• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SANCTION YAMAHA
Paris, le 6 novembre 2020

Yamaha sanctionné à cause de soupapes non conformes sur sa MotoGP M1

Yamaha sanctionné à cause de soupapes non conformes sur sa MotoGP M1

Le constructeur japonais Yamaha écope d'une lourde pénalité aux classements MotoGP constructeurs et équipes pour avoir utilisé des soupapes non conformes lors de la première course à Jerez (Espagne)... Ses pilotes - dont trois sont encore en lice pour le titre - ne sont pas sanctionnés. Explications.

Imprimer

Yamaha cède la première place du classement constructeurs MotoGP à Ducati et rétrograde également au classement par équipes suite à la sanction de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) à la veille des premiers essais du GP d'Europe à Valence (Espagne), antépénultième épreuve de la saison 2020.

Cette décision intervient après le constat du recours frauduleux à des soupapes non conformes sur le 4-cylindres des YZR-M1 lors de la manche d'ouverture à Jerez (Espagne), remportée par Quartararo devant Viñales et Dovizioso. Morbidelli avait pour sa part terminé cinquième, tandis qu'une casse moteur avait causé l'abandon de Rossi.

En démontant les moteurs - scellés pour toute la saison -, les inspecteurs  ont découvert que les soupapes ne correspondaient pas exactement à celles homologuées par la FIM avant le début du championnat... Yamaha évoque "une erreur interne" qui ne suffit évidemment pas à lui éviter les sanctions.

Yamaha pris la main sur la soupape !

"Yamaha Motor Company n'a pas respecté le protocole exigeant l'approbation unanime de la MSMA (l'association des constructeurs en Grands Prix, NDLR) pour procéder à des changements techniques", annonce la FIM qui inflige 50 points de pénalité à Yamaha au classement des constructeurs, soit le double des points inscrits grâce à la victoire de Fabio.

Les deux équipes Yamaha sont par ailleurs pénalisées : le team Factory perd les 20 points ramenés par la deuxième place de Viñales, tandis que le team privé SRT-Petronas perd 36 points (les 25 de Fabio et les 11 de Morbidelli). Ducati et Suzuki en sont les bénéficiaires directs : voir les nouveaux classements ci-dessous.

Bonne nouvelle en revanche : la FIM - magnanime - ne sanctionne pas les trois pilotes concernés (Rossi ne l'est pas "grâce" à sa casse moteur). Quartararo conserve sa deuxième place au provisoire derrière Mir (137 points contre 123), tandis que Viñales et Morbidelli restent eux aussi dans la course au titre aux 3ème et 4ème positions (118 et 112 points).

Cette décision ne manquera pas d'alimenter les débats dans la mesure où pilotes et motos sont généralement pénalisés de concert lors d'une fraude avérée : impossible de déterminer la part des performances supplémentaires imputables à cette non conformité. De même, comment savoir si le pilote était ou non au courant du petit "arrangement réglementaire" de son employeur ?

Un souci de soupapes rapidement identifié 

Ce problème de soupapes renvoie par ailleurs directement aux importants problèmes mécaniques rencontrés par le constructeur d'Iwata en début de saison : un des moteurs de Viñales avait été renvoyé au Japon dès les premiers essais du GP d'Espagne à cause de bruits suspects, avant que Rossi puis Morbidelli ne subissent une casse moteur à Jerez et en Andalousie.

Face à ces inquiétantes difficultés, Yamaha avait immédiatement sollicité l'association des constructeurs et des teams (IRTA) pour obtenir une dérogation lui permettant d'ouvrir les scellés et intervenir physiquement sur ses moteurs restants. A l'époque, déjà, le constructeur imputait ses problèmes aux soupapes de son 4-cylindres en ligne...

Faute d'éléments suffisants pour justifier cette demande, Yamaha s'était vu refuser cette intervention : le constructeur avait ensuite fait savoir que la situation était finalement sous contrôle grâce à un abaissement du régime moteur maximal, en vue d'éviter l'affolement des soupapes. 

