• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GRAND PRIX D'IRLANDE DU NORD
Paris, le 16 août 2011

Plus fou que le Tourist Trophy : le Ulster GP !

Plus fou que le Tourist Trophy : le Ulster GP !

La dernière course sur route - fermée - de la saison se déroulait ce week-end en Irlande du Nord : Bruce Anstey et Guy Martin se partagent les deux manches de Superbike tandis que Michael Dunlop rafle les victoires en Superstock et Supersport...

Imprimer

Autoproclamée "la course sur route la plus rapide du monde", le Grand Prix d'Ulster se court sur les petites routes du Comté d'Antrim, en Irlande du Nord. Et le surnom de ce GP pas comme les autres n'est pas galvaudé, puisque la moyenne au tour est plus élevée que celle du Tourist Trophy !

En bouclant l'an dernier les 7.401 miles (11,910 km) du circuit Dundrod en 3 minutes et 18,870 secondes, Bruce Anstey et sa Suzuki avaient maintenu une moyenne de 133,977 mph (215,615 km/h), contre "seulement" 131.578 mph pour McGuiness sur le parcours du TT de l'Ile de Man.

Mais l'épreuve d'Ulster impressionne avant tout par les incroyables bastons que se livrent les pilotes : contrairement au Tourist Trophy où les concurrents sont soigneusement lâchés toutes les dix secondes, le départ de ce "GP" couru près de Belfast se fait en groupe !

Samedi, la catégorie Superbike était composée de trois groupes : seulement 20ème à l'issue des qualifications disputées sur piste route détrempée, le Néo-Zélandais Bruce Anstey s'est vite échappé sur le sec de son deuxième groupe et a profité d'une route dégagée pour battre - au chrono - ses adversaires du groupe de tête ! Guy Martin (lire MNC du 22 juin 2011) et Keith Amor se sont donc offert une superbe bataille aux avant-postes... en vain !

"Après la première course Superbike où je me concentrais uniquement sur la victoire sur la route, je savais ce que je devais faire pendant la dernière course : surveiller mon panneautage", expliquera ainsi le malheureux Guy Martin.

En seconde course Superbike, le pilote n°7 du Team Suzuki Relentless s'est appliqué à dominer non seulement ses adversaires du premier groupe mais également ceux du 2ème et du 3ème ! "Personne ne se rappelle d'un perdant", notera le sympathique Guy à la fin de la course, "mais tout le monde se souvient du dernier vainqueur de l'année, c'est donc du bon boulot pour toute l'équipe".

Le "Poupou du Titi" remporte à cette occasion une sixième victoire au Ulster GP et égale notamment un certain John Surtees. Mais le tout jeune Michael Dunlop (lire MNC du 7 juin 2011) fait encore plus fort en remportant trois courses samedi dernier : les deux du Supersport et celle du Superstock !

Fort de ce triplé, le pilote du team Street Sweep (sur ZX-10R en catégorie SBK et STK, et sur R6 en SSP) fait une entrée remarquée dans le palmarès du Ulster GP. Il y rejoint son père Robert, vainqueur à neuf reprises sur le tracé nord irlandais, ainsi que son oncle Joey, "record man" avec 24 succès !

Vidéo embarquée de Guy Martin lors de l'édition 2010

Commentaires

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs, afin de vous permettre la connexion à votre compte utilisateur, de laisser des commentaires sur les articles, de déposer des annonces, de paramétrer vos alertes, de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et d'obtenir les données statistiques qui nous permettent de mieux répondre aux attentes de nos lecteurs.