• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#THAIWORLDSBK
Paris, le 13 mars 2017

Déclarations des pilotes World Superbike et Supersport à Buriram

Déclarations des pilotes World Superbike et Supersport à Buriram

La deuxième épreuve du World SBK 2017 s'est disputée ce week-end à Buriram, en Thaïlande. Pour compléter nos comptes rendus en quasi-direct, voici les déclarations des pilotes Superbike et Supersport à l'issue de leurs courses thaïlandaises.

Imprimer

Page 1 - Déclarations de la 1ère manche WSBK à Buriram

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu vivre samedi et dimanche, en quasi direct, le déroulement des dernières courses de Mondial Superbike et Supersport de la saison 2016 sur le circuit de Losail (pour les retardataires, lire WSBK Thaïlande (1) : Troisième victoire d'affilée pour Rea et Kawasaki, WSSP Thaïlande : Caricasulo remporte la bataille d'Oh, puis WSBK Thaïlande (2) : Rea prend la victoire et le large).

Voici les déclarations des pilotes qui se sont illustrés samedi durant la première manche, en page suivante les déclarations de ceux qui ont animé la seconde course WSBK dimanche, et en troisième page les réactions du vainqueur de la course Superport et celles de nos deux pilotes français...

Déclarations des pilotes World Superbike à Buriram

Jonathan Rea (Kawasaki n°1), 1er

"Je ne savais pas quel serait mon rythme. Je savais qu'il serait assez rapide pour me battre pour la victoire, mais quand j'ai vu que j'avais creusé un écart de 0,4 seconde dans le premier tour, j'ai décidé de plonger ma tête dans le guidon. J'ai su en atteignant la seconde d'avance que le phénomène d'aspiration ne jouerait plus pour mes poursuivants, donc j'ai juste roulé à mon propre rythme. Je tournais dans les 1' 33, et en toute honnêteté, j'ai commis une paire d'erreurs sur quelques tours mais je suis resté dans les 1' 33. J'ai réussi à tenir ce rythme et j'ai essayé de ne pas trop en faire. Il semble que nous avons un peu usé le pneu sur le flanc droit, mais je suppose que c'était à prévoir car nous étions six secondes devant en fin de course. Je suis vraiment heureux de cette course".

Déclarations des pilotes World Superbike à Buriram

Chaz Davies (Ducati n°7), 2ème

"J'espérais plus, mais j'ai réalisé pendant la course que terminer deuxième ne serait même pas évident. Nous avons eu certains freins, surtout dans les deux premiers secteurs du circuit, ce qui m'a un peu surpris. J'ai eu du mal à passer Sykes et Marco, cela m'a pris un certain temps. Au global, l'année dernière après cette même course nous étions mené de beaucoup plus de points au championnat. La constance est la clé pour le moment. Nous devons être réalistes et ce qui est positif, c'est que nous venons d'obtenir nos meilleurs résultats ici à Buriram, pour Ducati et moi, sur une piste difficile pour nous".

Déclarations des pilotes World Superbike à Buriram

Tom Sykes (Kawasaki n°66), 3ème

"J'ai été un peu bridé en début de course à cause des freins. Je ne pouvais pas freiner fort au début et cela me déséquilibrait pour atteindre la corde des virages. J'ai tout de même été capable de garder un rythme assez constant et de revenir sur Marco à la fin. C'était agréable de monter sur le podium, mais nous avons manqué le rythme au début - et ce n'est pas notre style ! Nous allons continuer de travailler et essayer d'améliorer cet aspect pour demain. J'ai attaqué encore et encore à la fin et finalement, à trois tours de l'arrivée, j'ai changé mes entrées dans certains virage et j'ai essayé d'utiliser le pneu au mieux. Je pense que nous avons fait du bon boulot au final, donc je suis heureux de récupérer une troisième place".

Déclarations des pilotes World Superbike à Buriram

Marco Melandri (Ducati n°33), 4ème

"C'était une course difficile à cause de la chaleur, mais physiquement je me sentais bien. J'ai beaucoup attaqué au début pour rester avec Rea, et j'ai réussi à être plus agressif qu'à Phillip Island. Mais il nous manquait toujours quelque chose. Malheureusement, au fur et à mesure des tours, nous avons eu du mal sur les freinages. Nous n'avons pas rencontré ces problèmes durant les essais libres, mais nous n'avions pas fait de longues sorties. Nous avons eu du mal à garder un rythme régulier. Le bon côté, c'est que nous partirons demain de la pole position, ce qui pourrait être un avantage puisque que notre plus proche rival sera sur le troisième rang".

