• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREMIÈRE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 21 octobre 2017

WSBK Espagne (1) : la Ducati de Melandri offre la victoire à Rea

WSBK Espagne (1) : la Ducati de Melandri offre la victoire à Rea

Jonathan Rea n'avait jamais remporté de course Superbike à Jerez. C'est aujourd'hui chose faite, mais le triple champion WSBK (2015, 2016 et 2017) peut remercier la Panigale n°33 de lui avoir simplifié la tâche... Un grand bravo à Guintoli qui termine premier pilote privé !

Imprimer

Départ : Marco Melandri prend un bon départ de la pole position mais Jonathan Rea décolle encore un peu mieux de la deuxième place et dépasse l'italien au premier freinage. Juste derrière eux, Michael van der Mark et Tom Sykes jouent littéralement des coudes et se gênent dans le deuxième virage.

Alex Lowes en profite pour hisser sa Yamaha en troisième position devant la Kawasaki n°66 et la seconde R1 d'usine ! Forés est sixième devant Davies, Savadori, Ramos et Mercado. Guintoli et Laverty se battent pour la onzième place.

À la sortie de l'épingle n°6 malheureusement, Badovini et De Rosa chutent quasiment en même temps. Les drapeaux rouges sont agités par les commissaires de piste afin de permettre l'intervention de l'ambulance qui prend en charge Ayrton mais laisse Rafaelle filer en scooter.

WSBK Espagne (1) : la Ducati de Melandri offre la victoire à Rea

Les autres pilotes rejoignent leur box et attendent impatiemment que le nouveau départ soit donné. La course comptera un tour de moins que prévue (19 donc). La grille de départ initiale est conservée. Seules les machines de De Rosa et Badovini, trop abimées, ne pourront pas repartir.

Second départ : Rea prend un départ encore meilleur qui lui permet de devancer plus facilement Melandri au premier freinage. Sykes franchit l'enchainement suivant bien plus calmement, devant Davies, Lowes, Van der Mark, Laverty, Savadori, Guintoli et Forés.

Alex Lowes écarte dans l'épingle n°6 mais conserve sa sixième place. Deux virages plus loin, c'est au tour de son coéquipier Michael van der Mark d'élargir, mais lui aussi garde sa propre cinquième place. Les Pilotes Yamaha ont envie de bien faire, et cela se voit !

"Johnny" boucle le premier tour juste devant Marco. "Major Tom" est mis sous pression pas "Chazie" mais tient bon. Laverty se fait une grosse chaleur en haut de la rapide courbe Sito Pons et perturbe le reste du peloton : Savadori s'installe à une solitaire septième place, loin devant Guintoli qui bataille face à Forés, Ramos, Mercado et Laverty !

WSBK Espagne (1) : la Ducati de Melandri offre la victoire à Rea

Les Kawasaki et Ducati officielles distancent les deux Yamaha d'usine dans le 2ème tour. Savadori se trouve une grosse seconde derrière Van der Mark et une grosse seconde également devant "Guinters". Mais notre Ninja n°05 dispose toutefois d'un meilleur rythme que la RSV4 n°32...

Davies gagne une place à la toute fin du 3ème tour : le gallois vient de dépasser son grand rival anglais au championnat ! Frustré de perdre du terrain, Sykes attaque au maximum... et sort même momentanément de la piste à l'entrée (!) de la 7ème cassure. La ZX-10R manque de peu de se planter...

Guintoli pique à Savadori sa septième place sur un autoritaire freinage au bout de la ligne droite des stands, pied à terre façon MotoGP ! Le champion WSBK 2014 se trouve à 3,5 secondes de son remplaçant chez Yamaha Michael van der Mark... Le hollandais roule dans la roue de Lowes, lui-même revenu au niveau de Sykes.

WSBK Espagne (1) : la Ducati de Melandri offre la victoire à Rea

Melandri attaque Rea à la fin du ¬6ème tour et passe ! Marco plonge sa tête derrière la bulle de sa Ducati dans le dernier enchainement de droits ultra rapides. Dans le tour suivant, Davies s'impose à son tour sur le triple champion du monde au premier - et gros - freinage du tracé. Mais Rea riposte à la fin de la même boucle et récupère la deuxième place.

La Ducati n°33 et la Kawasaki n°1 tournent une demi-seconde plus vite que leurs poursuivants deux boucles de suite et s'isolent en tête. Davies demeure sous la menace directe de Sykes et l'inséparable duo Lowes - Van der Mark essaient de rester au contact de la troisième marche du podium...

