• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SECONDE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 12 mars 2017

WSBK Thaïlande (2) : Rea prend la victoire et le large

WSBK Thaïlande (2) : Rea prend le large

La seconde manche du World Superbike à Buriram vient d'être remportée par un imbattable Jonathan Rea. Au championnat, le pilote Kawasaki n°1 compte déjà 30 points de plus que son grand rival Chaz Davies ! Or l'écart aurait pu être plus grand encore...

Imprimer

Départ : Marco Melandri prend un départ canon de "sa" pole (merci la quatrième place en première manche...) et mène devant cinq britanniques : Alex Lowes, Jonathan Rea, Chaz Davies, Tom Sykes et Leon Camier. Nicky Hayden, Eugene Laverty, Jordi Torres et Lorenzo Savadori complètent le Top 10 du 1er tour. Rea et Davies passent devant Lowes dans l'ultime virage et entament le 2ème boucle de front !

Chaz profite du freinage à l'épingle n°3 pour dépasser le double champion du monde. Les deux hommes ont tôt fait d'effacer la légère avance que Melandri s'était bâtie dans les deux premiers tours. Davies signe le meilleur temps dans le 3ème tour... et la première chute de la course l'arrière de sa Panigale se dérobant sous lui dans le virage n°3 ! Le gallois repart dernier.

Rea se retrouve deuxième, à quelques longueurs du leader italien. Mais le nord-irlandais place sa Kawasaki n°1 devant la Ducati n°33 en plongeant dans le dernier virage du 3ème tour ! Lowes se trouve toujours en troisième position, à quelques longueurs de Melandri.

WSBK Thaïlande (2) : Rea prend le large

Sykes clôt un quatuor de tête trop épars pour pimenter le début de course... C'est alors que Savadori bouleverse cette seconde manche, bien malgré lui : le moteur de la RSV4 n°32 casse à l'entrée du dernier virage et catapulte violement son pilote. Lorenzo se relève mais sa moto reste sur la piste : le drapeau rouge est hissé !

La procédure de relance rapide de la course est lancée. L'ordre de la grille correspondra au passage des pilotes sur la ligne d'arrivée à la fin du 4ème tour : Rea récupère donc sa pole position ! Il partira devant Melandri, Lowes, Sykes, Camier, Laverty, Torres, Hayden, Van den Mark (forfait à cause de sa R1), Forés, etc. Davies s'élancera de la 19ème et dernière place.

Second départ : Melandri prend de nouveau un très bon départ mais Rea mène tout de même à la sortie du premier virage. Marco dépasse Johnny dans le 3ème virage avant de se rendre dans le double gauche. Davies se trouve déjà en onzième position.

Rea, Melandri et Sykes s'isolent en tête de la course dès le 2ème tour. Lowes bataille dur avec Laverty pour mener le peloton dans lequel Davies essaie de remonter le plus vite possible : le gallois est neuvième à la fin du 3ème tour et fait sauter le verrou Hayden au freinage de l'épingle n°3.

WSBK Thaïlande (2) : Rea prend le large

Cinq seconde devant Chaz et ses - nombreux - petits amis, Marco maintient sa Ducati officielle entre les deux Kawasaki d'usine. Melandri est d'ailleurs détenteur du meilleur tour en course... mais au global, Rea est plus rapide. Le "Number One" s'éloigne doucement mais sûrement du n°33, qui distance lui même le n°66.

Stefan Bradl chute dans le dernier virage du 6ème tour en essayant de rester au contact de son coéquipier Nicky Hayden qui, lui, arrive à suivre Chaz Davies ! Le dragon gallois rejoint son grand copain Leon Camier alors en 7ème position, à quelques longueurs seulement de Torres et Laverty.

Seul en piste, Alex Lowes réalise une belle mais invisible prestation ! Trois secondes devant le n°22 Yamaha, Tom Sykes reste à une demi-seconde de Marco Melandri. Jonathan Rea s'échappe irrésistiblement vers la victoire... Ce serait sa quatrième consécutive !

WSBK Thaïlande (2) : Rea prend le large

Eugene Laverty perd l'avant lors du 9ème tour ! Il offre sa cinquième place à Jordi Torres qui compte une demi-seconde d'avance sur Chaz Davies. Le n°7 Ducati a profité d'une baisse de performance de la F4 n°2 de Leon Camier pour lui passer devant ! Nicky Hayden hérite bientôt de la septième place de "Kamir" qui doit abandonner...

Alors que le métronome Rea enchaine les tours sous les 1'34, Melandri baisse de rythme en cette fin de course. Sykes se retrouve dans le sillage de la 1199 Panigale R, mais le Ninja anglais ne remonte pas jusque sous ses pots. Il semble décidé à prendre son temps.

Douze secondes derrière l'impitoyable "JR", Davies continue de pousser pour remonter sur la cinquième place occupée par Torres ! Le dragon gallois grappille progressivement du terrain sur Jordi mais ses trajectoires souvent plus larges ne lui permettent pas d'attaquer...

WSBK Thaïlande (2) : Rea prend le large

Quatre secondes derrière l'imbattable Rea, Sykes prépare soigneusement son attaque dans le dernier virage du dernier tour ! Comme en première manche, "Major Tom" dépasse le "Macho" grâce à un imparable freinage à l'intérieur de la Panigale. Marco se console en montant cette fois sur le podium thaïlandais !

Deuxième de la première manche disputée hier à Buriram, Chaz Davies termine à une inespérée sixième place. Le champion (Supersport 2009, pas encore Superbike...) visait la cinquième place de Jordi Torres mais le "Spanish Elvis" est resté solide jusqu'au bout, tout comme Alex Lowes qui enregistre une nouvelle quatrième place (x3).

