• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SAUTER POUR MIEUX RECULER
Paris, le 6 décembre 2018

Suppression de la hausse des taxes sur les carburants : « Alerte à Paribu » ?!

Suppression de la hausse des taxes sur les carburants : Alerte à Paribu ?!

Sans la détresse de centaines de milliers de personnes qui bloquent les ronds-points depuis le 17 novembre pour protester contre la hausse des taxes sur le carburant et "redonner de la dignité aux citoyens", la façon dont l'exécutif a "géré" cette crise inédite pourrait être assez comique. Ou tragique. Ou tragi-comique... Edito.

Imprimer

Résumons. En moins de trois jours, la hausse des taxes sur l'essence et le gasoil est passée de fermement maintenue ("on garde le cap", ce n'est pas la rue qui décide, respect des institutions, toussa) à une suspension de 6 mois (ils ont quand même l'air vraiment très en colère...), puis à une annulation pure et simple... en tout cas dans l'immédiat (la mesure ne sera pas inscrite au projet de loi de finances 2019 actuellement débattu au Parlement).

Hier, craignant que le mouvement des Gilets jaunes ne se radicalise ce samedi 8 décembre, notamment à Paris, le président de la République a pris de court son premier ministre et l'ensemble du gouvernement : alors que Édouard Philippe avait passé l'après-midi à expliquer sur tous les tons qu'il ne s'agissait en aucun cas d'une suppression mais d'une simple tentative d'apaisement, Emmanuel Macron a soudain fait savoir dans la soirée que l'augmentation de taxes sur l'essence était... annulée (pour 2019) !

Good cop, bad cop

Ce matin, les éléments de langage de l’Élysée - repris notamment dans Libération, Le Figaro, Le Parisien et Le Journal du Dimanche – nous prient de croire que si cette décision n'a pas été prise plus tôt, c'est à cause du grand méchant Édouard Philippe, celui-là même qui tenait à faire rouler automobilistes et motards à 80 km/h quelles que soient les conditions de circulation pour mieux les taxer protéger.

A en croire l’Élysée, Emmanuel Macron aurait même voulu la supprimer dès mardi dernier, mais "le premier ministre a réussi in extremis à le convaincre de ne pas annoncer de pause fiscale", assurent nos confrères...

Retour aux 90 km/h...

Sauf que d'après les informations du Canard Enchaîné... ce serait exactement l'inverse : Edouard Philippe se serait donné "beaucoup de mal pour faire bouger l'Élysée", mais "le président est arc-bouté sur ses positions" et "ne veut pas donner l'impression de reculer devant l'obstacle", indique le palmipède ! Bref, c'est pas moi c'est lui et c'est celui qui dit qui y est.

Selon une "information Europe 1", le président de la République aurait même souhaité annuler la limitation à 80km/h et remettre la vitesse à 90 km/h sur les routes pour calmer les automobilistes... Selon nos propres informations MNC, il aurait également voulu annuler la maladie, le chômage, la faim dans le monde et la guerre (en cours de vérification : restez connectés !)

Et si Pamela avait raison ?

Qui croire ? Pamela Anderson, dans un rôle d'observatrice politique et sociale qu'on ne lui connaissait pas (honte sur nous), a pris position en faveur des Gilets jaunes en soulignant que les vraies violences n'étaient peut-être pas les plus visibles et médiatisées...

"Je méprise la violence, mais quelle est la violence de ces gens qui brûlent des voitures de luxe (pas seulement, NDLR) par rapport à la violence structurelle des élites françaises et mondiales", s'interroge l'actrice d'Alerte à Malibu (Baywatch), une série phare des années 90. "La vraie question est de savoir si la désobéissance civile peut s'avérer constructive : qu'est ce qui vient après ? Est-ce que les progressistes peuvent, en France et dans le monde entier, se servir de cette énergie pour qu'au lieu d'avoir des images de violence, on puisse construire des sociétés juste et équitables ?"

Taxation des Gafas

Enfin pour faire bonne mesure, le ministre des finances Bruno Le Maire assure ce matin dans Challenges que le gouvernement compte bien taxer les "Gafas" dès 2019, avec ou sans l'accord de l'Europe.

On sait en effet que grâce à des montages juridiques parfaitement légaux, les géants mondiaux tels que Google, Apple, Facebook et Amazon (GAFA) et d'autres comme Microsoft ou Starbucks ne payent pas d'impôt en France, alors que les petites boîtes comme votre boulanger ou votre Journal moto du Net se font copieusement assaisonner au moindre retard... 

