• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2008 - SHANGHAI
Paris, le 5 mai 2008

Le Grand Prix de Chine 250 tour par tour

Le Grand Prix de Chine 250 tour par tour

Se disputant sur une piste aux conditions d'adhérence mixte, l'épreuve 250 du GP de Chine promettait son lot de surprises... Et ce fut bien le cas, avec de nombreuses chutes et rebondissements qui bouleversent le championnat ! Tour par tour des 250.

Imprimer

Zoom sur...

La forme éblouissante d'Alvaro Bautista, qui dès la mi-séance tourne en 2'05.6, soit une seconde plus vite que ses concurrents directs et un dixième plus vite que le meilleur tour en course 2007 ! A noter, la grosse chute de Doni Tata Pradita qui s'est fait percuter par Russel Gomez et la sortie de piste de Marco Simoncelli en fin de séance.

Vendredi : première séance qualificative
C'est sous une température estivale (plus de 25°C), que l'espagnol Bautista signe le meilleur temps de cette séance. Suivent : Mika Kallio, Barbera, Lüthi, Pasini, Simon, Simoncelli, Faubel, Aoyama, Takahashi, Poggiali, Pesek, Debon, Locatelli et Espargaro.

Zoom sur...

Alain Roger (responsable communication et compétition Aprilia France), qui confirme le retour de la marque en MotoGP d'ici 2011 et ce, avec une machine radicalement nouvelle : exit donc, l'hypothétique retour de la RS Cube...

Samedi : seconde séance qualificative
Bautista s'empare du meilleur temps avec 0.435 seconde d'avance sur Barbera. Derrière les deux pilotes Aprilia se placent Mika Kallio (malgré une chute dans les toutes dernières minutes), Simon, Simoncelli, Lüthi, Poggiali, Locatelli, Takahashi, Aoyama, Debon, Faubel, Pesek, Espargaro et Pasini.

Dimanche : course
Départ : C'est sur une piste séchante qu'Hector Barbera aborde en tête, la première courbe du circuit. Le n° 21 précède Simoncelli, Bautista, Simon, Kallio, Debon, Pasini, Takahashi, Aoyama et Locatelli. Thomas Lüthi reste littéralement collé sur la grille et part dans les derniers !

Hector Barbera - Grand Prix de Chine 250cc 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Marco Simoncelli hisse sa Gilera en première position, grâce à un intérieur de toute beauté dans un grand gauche de la piste de 5281 mètres. Quelques gouttes de pluie refont leur apparition, justifiant le choix de tous les pilotes de rouler en pneus pluie. Chute de Karel Abraham (qui abandonnera quelques tours plus tard) et d'Alex Baldolini au freinage de la longue ligne droite.

2ème tour : Simoncelli entame la deuxième boucle en tête, suivi de Barbera, Simon, Bautista, Kallio, Pasini, Aoyama, Debon, Takahashi, Faubel, Wilairot, Pesek, Espargaro, Locatelli, Lüthi, Gomez, Laï et Pradita.

Alvaro Bautista se fait pressant sur Hector Barbera, mais celui-ci s'accroche et reste devant : il tente d'ailleurs de passer Simoncelli à l'intérieur d'un long gauche, mais les deux pilotes se touchent au point de corde et l'italien reste en tête !

Pas pour longtemps, puisque Alvaro Bautista finit par doubler les deux à la faveur de l'aspiration de la première ligne droite ! Ces dépassements font les affaires de Kallio et Pasini qui recollent à Barbera, passé troisième !

Alvaro Bautista - Grand Prix de Chine 250cc 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

3ème et 4ème tours : Barbera réussit à passer Simoncelli qui a écarté en entrée de courbe, mais le n°58 repasse aussitôt l'espagnol ! Lucas Pesek rentre aux stands, en proie, visiblement, à des soucis techniques.

Bautista commet une légère erreur à l'épingle qui termine la longue ligne droite et Barbera, qui vient de repasser Simoncelli, en profite pour s'infiltrer ! L'opiniâtre Marco Simoncelli double lui aussi l'espagnol, alors que Julian Simon se débarrasse de Mika Kallio.

La trajectoire commence à sécher et tous les pilotes essaient de préserver leurs pneus pluie en roulant dans les zones humides des lignes droite.

5ème tour : Hector Barbera entame le tour en tête, suivi par Bautista qui a doublé Simoncelli au freinage de la ligne droite. Mika Kallio est repassé devant Simon, suite à un écart du pilote KTM Repsol dans l'épingle.

Mika Kallio - Grand Prix de Chine 250cc 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Abandon de Manuel Poggiali. Bautista et son n°19 reprennent le commandement, grâce à un intérieur sur Barbera, juste avant la grande ligne droite.