Au championnat, Jonathan Rea poursuit son impressionnante série de premières places, en qualification comme en course ! Le nord-irlandais s'est emparé des 100 points mis à disposition des 21 pilotes engagés cette saison. Le compteur de Chaz Davies affiche 70 points, celui de Sykes 62, Lowes 49 et Melandri 45.

Le prochain rendez-vous du World Superbike est fixé dans trois semaines en Europe, sur le magnifique circuit d'Aragon (Espagne)... Chaz Davies et sa Ducati d'usine apprécient particulièrement ce tracé : on compte sur eux pour aller chercher - battre ?! - Jonathan Rea et sa Kawasaki !

Résultat de la 2nde course WSBK 2017 à Buriram

WSBK Thaïlande (2) : Rea prend le large

WSBK Thaïlande (2) : Rea prend le large

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Ducati Supersport S 2017 : belle à tout faire

Ducati se replace sur le segment des motos routières sportives (et vice-versa !) avec sa nouvelle Supersport, onze ans après l'arrêt de la 1000 SS. MNC a longuement testé cette attractive "VFR à l'italienne", sur le sec comme sur le mouillé... Verdict !
Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Affichées à 8900 euros, la Z900 et la Street Triple S usent d'arguments très différents pour amadouer les motards. Le match est-il pour autant déséquilibré ? Bien au contraire, les roadsters Kawasaki et Triumph luttent au coude à coude dans ce combat des chefs. Essai !
Comparatif Superbike 2017 : CBR1000RR, GSX-R1000R, YZF-R1, ZX-10R

Le millésime 2017 des motos hypersportives japonaises est exceptionnel : les affûtées Kawasaki ZX-10R et Yamaha R1 sont au top de leur forme, tandis que les Honda CBR1000RR et Suzuki GSX-R1000 se sont enfin remises au sport et au niveau technologique. Moto-Net.Com oppose ces quatre fines lames de 1000 cc sur route et sur circuit dans un comparatif Superbike exclusif sur le web !
Essai comparatif Multistrada 950 Vs Africa Twin Vs V-Strom 1000 : en plein dans le mille

Depuis sa sortie en janvier 2016, la Honda Africa Twin rencontre un succès mérité qui suscite bien des convoitises : cette année, Ducati lui oppose l'inédite Multistrada 950 tandis que Suzuki met à jour sa V-Strom 1000... Moto-Net.Com a donc réuni ces trois trails 1000 cc pour un nouveau comparo.
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Premières photos et infos sur les Honda Goldwing et Bagger 2018 ?

De possibles photos "volées" de la nouvelle Goldwing 2018 circulent, relayées par des professionnels très concernés par tout ce qui touche à la Gold... S'agit-il des premières informations sur la très attendue nouvelle version de la moto ultra routière du blason ailé, après la vidéo de teasing que vient de publier Honda ? Explications.
Valentino Rossi roule à Misano en vue de participer au GP d'Aragon

Valentino Rossi a pris le guidon d'une Yamaha R1 hier sur le circuit de Misano (Italie) afin d'évaluer son état de forme, moins de 20 jours après sa chute sur une moto d'enduro et sa fracture tibia-péroné. En ligne de mire : un retour en piste dès ce week-end à Alcaniz pour le Grand Prix d'Aragon MotoGP 2017...
Horaires et enjeux du Grand Prix d'Aragon MotoGP 2017

Le Grand Prix d'Aragon, 14ème course MotoGP 2017, débute ce week-end près d'Alcaniz, en Espagne. Trois pilotes et constructeurs l'abordent au coude à coude : Marc Marquez (Honda) et Andrea Dovizioso (Ducati) sont à égalité de points (199) et de victoires (4), tandis que Maverick Viñales est à 16 longueurs (183) sur sa Yamaha. Quant à Valentino Rossi, blessé, il tentera courageusement de défendre sa quatrième place ! Présentation, horaires, déclarations et rétrospectives.
Ana Carrasco, première femme à s'imposer en vitesse moto mondiale

Hier lors du Mondial Superbike à Portimao (Portugal), Ana Carrasco a décroché sa première victoire dans la nouvelle catégorie Supersport 300. Elle complète un carton plein pour Kawasaki (en 300, 600 et 1000 cc) mais devient surtout la première femme à remporter une épreuve de vitesse moto au rang mondial !
Les motards flashés en courbe par les nouveaux radars de virage !

Les radars autonomes étrennent une nouvelle fonctionnalité particulièrement inquiétante pour les motards : la capacité de mesurer la vitesse d'un véhicule à l'intérieur d'une courbe. Ces radars de virage visent à faire ralentir l'allure dans les virolos, où 497 automobilistes et 160 motards auraient perdu la vie en 2016 selon la Sécurité routière.
Lucy Glöckner, star du Bol d'Or 2017 !

Mais qui peut donc ainsi tenir tête à Sébastien Gimbert, vieux loup de l'endurance mondiale, dans une lutte pied à pied pour la troisième place du Bol d'Or 2017 après plus de 23 heures de course acharnée ? Lucy Glöckner, la jeune pilote allemande du team mixte de la BMW n°48 Völpker NRT, qui échoue finalement à 9 petits dixièmes du podium...
Bol d'Or  2017 - SRC Kawasaki n°11 (abandon) : "Un goût amer et dur à avaler"...

Déclarations du team SRC Kawasaki n°11, contraint à l'abandon sur casse moteur après seulement 17 tours de course, alors que Randy de Puniet, Mathieu Gines et Fabien Foret avaient tout raflé pendant les essais...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.