• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ANALYSE LE MANS - ZARCO S'EXPLIQUE
Paris, le 21 mai 2018

GP de France MotoGP - Zarco (abandon) : "J'aurais dû attendre un peu plus longtemps"...

GP de France MotoGP - Zarco (abandon) : J'aurais dû attendre un peu plus longtemps...

Très attendu pour son Grand Prix national où il espérait remporter sa première victoire en MotoGP, Johann Zarco est parti à la faute pour avoir fait preuve d'un peu trop d'impatience... Débriefing.

Imprimer

Johann Zarco, Yamaha Tech3 (1er en qualifs et abandon en course) : "Nous avons connu une fin difficile pour notre Grand Prix à domicile, après avoir eu de grands moments. Quoi qu'il en soit, nous ramenons à la maison de très bons souvenirs avec la pole position et on a fait une belle performance. Nous avons bien travaillé et en course j'étais en deuxième position. Mon départ était plutôt mauvais, mais dans la première chicane j'ai pu presque immédiatement rattraper les positions".

"Après, c'était difficile avec Lorenzo, peut-être que j'aurais pu être plus rapide, mais je n'ai pas réussi à passer", admet le seul pilote français en catégorie reine. "Plus tard, j'ai voulu le dépasser mais j'ai fait une petite erreur. Je pense que j'étais trop rapide dans ce virage, j'ai dépassé les limites et l'avant s'est dérobé. Je ne m'attendais pas à chuter car mon feeling sur la moto était bon".

GP de France MotoGP - Zarco (abandon) : J'aurais dû attendre un peu plus longtemps...

"J'aurais peut-être dû attendre d'avoir moins de carburant dans la moto, ce qui était le meilleur moment pour nous pendant le week-end. Même avec des pneus usés, le contrôle était bon et c'est arrivé en début de course. J'aurais dû attendre un peu plus longtemps, mais je ne l'ai pas fait. Maintenant, je dois garder à l'esprit que parfois on a de la chance et parfois non. Pourtant, je continuerai à faire ce que je fais partout dans le monde et à garder la victoire comme cible cette année".

L'analyse Moto-Net.Com : Qualifié en pole position avec le record du circuit à la clé, Johann Zarco pouvait légitimement viser la victoire au GP de France, sa première en catégorie reine après son premier podium l'an dernier devant ses fans.

GP de France MotoGP - Zarco (abandon) : J'aurais dû attendre un peu plus longtemps...

Il n'a malheureusement pas pu profiter pleinement de ce départ en première position et se retrouve deuxième à l'entrée de la Dunlop derrière la Ducati de Jorge Lorenzo (parti 6ème sur la grille !), au prix d'un superbe intérieur sur Marc Marquez, qui doit redresser légèrement devant Andrea Dovizioso.

Le pilote Ducati réplique lorsque Johann élargit sa trajectoire dans le virage de la Chapelle et prend la deuxième place... avant de lui redonner bien involontairement en chutant deux tours plus tard ! Le français tente alors désespérément de passer Lorenzo toujours en tête, mais se fait doubler par Marquez dans les Esses bleus. Et alors qu'il réplique dans la Dunlop et repasse le champion du monde en titre, Johann repart à la chasse au Lorenzo mais perd l'avant dans le Garage vert, au grand dam du public venu l'encourager dans les tribunes...

La première victoire de Zarco en MotoGP n'aura donc pas lieu devant ses fans - à moins que la KTM devienne compétitive pour le GP de France 2019 ?! Mais tout chauvinisme mis à part, Johann n'a pas à rougir de cette chute, sa deuxième dans le même virage après celle du warm-up : il a tenté le tout pour le tout et n'a pas pu/su/voulu attendre un moment plus propice pour tenter de doubler Lorenzo - qui termine finalement 6ème...

"Malheureusement, ça fait partie du jeu"

Johann s'est montré déterminé à gagner, il a été compétitif pendant tout le week-end et surtout, il conserve une enviable position au championnat du monde avec la troisième place, à un petit point de l'officiel Yamaha Maverick Viñales (58 Vs 59) et à 37 points de Marc Marquez (95).

GP de France MotoGP - Zarco (abandon) : J'aurais dû attendre un peu plus longtemps...

Notons également que Dovizioso en veut à Zarco à cause de sa remontée jugée trop agressive après le départ : "dans le deuxième virage, Zarco a fait quelque chose de très limite", estime le n°4, "ensuite il a failli toucher Jorge dans le virage 7 et je l'ai vu perdre deux ou trois fois l'arrière". 

"Il était peut-être trop excité", conclut pilote Ducati qui rétrograde à la 9ème place du classement provisoire après deux résultats blanc consécutifs... Excité, sans doute... mais qui ne le serait pas ? Rappelons en effet que la dernière chute en course du champion français remonte au GP du Qatar 2017, alors qu'il disputait sa toute première épreuve MotoGP après avoir mené pendant six tours !