Les motards poursuivent leurs mobilisations

Sur le terrain, l'annonce de cette suppression des hausses de taxes en 2019 ne semble pas avoir eu l'effet escompté. Pour l'Acte 4 prévu ce samedi 8 décembre, la FFMC 34 et la FFMC 30, "en collaboration avec les Motards Jaunes des deux départements", maintiennent leur rendez-vous sur le parking du Zénith de Montpellier à 19h00 pour un départ un peu avant 20h00.

"Les gilets jaunes des provinces éloignées n'ont pas les moyens de monter à la capitale pour porter leurs messages de colère et de détresse", explique l'antenne locale de la Fédération française des motards en colère. "Un moyen nous est offert, délivrer nos revendications auprès des hommes qui sont susceptibles de se faire écouter par le pouvoir actuel, qui après une surdité effarante commence à ouvrir en grand ses oreilles, profitons en".

Dans l'Yonne, un "départ groupé de Sens est prévu à 7h30 pour rejoindre le départ du cortège à Auxerre" dans le cadre d'une manifestation de "soutien aux Gilets jaunes", indique la FFMC 89.

Dans le Jura, "une nouvelle manifestation de motards est organisée samedi 8 décembre à Lons-le-Saunier (300 motos le week-end dernier, NDLR) en soutien aux Gilets jaunes", annonce la FFMC 39 en rappelant que "fidèle à ses décisions et à l’engagement pris avec les organisateurs, elle ne sera pas présente en tant qu’association à cette manifestation, mais comme la semaine dernière, appelle tous les motards qui se reconnaissent dans les revendications des Gilets jaunes à agir et à participer dans le calme à ce rassemblement".

Nouveau soutien officiel des antennes FFMC parisiennes

Même à Paris, où la FFMC Paris Petite Ceinture (PPC) s'était d'abord montrée réservée face aux Gilets jaunes en raison du "manque d'interlocuteurs du mouvement", de la "récupération politique dont il a été victime" et de ses "revendications imprécises", les choses ont évolué.

"Face à un gouvernement méprisant, aux mensonges sous prétexte d’écologie, à un président qui ne daigne même pas reporter ses déplacements alors que la France brûle et que bon nombre de nos concitoyens ne peuvent même plus vivre décemment, les FFMC de Paris et d'Ile de France soutiennent officiellement le mouvement des Gilets jaunes et appellent à les rejoindre sur toutes leurs opérations et leurs manifestations citoyennes", annoncent les antennes locales.

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
@CIRE42 : "Pour le reste pas si simple de savoir ce que veulent les gens en jaune non? moi j'ai pas encore tout compris mais j'y travaille" : c'est ce qui est inédit, les gens parlent pour eux ou un petit groupe sans coordination ni "tête de liste". Et ça désoriente les politiques et journalistes ... j'adore. Voilà à quoi ressemble le mécontentement, c'tout. Des choses en profondeur doivent changer.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Retraite ou Petronas : Rossi prendra sa décision dans les semaines qui viennent

Dans une longue interview vidéo accordée à BT Sport, Valentino Rossi admet qu’après avoir apprécié la période de confinement chez lui, l’idée de prendre sa retraite lui fait moins peur... Explications.
Pilotes et équipes 1 commentaire
Vers un début de saison MotoGP le 19 juillet à Jerez

Le patron des Grands Prix MotoGP espère pouvoir lancer la saison 2020 ce 19 juillet à Jerez (Espagne) et la terminer début novembre, après avoir organisé une douzaine de courses sur les 20 prévues. Explications.
Essai Streetfighter V4S : le roadster Ducati paré au décollage

Nous sommes en l'an 2020 et les motos volantes ne circulent toujours pas par milliers au-dessus de nos casques, mais certaines motos s'apparentent à des avions de chasse... C'est le cas de la Ducati Streetfighter V4S pourvue de petites ailettes. MNC passe aux commandes : essai !
Roadster 1 commentaire
Roulez à moto avec les motards de la gendarmerie dans le Doubs

Quatre nouvelles dates sont prévues cet été pour rouler avec les motards de la Gendarmerie nationale dans le Doubs à Labergement-Sainte-Marie, Remonot, Saint-Gorgon-Main et Les Bréseux.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
Grand Prix du Japon annulé, GP de Malaisie en sursis

Les annulations se poursuivent en Grands Prix moto avec la suppression de la course prévue au Motegi du 16 au 18 octobre à cause du Covid-19. Cette annulation du GP du Japon 2020 laisse planer de gros doutes sur le maintien du GP de Malaisie 15 jours plus tard... Explications.
Harley-Davidson prend position contre le racisme et l'intolérance

Alors qu'un vaste mouvement de révolte secoue les Etats-Unis depuis la mort de George Floyd lors d'un contrôle de police à Minneapolis, l'emblématique constructeur américain, basé à quelques heures de route, prend publiquement position contre le racisme et l'intolérance.
Société 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...