• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ZARCO-CORICO
Paris, le 9 décembre 2019

Johann Zarco annonce son arrivée chez Ducati Avintia en 2020

C'est officiel : Johann Zarco sera chez Ducati Avintia en 2020 !

L'attendue signature de Johann Zarco dans le team satellite Avintia est rendue publique par l'ancien pilote KTM après plusieurs semaines d'intenses tractations. Le français prend la place de Karel Abraham sur une GP19 aux côtés d'Esteve Rabat, avec un contrat d'un an et l'espoir d'intégrer l'équipe officielle Ducati en 2021 ! Selon les informations MNC, l'annonce officielle sera faite demain mardi. Explications.

Imprimer

Suite à l'inélégante éviction d'Abraham par Ducati Avintia, l'annonce de son remplacement par Johann Zarco n'était plus qu'une question de temps : c'est  chose faite après trois semaines de discussions entre le rapide pilote cannois et la marque de Bologne, durant lesquelles de solides garanties auraient été données par le directeur du département course de Ducati, Luigi Dall'Igna.

"C’est le fait que Luigi Dall’Igna me dise que je pouvais me fier à lui qui m’a décidé de signer pour Avintia l’an prochain", explique Johann Zarco à nos confrères de Moto Journal. "Comme je doutais encore des compétences du team Avintia, je suis allé voir mon ancien chef mécano Massimo Branchini. Massimo m’a dit de me fier à Luigi. C’est Luigi Dall’Igna qui va s’occuper de me trouver un bon chef mécano".

Tout a commencé pendant le GP de Valence (Espagne), où le promoteur du Grand Prix de France Claude Michy s'est démené comme un beau Quartararo diable afin de trouver un guidon pour Johann en 2020. Les louables efforts de l'auvergnat ne sont pas dénués d'intérêt : les tribunes du Mans (72) se remplissent davantage avec des pilotes français sur la grille MotoGP !

Le n°5 - alors sur la Honda de Nakagami pour sa dernière pige chez LCR - se voit proposer un guidon dans la structure privée Ducati Avintia : "ce serait une erreur d'aller là-bas", juge-t-il toutefois dans un premier temps, expliquant qu'Avintia n'est pas le "top team" dont il a besoin pour exprimer son talent.

Difficile de lui donner tort au regard de la réputation sulfureuse de l'équipe espagnole, managée par l'ancien pilote Ruben Xaus : les fans français se souviennent encore des difficultés rencontrées par Loris Baz chez Avintia en 2016 et en 2017 et du traitement expéditif réservé à Christophe Ponsson en 2018... Ducati passe donc à la vitesse supérieure pour séduire le débutant de l'année 2017.

Avintia prend du galon pour ferrer Zarco

"Reale Avintia Racing Team est heureux d'annoncer son renouvellement de contrat pour les deux prochaines saisons avec Ducati Factory : Avintia deviendra une équipe satellite de la marque italienne et apportera des améliorations significatives qui permettront de faire un autre bond en matière de qualité dans le but d’être une équipe de référence dans le paddock", fait savoir le propriétaire du team, Raul Romero (à droite ci-dessous) au lendemain du GP de Valence.

Autrement dit : Ducati met les petits plats dans les grands pour mitonner un accueil rassurant à Johann Zarco chez Avintia, où il disposera d'une Desmosedici GP19 et du soutien de trois techniciens d'expérience supplémentaires attribués à l'équipe. 

Le fait que la marque italienne lui déroule le tapis "rouge" (forcément !) en dit long sur l'attractivité de Zarco : malgré son échec chez KTM, le tricolore de 29 ans jouit encore d'une grosse cote auprès des décideurs. Tant mieux ! 

Zarco vise le Top 7 puis la Ducati officielle en 2021 !

Cette valeur a par ailleurs évolué à la hausse grâce à son remplacement chez Honda-LCR, où il a exprimé une sacrée vitesse sur une moto  pourtant réputée difficile. Surtout, ce remplacement de dernière minute fait de Zarco l'un des rares pilotes à être passé aux commandes de quatre MotoGP différentes : la Suzuki lors de tests en 2016, la Yamaha en 2017 et 2018, la KTM et la Honda en 2019. Sacré CV, non ?!

