• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ARRANGEMENTS MUTUELLE
Paris, le 19 février 2019

La Mutuelle des Motards prend en charge l'airbag électronique moto In&Motion

La Mutuelle des Motards prend en charge l'airbag électronique moto In&Motion

Si l'airbag moto électronique constitue une avancée majeure pour la sécurité, son prix limite considérablement sa démocratisation auprès des motards et des scootéristes. La solution ? Une prise en charge par un assureur, comme le proposera au printemps 2019 la Mutuelle des Motards en partenariat avec In&Motion. Explications.

Imprimer

C'est une première : à partir du "printemps 2019", la Mutuelle des Motards offrira à ses assurés la prise en charge du coût du gilet airbag à déploiement électronique In&Motion. Cette offre sera dédiée en priorité "aux novices, jeunes et professionnels", précise l'assureur moto qui communiquera "ultérieurement" les détails et les modalités de sa participation.

"Concrètement, l'offre proposée pourra porter à la fois sur l'achat du gilet lui-même et sur l'abonnement In&motion", prévoit déjà la Mutuelle des Motards, premier assureur à prendre position aussi concrètement en faveur du port de l'airbag électronique à moto ou en scooter.

Jusqu'à présent, les assureurs moto ne proposaient qu'une indemnisation de l'airbag électronique dans le cadre de leur garantie des équipements : en clair, seul son remplacement en cas de chute était pris en charge, pas son achat. Or ces dispositifs très sophistiqués coûtent cher, très cher même : certains dépassent les 1000 euros !

D'où l'intérêt de cette prise en charge incitative, qui lève en partie cet important frein à l'achat d'un airbag électronique. Ce partenariat marque une avancée convaincante pour démocratiser cet équipement de protection au confort d'utilisation supérieur à un airbag filaire.

Un airbag ultra-polyvalent qui se déploie en 55 millisecondes

Concrètement, le système airbag In&Motion prend la forme d'un gilet sans manche qui intègre des coussins gonflables au dessus du thorax, de l'abdomen, de la colonne vertébrale, des cervicales et des clavicules. Il comprend également une dorsale homologuée et un boîtier électronique qui déclenche le déploiement en "moins de 55 millisecondes".

Ses principaux avantages sont l'autonomie - pas de capteurs à fixer sur la moto ni de câble à relier au pilote -  et la polyvalence : contrairement à certains de ses rivaux, ce dispositif venu de Haute-Savoie (74) se glisse sous n'importe quel type de blouson de moto, en cuir ou en textile. Sa version "racing" est même homologuée en MotoGP !

Sa mise au point a été réalisée en collaboration avec le manufacturier français Ixon, qui s'est rapproché en 2016 des fondateurs de In&Motion : Rémi Thomas, Valentin Honoré et Pierre -François Tissot. Plusieurs autres équipementiers sont intéressés comme Furygan, Held, Klim et même Triumph pour sa propre gamme de vêtements

Le prix du gilet seul développé avec Ixon (le modèle IX-Airbag-U03) est actuellement de 399,99 euros. A cette somme doit s'ajouter le coût supplémentaire du boîtier In&Box, chargé de détecter la chute. Ce boîtier électronique est vendu séparément au prix de 399 euros - donc 798,99 € l'ensemble - ou loué 12 euros par mois (ou 120 euros par an). 

La Mutuelle des Motards évoque une prise en charge concernant "à la fois l'achat du gilet lui-même et l'abonnement In&motion", mais sans préciser dans quelles proportions : 10%, 20%, 100% ? Foi de MNC, ce point conditionnera le succès de l'opération, et par-là même celui d'une éventuelle généralisation de l'airbag électronique moto.

Vers un port obligatoire de l'airbag à moto ?

Rappelons que la Sécurité routière milite activement pour le port de l'airbag à moto ou en scooter, en se défendant pour l'instant de vouloir le rendre obligatoire. L'instance gouvernementale se contente à ce stade "d'encourager" les fabricants à baisser leurs prix pour le populariser.

Mais aucun avantage concret n'est proposé par les pouvoirs publics, comme une baisse de la TVA sur l'airbag moto dont les effets seraient pourtant aussi incitatifs que l'offre de la Mutuelle des Motards... Gonflé, non ?

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Bilan, déclarations et résultats MotoGP du GP du Portugal 2023

Le premier Grand Prix MotoGP 2023 au Portugal est à l'image du circuit de Portimao : spectaculaire et un rien effrayant ! Le champion en titre Francesco Bagnaia - victorieux du Sprint et de la course - tire son épingle du jeu, alors que l'agressivité de Marc Marquez fait de nouveau polémique. Compte rendu et les clichés de notre photographe sur place Always Photo. 
Portugal 13 commentaires
Oliveira déclare aussi forfait : 4 pilotes out au GP d'Argentine !

Et de 4 ! Miguel Oliveira est le quatrième pilote MotoGP forfait pour le Grand Prix d'Argentine avec Pol Espargaro, Enea Bastianini et Marc Marquez, à l'origine des blessures aux tendons du n°88. Explications.
Essai vidéo Royal Enfield Super Meteor 650

MNC prend le guidon de la nouvelle Royal Enfield Super Meteor 650 autour de Marseille (13), caméra au poing et micro calfeutré pour lutter contre le Mistral ! Essai vidéo de cette nouveauté pleine de charme dans sa déclinaison "Cruiser" et accessoirisée "Tourer".
Brixton prévoit un gros scrambler, un mid-trail et des petites flat-track

Trois nouveaux modèles sont au programme chez Brixton pour 2023 : une Cromwell 1200 X, déclinaison Scrambler de son roadster qui bénéficie de nouveaux accessoires, et une paire de Felsberg 125 et 250 FT, comme Flat-Track. Les concepts de trail Storr 500 et de beach cruiser électrique Layback sont attendus pour 2024.
Pourquoi les gouvernements et les employeurs doivent promouvoir la moto ?

La Fédération européenne des associations de motards (FEMA) est formelle, MNC aussi : la moto est une solution aux problèmes de circulation et de pollution en ville. Il serait d’ailleurs temps que nos dirigeants et patrons s’en rendent compte et encouragent sa pratique... Explications.
Pratique 1 commentaire
Frédéric Fourgeaud (Ipone, SIMA, Mash, etc.) nous a quittés 

Passionné de moto depuis son enfance, Frédéric Fourgeaud a été pilote émérite puis concessionnaire renommé avant de devenir l’entrepreneur adroit que Moto-Net.Com a côtoyé durant près de 20 ans. Le patron de l’importateur SIMA et créateur de la marque Mash est décédé soudainement ce samedi 18 mars 2023, à 68 ans. Portrait(s).
Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Toutes les caractéristiques des nouveautés moto et scooter sur le Journal moto du Net : présentations, prix, dates de sortie et, bien sûr, nos premiers essais ! Le guide pratique des nouveaux deux et trois-roues 2023, c'est sur Moto-Net.Com.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

  • En savoir plus...