• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GILETS JAUNES
Paris, le 3 décembre 2018

Plusieurs magasins de motos vandalisés sur l'avenue de la Grande-Armée en marge des Gilets jaunes

Plusieurs magasins de motos vandalisés sur l'avenue de la Grande-Armée en marge des Gilets jaunes

Plusieurs concessionnaires moto et magasins d'équipements du motard implantés avenue de la Grande-Armée à Paris ont fait l'objet d'inqualifiables actes de violences et de pillages en marge de la troisième vague de manifestations des Gilets jaunes samedi 1er décembre. Bilan.

Imprimer

Vitrines brisées, portes fracturées, équipements moto éparpillés, présentoirs saccagés, objets volés : l'avenue de la Grande-Armée, où se concentrent plusieurs concessionnaires et magasins de vêtements et d'accessoires moto, panse ses plaies ce matin au lendemain du troisième week-end de mobilisation des Gilets jaunes, qui a viré à l'émeute samedi place de l'Étoile et dans le quartier des Champs-Élysées.

Comme le week-end dernier, si les manifestations dans les régions se sont déroulées dans un calme relatif - voire parfois dans une ambiance presque festive -, la situation a dégénéré dans Paris, au grand désarroi des commerçants sur les avenues adjacentes comme la Grande-Armée, à qui la préfecture avait demandé de fermer samedi 1er décembre par précaution.

Fermetures obligatoires

"En raison des mouvements protestataires actuels et des récents incidents survenus dans le quartier de l’Etoile, la Préfecture de Police de Paris a mis en demeure les commerçants de l’avenue de la Grande Armée de fermer leurs magasins le 1er décembre 2018", explique notamment la concession BMW Motorrad de Paris sise au 49 de l'avenue, ajoutant que pour se "conformer à cette injonction, nous ne pourrons donc vous accueillir ce samedi".

Même contrainte de fermeture pour les autres concessions de la Grande-Armée comme Yamaha Patrick Pons (au n°43-47) ou Triumph Elysée Motor (au n°40), qui subissent un sérieux revers sur le plan économique alors qu'approchent Noël et ses perspectives de cadeaux moto à offrir...

Même pour les magasins de moto qui ont échappé aux saccages de la Grande Armée samedi, la situation reste tendue. C'est le cas notamment de la boutique d'équipement Vintage Motors au n°60, qui a eu "la chance de ne pas avoir été touché parla casse, mais cela fait déjà deux week-ends que nous devons fermer la boutique en pleine période des fêtes. Cette situation est très difficile pour l'ensemble de l'équipe".

Bruno Le Maire, ministre de l'économie et des finances, estime entre "15 et 70%" (sacrée fourchette !) le recul de chiffres d'affaires des entreprises concernées par les différents blocages depuis le 17 novembre.

Ce week-end à Paris, la violence d'un petit groupe de personnes a nettement pris le dessus, noyant dans les médias les revendications pacifiques de la plupart des Gilets jaunes sous les canons à eau, les voitures incendiées et les commerces pillés...

"Ils sont rentrés pour tout péter"

Une interview réalisée dans le magasin Team Axe (66 avenue de la Grande-Armée) et diffusées sur BFM TV fait ainsi état d'une "bonne soixantaine" de personnes entrées dans cette boutique d'équipements moto. "Ils sont entrés pour tout péter", témoigne le commerçant en ajoutant que toute l'avenue de la Grande-Armée a "été dévastée, particulièrement chez nous" alors qu'on distingue en arrière-plan les stigmates de ces actes indignes...

"Ce qui est sûr, c'est que ce n'était pas des Gilets jaunes : ce sont des gens qui n'avaient pas de revendications, qui sont juste venus faire ce qu'ils avaient à faire", poursuit-il en faisant référence aux nombreux casseurs "professionnels" qui profitent du mouvement des Gilets jaunes pour venir se "défouler". Samedi, le ministre de l'intérieur évoquait "1500 casseurs" repérés parmi les manifestants.

Des magasins moto contraints de se barricader

Aux numéros 7 et 10 Bis de l'avenue, le magasin Paradise Motorcycles (distributeur notamment de motos de caractère comme Bimota, Borille, Brough Superior, CR&S, Headbanger, NCR, MV Agusta ou Norton, des casques Ruby ou des vêtements Helston's) a également été pris pour cible par des personnes déterminées à nuire.

L'enseigne est désormais contrainte de passer une annonce pour protéger ses boutiques : "nous recherchons un poseur de stores métalliques rapide, sérieux et pas trop cher pour protéger nos trois magasins. Urgent", indique Paradise Motorcycles dont le gérant déplore que les casseurs soient "sous haute protection" alors que "les entrepreneurs, les TPE, les commerçants et les artisans sont sous haute répression".

Car déjà se profile la possibilité d'un quatrième week-end de mobilisation des Gilets jaunes, par nature peu équipés pour se protéger et se différencier de cette frange de casseurs, contrairement aux organisations dotées d'un service d'ordre comme les syndicats ou certaines associations.

