• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TESTS JEREZ - JOUR 2
Paris, le 30 novembre 2018

Nakagami en tête des essais MotoGP de Jerez sur sa Honda LCR

Nakagami en tête des essais MotoGP de Jerez sur sa Honda LCR

Au terme de la deuxième - et dernière - journée des tests d'intersaison MotoGP 2019 à Jerez (Espagne), c'est Takaaki Nakagami (Honda LCR) qui repart en tête au classement combiné devant Danilo Petrucci (Ducati officielle), Marc Marquez (Honda officielle), Maverick Viñales (Yamaha officielle) et Jorge Lorenzo (Honda officielle). Débriefing.

Imprimer

"C'était évidemment une bonne journée", se réjouit le pilote japonais qui avait déjà créé la surprise avec le 3ème chrono dès le premier jour. Le pilote du team LCR Honda roulait sur la version 2018 de la RC213V en l'absence de Cal Crutchlow , toujours convalescent.

"Je suis vraiment content de terminer avec le meilleur temps, notre objectif était de tourner dans un gros 1'37 et c'est ce qu'on a fait", poursuit Nakagami. "Je suis très satisfait de mes sensations sur la moto, on a progressé chaque jour. Seuls Marc Marquez et moi avons réussi à tourner en 1'37 , c'est un chrono de bon niveau. C'est un excellent moyen de finir la saison pour rentrer à la maison et me reposer, mais j'ai déjà hâte que la saison 2019 commence".

Danilo Petrucci (Ducati officielle), 2ème au cumul des deux journées

Autre bonne surprise avec le nouveau pilote officiel Ducati : en tête le premier jour et 5ème le lendemain, Danilo Petrucci se classe deuxième au cumul des deux journées. "Je suis très content du travail effectué pendant les quatre jours d'essais", se réjouit Petrux après deux jours à Valence et deux jours à Jerez. "On a testé plein de solutions différentes mais j'ai toujours eu un bon feeling avec la moto. C'est la première fois que je roule dans un team offficiel, je découvre une nouvelle façon de travailler mais je suis très content de l'ambiance qui règne dans l'équipe. On a collecté de nombreuses données qui vont nous permettre de travailler cet hiver pour développer la moto de l'an prochain".

L'une des déceptions de ces derniers tests vient du 11ème chrono de Valentino Rossi au cumul des deux jours : l'officiel Yamaha termine l'année juste devant le jeune français Fabio Quartararo, qui découvre la catégorie MotoGP sur la Yamaha satellite Petronas SRT...

Valentino Rossi (Yamaha officielle), 11ème au cumul des deux journées

Pourtant "mon rythme n'était pas si mauvais", juge le Docteur : "on a plus travaillé les détails et on a progressé (17ème le premier jour en 1'39.564 et 11ème le lendemain en 1'38.596, NDLR). Mon feeling avec la moto est plutôt bon. Dès le départ on savait qu'on allait devoir choisir les spécifications du moteur et on a fait notre choix, donc la situation est assez claire". Autrement dit : Rossi n'a pas cherché à faire un bon chrono... Sauf que sur la même moto, son coéquipier se classe quatrième.

"Pour l'instant je crois qu'on a gardé un très bon rythme car on a surtout roulé sur pneus usés", précise Maverick Viñales. "Je suis plutôt satisfait car quand j'ai décidé d'attaquer pour faire un bon tour, la moto a bien réagi. Je sais qu'on peut encore nettement améliorer la partie cycle. Pour le moment on s'est concenté sur les moteurs donc pour moi c'est assez clair. On va se réunir et voir ce qu'on décide. Il faut évidemment encore progresser, mais c'était important de poser d'abord les bases. Je pense qu'en Malaisie on pourra améliorer la vitesse de pointe, qui sera importante sur les longs circuits. Globalement, je crois qu'on a une moto compétitive".

"Quelques divergences d'appréciation"

"Maverick et Vale nous ont fait un retour précis et ils sont d'accord sur la direction à prendre, donc nous pourrons bientôt trancher", résume le directeur de l'équipe Yamaha officielle, Massimo Meregalli. "Il reste quelques divergences d'appréciation sur certains aspects qu'il faudra clarifier pendant les prochains tests d'intersaison, mais nous avons déjà une idée de la base de travail. On cherche davantage de douceur dans l'arrivée de la puissance et du frein moteur, conformément à ce que demandait Maverick car ça correspond à son style de pilotage. On a aussi essayé d'augmenter la durée de vie du pneu, qui nous a causé des soucis en 2018. On a progressé mais il faut continuer à travailler".

