• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ANALYSE LE MANS - ROSSI S'EXPLIQUE
Paris, le 21 mai 2018

GP de France MotoGP - Rossi (3ème) : "J'espère pouvoir continuer comme ça"

GP de France MotoGP - Rossi (3ème) : J'espère pouvoir continuer comme ça

Valentino Rossi décroche son 229ème podium en Grands Prix moto au Mans (72), dont 193 en MotoGP, au terme d'une course nettement plus satisfaisante que prévu ! L'italien, premier pilote Yamaha, en profite pour remonter à la 4ème place au provisoire à 39 points du leader Marquez et à deux points de Zarco. Débriefing.

Imprimer

Valentino Rossi, Yamaha-Movistar (9ème en qualifs et 3ème en course) : "Depuis samedi nous avons bien travaillé. J'étais pourtant très pessimiste après les qualifications, mais nous avons fait deux ou trois modifications sur l'équilibre de la moto qui m'a donné plus d'adhérence et amélioré l'accélération. Pendant le warm-up, déjà, mon rythme n'était pas si mauvais".

"Alors, j'ai pensé que je pouvais faire une bonne course, même si partir de la troisième ligne est toujours difficile... J'ai pris un excellent départ et j'ai pu dépasser pour me placer dans le bon groupe. L'autre point positif est que j'étais rapide : j'ai fait de bons chronos, j'avais un bon rythme et c'est très important. J'espère que nous pourrons continuer comme ça pour améliorer encore la moto".

L'analyse Moto-Net.Com : Valentino Rossi, qualifié neuvième sur la grille du GP de France 2018 à plus de 7 dixièmes du poleman Johann Zarco, l'avait plutôt mauvaise samedi soir après les qualifications... "Je ne sais pas comment Johann s'y prend, mais il va plus vite que nous", reconnaissait le Docteur avec une admiration teintée d'amertume.

Pour Rossi, la situation est incompréhensible : impossible pour lui et son équipier Viñales d'égaler les performances du pilote privé Tech3, alors que les M1 officielles disposent d'un moteur plus performant (au moins 500 tr/mn d'allonge de plus) et d'un accès illimité à des pièces et des données supplémentaires !

L'italien est comme à son habitude parvenu à redresser la barre juste avant la course, mettant le gant sur de meilleurs réglages pendant le warm-up. Puis, une fois les feux éteints, l'expérimenté n°46 s'est élancé le couteau entre les dents sans se poser de questions : en course, Rossi se transcende toujours pour tirer le meilleur parti de sa moto !

Troisième à 5,350 sec du vainqueur, Valentino Rossi n'a certes pas joué la victoire comme il l'avait fait l'an passé avant de partir au tapis sous la pression de son voisin de box. Mais l'officiel décroche néanmoins la meilleure performance du clan Yamaha, bien aidé il est vrai par la chute du local Johann Zarco dans le 7ème tour !

Ce podium derrière Marquez et Petrucci permet au pilote de 39 ans de refaire une partie de son retard au provisoire, dont il occupe la 4ème position avec 56 points contre 95 pour le leader Marc Marquez. Soit pratiquement 40 points de retard en seulement cinq courses pour le transalpin, qui ne compte que deux podiums cette année après celui du Qatar. Un peu maigre pour prétendre jouer le titre...

Viñales patine sur les terres de sa dernière victoire MotoGP...

Le bilan n'est pas beaucoup plus favorable pour son coéquipier, Maverick Viñales, 7ème du Grand Prix de France à 23,758 sec du vainqueur. Certes, l'espagnol récupère sur tapis vert la deuxième place du classement provisoire grâce aux chutes de Dovizioso et Zarco, mais son absence aux avant-postes inquiète...

"Mack", qualifié huitième, s'est montré complètement transparent au Mans, comme lors du Grand Prix précédent à Jerez (Espagne). L'espagnol se plaint toujours de soucis de motricité dont il ne trouve pas l'origine : "c'est comme si on prenait le départ avec des pneus usés", analyse le n°25 qui s'est montré plus consistant en deuxième partie de course, comme à son habitude.

"Ce n'est pas la course que j'espérais quand je suis arrivé au Mans... Il m'a fallu beaucoup de temps pour doubler quelques adversaires et quand je suis arrivé à la septième place, l'écart avec les pilotes devant était trop grand", regrette le remplaçant de Jorge Lorenzo chez Yamaha, toujours en difficulté avec le réservoir plein.

"La première partie de la course a été horrible et je ne comprenais pas pourquoi : je n'arrivais pas à accélérer et beaucoup de pilotes m'ont dépassé", déplore le natif de Figueres (Espagne), qui reconnaît néanmoins sa part de responsabilité dans cet échec.

"Une Yamaha est sur le podium aujourd'hui, alors que nous sommes à 23 secondes du vainqueur (presque 24, NDLR) : cela signifie qu'il y a quelque chose que nous ne faisons pas bien", admet Viñales dont la dernière victoire remonte à l'année dernière... lors du GP de France 2017 ! Sacré contraste entre les deux performances...

Les deux officiels Yamaha pourront continuer à travailler sur leur M1 lors d'un test privé prévu à Barcelone (Espagne), avant la prochaine course au Mugello (Italie). Chacun espère une avancée significative de Yamaha sur l'électronique de leur moto, jugée responsable de tous leurs maux.

Cette analyse laisse toutefois perplexe dans la mesure où la M1 de Johann Zarco dispose de la même électronique, voire un cran en-dessous que celle des Yamaha Factory... Ce qui n'empêche pas le français de collectionner les premières lignes en qualifications et de jouer la gagne pratiquement chaque week-end, au point de devancer le nonuple champion du monde au championnat malgré sa chute en France (58 points pour Zarco, 56 pour Rossi) !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Toutes les caractéristiques des nouveautés moto et scooter sur le Journal moto du Net : présentations, prix, dates de sortie et, bien sûr, nos premiers essais ! Le guide pratique des nouveaux deux et trois-roues 2023, c'est sur Moto-Net.Com.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en novembre 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en novembre 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Les Suzuki GSX-8S et V-Strom 800 DE sont en précommande au prix de...

Un jour après les V-Strom 1050 standard et DE, Suzuki dévoile les prix de ses deux nouveautés majeures pour 2023 : la GSX-8S et la V-Strom 800 DE qui partagent le même bicylindre - en ligne ! - et complètent les gammes roadster et trail d’Hamamatsu. MNC relaie leurs tarifs et rappelle ceux des concurrentes...
Conduire une Honda GoldWing 1800 est un jeu d’enfant de trois ans

Relayée tout récemment par un ami de Moto-Net.Com sur son groupe Facebook, la vidéo publiée il y a un mois par Kenan Sofuoglu interpelle. Elle illustre en effet une expression souvent employée au sujet de la GoldWing : la prise en main de la grosse routière Honda est enfantine. Quoi, même pas vrai ?
Essai vidéo X-Ride 650 Trail : cette fois, ça Mash !

Mash continue à faire vibrer la corde de la nostalgie avec sa X-Ride Trail 650, moto inspirée des références d'autrefois avec son "gromono" de 39 ch et sa roue de 21. Le charme agit-il avec cette "Mash-ine" développée par la SIMA puis fabriquée en Chine ? Réponses dans notre essai vidéo MNC.
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...