Notre Guintoli inter-national ne parvient pas à remonter sur les deux Yamaha : elles le précèdent de quatre secondes à partir du 10ème tour. Plus embêtant, Savadori maintient sa RSV4 n°32 dans l'aspiration de la ZX-10R n°05 et louche sur sa septième place... Forés et Ramos complètent le Top 10.

WSBK Espagne (1) : la Ducati de Melandri offre la victoire à Rea

Devant, Jonathan Rea signe le meilleur temps en course alors qu'il reste encore huit tours à parcourir. Mis sous pression, Marco Melandri ne bat pas le record du "Number One" dans le tour suivant, mais parvient à tourner un peu plus vite que son poursuivant ! Au 13ème tour, l'impitoyable "JR" descend pour la première fois sous les 1' 41...

Quinze secondes derrière le leader rouge, Laverty profite d'un petit écart de Ramos dans le troisième virage du 14ème tour pour s'emparer de la dixième place en course. Guintoli occupe toujours la septième place et commence à s'éloigner de Savadori...

Titillé au chrono depuis plusieurs tours par "Johnny", Marco sort de la piste à l'entame du 15ème tour ! Le poleman hoche de la tête, tape et se prosterne sur son réservoir : sa Ducati l'abandonne alors qu'il occupait la tête de la course et répondait solidement aux attaques - à distance - de Rea !

WSBK Espagne (1) : la Ducati de Melandri offre la victoire à Rea

À quatre tours du drapeau à damier, Jonathan Rea hérite donc de la tête de la course. Son avance sur Davies et Sykes est confortable : deux secondes. Le triple champion du monde Superbike - de suite, du jamais vu ! - n'a plus qu'à assurer pour remporter sa toute première victoire à Jerez...

Le spectacle est toutefois loin d'être terminé : deux secondes derrière le "Number One", le Ninja n°66 ne compte que quelques longueurs de retard sur la Ducati n°7. Au delà de la deuxième marche du podium, c'est la deuxième place du championnat 2017 qui se joue sur la piste !

Davies et Sykes se lance dans une paire de tours dignes d'une Superpole ! Certes, Tom n'est pas suffisamment proche de Chaz pour tenter une attaque, et le duel est moins saisissant que les récentes batailles Dovizioso-Marquez en Grand Prix. Mais il faut reconnaitre que les dauphins de Rea ne s'économisent pas !

WSBK Espagne (1) : la Ducati de Melandri offre la victoire à Rea

Jonathan Rea enroule "tranquillement" vers son premier succès sur le circuit andalou, sa 13ème victoire de cette saison 2017 et la 51ème de sa carrière en World Superbike. Une seconde plus tard, Chaz Davies s'impose sur Tom Sykes : l'écart entre les deux hommes au provisoire tombe à cinq points !

Alex Lowes remporte largement son duel face à son coéquipier Michael van der Mark. mais la performance qui réjouit le plus les Bleus - de France, pas d'Iwata ! - est la sixième place de Sylvain Guintoli aux commandes d'une Kawasaki ZX-10RR qu'il n'a découvert qu'hier matin !

Le remplaçant de Krummenacher termine premier pilote privé de cette première manche espagnole, loin devant les Aprilia "Factory" de Savadori et Laverty : bravo Guinto ! Et vivement la seconde manche, qu'il débutera du premier rang...

Rendez-vous demain donc, pour suivre les nouvelles aventures de "Guinters"... et assister un peu plus tôt au second sacre mondial de Lucas Mahias ? Moto-Net.Com croise les doigts !

Résultat de la seconde course WSBK 2017 à Magny-Cours

WSBK Espagne (1) : la Ducati de Melandri offre la victoire à Rea

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Officiel : Pol Espargaro au HRC, Alex Marquez chez Honda-LCR en 2021

A peine arrivé, déjà débarqué : Alex Marquez quittera bel et bien le team officiel Honda en 2021 pour laisser place au transfuge KTM Pol Espargaro, et ce sans avoir disputé une seule course sur la RC213V d'usine ! Le frère cadet de Marc Marquez conservera un statut de pilote HRC dans l'équipe privée LCR. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Rossi chez Yamaha Petronas-SRT en 2021 : fin du suspense ce lundi ?

Valentino Rossi, remplacé par Fabio Quartararo dans le team officiel Yamaha l'an prochain, poursuivra selon toutes vraisemblances sa longue carrière dans l'équipe malaisienne Yamaha Sepang Racing Team (SRT). Un contrat de deux ans serait même sur le point d'être révélé... après quelques ratés de communication. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...