• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MISANO - PETRUCCI S'EXPLIQUE
Paris, le 11 septembre 2017

GP de San Marin MotoGP - Petrucci (2ème) : "Un peu déçu mais content à la fois"

GP de San Marin MotoGP - Petrucci (2ème) : "Un peu déçu mais content à la fois"

Danilo Petrucci, longtemps en tête du GP de San Marin 2017 sur le bitume détrempé de Misano, s'est finalement fait dépasser dans le dernier tour par un Marc Marquez au sommet de son art. De quoi nourrir des sentiments partagés pour "Petrux", entre la joie de monter sur son troisième podium cette saison - son 4ème en MotoGP - et la frustration d'avoir de nouveau frôlé l'exploit d'aussi près... Déclaration et analyse MNC.

Imprimer

Danilo Petrucci, Ducati-Pramac (8ème en qualifs et 2ème en course) : "Mes sentiments sont partagés. Je suis content de signer un second podium en Italie (il avait terminé troisième au Mugello, NDLR) mais j’ai mené la course pendant pas mal de tours et j’étais un peu effrayé car je savais que la piste était très glissante. Après la chute de Jorge j’ai essayé d’attaquer, mais à huit tours de la fin je me suis fait une chaleur arrivé au virage 6. J’ai aussitôt pensé que Marc allait me passer et puis je me suis dit : il est intelligent, il ne voudra pas imprimer son rythme"..

"À un moment j’ai pensé le laisser passer, mais je ne voulais pas risquer de me faire distancer. Donc j’ai fait en sorte d’attaquer pour rester devant. Dans l’avant-dernier tour, il est très bien ressorti de la courbe 16 et il m’a passé au bout de la ligne droite. J’ai essayé de répliquer dans le virage 4, je me disais : "Ne réfléchis pas, attaque !"… mais je me suis raté. Je suis un peu déçu, mais content à la fois de cette deuxième place. Marc mérite cette victoire".

 

"J’ai pour habitude de dire que le meilleur est à venir, je retenterai donc ma chance à Aragón. Je n’ai jamais envisagé la possibilité d’une course flag-to-flag. Quand j’étais derrière Marc, j’espérais qu'il rentrerait ! J’ai aussi pensé qu’il allait peut-être préférer assurer en vue du championnat... eh bien non !"

L'analyse Moto-Net.Com : Danilo Petrucci a fortement "gambergé" devant son public à Misano... Devait-il laisser passer Marquez pour l'observer ? Ou au contraire le contenir pour éviter qu'il s'échappe ? En réalité, le pilote Ducati-Pramac n'avait pas toutes les cartes en mains, même s'il a mené la majeure partie de la course : Marquez l'a doublé au moment et à l'endroit où il l'avait décidé, avant de réaliser un tour canon qui en dit long sur la marge qu'il gardait sous le coude !

Comme à Assen quand il s'était battu jusqu'au bout pour la victoire avec Rossi, "Petrux" termine donc sur la seconde marche du podium après avoir frôlé la consécration : "j'en rêvais de cette victoire", confie-t-il avec une légitime pointe de dépit, heureux malgré tout d'enregistrer un troisième podium qui consolide sa 7ème place au provisoire et lui permet de revenir à seulement 15 points de Zarco (95 contre 110 pour le français, malheureuse victime d'une panne d'essence dans le dernier tour) !

 

Un autre aspect de la course fait réfléchir le natif de Terni : après avoir été dépassé par Marquez, devait-il laisser passer Andrea Dovizioso pour favoriser le championnat du pilote officiel de leur employeur respectif ? "Je dois être sincère, j'y ai pensé", avoue Danilo Petrucci, parfaitement conscient que les 20 points de la deuxième place pouvaient créer une différence fondamentale pour le pilote d'usine Ducati.

Si Dovizioso avait marqué ces quatre points supplémentaires (la 3ème place du n°4 lui a rapporté 16 points), l'italien serait en effet toujours en tête du championnat au lieu de partager le leadership à égalité avec Marquez (199 points chacun) ! Mais pour "Petrux", s'effacer n'aurait pas été très correct au regard des conditions : "Si Dovi avait été très proche, j'aurais pu le laisser passer pour l'aider, car je serais content de lui apporter mon soutien. Mais ce n'était pas le cas, il était loin derrière (Dovizioso avait rendu la main dans les derniers tours, NDLR)."