Déclarations des pilotes World Superbike à Buriram

Michael van den Mark (Yamaha n°60), 5ème

"J'étais vraiment content de la séance de Superpole. Nous avons accompli un grand progrès ce matin, puis la Superpole s'est vraiment bien passée : la sixième place était très positive pour nous à ce stade de l'année. L'écart entre le troisième et la sixième place était vraiment faible. C'était important pour nous d'être là avec eux. J'ai pris un bon départ en course et j'ai gardé ma place. Au cours des deux premiers tours, Alex et moi avons perdu un peu dans les deux premiers secteurs, mais nous nous sommes rattrapés dans le sinueux. Je suis vraiment heureux parce que j'ai été vraiment constant pendant toute la course : nous avons juste besoin de tourner un peu plus vite ! Je suis satisfait de cette cinquième place pour mon deuxième week-end de course avec l'équipe. Je pense que tout le monde peut être vraiment heureux aujourd'hui !"

Déclarations des pilotes World Superbike à Buriram

Alex Lowes (Yamaha n°22), 6ème

"La Superpole était vraiment bien parce que nous nous sommes lancés avec un nouveau réglage sur la moto, des pneus neufs, et ça s'est vraiment bien passé. Nous sommes restés comme ça pour la course. Ce n'est pas resté aussi bon que pendant la Superpole à mesure que les pneus se sont usés, mais c'était toujours un peu mieux que pendant les séances d'essais libres. J'ai lutté tout le week-end pour trouver le ressenti que je veux et j'ai dû me contenter de la sixième place. J'espère profiter de nouvelles améliorations demain, pour que mon "feeling" revienne un peu et que je réalise une bonne course. Mon pneu aujourd'hui a été bon à la fin, presque un peu trop : je pense que je pourrais taper dedans un peu plus en début de course demain. Il semble que je patinais trop, que je ne l'utilisais pas au maximum. Je suis donc assez confiant, nous pouvons progresser un peu avant la deuxième course".

Déclarations des pilotes World Superbike à Buriram

Jordi Torres (BMW n°81), 7ème

"Nous avons bien roulé ce matin aux essais libres, mais en Superpole, la moto s'est éteinte et j'ai perdu presque toute la séance. J'ai été incapable de terminer un tour rapide et j'ai donc débuté la course de la dixième position. Heureusement, mes techniciens sont fantastiques et ils ont réussi à réglé le problème juste à temps. En course, j'ai commencé à entrer dans un rythme qui m'a permis de doubler Camier, puis Savadori. Je voulais en faire plus dans les derniers tours mais je n'ai pas réussi. Ca va au final, c'était une course difficile et terminer septième n'est pas mauvais, même je voudrais faire mieux demain, en partant de la quatrième place sur la grille".

Déclarations des pilotes World Superbike à Buriram

Leon Camier (MV Agusta n°2), 8ème

"Compte tenu de notre difficile week-end, je suis vraiment heureux d'obtenir ce résultat aujourd'hui. Nous avons progressé de manière très positive sur le châssis et l'électronique, si bien nous disposons maintenant d'un bon ensemble pour la course. Évidemment, ce circuit reste difficile pour nous, mais je pense que nous avons certainement tiré le meilleur de nous même. Il y a quelques trucs que nous pouvons améliorer pour demain. J'ai hâte d'obtenir d'autres bons résultats en seconde manche".

Déclarations des pilotes World Superbike à Buriram

Nicky Hayden (Honda n°69), 9ème

"Nous avons effectué quelques changements pour la Superpole ce matin, afin de régler le frein moteur, et j'ai commencé à me sentir un peu mieux sur la moto, bien que je sois encore à la recherche du bon feeling. J'ai pris un bon départ en course et je suis resté dans le groupe qui luttait pour la huitième place. Je me suis accroché, en essayant d'en apprendre un maximum et de voir comment était notre rythme. Sur certaines portions de la piste, la moto fonctionnait bien tandis que sur d'autres, nous éprouvions un peu de difficultés. Nous allons prendre cette neuvième position, mais nous avons encore besoin de trouver plus de cohérence sur la moto, ce qui me permettrait d'attaquer et de rouler comme je le souhaite. Enfin, il reste encore une nuit et le warm-up pour tester quelques nouvelles choses avant la deuxième course".

Déclarations des pilotes World Superbike à Buriram

Eugene Laverty (Aprilia n°50), abandon

"J'étais très satisfait de la façon dont s'est passée la Superpole, et nous avions trouvé un bon rythme en essai. Pendant la course, je me suis bien sorti des premiers tours, le rythme était bon et j'ai pu suivre les gars de tête. Au milieu de la course, j'ai ressenti quelques vibrations qui m'ont ralenties mais je me suis maintenu à ma place. Puis au dernier tour, la moto a cassé, ce qui était décevant. Les gars vont savoir exactement ce qui s'est passé, mais c'était sans appel, je devais arrêter ma course. Je suis plus optimiste pour demain. Nous avons fait des progrès assez importants tout le week-end, même si les résultats ne le démontrent pas. Aujourd'hui, nous avons prouvé que notre rythme de course s'améliore, et je pense que nous pouvons aller plus loin et faire mieux en seconde manche demain".

.

Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.