Maverick Vinales, Yamaha-Movistar (1er en qualifs et 4ème en course) : "Je suis content de ce résultat car c’était ce que nous pouvions accomplir de mieux. Honnêtement, nous avons tiré tout ce qu'il était possible de la moto. J’ai donné mon maximum et nous avons terminé quatrièmes. Nous devons poursuivre notre travail de la même manière, car nous avons nettement progressé par rapport à la course au Sachsenring, également disputée sur le mouillé, en particulier en ce qui concerne la maniabilité de la machine".

"Nous avons encore besoin de beaucoup de grip à l’accélération. Je vais devoir poursuivre en Aragón et je crois que nous pouvons réduire l’écart sur nos rivaux. Sur le sec, nous étions très rapides. Je suis donc ravi que nous ayons été en mesure de faire un pas de plus à Misano. J’espère que nous pourrons faire pareil au MotorLand".

L'analyse Moto-Net.Com : Jamais dans le coup pour la victoire, Maverick Viñales termine le GP de San Marin à la quatrième place à 16,5 sec du vainqueur, hissant péniblement sa Yamaha officielle derrière la Honda de Marquez et les Ducati de Petrucci et Dovizioso. Soit trois constructeurs différents dans le Top 4, nouvelle preuve de l'enthousiasmante homogénéité du plateau MotoGP cette saison. 

Malgré l'absence remarquée de son coéquipier Valentino Rossi, Maverick Viñales avait solidement attaqué le week-end : le jeune espagnol a renoué avec la pole position, profitant d'une erreur de Marc Marquez pour inscrire sa quatrième pole de l'année (après le Qatar, la France et l'Italie). Très compétitif sur le sec, "Mack" a déchanté dimanche matin quand Misano s'est réveillé sous une pluie battante...

Outre le fait qu'il n'apprécie que moyennement la pluie, Viñales s'est surtout heurté à un problème d'adhérence de son pneu arrière, trop dur sur le flanc gauche. Un souci dont se sont aussi plaints Zarco, Folger et Pedrosa au warm-up. En cause ? Un pneu pluie pas assez tendre à leur goût au regard des faibles températures (18°C dans l'air). Michelin n'avait pas prévu une atmosphère aussi frisquette sur la côte adriatique à cette période !

"A l'arrière, c'était très difficile d'obtenir une traction satisfaisante, surtout sur la gauche", déplore le n°25 qui ne s'est pas imposé depuis le GP de France en mai. Soit déjà quatre mois sans victoire pour le prétendant au titre ! "La moto glissait beaucoup et je ne pouvais pas prendre d'angle. Peut-être que notre machine ne s'adapte pas très bien à ce pneu, en tout cas il faut qu'on poursuivre nos efforts pour améliorer ce point".

Avec cette 4ème place à Misano, Maverick Viñales perd trois points supplémentaires sur Marc Marquez et Andrea Dovizioso, à égalité de points en tête du classement provisoire (183 points contre 199 pour les deux premiers). L'espagnol possède 26 points d'avance sur le quatrième, son coéquipier Valentino Rossi, qui sera remplacé par Michael van der Marck lors du GP d'Aragon le 24 septembre. 

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Hafizh Syahrin confirmé chez Tech3 pour toute la saison MotoGP 2018

Après avoir fait rouler Yonny Hernandez en Malaisie puis Hafizh Syahrin en Thaïlande pour remplacer Jonas Folger, Tech3 a tranché : c'est le jeune malaisien qui est retenu pour disputer l'ensemble de la saison MotoGP 2018 aux côtés de Johann Zarco.
MotoGP 2018 3 commentaires
Design : et si les constructeurs automobiles fabriquaient des motos ?

On pense bien sûr à BMW, Honda ou Suzuki pour les plus connus. Mais si des constructeurs de voitures mythiques fabriquaient des motos, à quoi ressembleraient-elles ? C'est la question à laquelle tente de répondre le concessionnaire britannique Jennings Harley-Davidson, qui a imaginé six motos telles qu'elles auraient pu sortir des bureaux de design McLaren, Ford, Porsche, Renault, Rolls-Royce et Land Rover.
Découverte 5 commentaires
La mortalité routière est au plus bas en janvier 2018

Les chiffres communiqués par la Direction de la sécurité routière (DSR) font état d'un mois de janvier 2018 favorable avec "20 tués de moins en métropole (235) et 7 tués de moins en outre-mer (16)", ce qui en fait vraisemblablement le meilleur des mois de janvier en matière de sécurité routière ! Et les 80 km/h alors ?
Bilans statistiques 6 commentaires
Interview Loris Baz : "Bosser pour revenir jouer avec Rea, Davies et Sykes"

La 31ème saison de World Superbike débute ce week-end à Phillip Island (Australie). La France, absente du championnat l'an passé, vise de nouvelles médailles grâce au - grand ? - retour de notre - grand ! - Loris Baz. Moto-Net.Com s'est entretenu avec le nouveau pilote BMW Althea. Interview.
WSBK 2018 2 commentaires
L'ACO se penche sur le rôle des femmes dans les sports mécaniques

Dans le cadre du "Tour de France de l’Égalité" lancé par le gouvernement, l'Automobile Club de l'Ouest organise un débat sur le rôle des femmes dans les sports mécaniques avec Pierre Fillon, président de l'ACO, et Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes.
Société 8 commentaires
Essais MotoGP Thaïlande - Jour 3 : Pedrosa met tout le monde d'accord à Buriram

Dani Pedrosa repart de Thaïlande avec le meilleur chrono des premiers essais MotoGP organisés sur le circuit de Buriram. Le pilote Honda-Repsol précède de seulement 86 millièmes la Yamaha-Tech3 de Johann Zarco et les RC213V de Cal Crutchlow et Marc Marquez. Débriefing, déclarations et classements.
Tests d'intersaison 21 commentaires
Moins d'un million de motos immatriculées en Europe en 2017

Avec 913 723 motos immatriculées en Europe en 2017, le marché européen du motocycle (50 cc et plus) a régressé de -9,5%. Côté cyclomoteurs en revanche, la tendance s'inverse avec 399 426 immatriculations. Bilan statistique avec l'Association des constructeurs de motos en Europe (ACEM), le lobby des constructeurs auprès de la Commission européenne à Bruxelles.
Business 6 commentaires
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.