Chute de Thomas Lüthi qui cravachait pour compenser son mauvais départ, mais aussi d'Alex Debon le pilote officiel Aprilia et sortie de piste de Julian Simon : les trois hommes peuvent repartir, mais seul Debon pourra continuer la course.

6ème tour : Kallio passe Simoncelli qui se retrouve sur la menace de l'autre pilote KTM, Aoyama. Bautista et Barbera ont quelques longueurs d'avance sur ce groupe fermé par Takahashi.

Mattia Pasini et Ratthapark Wilairot suivent à deux secondes, alors que le 9ème (Hector Faubel) est déjà à 2,5 secondes des deux hommes !

7ème tour : Mika Kallio se rapproche de Barbera en signant le record du tour en 2'17.239 : visiblement le finlandais est plus à l'aise sur une piste plus sèche et il double l'espagnol au freinage de la première ligne droite. Simoncelli est légèrement décroché derrière le groupe de tête.

Mika Kallio et Hector Barbera - Grand Prix de Chine 250cc 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

8ème tour : Bautista franchit la ligne droite des stands en première position, mais perd l'avant dans le long droit qui se referme juste après !

Le pilote est indemne et court récupérer sa machine, mais perd tout le bénéfice de ses efforts fournis jusqu'à là.

Kallio se retrouve en tête suivi par Hiroshi Aoyama - qui vient de passer virilement Simoncelli, puis Barbera - et Takahashi, Pasini, Wilairot, Faubel, Espargaro, Debon, Locatelli, Laverty et l'infortuné Bautista.

Hiroshi Aoyama et Marco Simoncelli - Grand Prix de Chine 250cc 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

9ème tour : Takahashi se fait pressant sur Barbera et l'on sent que le pilote Honda a toute ses chances : le n°72 prend d'ailleurs l'ascendant sur le bouillant espagnol, qui a remporté l'édition 2006 de cette course chinoise.

Kallio, Barbera, Simoncelli et Takahashi - Grand Prix de Chine 250cc 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

10ème et 11ème tours : Alex Debon réalise son meilleur tour et double deux pilotes : voila le pilote à l'Aprilia noire (ex-Jorge Lorenzo) à la huitième position.

Mika Kallio continue de caracoler en tête devant son coéquipier Aoyama et Takahashi : ce classement inédit exclut toute Aprilia du podium !

12ème tour : Conscient du déshonneur pour le blason Italien, Marco Simoncelli réussit à récupérer sa position au détriment de Takahashi : le n°58 se place mieux à la sortie de l'épingle et réaccélère plus tôt que la Honda de son adversaire.

Alvaro Bautista - Grand Prix de Chine 250cc 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Debon continue sa remonté sur Wilairot (7ème), mais accuse trois secondes de retard sur son adversaire. Hector Barbera est décroché et n'arrive plus à suivre le rythme du groupe de tête.

13ème tour : Kallio mène devant Aoyama, Simoncelli, Takahashi, Barbera, Pasini, Wilairot, Debon, Faubel, Espargaro.

Yuki Takahashi repasse devant Marco Simoncelli à la faveur d'un freinage appuyé : si la Honda manque de coffre, elle semble plus stable que sa rivale italienne au freinage.

14ème tour : l'ordre de tête est inchangé, mais Simoncelli et Takahashi ne cessent de se doubler ! Cela fait les affaires des hommes de tête qui creusent l'écart.

Alex Debon a dépassé Wilairot : l'espagnol est le plus rapide en piste ! Mattia Pasini sonne la charge et passe Hector Barbera.

Kallio, Aoyama, Simoncelli et Takahashi - Grand Prix de Chine 250cc 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

15ème et 16ème tours : les écarts s'agrandissent, notamment celui entre Takahashi et Simoncelli. Bautista est toujours 13ème à quatre secondes du 12ème.

17ème tour : Kallio mène toujours devant Aoyama, mais c'est Yuki Takahashi qui réalise le meilleur tour en course en 2'16.567, soit à une dizaine de secondes du record de la piste sur le sec !

18ème tour : le finlandais et sa KTM signent le meilleur tour en course, alors que Mattia Pasini est revenu sur Marco Simoncelli et le double à l'entrée d'un droit rapide, lui subtilisant la quatrième position !

Mattia Pasini - Grand Prix de Chine 250cc 2008 : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Pendant ce temps, Alex Debon est revenu sur Hector Barbera - qui semble de plus en plus en difficulté – et le passe au freinage. Mais le n°6 rate la corde à l'épingle suivante et Barbera reprend sa place aussitôt !

