• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LORIS SE BAZ AUX USA
Paris, le 8 février 2021

Faute d'un bon guidon en WSBK, Loris Baz rebondit en MotoAmerica

Faute d'un bon guidon en WSBK, Loris Baz en MotoAmerica

La carrière de Loris Baz prend un nouveau tournant en championnat de Superbike américain MotoAmerica sur une Panigale V4R du team HSBK Ducati New York. Objectif du pilote savoyard de tout juste 28 ans ? Le titre dès sa première saison aux États-Unis, pour retrouver un - bon - guidon en World Superbike. Explications.

.

Imprimer

Fin du suspens pour Loris Baz : le pilote français quitte le championnat du monde Superbike pour succéder à Lorenzo Zanetti dans l'équipe HSBK Ducati New York en MotoAmerica, anciennement appelé "AMA Superbike". Le natif de Sallanches (74) y pilotera une Panigale V4R alignée par la filiale new-yorkaise de la marque de Bologne.

Cette décision de se tourner vers le Superbike nord-américain - désormais chapeauté par Wayne Rainey - intervient au terme de négociations inachevées en WSBK, qui le pressent de tenter ce nouveau défi. Rappelons que Loris briguait la Yamaha officielle qui a été attribuée l'automne dernier au champion du monde Supersport Andrea Locatelli.

La poursuite de la collaboration entre le n°76 et son employeur Ten Kate sur une R1 privée semblait dès lors s'imposer, mais l'accord tardait à venir... En cause : les difficultés financières de l'équipe néerlandaise, jamais complètement remise du retrait de son partenaire historique Honda.

"Après les problèmes que j’ai rencontrés pour trouver une équipe de pointe en WorldSBK, quand nous avons reçu l’appel de Bobby SHEK, je suis passé de l’incertitude au sujet de mon avenir en mondial à la motivation de m’attaquer à ce défi", relate Loris Baz. "Tout s’est fait très vite ! Je m’aventure en MotoAmerica, un championnat que je suis depuis pas mal d’années, mais au sein duquel je n’ai jamais couru. Ça me fera un championnat de plus !".

A seulement 28 ans depuis le 1er février, Loris est effectivement déjà passé par les catégories Superstock 600 et 1000, World Superbike et MotoGP ! Son expérience comprend la Kawasaki d'usine en WSBK, la Yamaha "CRT" et la Ducati Avintia en catégorie reine (2015 à 2017), puis les BMW et Yamaha privées depuis son retour en Superbike en 2018.

"Le titre comme seul objectif"

Le sympathique savoyard ne part pas aux États-Unis pour faire de la figuration : Loris Baz convoite la couronne américaine dès sa première tentative, malgré le nouveau format, la moto, les pneus et les circuits à apprendre ! Le français, confiant dans ses capacités d'adaptation, y voit une opportunité de prouver sa valeur.

 Loris Baz talonne les deux champions du World Superbike à Magny-Cours

"J'ai déjà affronté quelques-uns de mes rivaux comme Jake Gagne, Josh Herrin", rappelle-t-il. "Et avec le départ de Cameron Beaubier, tout le monde peut prétendre au titre : il y aura un temps pour tout et aucun défi ne me fait peur. Je suis prêt à relever ce défi d’aller gagner aux États-Unis".

L'ambition du n°76 n'est-elle pas trop élevée au regard de la somme d'éléments à intégrer pour devenir le nouveau "King" de l'autre côté de l'Atlantique ? Notamment la découverte de tracés parfois radicalement différents des circuits européens, sans parler de l'adaptation à sa nouvelle moto ?

"Ce n’est pas manquer de respect à mes adversaires de dire cela", répond Loris. "Je connais leur niveau et le mien : je dois rouler au rythme que j’ai affiché à la fin de l’année dernière en WorldSBK et je suis convaincu que je pourrai me battre pour le titre. Quant à l'apprentissage des circuits, il y a des méthodes et nous allons mettre en place des journées de roulage pour me familiariser".

"J'ai encore ma place en WorldSBK"

Si Loris Baz se tourne positivement vers l'avenir avec ce nouveau changement de trajectoire, une certaine amertume se devine néanmoins face à la non réalisation de ses objectifs en mondial Superbike... Le français, aussi grand par la taille que par le talent, espère même s'ouvrir des opportunités gagnantes en WSBK grâce aux victoires à venir en MotoAmerica !

"Je pense que j'ai encore ma place en WorldSBK : je considère cela comme un tremplin pour essayer d’aller gagner le titre et de rebondir aux mieux à l’avenir", prévoit-il sans minimiser les obstacles ni les enjeux. "Je sais ce que j'ai à faire, quel rythme je dois avoir si je veux gagner là-bas : c'est un gros changement personnel et aussi un gros risque de partir en Amérique".

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Comment Quartararo peut devenir champion du monde MotoGP dimanche à Misano 

Francesco Bagnaia est le seul à pouvoir encore contester à Fabio Quartararo "son"  titre MotoGP ce week-end lors du GP d'Émilie Romagne 2021. Avec 52 points d'avance au provisoire, le remarquable 20 français a d'ores et déjà un gant sur le trophée suprême du sport moto. Explications et scénari possibles pour sabrer le champagne dès dimanche...
Nouvelle NT1100 : Honda reprend enfin la route !

Honda redonne du lustre à sa gamme de motos routières avec la nouvelle NT1100 dotée du bicylindre de 102 ch et du cadre de l'Africa Twin. Cette héritière des Pan European, Deauville et autres CBF1000F met l'accent sur l'équipement de série au prix de 13 999 euros (14 999 avec double embrayage DCT). Présentation, photos et fiche technique.
Routière 4 commentaires
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Horaires et objectifs du Grand Prix d’Emilie-Romagne MotoGP 2021



Fabio Quartararo peut devenir champion du monde MotoGP dès ce week-end, alors que les pilotes font leur retour sur le circuit de Misano (Italie) pour le Grand Prix d'Emilie Romagne MotoGP, 16ème course de la saison 2021... Horaires et objectifs des pilotes : demandez le programme !
Valentino Rossi dispute sa dernière course MotoGP en Italie...

Le public italien s'apprête à applaudir pour la dernière fois son héros local Valentino Rossi lors du Grand Prix d'Émilie Romagne ce week-end à Misano (Italie)... Beaucoup d'émotions en perspective pour le nonuple champion du monde de 42 ans, dont la carrière s'achèvera dans moins d'un mois à Valence (Espagne).
Le scooter électrique BMW CE 04 bientôt en concession... et au commissariat ?

Unique "maxiscooter" à avoir converti plus de 4000 Français à l’électrique, le BMW C Evolution va être relayé en début d’année prochaine par le futuriste CE 04. Les Parisiens peuvent déjà le croiser dans un showroom éphémère et au salon Milipol Paris, façon "police" du film Le Cinquième Élément !
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...