L'occasion est trop belle d'en retirer de précieux retours pour Ducati, qui soutient la comparaison avec Honda. D'autant que l'expérience de Johann sur la moto championne du monde est récente : il sera donc en mesure de délivrer un bilan précis sur ses forces et ses faiblesses. Avec en creux la possibilité de remplacer Petrucci ou Dovizioso en 2021 dans le team d'usine, si la greffe Zarco-Ducati opère favorablement !

"Je ne considère pas que j’ai signé avec Avintia, mais avec Ducati", estime ainsi Johann qui fera équipe avec l'espagnol Esteve "Tito" Rabat. "Mon objectif 2020 est de ne pas figurer au-delà de la dixième place, voire le top 7, et d’intégrer le team officiel en 2021."

Annonce officielle prévue demain

Selon nos informations, l'annonce officielle de l'arrivée de Johann Zarco chez Avinitia sera faite demain - probablement par voie de communiqués des différents acteurs concernés. En  toute logique, le n°5 et son nouvel employeur devraient définir à cette occasion leurs objectifs communs tandis que Johann pourrait apparaître pour la première fois aux couleurs Ducati-Avinitia.

En attendant, Johann Zarco ne prendra le guidon de sa nouvelle moto qu'en février 2020 pour les tests de Sepang (Malaisie) : rappelons que l'ancien pilote KTM n'a pas participé aux derniers essais de l'année à Jerez (Espagne) afin de soigner sa cheville blessée à Valence (Espagne).

Sa nouvelle équipe a par ailleurs fait rouler en Andalousie le brésilien Eric Granado, pilote Avintia en coupe du monde de motos électriques MotoE. Une façon de le remercier de ses deux victoires pour la finale à Valence et sa troisième place au général de ce nouveau championnat remporté par Matteo Ferrari du team Gresini.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Kawasaki Z650 2020 : smart-vidéo en direct de notre essai

Moto-Net.Com participe au lancement de la deuxième génération de Z650 et vous propose de la découvrir. Essai complet à paraître et à lire sur MNC : restez connectés !
Évolutions et Euro5 pour la Triumph Street Triple 660 S (A2)

La Street Triple 660 S, entrée de gamme Triumph destinée aux permis moto A2, reçoit les évolutions stylistiques de la nouvelle Street Triple RS et se conforme aux normes Euro5 pour 2020. Ce roadster bridable à 47,5 ch sera disponible en février au prix de 8500 euros. Explications.
Le Moto GP ira-t-il disputer un Grand Prix en Arabie saoudite ?

L'Arabie saoudite a profité de l'arrivée du Dakar à Qiddiya pour révéler son intention d'y accueillir un Grand Prix de Formule 1 dès 2023 dans un vaste complexe à construire. Les promoteurs de ce projet pharaonique lorgnent également sur le MotoGP... Explications.
Calendriers 1 commentaire
Dakar 2020 : le pilote malles-moto Edwin Straver "entre la vie et la mort"

Edwin Straver, vainqueur l'an passé de la catégorie malles-moto au Dakar, est hospitalisé dans un état critique à Ryad (Arabie saoudite) depuis sa lourde chute dans l'avant-dernière étape… Son pronostic vital est engagé révèle la famille du pilote néerlandais de 48 ans.
Le point MNC sur le prix des nouveautés motos et scooters Honda 2020

La nouvelle grille tarifaire 2020 des motos et scooters Honda révèle les prix de trois nouveautés 2020 : SH125, CMX500 Rebel et Goldwing. Comment ont évolué les tarifs des meilleures ventes Honda ? Explications.
Pratique 1 commentaire
Julien Toniutti repart au Tourist Trophy 2020

Un an jour pour jour après son grave accident au Dakar, Julien Toniutti annonce son retour au Tourist Trophy 2020 sur l'Ile de Man. Le quintuple champion de France des rallyes, "titré" français le plus rapide du TT en 2018, s'explique sur son choix.
De plus en plus de motards en Belgique

Un reportage de la Radio télévision belge francophone (RTBF) fait état d'un net regain d'intérêt pour la moto en Belgique, avec 24 000 nouveaux motards en 2019 qui portent à 500 000 le parc total de motos immatriculées.
Permis moto 3 commentaires
Film documentaire : Radars, la machine à cash

Dans "Radars, la machine à cash", les journalistes Stéphanie Fontaine, Lizzie Treu, Jacques Duplessy et Antoine Champagne mènent une passionnante enquête sur le business des radars automatiques et les attributions surprenantes de ce très juteux marché... Explications.
Radars 9 commentaires
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...