Mobilisation en légère baisse, dégâts en forte hausse

Selon le dernier bilan du ministère de l'intérieur, "136 000 manifestants" étaient dans les rues de l'Hexagone samedi pour protester contre la hausse des taxes sur les carburants, et de manière plus générale contre la politique fiscale du gouvernement. Ce total est moins élevé que la semaine précédente, qui avait atteint "166 000" personnes selon le bilan (revu à la hausse) du même ministère.

Suite à des actes de vandalisme et de violences dont le niveau n'aurait "jamais été atteint dans les dernières décennies", selon le préfet de police Michel Delpuech, pas moins de "412 personnes" ont été interpellées. Au total, le ministère de l'intérieur déplore "110 blessés" dont "un en état d'urgence absolu".

Pour autant, le soutien des Français aux Gilets jaunes (qui disposeraient désormais d'un site dit "officiel"     ?!) ne faiblit pas, puisque "72%" continueraient "à soutenir le mouvement" selon un sondage Harris Interactive réalisé pour RTL et M6 révélé ce lundi. "85%" des sondés désapprouvent toutefois le recours à la violence.

300 motos à Lons-le-Saunier

Loin de ces débordements parisiens, les Gilets jaunes ont poursuivi leur mobilisation en province comme à Lons-le-Saunier (39), où la FFMC du Jura se réjouit d'avoir dénombré "300 motos réunies ce samedi 1er décembre pour une manifestation de soutien aux Gilets jaunes".

"La grogne contre la hausse des prix des carburants, mais également contre les toutes les injustices sociales et fiscales, a été portée haut et fort par les motards jurassiens", explique la FFMC 39 qui, "respectant la demande des organisateurs et la décision de ses adhérents, n’était pas présente en tant que telle mais comptait pas mal de ses membres, tant parmi les Gilets "jaunes" que parmi les gilets "oranges" affectés à la sécurité du rassemblement".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les constructeurs font le point sur le marché moto et scooter en France

Pour compléter notre bilan semestriel du français du motocycle 2019 en France, Moto-Net.Com a interrogé les principaux constructeurs de motos et scooters sur la - grande - forme du marché, leurs bilans et objectifs, le Mondial 2020, les engins de déplacement personnel (EDP) et leur vision à long terme... Interviews.
Curtiss pète les plombs avec ses motos électriques Hades et Zeus Radial V8 !

Curtiss, ancien constructeur de motos thermiques extravagantes reconverti dans l'électrique, explore des voies stylistiques osées pour détourner l'aspect peu sexy d'un moteur à batteries : sous forme d'un gros 8-cylindres sur sa Radial V8 et... phallique sur son Hades ! Découverte.
Motos 4 commentaires
105 ch et 249 kg pour la moto électrique Harley-Davidson LiveWire

La version définitive de la moto électrique LiveWire de Harley-Davidson développerait 105 ch et 116 Nm de couple, d'après les retours des premiers essais réalisés par nos confrères américains. La première moto à piles de la Motor Company doit raccorder ses batteries à l'Europe en septembre au prix de 33 900 euros.
Malgré la mort de son "baby boy", la mère de Carlin Dunne veut que les courses moto se pousuivent à Pikes Peak

Romie Gallardo, mère de Carlin Dunne, estime que la chute mortelle de son "baby boy" près du sommet de Pikes Peak ne doit pas conduire les organisateurs à interdire les motos de cette célèbre course de côte américaine. Explications.
Duel vidéo : Royal Enfield Interceptor 650 Vs. Triumph Street Twin

En complément de notre duel complet entre la Royal Enfield Interceptor 650 et la Triumph Street Twin, voici la vidéo de ce comparatif entre ces deux roadsters néo-rétros...
Que faut-il penser des rumeurs sur la retraite de Rossi et Lorenzo ?

La trêve estivale MotoGP est traditionnellement propice au développement des rumeurs... Dernières en date : l'inévitable raccrochage des gants de l'idole des Grands Prix Valentino Rossi et la retraite éventuelle de Jorge Lorenzo avant la fin de sa première campagne chez Honda-Repsol. MNC fait le point... retraite !
Pilotes et équipes 2020 29 commentaires
Que font les pilotes MotoGP pendant leurs vacances d'été ?

Repos ? Entraînement ? Plage ? Farniente ? Apéro-barbec' ? Hôtels de luxe ? Si certaines stars des Grands Prix moto se montrent discrètes sur leur emploi du temps pendant la pause estivale avant la reprise du championnat du monde en République tchèque, d'autres se répandent abondamment sur les réseaux... Petit panorama rafraîchissant en pool position.
Les huit nouvelles recommandations du CNSR pour améliorer la sécurité routière

Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR), réuni début juillet sous la présidence du maire de Flers (61) Yves Goasdoué, livre huit nouvelles recommandations pour réduire l'accidentologie routière. Certaines sont pertinentes, d'autres moins : MNC fait le point route.
Sécurité routière 3 commentaires
Marché moto et scooter 2019 : premier semestre record pour les gros cubes

Avec 103 446 motos et scooters immatriculés de janvier à juin, le premier semestre 2019 a été très positif pour le marché français (+13% Vs 2018). Les 125 poursuivent leur remontée tandis que les gros cubes atteignent un volume jamais vu sur Moto-Net.Com... Chiffres, graphiques et analyses : voici le bilan complet du marché moto et scooter en France sur MNC !
Juin 1 commentaire

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...