"Par conséquent, je ne pense pas que cela aurait donné une bonne image au MotoGP si j'avais ralenti pour lui donner ma place. On m'aurait insulté comme un chien si j'avais fait quelque chose comme ça !", s'exclame - à juste titre - le pilote privé Ducati, ci-dessus en train de faire fumer la semelle de sa botte au freinage pendant les essais sur le sec !

Un avis partagé par l'intéressé : "je serais le dernier à réclamer une chose de ce genre (une consigne d'écurie, NDLR)", assure Dovizioso. "Selon moi, il n'y avait aucune raison que cela se produise aujourd'hui : Danilo a fait une course incroyable, il mérite sa seconde place". Une attitude sportive tout à l'honneur du n°4, qui est aussi à égalité du nombre de victoires avec Marquez cette année (quatre chacun). 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Hafizh Syahrin confirmé chez Tech3 pour toute la saison MotoGP 2018

Après avoir fait rouler Yonny Hernandez en Malaisie puis Hafizh Syahrin en Thaïlande pour remplacer Jonas Folger, Tech3 a tranché : c'est le jeune malaisien qui est retenu pour disputer l'ensemble de la saison MotoGP 2018 aux côtés de Johann Zarco.
MotoGP 2018 3 commentaires
Design : et si les constructeurs automobiles fabriquaient des motos ?

On pense bien sûr à BMW, Honda ou Suzuki pour les plus connus. Mais si des constructeurs de voitures mythiques fabriquaient des motos, à quoi ressembleraient-elles ? C'est la question à laquelle tente de répondre le concessionnaire britannique Jennings Harley-Davidson, qui a imaginé six motos telles qu'elles auraient pu sortir des bureaux de design McLaren, Ford, Porsche, Renault, Rolls-Royce et Land Rover.
Découverte 5 commentaires
La mortalité routière est au plus bas en janvier 2018

Les chiffres communiqués par la Direction de la sécurité routière (DSR) font état d'un mois de janvier 2018 favorable avec "20 tués de moins en métropole (235) et 7 tués de moins en outre-mer (16)", ce qui en fait vraisemblablement le meilleur des mois de janvier en matière de sécurité routière ! Et les 80 km/h alors ?
Bilans statistiques 6 commentaires
Interview Loris Baz : "Bosser pour revenir jouer avec Rea, Davies et Sykes"

La 31ème saison de World Superbike débute ce week-end à Phillip Island (Australie). La France, absente du championnat l'an passé, vise de nouvelles médailles grâce au - grand ? - retour de notre - grand ! - Loris Baz. Moto-Net.Com s'est entretenu avec le nouveau pilote BMW Althea. Interview.
WSBK 2018 2 commentaires
L'ACO se penche sur le rôle des femmes dans les sports mécaniques

Dans le cadre du "Tour de France de l’Égalité" lancé par le gouvernement, l'Automobile Club de l'Ouest organise un débat sur le rôle des femmes dans les sports mécaniques avec Pierre Fillon, président de l'ACO, et Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes.
Société 8 commentaires
Essais MotoGP Thaïlande - Jour 3 : Pedrosa met tout le monde d'accord à Buriram

Dani Pedrosa repart de Thaïlande avec le meilleur chrono des premiers essais MotoGP organisés sur le circuit de Buriram. Le pilote Honda-Repsol précède de seulement 86 millièmes la Yamaha-Tech3 de Johann Zarco et les RC213V de Cal Crutchlow et Marc Marquez. Débriefing, déclarations et classements.
Tests d'intersaison 21 commentaires
Moins d'un million de motos immatriculées en Europe en 2017

Avec 913 723 motos immatriculées en Europe en 2017, le marché européen du motocycle (50 cc et plus) a régressé de -9,5%. Côté cyclomoteurs en revanche, la tendance s'inverse avec 399 426 immatriculations. Bilan statistique avec l'Association des constructeurs de motos en Europe (ACEM), le lobby des constructeurs auprès de la Commission européenne à Bruxelles.
Business 6 commentaires
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.