"Malheureusement, ça fait partie du jeu", confirme Hervé Poncharal en s'excusant auprès des fans de Johann, qui "attendaient au moins un autre podium".

GP de France MotoGP - Zarco (abandon) : J'aurais dû attendre un peu plus longtemps...

"Je ne peux pas vous dire que ce n'est pas un scénario auquel je n'ai pas pensé", admet le team manager de Tech3 qui avait donc envisagé cette éventualité : "jusqu'à samedi soir, Johann a fait le week-end parfait à mon avis, il a obtenu cette pole position incroyable, il a gardé la tête froide et semblait vraiment bien faire face à la pression du GP à domicile. Ce matin, nous avons vu un autre Johann. Il y avait eu ce genre d'avertissement quand il est tombé avec Lüthi pendant le warm-up, ce qu'il ne fait pas normalement".

"Nous pouvions voir qu'il était nerveux, mais il voulait se convaincre que tout allait bien", poursuit le boss de l'équipe varoise. "Le warm-up est toujours la dernière fois que vous êtes sur la moto avant de commencer la course, donc c'est un moment important. Pour la course, la sortie de la grille était mauvaise mais il a récupéré dans la première chicane avec une incroyable manœuvre de freinage et plus tard, nous avons vu que Johann luttait avec Lorenzo en accélération et il a dû rattraper tout le temps perdu sur les freins. Puis Marquez est revenu et ils ont commencé une bataille à trois pilotes".

GP de France MotoGP - Zarco (abandon) : J'aurais dû attendre un peu plus longtemps...

"Je pense que Johann a juste gardé le frein un peu trop et a perdu l’avant", estime encore Hervé Poncharal. "Bien sûr, après on se dit que ce n'était pas nécessaire d'essayer de dépasser Lorenzo si tôt, car quand la moto allait devenir un peu plus légère, le rythme serait venu. Je crois qu'il y avait un podium possible, mais je ne suis pas un gars de "si, si, si"... Donc nous avons appris, il a appris surtout parce que c'est dommage de faire son premier résultat blanc à domicile après 21 arrivées consécutives. En tout cas, merci à Johann et merci à toute l'équipe. Nous réessaierons lors de la prochaine course au Mugello, ce qui pourrait être un peu difficile avec la longue ligne droite".

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Valentino Rossi assure qu'il ne pensait pas continuer à courir à 40 ans...

Valentino Rossi fêtera ses 40 ans le 16 février 2019, dans un mois jour pour jour, juste après les premiers essais MotoGP à Sepang (Malaisie)... Un cap que le nonuple champion du monde ne pensait pas atteindre à ses débuts en Grands Prix moto en 1996 !
Pilotes et équipes 10 commentaires
Lionel Favre (Peugeot Motocycles) : "Encore un peu de patience pour le Metropolis électrique"...

Pour les abonnés Moto-Net.Com, le directeur France de Peugeot Motocycles établit son bilan 2018 et revient sur les principaux sujets de l'année : évolution du marché, nouvelles attentes des clients, restrictions de circulation en ville, scooters électriques, salon de la moto... Interview de Lionel Favre.
Les concepts branchés de vélo et trottinette électriques Harley-Davidson

Harley-Davidson a profité du Consumer Electronics Show (CES) pour révéler le prix très élevé (33 900 € !) de sa moto électrique LiveWire. Mais ce n'est pas tout : le constructeur américain présentait également une trottinette et un dérivé de VTT électriques... 
R&D
Dakar moto 2019 : l'analyse MNC et les déclarations des pilotes

La 41ème édition du Dakar moto se referme sur la victoire de l'australien Toby Price, vainqueur héroïque devant ses coéquipiers du team officiel KTM, Matthias Walkner et Sam Sunderland. Retrouvez l'analyse Moto-Net.Com et les réactions des principaux pilotes du Dakar moto 2019.
Dakar 2019 2 commentaires
Hubert Auriol : "Mon roadbook ne va pas s'arrêter là !"

40 après son premier Dakar, Hubert Auriol dédicaçait hier soir son livre TDSPP au Brand Store BMW de l'avenue George V, avant de s'élancer pour un tour du monde en 80 jours... Vidéo.
Smart vidéo en direct de l'essai de la nouvelle Triumph Speed Twin

MNC teste actuellement la Speed Twin : première smart vidéo avec le son du moteur.
Roadster 1 commentaire
La CB650R au prix de 7999 € : le nouveau roadster Honda est-il bien placé ?

Fin du suspens chez Honda, qui dévoile le prix de sa nouveauté majeure pour 2019 : la CB650R débarquera fin janvier en concessions au prix de 7999 euros. Cette moto de reconquête - très stylée - se place pile entre les petits roadsters à 7000 € et les modèles de plus forte cylindrée à 9000 €... Explications et comparaisons.
Roadster 3 commentaires
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

  • En savoir plus...