• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MILLER RESTE A L'USINE
Paris, le 25 mai 2021

Ducati prolonge le contrat de pilote officiel de Jack Miller en 2022

Ducati prolonge le contrat de pilote officiel de Jack Miller en 2022

Jack Miller est récompensé de ses deux victoires consécutives en Espagne puis en France par l'activation de son option contractuelle avec l'équipe officielle Ducati pour la saison MotoGP 2022. L'australien est actuellement 4ème au provisoire, à 16 points du leader Fabio Quartararo, alors que se profile le Grand Prix maison de son employeur en Italie.

Imprimer

"Ducati a le plaisir d'annoncer qu'un accord a été conclu avec Jack Miller pour que le pilote australien continue à piloter la Desmosedici officielle de l'équipe Ducati Lenovo dans le championnat du monde MotoGP 2022", font savoir les Rouges de Bologne à quelques jours de "leur" Grand Prix national au Mugello.

Cette reconduction intervient après les deux succès de rang du n°43 sur des tracés et dans des conditions radicalement différentes : à Jerez (Espagne) sous le soleil puis au Mans (72) dans des conditions humides et changeantes. Ce premier doublé de Miller en MotoGP - certes favorisé par les soucis physiques de Quartararo en Espagne - valide la progression du pilote australien en matière de régularité.

Directement propulsé du Moto3 à la catégorie reine en 2015, à l'époque chez Honda, Jack Miller compte parmi les pilotes les plus rapides et incisifs. Mais son talent a longtemps été gâché par une approche trop débonnaire de la compétition au plus haut niveau, notamment en matière d'entraînement sportif...

Pris en main par Cal Crutchlow - véritable athlète du MotoGP -, Miller s'est peu à peu forgé la condition puis le mental nécessaires pour transformer sa vitesse en succès. L'australien, passé chez Ducati en 2018, est toujours aussi direct et "fantasque", mais dorénavant beaucoup plus sérieux dans son approche !

Entraîné par Cal, boosté par Lucy Cruthlow !

Son attitude et ses quatre podiums signés en 2020 ont convaincu Ducati de lui confier la succession d'Andrea Dovizioso pour la saison 2021, avec une option pour 2022. Cette prolongation est levée - sans véritable surprise - grâce aux deux victoires du n°43, qui redresse opportunément la barre après un début de saison loin des attentes.

Jack Miller, désigné favori pour l'ouverture au Qatar, est en effet passé au travers des trois premières courses avec deux décevantes 9ème places consécutives au Qatar, suivies d'une chute au Portugal. Cette entame raté l'a logiquement beaucoup affecté, bien qu'elle s'explique aussi par les douleurs causées par un syndrome des loges opéré après les manches qataries....

Le natif de Townsville est finalement parvenu à rebondir dès la quatrième course à Jerez - avant de doubler la mise ci-dessus au Mans - grâce au soutien de son entourage et notamment de Lucy Crutchlow, qui l'a "bousculé" par téléphone pour le forcer à réagir : "T'es un putain de bon, crois-en toi bordel", lui a ainsi ordonné la femme de Cal Crutchlow !

De quoi le regonfler à bloc et effacer les critiques qui le rongeaient : Miller s'est pour cette raison détaché des réseaux sociaux, confiant leur gestion à une tierce personne comme beaucoup d'athlètes professionnels. Et tant pis pour ses déclarations truculentes et à l'emporte-pièce postées sur Twitter... A noter que Maverick Viñales, lui, a carrément fermé son compte, lassé des critiques hostiles. 

"Au final, ce dont je dois me rappeler, c'est que je suis quelqu'un qui aime la course moto et qui a la chance d'en faire son métier", analyse Jack Miller. "Il ne faut rien prendre pour acquis, mais prendre du plaisir parce que c'est ce que j'aime faire. Je ne suis jamais aussi heureux que sur ma moto et c'est le plus important : je dois me rappeler de profiter de ce que je fais".

Miller réalisera-t-il la passe de trois au GP d'Italie ?

