• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ARRANGEMENTS MUTUELLE
Paris, le 19 février 2019

La Mutuelle des Motards prend en charge l'airbag électronique moto In&Motion

La Mutuelle des Motards prend en charge l'airbag électronique moto In&Motion

Si l'airbag moto électronique constitue une avancée majeure pour la sécurité, son prix limite considérablement sa démocratisation auprès des motards et des scootéristes. La solution ? Une prise en charge par un assureur, comme le proposera au printemps 2019 la Mutuelle des Motards en partenariat avec In&Motion. Explications.

Imprimer

C'est une première : à partir du "printemps 2019", la Mutuelle des Motards offrira à ses assurés la prise en charge du coût du gilet airbag à déploiement électronique In&Motion. Cette offre sera dédiée en priorité "aux novices, jeunes et professionnels", précise l'assureur moto qui communiquera "ultérieurement" les détails et les modalités de sa participation.

"Concrètement, l'offre proposée pourra porter à la fois sur l'achat du gilet lui-même et sur l'abonnement In&motion", prévoit déjà la Mutuelle des Motards, premier assureur à prendre position aussi concrètement en faveur du port de l'airbag électronique à moto ou en scooter.

Jusqu'à présent, les assureurs moto ne proposaient qu'une indemnisation de l'airbag électronique dans le cadre de leur garantie des équipements : en clair, seul son remplacement en cas de chute était pris en charge, pas son achat. Or ces dispositifs très sophistiqués coûtent cher, très cher même : certains dépassent les 1000 euros !

D'où l'intérêt de cette prise en charge incitative, qui lève en partie cet important frein à l'achat d'un airbag électronique. Ce partenariat marque une avancée convaincante pour démocratiser cet équipement de protection au confort d'utilisation supérieur à un airbag filaire.

Un airbag ultra-polyvalent qui se déploie en 55 millisecondes

Concrètement, le système airbag In&Motion prend la forme d'un gilet sans manche qui intègre des coussins gonflables au dessus du thorax, de l'abdomen, de la colonne vertébrale, des cervicales et des clavicules. Il comprend également une dorsale homologuée et un boîtier électronique qui déclenche le déploiement en "moins de 55 millisecondes".

Ses principaux avantages sont l'autonomie - pas de capteurs à fixer sur la moto ni de câble à relier au pilote -  et la polyvalence : contrairement à certains de ses rivaux, ce dispositif venu de Haute-Savoie (74) se glisse sous n'importe quel type de blouson de moto, en cuir ou en textile. Sa version "racing" est même homologuée en MotoGP !

Sa mise au point a été réalisée en collaboration avec le manufacturier français Ixon, qui s'est rapproché en 2016 des fondateurs de In&Motion : Rémi Thomas, Valentin Honoré et Pierre -François Tissot. Plusieurs autres équipementiers sont intéressés comme Furygan, Held, Klim et même Triumph pour sa propre gamme de vêtements

Le prix du gilet seul développé avec Ixon (le modèle IX-Airbag-U03) est actuellement de 399,99 euros. A cette somme doit s'ajouter le coût supplémentaire du boîtier In&Box, chargé de détecter la chute. Ce boîtier électronique est vendu séparément au prix de 399 euros - donc 798,99 € l'ensemble - ou loué 12 euros par mois (ou 120 euros par an). 

La Mutuelle des Motards évoque une prise en charge concernant "à la fois l'achat du gilet lui-même et l'abonnement In&motion", mais sans préciser dans quelles proportions : 10%, 20%, 100% ? Foi de MNC, ce point conditionnera le succès de l'opération, et par-là même celui d'une éventuelle généralisation de l'airbag électronique moto.

Vers un port obligatoire de l'airbag à moto ?

Rappelons que la Sécurité routière milite activement pour le port de l'airbag à moto ou en scooter, en se défendant pour l'instant de vouloir le rendre obligatoire. L'instance gouvernementale se contente à ce stade "d'encourager" les fabricants à baisser leurs prix pour le populariser.

Mais aucun avantage concret n'est proposé par les pouvoirs publics, comme une baisse de la TVA sur l'airbag moto dont les effets seraient pourtant aussi incitatifs que l'offre de la Mutuelle des Motards... Gonflé, non ?