Cette décision explique - en partie -  les peformances en dents de scie des pilotes Yam', lourdement affectés par ce bridage volontaire dans les longues lignes droites et sur les fortes relances. D'autant plus que les M1 souffrent traditionnellement d'un déficit de vitesse de pointe face aux puissantes Ducati et Honda (KTM et Suzuki leur tournent aussi autour désormais) !

Classement constructeurs MotoGP mis à jour à Valence

  • Ducati : 171
  • Suzuki : 163
  • Yamaha : 158
  • KTM : 143
  • Honda : 117
  • Aprilia : 36

Classement par Équipes MotoGP mis à jour à Valence

  • Team Suzuki Ecstar : 242 points
  • Petronas Yamaha SRT : 198
  • Ducati Team : 180
  • Red Bull KTM Factory Racing : 157
  • Monster Energy Yamaha MotoGP : 156
  • Pramac Racing : 128

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 1 commentaire
Essai Honda NT1100 2022 : la tête de l'exploit

Combien peut valoir une moto routière confortable mais dynamique, rigoureuse mais pas ennuyeuse, sophistiquée mais évidente à piloter ? Pour Honda, la réponse est 13 999 euros et prend le visage - qui ne plaira pas à tout le monde - de la nouvelle NT1100. Essai de cette déclinaison GT de l'Africa Twin qui a littéralement "tout compris".
Routière 5 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
La Suzuki Katana un peu plus moderne et bien plus classe en 2022

Étroitement dérivée de la GSX-S1000, la Katana 2022 disposera d’un 4-cylindres de dernière génération plus propre, plus costaud et plus sophistiqué, tandis que sa partie cycle et ses lignes ne bougent pas. Les deux nouveaux coloris en revanche se veulent plus "premium". Découverte.
Roadster 2 commentaires
Honda refait "Forza" avec son nouveau scooter ADV350

Honda ajoute un nouveau scooter dans sa gamme 2022 avec l'ADV350, qui associe le look baroudeur apprécié du X-ADV 750 et le moteur du Forza 350. Présentation.
Scooters 1 commentaire
Les Yamaha MT-09 et MT-09 SP accessibles aux permis moto A2 en 2022

Yamaha change de stratégie avec sa MT-09, jusqu'ici réservée aux motards détenteurs du permis A : les nouveaux permis A2 ont désormais accès au plus turbulent des roadsters japonais, grâce au bridage inédit de son 3-cylindres à 47,5 ch (35 kW) ! Explications.
Deux nouveaux coloris 2022 pour la Ténéré 700... et un prototype de Raid !

La saga Ténéré se poursuit en 2022 à travers deux nouveaux coloris : Bleu "Icon" pour le modèle standard et Blanc "Heritage" - tranché de rouge bien sûr - pour la Rally Edition. Mais ce n’est pas tout ! Yamaha travaille sur une Ténéré 700 Raid plus baroudeuse... Ambiance de la brousse.
La Yamaha MT-10 SP à suspensions électroniques repart pour un tour 

La patronne est de retour. La MT-10 SP qui chapeaute la gamme des roadsters MT chez Yamaha profite pour 2022 des mêmes évolutions que la MT-10 "tout court". Elle intègre la dernière génération de suspensions semi-actives Öhlins, conserve ses durits de freins tressés et se pare d’un sabot moteur. Présentation.
Roadster 1 commentaire
La Versys 650 continue son bonhomme de route en 2022

L’un des trails - routiers - préférés des motards français évolue en 2022 : la Versys 650 conserve l’essentiel de sa mécanique largement éprouvée et se concentre sur la cosmétique et l’électronique : la petite Kawasaki reçoit une nouvelle tête et une nouvelle bulle, ainsi qu’un écran couleur et un antipatinage. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...