Fabio Quartararo (Yamaha SRT), 12ème au cumul des deux journées

Enfin côté français, Sylvain Guintoli enregistre le 22ème temps sur un prototype de Suzuki à cadre carbone, tandis que le débutant Fabio Quartararo (ci-dessus) se classe 12ème au guidon de sa nouvelle Yamaha satellite SRT (1:38.761). "El Diablo" n'est qu'à 6 dixièmes de son plus expérimenté coéquipier Franco Morbidelli, qui se classe 6ème !

"Le deuxième jour j'ai progressé au chrono et mes sensations se sont améliorées", explique Fabio. "On a bien avancé et on a réussi à tester des choses sur l'électronique, un domaine qu'on n'avait presque pas abordé. Le plus gros progrès se situe à l'accélération et dans les entrées de virage. Je voyais que mes chronos descendaient et je me sentais rapide, c'était un super feeling".

"On savait que plus je roulerais sur la Yamaha, plus je progresserais", poursuit le jeune niçois qui fêtera ses 20 ans le 20 avril prochain entre le GP des Amériques et le GP d'Espagne. "Mon objectif le deuxième jour était de faire un tour en 1'38 et j'en ai fait trois.  On travaille sur le rythme petit à petit et on se rapproche progressivement des pilotes les plus rapides. Je suis très content de cette première phase de la saison 2019, donc je remercie  toute l'équipe pour leur travail. Mainteant j'ai hâte d'être en février !"

Johann Zarco (KTM officielle), 19ème au cumul des deux journées

De son côté, Johann Zarco (ci-dessus) boucle les deux jours en 19ème position sur sa nouvelle KTM officielle (1:39.864). Malgré ce déficit de presque 2 secondes (!) sur le meilleur temps, le n°5 se dit "content car on a fait les progrès que je cherchais. On a confirmé la direction dans laquelle les techniciens doivent travailler. La deuxième journée a commencé sur un meilleur rythme et j'ai amélioré mes chronos. Puis on  a testé différentes choses time mais sans pouvoir faire beaucoup de tours". 

"On travaille toujours sur mes réglages de base, on ne cherche pas à être les plus rapides mais les réglages s'améliorent à chacune de mes sorties en piste", positive le n°5 qui propose par ailleurs d'accrocher ses boules sur votre sapin. "Je peux le constater car les chronos sont là et je peux les refaire en étant détendu, donc ça signifie qu'on est sur la bonne voie. Le moteur me donne de bonnes sensations en sortie de virage car même si on se rate, la moto sort bien et c'est toujours un de nos atouts. Quand on roulera plus vite, on pourra en profiter encore plus".

Lorenzo déjà proche de Marquez

Concernant les Honda officielles, Marc Marquez enregistre le 3ème chrono à seulement 0,025 sec de Takaaki Nakagami : plutôt prometteur si l'on considère que le japonais disposait de la dernière version de la RCV 2018 - donc parfaitement aboutie - alors que le champion du monde pilotait un prototype 2019, que Honda lui avait expressement demander de ne pas faire tomber faute de disposer d'un modèle de rechange !

Cinquième, son nouveau coéquipier Jorge Lorenzo confirme sa très rapide adaptation à la moto championne du monde sur laquelle Honda a redessiné le réservoir à sa demande, comme l'avait fait avec succès Ducati l'an passé. "Jorgueuil" n'accuse que 0,135 sec de retard sur Marquez et peut par conséquent avoir le sourire en quittant le circuit andalou, théâtre des derniers essais officiels avant la traditionnelle trêve hivernale. 

Les prochains tests d'intersaison MotoGP 2019 auront lieu du 6 au 8 février 2019 à Sepang (Malaisie) : restez connectés !