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel Honda CB650R Vs Yamaha MT-07 : roadster chic contre roadster choc

Dépasser une référence nécessite soit de lui faire les freins, soit d'emprunter une autre trajectoire particulièrement inspirée. C'est l'alternative tentée par l'élégante Honda CB650R pour bousculer la turbulente Yamaha MT-07, numéro un des ventes moto en France... Essai transformé ? Duel MNC !
Tous les Duels 10 commentaires
Duel Ducati 1100 Vs Triumph 1200 XC : Scrambler contre Scrambler

Deux membres de la famille Scrambler s'opposent sur Moto-Net.Com : le 1100 Special Ducati sorti l'an dernier et le tout nouveau 1200 XC Triumph ! Quelle moto garder à l'issue de ce duel ? MNC étudie minutieusement la question et vous livre sa réponse...
Tous les Duels 3 commentaires
Essai Harley-Davidson CVO Street Glide 117 : Custom Vraiment Ostentatoire !

La dernière génération du V-twin Harley-Davidson atteint l'impressionnante cylindrée de 1923 cc (117 "cubic inches" de l'autre côté de l'Atlantique). Les motos Touring très haut de gamme Custom Vehicle Operations (CVO) sont comme d'habitude les premières à profiter : essai de la spectaculaire Street Glide CVO 117 sur MNC !
Custom 1 commentaire
Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Des drones de la police verbalisent les motards en Ile-de-France

La Police nationale a expérimenté la semaine dernière en Île-de-France deux drones chargés de filmer depuis les airs certaines infractions comme le chevauchement de ligne continue. Première cible de cette attaque des drones : les motards...
Radars 8 commentaires
Rossi (5ème) et Yamaha en plein tour-Mans au GP de France...

La place de premier pilote Yamaha revient encore une fois à Valentino Rossi à l'arrivée du Grand Prix de France moto 2019, sans toutefois totalement le réjouir : le Docteur s'inquiète du manque d'accélération et de vitesse de pointe de sa M1 face aux trois Ducati qui le précèdent. Débriefing et analyse de la situation du constructeur japonais au championnat du monde.
Analyses 4 commentaires
Johann Zarco (13ème) quitte le GP de France "avec un petit sourire"

S'il n'a pas brillé devant ses fans, le français Johann Zarco quitte néanmoins le GP de France avec un "petit sourire" car les KTM ont progressé : non seulement elles terminent toutes les quatre dans les points, mais Pol Espargaro s'offre une belle 6ème place à seulement 6 secondes du vainqueur. Débriefing.
Analyses 9 commentaires
Compte rendu et résultats du GP de France moto 2019 (Marquez vainqueur)

Marc Marquez reste sur sa lancée victorieuse au Mans (72) avec un brillant succès sur le sec au GP de France moto 2019. Le tenant du titre s'est échappé pour remporter cette 300ème victoire Honda en catégorie reine devant les Ducati de Dovizioso, Petrucci, Miller et la Yamaha de Rossi. Compte rendu et classements.
Course 22 commentaires
Explications des pilotes après le GP de France MotoGP 2019

Vous avez suivi les principaux faits de course du GP de France Moto GP 2019 hier en direct sur MNC Live et dans notre compte rendu complet : le Journal moto du Net vous présente aujourd'hui le débriefing des pilotes après cette cinquième épreuve du championnat du monde.
North West 200 2019 : Hillier et Irwin, double impact pour Kawasaki

Le mauvais temps s'est abattu sur l'Irlande du Nord samedi pour la seconde série de courses de la North West 200 2019 (Supertwin, Supersport, Superstock et Superbike). Les pilotes Kawasaki n°1 et 37 ont particulièrement bien mené leur barque, enfin leur ZX-10R... Débriefing.
Légère baisse de fréquentation pour le GP de France Moto 2019 au Mans

Le nombre de spectateurs venus assister dimanche à la victoire de l'officiel Honda Marc Marquez au GP de France moto 2019 est légèrement inférieur au record atteint l'an dernier : 104 020 personnes contre 105 203 en 2018. La météo agitée et fraîche est probablement à l'origine de cet infime fléchissement. Explications.
Analyses 2 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...