• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MISANO - VIÑALES S'EXPLIQUE
Paris, le 11 septembre 2017

GP de San Marin MotoGP - Viñales (4ème) : "Nous avons progressé sur le mouillé"

GP de San Marin MotoGP - Viñales (4ème) : Nous avons progressé sur le mouillé

Maverick Viñales, auteur d'une prometteuse pole position sur le sec à Misano, termine laborieusement le Grand Prix de San Marin 2017 à la 4ème position faute de grip à l'arrière sur sa M1 officielle. Le pilote Yamaha espérait mieux sur les terres de son équipier Valentino Rossi, contraint au forfait suite à sa chute en enduro. Déclaration et analyse MNC.

Imprimer

Maverick Vinales, Yamaha-Movistar (1er en qualifs et 4ème en course) : "Je suis content de ce résultat car c’était ce que nous pouvions accomplir de mieux. Honnêtement, nous avons tiré tout ce qu'il était possible de la moto. J’ai donné mon maximum et nous avons terminé quatrièmes. Nous devons poursuivre notre travail de la même manière, car nous avons nettement progressé par rapport à la course au Sachsenring, également disputée sur le mouillé, en particulier en ce qui concerne la maniabilité de la machine".

"Nous avons encore besoin de beaucoup de grip à l’accélération. Je vais devoir poursuivre en Aragón et je crois que nous pouvons réduire l’écart sur nos rivaux. Sur le sec, nous étions très rapides. Je suis donc ravi que nous ayons été en mesure de faire un pas de plus à Misano. J’espère que nous pourrons faire pareil au MotorLand".

L'analyse Moto-Net.Com : Jamais dans le coup pour la victoire, Maverick Viñales termine le GP de San Marin à la quatrième place à 16,5 sec du vainqueur, hissant péniblement sa Yamaha officielle derrière la Honda de Marquez et les Ducati de Petrucci et Dovizioso. Soit trois constructeurs différents dans le Top 4, nouvelle preuve de l'enthousiasmante homogénéité du plateau MotoGP cette saison. 

Malgré l'absence remarquée de son coéquipier Valentino Rossi, Maverick Viñales avait solidement attaqué le week-end : le jeune espagnol a renoué avec la pole position, profitant d'une erreur de Marc Marquez pour inscrire sa quatrième pole de l'année (après le Qatar, la France et l'Italie). Très compétitif sur le sec, "Mack" a déchanté dimanche matin quand Misano s'est réveillé sous une pluie battante...

Outre le fait qu'il n'apprécie que moyennement la pluie, Viñales s'est surtout heurté à un problème d'adhérence de son pneu arrière, trop dur sur le flanc gauche. Un souci dont se sont aussi plaints Zarco, Folger et Pedrosa au warm-up. En cause ? Un pneu pluie pas assez tendre à leur goût au regard des faibles températures (18°C dans l'air). Michelin n'avait pas prévu une atmosphère aussi frisquette sur la côte adriatique à cette période !

"A l'arrière, c'était très difficile d'obtenir une traction satisfaisante, surtout sur la gauche", déplore le n°25 qui ne s'est pas imposé depuis le GP de France en mai. Soit déjà quatre mois sans victoire pour le prétendant au titre ! "La moto glissait beaucoup et je ne pouvais pas prendre d'angle. Peut-être que notre machine ne s'adapte pas très bien à ce pneu, en tout cas il faut qu'on poursuivre nos efforts pour améliorer ce point".

Avec cette 4ème place à Misano, Maverick Viñales perd trois points supplémentaires sur Marc Marquez et Andrea Dovizioso, à égalité de points en tête du classement provisoire (183 points contre 199 pour les deux premiers). L'espagnol possède 26 points d'avance sur le quatrième, son coéquipier Valentino Rossi, qui sera remplacé par Michael van der Marck lors du GP d'Aragon le 24 septembre. 

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Loris Baz se classe deuxième des essais Superbike à Jerez

Quatrième temps de la première journée de tests Superbike à Jerez sur sa nouvelle BMW Althea, Loris Baz s'est emparé du deuxième chrono le deuxième jour à 7 dixièmes de Tom Sykes et termine troisième en temps cumulé. Tour du circuit avec Loris en caméra embarquée !
[Vidéo] Marquez a "chuté" pendant 50 mètres au GP de Valence !

L'incroyable rattrapage réalisé par Marc Marquez pendant le GP de Valence 2017 restera longtemps dans les annales, le pilote HRC ayant frôlé la catastrophe alors qu'il jouait le titre face à Andrea Dovizioso. Les données télémétriques de son sauvetage sont stupéfiantes...
Tout ce qu'il faut savoir sur les nouvelles Moto Tour Séries 2018

Comme prévu, le Moto Tour a vécu en octobre sa dernière édition sous cette forme. L'organisateur compte désormais sur les "Moto Tour Séries" pour relancer l'intérêt de cette épreuve auprès des pilotes moto amateurs ou professionnels, avec une première course en Tunisie et une deuxième en France. Explications.
Valentino Rossi a peur d'arrêter le MotoGP...

Valentino Rossi attaquera en 2018, à 39 ans, sa 23ème saison en Grands Prix moto au guidon de la Yamaha M1 officielle... Et ensuite ? Envisage-t-il de continuer à courir après 40 ans ? L'italien n'écarte pas cette éventualité, car l'idée de raccrocher les gants le terrifie... Explications.
Nouvelle Norton Commando 961 California 2018

Norton déradicalise sa splendide Commando 961 avec une nouvelle déclinaison à guidon relevé nommée California. Présentation.
Dakar moto 2018 : ancré en Amérique du Sud, faute de retour possible en Afrique...

Le Dakar célébrera sa 40ème édition du 6 au 20 janvier 2018 avec un parcours de 9000 km dont 4500 de spéciales chronométrées sur les pistes d'Amérique du Sud, où le "Roi des rallyes-raid" aura lieu pour la dixième fois faute de pouvoir retourner en Afrique. Explications, parcours et enjeux.
Kawasaki dévoile trois préparations de sa future moto néo-rétro Z900RS

La nouvelle moto néo-rétro Kawasaki n'est pas encore sortie, tout juste présentée même, que le constructeur propose déjà des variantes ! Trois ateliers japonais ont reçu la Z900RS en avant-première afin de les personnaliser : voici leurs créations. Découverte.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.