19ème tour: Kallio consolide son avance : le finlandais de 25 ans continue d'être le plus rapide en piste. Lui qui a gagné son premier GP 250 à Motegi semble de nouveau voler vers une victoire certaine. Debon a repassé Barbera.

Dernier tour : Aoyama est toujours second devant Takahashi, Pasini, Simoncelli, Debon, Barbera et Wilairot.

Kallio passe la ligne d'arrivée avec une avance considérable sur son coéquipier, alors que Takahashi tire tout droit dans la dernière courbe avant l'arrivée ! Le Japonais terminera finalement 7ème, victime d'un "problème mécanique".

Pasini en profite pour monter sur le podium, devant Simoncelli, Debon et Barbera.

Ils s'expliquent :

Mika Kallio (1er) :"C´était très, très difficile pour tout le monde. Nous avons commencé la course sur le sec mais il restait des zones humides. Au début j´ai juste essayé de suivre les pilotes Aprilia et je n´ai pas eu besoin de forcer pour les suivre. Quand Bautista a chuté je me suis retrouvé premier, ce qui a rendu la course un peu plus difficile parce que jusque là, je n´avais qu´à le suivre. J´ai donc essayé de garder un rythme constant. Le doublé est un résultat parfait pour KTM".

Hiroshi Aoyama (2ème) :"C´était une course longue et très dure. Je suis mal parti et les freinages étaient très durs, rendant les dépassements compliqués. Après la chute de Bautista la course s'est dénouée et j´ai pu me frayer un chemin jusque là. Je n´arrive pas à croire que je suis sur le podium".

Mattia Pasini (3ème) :"J'ai fait une course un peu étrange. Je ne suis pas mal parti mais j´ai perdu le rythme dans les trois premiers tours. Je suis revenu dans la course petit à petit et j´étais très rapide dans la seconde moitié de la course, et j´ai pu doublé Simoncelli et Barbera. J´avais usé mes pneus à la mi-course, donc c´était difficile mais c´était une course parfaite pour moi".

.

.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Royal Enfield Twin 650 : Euro 5 et 5 coloris pour l’Interceptor et la Continental GT

Leader mondial des motos de moyenne cylindrée (entre 250 et 750 cc), Royal Enfield a - provisoirement - stoppé son monocylindre 500 mais compte sur la mise à jour de son bicylindre 650 (Euro5) pour perpétuer son succès. Ses Interceptor 650 et Continental GT 650 bénéficient en outre de cinq nouveaux coloris chacun.
Marc Marquez de retour pour le Grand Prix MotoGP du Portugal 2021

Enfin rétabli des suites de son opération, le pilote vedette du clan Honda fera son retour au GP du Portugal cette semaine après avoir raté les deux premières courses du championnat du monde actuellement mené par les deux pilotes français Johann Zarco et Fabio Quartararo.
GP du Portugal 4 commentaires
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en mars 2021

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en mars 2021. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques et les 100 meilleures ventes de motos et scooters en France par modèles.
Mars 1 commentaire
Nouvelle KTM 1290 Super Duke RR : 500 exemplaires à 24 899 euros !

KTM lance une version aussi bestiale qu'exclusive de son maxi-roadster : la 1290 Super Duke RR, qui annonce un rapport poids-puissance de 1 : 1 grâce à son poids abaissé de 9 kg. 500 exemplaires seulement seront distribués en Europe, au prix "monstrueux" de 24 899 euros ! Présentation.
Essai Harley-Davidson Sport Glide 2021 : cruiser ou bagger, pourquoi choisir ?

Grâce à sa tête de fourche et ses valises démontables en un tournemain, la Sport Glide concentre une polyvalence aussi appréciable qu'appréciée : cette moto "deux-en-un" est la meilleure vente de Harley-Davidson en France ! MNC a brièvement testé cette référence de la gamme Softail, par ailleurs accessible aux permis A2. Essai.
Custom 1 commentaire
Essai vidéo Harley-Davidson Street Bob 114

La Harley-Davidson Street Bob reçoit pour 2021 la version "114" (1868 cc) du gros twin Milwaukee-Eight, avec à la clé un gain significatif de performances. MNC est passé à son - grand ! - guidon sur les routes de Camargue : essai vidéo complet.
Essai vidéo Harley-Davidson Sport Glide 2021

Pourquoi la Sport Glide est-elle devenue la meilleure vente de motos de Harley-Davidson en France ? Réponses dans notre essai vidéo sur les routes de Camargue, en complément de notre test complet à lire sur MNC ! 

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto du Japon 3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 10 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 31 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence

Courses reportées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...