L'australien se dit aussi naturellement "ravi de pouvoir continuer mon aventure avec la Ducati", évoquant le grand honneur de porter les couleurs officielles et le "grand soutien" reçu de toute son équipe au cours des derniers mois. Des mots qui feront plaisir à la direction de Bologne, dont la gestion humaine est souvent critiquée : récemment encore par Dovizioso et Stoner...

"Nous sommes quatrièmes du classement, pas loin du leader, et le championnat est encore très long : je ferai de mon mieux pour continuer cette tendance positive et me battre pour le titre. Forza Ducati !", conclu Jack Miller, qui fait cependant face à une forte opposition de l'autre côté du box Ducati...

Son coéquipier Francesco Bagnaia, lui aussi propulsé dans le team usine cette année, est effectivement deuxième au provisoire avec 79 points, contre 64 pour Miller. Le n°63 n'est certes pas encore monté sur la plus haute marche du podium mais affiche une remarquable régularité avec trois podiums en cinq courses et une sixième place comme plus mauvais résultat !

"Pecco" ne compte qu'une petite longueur de retard sur le leader du provisoire, Fabio Quartararo (80 pts), alors que se profile le Grand Prix d'Italie au Mugello où les Ducati sont à domiciles et par ailleurs invaincues depuis 2017 (l'édition 2020 ayant été annulée à cause du Covid)... 

Jack Miller en est conscient : réussir la "passe de trois" devant les tifosis scellerait de la meilleure des façons son renouvellement dans la structure Factory des Rouges, qui peuvent également compter sur un certain Johann Zarco - en embuscade ci-dessus - pour placer une Desmosedici aux avant-postes !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Temps forts, déclarations, classements : le bilan du GP du Japon MotoGP 2022

Le GP du Japon n'a pas souri aux trois prétendants au titre MotoGP : Aleix Espargaro termine pour la première fois hors de points, Francesco Bagnaia s'est pris les pieds dans le tapis et Fabio Quartararo finit à une modeste 8ème place. L'officiel Yamaha reprend néanmoins un peu d'air au Motegi, où Jack Miller remporte sa première victoire 2022.
Les têtes couronnées du MotoGP sont tombées au GP d’Aragon 2022

Marquez, Mir, Quartararo... Aucun champion MotoGP n’a franchi la ligne d’arrivée en 2022 à Aragon : le n°93 Honda a abandonné, le n°36 Suzuki était forfait et le n°20 Yamaha a chuté. "El Diablo" perd gros au championnat face à Bagnaia, A. Espargaro et Bastianini, tous montés sur le podium espagnol !
Les nouvelles Moto Guzzi V100 Mandello à partir de 15 499 euros 

La V100 Mandello - nouveau roadster refroidi par eau de Moto Guzzi - est enfin disponible au prix de 15 499 euros en standard et de 17 999 euros en version "S", plus perfectionnée. Présentation.
La Crossfire 125, haut de gamme Brixton, disponible en France à 3999 euros

Les jeunes motards et "motomobilistes" qui craquent pour la Svartpilen 125 mais n’ont pas les 5299 euros exigés par Husqvarna peuvent se tourner vers une machine austro-chinoise très proche de la Vitpilen en termes de look et philosophie, mais bien moins chère : la Crossfire 125 de Brixton Motorcycles. Présentation.
La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
YZF-R1 GYTR 2023 et pièces GYTR Pro : la compé-client de Yamaha est prête

Pour viser la victoire en compétition ou l’humiliation des copains en journée piste, de nombreux français sélectionnent l’YZF-R1. Outre ses qualités d’origine, la Superbike de Yamaha est appréciée des pistards pour son généreux catalogue GYTR (Pro) qui contient 400 pièces et même une moto, prête pour la saison 2023 !
Sportive 1 commentaire
Monster SP : le roadster de Ducati monte en gamme en 2023

Après l’exclusive Streetfighter V4 Lamborghini - à 63 000 euros, mamma mia  ! -, Ducati présente un nouveau modèle 2023 quatre fois plus abordable... et quatre fois moins performant et sensationnel ? Sans doute pas, car la Monster SP dispose de solides atouts ! Présentation et vidéo.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...