Résultats combinés des tests MotoGP 2019 à Jerez

  1. 30 Takaaki NAKAGAMI JPN LCR Honda IDEMITSU HONDA 1:37.945 (Session 2)
  2. 9 Danilo PETRUCCI ITA Ducati Team DUCATI 1:37.968 0.023 0.023 (Session 1)
  3. 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team HONDA 1:37.970 0.025 0.002 (Session 2)
  4. 12 Maverick VIÑALES SPA Yamaha Factory Racing YAMAHA 1:38.066 0.121 0.096 (Session 2)
  5. 99 Jorge LORENZO SPA Repsol Honda Team HONDA 1:38.105 0.160 0.039 (Session 2)
  6. 21 Franco MORBIDELLI ITA Petronas Yamaha SRT YAMAHA 1:38.118 0.173 0.013 (Session 2)
  7. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team DUCATI 1:38.185 0.240 0.067 (Session 1)
  8. 43 Jack MILLER AUS Alma Pramac Racing DUCATI 1:38.207 0.262 0.022 (Session 2)
  9. 63 Francesco BAGNAIA ITA Alma Pramac Racing DUCATI 1:38.333 0.388 0.126 (Session 2)
  10. 42 Alex RINS SPA Team SUZUKI ECSTAR SUZUKI 1:38.522 0.577 0.189 (Session 2)
  11. 46 Valentino ROSSI ITA Yamaha Factory Racing YAMAHA 1:38.596 0.651 0.074 (Session 2)
  12. 20 Fabio QUARTARARO FRA Petronas Yamaha SRT YAMAHA 1:38.761 0.816 0.165 (Session 2)
  13. 19 Alvaro BAUTISTA SPA Ducati Test Team DUCATI 1:38.830 0.885 0.069 (Session 1)
  14. 53 Tito RABAT SPA Reale Avintia Racing DUCATI 1:38.876 0.931 0.046 (Session 2)
  15. 36 Joan MIR SPA Team SUZUKI ECSTAR SUZUKI 1:38.931 0.986 0.055 (Session 2)
  16. 29 Andrea IANNONE ITA Aprilia Racing Team Gresini APRILIA 1:39.008 1.063 0.077 (Session 1)
  17. 44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM 1:39.144 1.199 0.136 (Session 2)
  18. 17 Karel ABRAHAM CZE Reale Avintia Racing DUCATI 1:39.744 1.799 0.600 (Session 2)
  19. 5 Johann ZARCO FRA Red Bull KTM Factory Racing KTM 1:39.864 1.919 0.120 (Session 2)
  20. 41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini APRILIA 1:40.156 2.211 0.292 (Session 2)
  21. 38 Bradley SMITH GBR Aprilia Racing Team Gresini APRILIA 1:40.174 2.229 0.018 (Session 1)
  22. 50 Sylvain GUINTOLI FRA Suzuki Test Team SUZUKI 1:40.498 2.553 0.324 (Session 2)
  23. 55 Hafizh SYAHRIN MAL KTM Tech 3 Racing KTM 1:40.520 2.575 0.022 (Session 2)
  24. 88 Miguel OLIVEIRA POR KTM Tech 3 Racing KTM 1:40.577 2.632 0.057 (Session 2)
  25. 15 Matteo BAIOCCO ITA Aprilia Racing Test Team APRILIA 1:41.907 3.962 1.330 (Session 2)

Commentaires

Bestof: 
1
Lolo et ses réservoirs !! Doit y avoir un truc dans sa combi qui le gêne !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 3 commentaires
Consultant MotoGP, pilote MotoE et EWC : saison 2019 chargée pour Randy de Puniet !

Le français Randy de Puniet s'apprête à vivre une saison bien remplie : outre la moto électrique du team LCR en MotoE, l'ancien pilote de Grands Prix commentera le MotoGP sur Canal+... et restera finalement pilote en championnat du monde d'endurance EWC ! Chez qui ? Mystère... Interview vidéo.
24 Heures Motos 2019 2 commentaires
Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 16 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 5 commentaires
Interview Jules Danilo (PTR Honda) : Je veux me prouver que je peux encore être compétitif

La saison 2019 du World Supersport qui débute dans deux semaines comptera quatre pilotes français : le champion Mahias, le patron Cluzel, l'espoir Perolari... et le débutant Danilo ! Moto-Net.Com a contacté notre "deuxième" Jules (n°95) avant qu'il ne décolle pour l'Australie. Interview.
Interview Jules Cluzel (GMT94) : On va passer une super saison 2019 tous ensemble !

A trois semaines du début du championnat du monde Supersport 2019 en Australie, le Journal moto du Net a interrogé l'un des prétendants au titre, le français Jules Cluzel. Pour MNC, le n°16 revient sur sa saison 2018 de folie, sa signature au GMT94, ses enthousiasmants tests hivernaux, sa R6 avec sélecteur à droite, ses objectifs, sa vision de la course, son jeune coéquipier Corentin Perolari, son team manager Christophe Guyot... Interview.
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 3 commentaires

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Tests d'intersaison
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avr. : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juil. : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
12 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 sept. : GP de San-Marin
22 sept. : GP d'Aragón
6 oct. : GP de Thaïlande
20 oct. : GP du Japon
27 oct. : GP d'Australie
3 nov. : GP de Malaisie
17 nov. : GP de Valence

SAISON MOTOGP 2019  |  SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...