• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BLOCAGES DU 17 NOVEMBRE
Paris, le 12 novembre 2018

La FFMC ne participera pas officiellement aux blocages du 17 novembre avec les Gilets jaunes

La FFMC ne participera pas officiellement aux blocages du 17 novembre avec les Gilets jaunes

La Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appellera pas officiellement à se joindre aux actions de blocages initiées par le mouvement des Gilets jaunes le 17 novembre contre la hausse du prix de l'essence. Explications.

Imprimer

La colère gronde, mais le mouvement spontané des "Gilets jaunes" - en référence aux chasubles obligatoires dans les véhicules (y compris les motos !) et à la contestation des "Bonnets rouges", initiée en 2013 par les transporteurs routiers contre les portiques Ecotaxe) - semble mobiliser davantage les automobilistes que les deux-roues.

A l'inverse de la mobilisation contre les 80 km/h qui était - hélas - principalement due aux motards, les blocages prévus ce samedi 17 novembre 2018 dans toute la France pour protester contre le prix des carburants se feront sans la participation officielle de la Fédération française des motards en colère (FFMC).

"La FFMC défend des valeurs faites d'humanisme et de liberté et pas simplement un moyen de transport", explique le Bureau national de l'association de défense des motards en estimant que "ce combat n’est pas celui de la FFMC, mais celui des citoyens qui se sentent concernés. A chacune et chacun, en son âme et conscience, de décider d’y participer ou non".

"A l’époque, personne ne nous a suivis"

A l'occasion des Journées techniques et d'information (JTI) de la FFMC à Lamoura (39), le coordinateur national de la FFMC explique à nos confrères de La Voix du Jura  que chaque antenne locale a pu exprimer son point de vue lors de la réunion plénière. Résultat : "nous avons estimé que ce combat n’est pas notre combat".

"Le combat contre le prix des carburants, nous l’avons mené il y a dix ans mais à l’époque, en 2008, personne ne nous a suivis", regrette Fabien Delrot en précisant que "la majorité des 85 antennes ont adopté la position nationale et seules quelques-unes ont prévu de manifester. La FFMC est une organisation apolitique qui a ses propres revendications pour la défense des motards. Nous n’avons pas non plus envie d’être récupérés. Nous laissons en revanche à tout un chacun le libre choix de participer aux rassemblements en son âme et conscience en tant que citoyen".

Plusieurs antennes locales de la FFMC sont en revanches bien déterminées à se faire entendre aux côtés des automobilistes et des routiers, comme notamment à Montpellier avec la FFMC Hérault, à Strasbourg avec la FFMC du Bas-Rhin ou à Besançon avec la FFMC du Doubs.

De son côté, la FFMC Drôme Ardèche "se réjouit de voir une telle action citoyenne" le 17 novembre et invite "tous ses adhérents et sympathisants à se joindre à cette mobilisation en tant que citoyens sans étiquette", en espérant "qu’elle ne sera victime d’aucune récupération politique, ni d’aucun débordement". Une position similaire à celle de la FFMC 66 à Perpignan qui sans y participer en tant qu'association, "souhaite une belle réussite à cette manifestation" et invite "les motards qui le souhaitent à y participer à titre individuel et responsable".

Commentaires

Bestof: 
1
@CIRE42 : "Plus d'impôts pour tous???" commençons par un rééquilibrage : de François Ruffin, le journaliste, pas le député qu'il est devenu : https://www.monde-diplomatique.fr/2008/01/RUFFIN/15507. Je tiens à préciser que je ne suis pas un sympathisant de son parti et donc aucun prosélytisme de ma part, ce qui est dit dans cet article tu le retrouveras dit par d'autres et de bords politiques bien différents. Un nouveau monde ? non, un nouveau paradigme me semble plus urgent !!
Bestof: 
1
Ce qu'il ne faut pas lire...Il n'est pas question là de faire (ou pas) le procès de la FFMC, mais d'apprendre à lire : "la FFMC ne participera pas officiellement "signifie que la FFMC, qui pour mémoire n'est pas une société de services d'organisation de manifestations, n'organisera pas et ne lancera pas de mot d'ordre (ce qui reviendrait juridiquement et socialement à organiser). Quant à participer en mode citoyen, donc officieux et non en tant qu'organisateur, vous débarquez de Mars ou vous pensez que les gens ont besoin que la FFMC leur dise quoi faire pour décider de se bouger le c... ou pas ? Sans blague... Tiens, juste une petite question pour mieux cadrer ce "mouvement" : si vous voulez manifester, quel est le mot d'ordre, le point de ralliement, le parcours, les actions durant la manifestation ? Vous n'en savez rien ?. Normal, les organisateurs n'en sont pas, et n'ont aucune idée de la façon de faire, de déclarer ou d'organiser une manifestation... Ce qui n'a rien à voir avec le bien-fondé de cette protestation, et perso je souhaite que ça donne quelque chose parce que ces taxes sont un vaste foutage de gueule...
Bestof: 
1
Sauf votre respect vous y allé un peu vite. Moi je ne suis ni pour ni contre bien au contraire comme disait notre comique préféré, mais je trouve qu'une mobilisation non structurée est très dangereuse. Si des évènements dramatiques se produisent, car à l'arrache on ne maîtrise rien, alors l'effet sera complètement inverse. Et puis soyons clair beaucoup tentent des récupérations et c'est pas bon. Maintenant je n'ai pas d'atomes crochus avec nos politiques mais je me dis tout de même que massacrer quelqu'un qu'on a élu il y a moins de 2 ans, peut-être par défaut, sans lui laisser le temps d'établir son bilan, c'est aussi con que d'avoir eu peur d'un certain parti, alors toutes ces élucubrations vont finir par le faire arriver au gouvernement……..Car soyons clair, le changement de monde est une obligation, même si nous nous regrettons le temps d'avant, qui est en cause d'ailleurs, c'est inéluctable. Alors soit on résiste….pour rien, soit on accompagne. Moi j'ai choisi d'accompagner parce que derrière et après ceux-là c'est le néant pour ce qui me concerne, et je me moque de la position de FFMC même si sur ce coup je suis d'accord avec leur position.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 3 commentaires
Consultant MotoGP, pilote MotoE et EWC : saison 2019 chargée pour Randy de Puniet !

Le français Randy de Puniet s'apprête à vivre une saison bien remplie : outre la moto électrique du team LCR en MotoE, l'ancien pilote de Grands Prix commentera le MotoGP sur Canal+... et restera finalement pilote en championnat du monde d'endurance EWC ! Chez qui ? Mystère... Interview vidéo.
24 Heures Motos 2019 2 commentaires
Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 16 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 5 commentaires
Interview Jules Danilo (PTR Honda) : Je veux me prouver que je peux encore être compétitif

La saison 2019 du World Supersport qui débute dans deux semaines comptera quatre pilotes français : le champion Mahias, le patron Cluzel, l'espoir Perolari... et le débutant Danilo ! Moto-Net.Com a contacté notre "deuxième" Jules (n°95) avant qu'il ne décolle pour l'Australie. Interview.
Interview Jules Cluzel (GMT94) : On va passer une super saison 2019 tous ensemble !

A trois semaines du début du championnat du monde Supersport 2019 en Australie, le Journal moto du Net a interrogé l'un des prétendants au titre, le français Jules Cluzel. Pour MNC, le n°16 revient sur sa saison 2018 de folie, sa signature au GMT94, ses enthousiasmants tests hivernaux, sa R6 avec sélecteur à droite, ses objectifs, sa vision de la course, son jeune coéquipier Corentin Perolari, son team manager Christophe Guyot... Interview.
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 3 commentaires

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...