• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BLOCAGES DU 17 NOVEMBRE
Paris, le 12 novembre 2018

La FFMC ne participera pas officiellement aux blocages du 17 novembre avec les Gilets jaunes

La FFMC ne participera pas officiellement aux blocages du 17 novembre avec les Gilets jaunes

La Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appellera pas officiellement à se joindre aux actions de blocages initiées par le mouvement des Gilets jaunes le 17 novembre contre la hausse du prix de l'essence. Explications.

Imprimer

La colère gronde, mais le mouvement spontané des "Gilets jaunes" - en référence aux chasubles obligatoires dans les véhicules (y compris les motos !) et à la contestation des "Bonnets rouges", initiée en 2013 par les transporteurs routiers contre les portiques Ecotaxe) - semble mobiliser davantage les automobilistes que les deux-roues.

A l'inverse de la mobilisation contre les 80 km/h qui était - hélas - principalement due aux motards, les blocages prévus ce samedi 17 novembre 2018 dans toute la France pour protester contre le prix des carburants se feront sans la participation officielle de la Fédération française des motards en colère (FFMC).

"La FFMC défend des valeurs faites d'humanisme et de liberté et pas simplement un moyen de transport", explique le Bureau national de l'association de défense des motards en estimant que "ce combat n’est pas celui de la FFMC, mais celui des citoyens qui se sentent concernés. A chacune et chacun, en son âme et conscience, de décider d’y participer ou non".

"A l’époque, personne ne nous a suivis"

A l'occasion des Journées techniques et d'information (JTI) de la FFMC à Lamoura (39), le coordinateur national de la FFMC explique à nos confrères de La Voix du Jura  que chaque antenne locale a pu exprimer son point de vue lors de la réunion plénière. Résultat : "nous avons estimé que ce combat n’est pas notre combat".

"Le combat contre le prix des carburants, nous l’avons mené il y a dix ans mais à l’époque, en 2008, personne ne nous a suivis", regrette Fabien Delrot en précisant que "la majorité des 85 antennes ont adopté la position nationale et seules quelques-unes ont prévu de manifester. La FFMC est une organisation apolitique qui a ses propres revendications pour la défense des motards. Nous n’avons pas non plus envie d’être récupérés. Nous laissons en revanche à tout un chacun le libre choix de participer aux rassemblements en son âme et conscience en tant que citoyen".

Plusieurs antennes locales de la FFMC sont en revanches bien déterminées à se faire entendre aux côtés des automobilistes et des routiers, comme notamment à Montpellier avec la FFMC Hérault, à Strasbourg avec la FFMC du Bas-Rhin ou à Besançon avec la FFMC du Doubs.

De son côté, la FFMC Drôme Ardèche "se réjouit de voir une telle action citoyenne" le 17 novembre et invite "tous ses adhérents et sympathisants à se joindre à cette mobilisation en tant que citoyens sans étiquette", en espérant "qu’elle ne sera victime d’aucune récupération politique, ni d’aucun débordement". Une position similaire à celle de la FFMC 66 à Perpignan qui sans y participer en tant qu'association, "souhaite une belle réussite à cette manifestation" et invite "les motards qui le souhaitent à y participer à titre individuel et responsable".

Commentaires

Bestof: 
1
@CIRE42 : "Plus d'impôts pour tous???" commençons par un rééquilibrage : de François Ruffin, le journaliste, pas le député qu'il est devenu : https://www.monde-diplomatique.fr/2008/01/RUFFIN/15507. Je tiens à préciser que je ne suis pas un sympathisant de son parti et donc aucun prosélytisme de ma part, ce qui est dit dans cet article tu le retrouveras dit par d'autres et de bords politiques bien différents. Un nouveau monde ? non, un nouveau paradigme me semble plus urgent !!
Bestof: 
1
Ce qu'il ne faut pas lire...Il n'est pas question là de faire (ou pas) le procès de la FFMC, mais d'apprendre à lire : "la FFMC ne participera pas officiellement "signifie que la FFMC, qui pour mémoire n'est pas une société de services d'organisation de manifestations, n'organisera pas et ne lancera pas de mot d'ordre (ce qui reviendrait juridiquement et socialement à organiser). Quant à participer en mode citoyen, donc officieux et non en tant qu'organisateur, vous débarquez de Mars ou vous pensez que les gens ont besoin que la FFMC leur dise quoi faire pour décider de se bouger le c... ou pas ? Sans blague... Tiens, juste une petite question pour mieux cadrer ce "mouvement" : si vous voulez manifester, quel est le mot d'ordre, le point de ralliement, le parcours, les actions durant la manifestation ? Vous n'en savez rien ?. Normal, les organisateurs n'en sont pas, et n'ont aucune idée de la façon de faire, de déclarer ou d'organiser une manifestation... Ce qui n'a rien à voir avec le bien-fondé de cette protestation, et perso je souhaite que ça donne quelque chose parce que ces taxes sont un vaste foutage de gueule...
Bestof: 
1
Sauf votre respect vous y allé un peu vite. Moi je ne suis ni pour ni contre bien au contraire comme disait notre comique préféré, mais je trouve qu'une mobilisation non structurée est très dangereuse. Si des évènements dramatiques se produisent, car à l'arrache on ne maîtrise rien, alors l'effet sera complètement inverse. Et puis soyons clair beaucoup tentent des récupérations et c'est pas bon. Maintenant je n'ai pas d'atomes crochus avec nos politiques mais je me dis tout de même que massacrer quelqu'un qu'on a élu il y a moins de 2 ans, peut-être par défaut, sans lui laisser le temps d'établir son bilan, c'est aussi con que d'avoir eu peur d'un certain parti, alors toutes ces élucubrations vont finir par le faire arriver au gouvernement……..Car soyons clair, le changement de monde est une obligation, même si nous nous regrettons le temps d'avant, qui est en cause d'ailleurs, c'est inéluctable. Alors soit on résiste….pour rien, soit on accompagne. Moi j'ai choisi d'accompagner parce que derrière et après ceux-là c'est le néant pour ce qui me concerne, et je me moque de la position de FFMC même si sur ce coup je suis d'accord avec leur position.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel Honda CB650R Vs Yamaha MT-07 : roadster chic contre roadster choc

Dépasser une référence nécessite soit de lui faire les freins, soit d'emprunter une autre trajectoire particulièrement inspirée. C'est l'alternative tentée par l'élégante Honda CB650R pour bousculer la turbulente Yamaha MT-07, numéro un des ventes moto en France... Essai transformé ? Duel MNC !
Tous les Duels 10 commentaires
Duel Ducati 1100 Vs Triumph 1200 XC : Scrambler contre Scrambler

Deux membres de la famille Scrambler s'opposent sur Moto-Net.Com : le 1100 Special Ducati sorti l'an dernier et le tout nouveau 1200 XC Triumph ! Quelle moto garder à l'issue de ce duel ? MNC étudie minutieusement la question et vous livre sa réponse...
Tous les Duels 3 commentaires
Essai Harley-Davidson CVO Street Glide 117 : Custom Vraiment Ostentatoire !

La dernière génération du V-twin Harley-Davidson atteint l'impressionnante cylindrée de 1923 cc (117 "cubic inches" de l'autre côté de l'Atlantique). Les motos Touring très haut de gamme Custom Vehicle Operations (CVO) sont comme d'habitude les premières à profiter : essai de la spectaculaire Street Glide CVO 117 sur MNC !
Custom 1 commentaire
Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Des drones de la police verbalisent les motards en Ile-de-France

La Police nationale a expérimenté la semaine dernière en Île-de-France deux drones chargés de filmer depuis les airs certaines infractions comme le chevauchement de ligne continue. Première cible de cette attaque des drones : les motards...
Radars 8 commentaires
Rossi (5ème) et Yamaha en plein tour-Mans au GP de France...

La place de premier pilote Yamaha revient encore une fois à Valentino Rossi à l'arrivée du Grand Prix de France moto 2019, sans toutefois totalement le réjouir : le Docteur s'inquiète du manque d'accélération et de vitesse de pointe de sa M1 face aux trois Ducati qui le précèdent. Débriefing et analyse de la situation du constructeur japonais au championnat du monde.
Analyses 4 commentaires
Johann Zarco (13ème) quitte le GP de France "avec un petit sourire"

S'il n'a pas brillé devant ses fans, le français Johann Zarco quitte néanmoins le GP de France avec un "petit sourire" car les KTM ont progressé : non seulement elles terminent toutes les quatre dans les points, mais Pol Espargaro s'offre une belle 6ème place à seulement 6 secondes du vainqueur. Débriefing.
Analyses 9 commentaires
Compte rendu et résultats du GP de France moto 2019 (Marquez vainqueur)

Marc Marquez reste sur sa lancée victorieuse au Mans (72) avec un brillant succès sur le sec au GP de France moto 2019. Le tenant du titre s'est échappé pour remporter cette 300ème victoire Honda en catégorie reine devant les Ducati de Dovizioso, Petrucci, Miller et la Yamaha de Rossi. Compte rendu et classements.
Course 22 commentaires
Explications des pilotes après le GP de France MotoGP 2019

Vous avez suivi les principaux faits de course du GP de France Moto GP 2019 hier en direct sur MNC Live et dans notre compte rendu complet : le Journal moto du Net vous présente aujourd'hui le débriefing des pilotes après cette cinquième épreuve du championnat du monde.
North West 200 2019 : Hillier et Irwin, double impact pour Kawasaki

Le mauvais temps s'est abattu sur l'Irlande du Nord samedi pour la seconde série de courses de la North West 200 2019 (Supertwin, Supersport, Superstock et Superbike). Les pilotes Kawasaki n°1 et 37 ont particulièrement bien mené leur barque, enfin leur ZX-10R... Débriefing.
Légère baisse de fréquentation pour le GP de France Moto 2019 au Mans

Le nombre de spectateurs venus assister dimanche à la victoire de l'officiel Honda Marc Marquez au GP de France moto 2019 est légèrement inférieur au record atteint l'an dernier : 104 020 personnes contre 105 203 en 2018. La météo agitée et fraîche est probablement à l'origine de cet infime fléchissement. Explications.
Analyses 2 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...