• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK ARAGON (3 SUR 14)
Paris, le 5 avril 2016

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

La troisième épreuve du World SBK 2016 s'est disputée ce week-end à Aragon, en Espagne. Pour compléter nos comptes rendus en quasi-direct, voici les déclarations des pilotes Superbike à l'issue de leurs deux courses espagnoles.

Imprimer

Déclarations de la première manche WSBK

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu samedi et dimanche, en quasi direct, le déroulement des courses de Mondial Superbike et Supersport sur le circuit d'Aragon (lire WSBK Espagne (1) : Davies à Aragon, comme à la maison, WSSP Espagne : Sofuoglu impérial, Cluzel fébrile et WSBK Espagne (2) : Davies gagne la 700ème course).

Retrouvez ci-dessous les déclarations des pilotes qui se sont illustrés samedi durant la première manche, et en page suivante les déclarations de ceux qui ont animé dimanche la seconde course WSBK. Honneur au - double - vainqueur !

 Davies, Sykes et Rea - WSBK Espagne (3 sur 14) Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Chaz Davies, 1er :
"Cela n'a pas été facile de se battre dans le groupe au début, mais j'ai réussi à remonter doucement le peloton et à prendre les commandes. Ensuite, j'ai simplement essayé d'établir mon propre rythme, creusant progressivement l'écart. Je suis très heureux, nous avons fait un pas en avant en termes de puissance et je tiens à remercier Ducati pour leurs efforts constants en termes de développement. Nous sommes déjà passés près de la victoire plusieurs fois cette année, et maintenant nous devons continuer sur notre lancée. Nous pouvons encore nous améliorer avant la deuxième course demain".

 Rea 2ème, Sykes 3ème et Davies 1er - WSBK Espagne (3 sur 14) Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Jonathan Rea, 2ème :
"Je suis satisfait parce que si vous ne pouvez pas gagner, vous vous devez de terminer deuxième. Aujourd'hui, nous l'avons fait sur une piste où Chaz a toujours été très fort par le passé. Au début de la course, je cherchais encore à comprendre la moto parce que nous n'avions utilisé les réglages de course qu'en Superpole. Ce matin, nous sommes revenus à quelque chose qui ressemblait plus à ce que nous connaissions. Nous avons maintenant besoin d'un peu plus de grip et nous devons améliorer la situation au freinage pour demain. Nous pouvons étudier et comprendre mon rythme maintenant, reprendre les choses à partir de là pour rendre la moto encore meilleure. Je sais que nous pouvons nous rapprocher demain".

 Sykes et compagnie - WSBK Espagne (3 sur 14) Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Tom Sykes, 3ème :
"Je savais que réaliser un tour rapide serait facile, mais je savais aussi que le rythme de la course pourrait être plus dur à tenir. J'ai un peu lutté avec l'équilibre de la moto, elle ne me laissait pas vraiment faire ce que je voulais. Cela signifie que lorsque le pneu s'use, je ne peux pas garder le niveau que je veux. Je suis tout de même heureux d'être sur le podium, c'est encore bien d'être en mesure de le faire même quand nous ne sommes pas dans notre meilleur jour. Je n'avais simplement pas de quoi revenir et porter une attaque sur Jonathan. Nous devons travailler là-dessus, mais les deux Kawasaki semblent avoir un niveau très similaire. Nous avons besoin d'être plus forts demain et travailler dur à nouveau".

 Fores, Hayden et Giugliano - WSBK Espagne (3 sur 14) Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Xavi Forés, 4ème :
"Je suis tellement heureux ! Je ne m'attendais pas à une telle course. Au début, j'ai vraiment eu beaucoup de mal à rester près de Hayden et à le dépasser. Sa moto était plus rapide dans la ligne droite et j'ai donc perdu beaucoup de temps. Je savais que j'avais un petit quelque chose de plus que Giugliano et Guintoli, qui étaient tous les deux dans le même groupe, donc à la fin j'ai décidé d'essayer de les dépasser et d'imposer mon rythme. Davide est resté derrière moi et il a essayé de m'attaquer à plusieurs reprises, jusqu'au dernier tour. Mais je ne me suis pas laissé faire ! J'ai réussi à décrocher cette quatrième place qui équivaut à une victoire pour moi et pour l'équipe, après les deux courses extra-européennes où nous avons beaucoup souffert. Nous le méritions ! Maintenant, nous allons continuer à travailler en vue de le seconde course demain !"

 Giugliano et Fores - WSBK Espagne (3 sur 14) Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Davide Giugliano, 5ème :
"Jusqu'à présent, j'ai malheureusement lutté plus que prévu ici à Aragon. La course n'a pas été facile, mais le bon côté c'est que nous nous sommes battus jusqu'au bout et que nous avons récolté la cinquième place. Ce n'est pas le résultat que je vise, mais nous avons encore marqué des points importants pour le championnat et j'ai le temps de faire des ajustements pour faire mieux en seconde manche. Les améliorations techniques apportées ici par Ducati sont une autre source de motivation et je suis sûr que nous trouverons le moyen d'en profiter pleinement".

 Hayden et Fores - WSBK Espagne (3 sur 14) Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Nicky Hayden, 6ème :
"Les choses ne se sont pas passées aussi bien que je l'aurais voulu aujourd'hui. En qualification, je faisais un joli tour avant que Michael ne chute devant moi. Même si il était haut et loin, sa moto et lui glissaient encore sur la piste et j'ai donc dû ralentir. J'ai pris un bon départ pour la course et je me sentais vraiment bien, mais j'ai eu une trop grosse baisse de grip : peut-être que mon choix de pneus n'était pas le meilleur aujourd'hui. La chute d'hier ne m'a pas permis de tester différentes solutions, nous avons donc dû nous fier à ce que nous savions. Nous allons essayer quelque chose de différent demain matin et nous verrons ce que donnera la deuxième course".

 Guintoli, Davies, Rea, Giugliano et Van den Mark - WSBK Espagne (3 sur 14) Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Sylvain Guintoli, 9ème :
"Aujourd'hui il y a eu quelques très bons points : nous avons réussi à démontrer que sur pneus neufs et sur pneus qualifs, le potentiel de la YZF-R1 est énorme. Le chrono en qualification était très bon et en course, nous avons très bien commencé. Nous améliorons le ressenti de l'embrayage et la procédure de départ. J'ai pris un très bon départ en première manche, j'avais vraiment un bon rythme et je me sentais à l'aise. Puis au bout d'environ quatre ou cinq tours, j'ai commencé à perdre beaucoup de grip à l'arrière et je n'ai pas pu rester aux avant-postes et garder ma position. J'ai fait tout ce que j'ai pu, mais il était clair que je manquais de grip à l'arrière et ça a empiré au fur et à mesure de la course. Je me suis finalement retrouvé à la neuvième place. Ce n'est pas là que nous voulons être, mais nous avons tout de même montré notre potentiel et nous savons que chaque session et chaque course nous apportent des informations que nous pouvons utiliser pour acquérir de l'expérience, rendre la moto plus efficace sur longues distances et apprendre à ne pas trop solliciter le pneu arrière".

Sylvain Barrier, 16ème :
Voir son unique déclaration en page suivante.

 Lussiana et Sykes... en essai ! - WSBK Espagne (3 sur 14) Déclarations des pilotes World Superbike à Aragon

Matthieu Lussiana, 17ème :
"17ème position pour cette première course en catégorie World Superbike : nous sommes vraiment très contents de ce résultat, un grand merci à tous ceux qui me soutiennent ! Maintenant nous allons travailler pour la course de demain et apprendre à gérer les pneus pour la fin de course".

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !