• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BURIRAM - ZARCO S'EXPLIQUE
Paris, le 8 octobre 2018

GP de Thaïlande - Zarco (5ème) : "Je ne suis pas loin du vainqueur"

GP de Thaïlande - Zarco (5ème) : "Je ne suis pas loin du vainqueur"

Le retour en grâce des Yamaha au GP de Thaïlande 2018 profite non seulement à Maverick Viñales et Valentino Rossi (3ème et 4ème), mais également à Johann Zarco qui les suit à la 5ème place. Problème : personne n'explique réellement ce soudain regain de compétitivité... Débriefing.

Imprimer

Johann Zarco, Yamaha Tech3 (8ème en qualifs et 5ème en course) : "C’est une piste que j’aime et sur laquelle le test avait déjà été concluant. Ce week-end je luttais car j'avais du mal à trouver un bon rythme, mais au final j'étais moins en difficulté que je pensais. Je pouvais rester aux avant-postes, même s'il y avait toujours un écart à l'accélération. Je devais donc compenser, mais lorsqu'on essaye de rattraper ce déficit d'accélération au freinage, on fait facilement une erreur et c'était assez difficile. J'ai lutté contre Viñales au début, mais j'ai commis une erreur et j'ai dû me battre pour me rattraper. Le rythme était bon. Ensuite,j'ai vu Rins, je pouvais encore attaquer et j'ai doublé Crutchlow, puis Pedrosa a chuté".

"Ce fut donc une course difficile pour moi, mais je pense que c'était aussi difficile pour les autres. A la fin je me suis battu avec Rins qui était devant moi. Je me sentais suffisamment à l'aise pour le rattraper, mais je savais que je devais rester concentré pour ne commettre aucune erreur. Finalement, il a élargi un peu et j’ai prendre pu l’intérieur dans le virage n°9 pour ensuite conserver la cinquième position. Je suis assez content parce que je ne suis pas loin du vainqueur (2,7 secondes, NDLR) et être le premier indépendant est très bon pour le classement général".

L'analyse Moto-Net.Com : Johann Zarco s'est en effet livré à une belle course, ce dont on ne peut que se réjouir ! Le pilote Tech3 conserve sa 8ème place au classement provisoire avec 123 points, mais il réduit son retard dans la course au "titre" de premier pilote indépendant avec 3 points de retard sur Petrucci et 5 sur Cruchlow.

Hervé Poncharal : Nous avons traversé des moments difficiles

Plus important encore : Johann Zarco signe un convaincant retour dans le Top 5, position qu'il n'avait plus été en mesure d'atteindre depuis sa chute au Grand Prix de France en mai. De quoi rebooster la confiance du pilote tricolore, complètement perdu avec sa M1 depuis plusieurs courses. 

Mais au delà de ce résultat, le fait que nul de semble en mesure d'expliquer ce retour des Yamaha aux avant-postes (Viñales 3ème, Rossi 4ème, Zarco 5ème et Syahrin 12ème) inquiète sur les capacités à comprendre les difficultés qu'elles ont connues... et donc sur les moyens de les résoudre ! Après la débâcle d'Aragon (14ème à 32 sec du vainqueur), Johann lui-même ne s'attendait pas à un pareil résultat malgré ses excellents chronos réalisés lors des premiers tests en Thaïlande en février.

"Beaucoup de choses ont changé depuis cette époque", soulignait prudemment l'équipe Tech3  avant les premières séances d'essais du GP de Thaïlande, au cours desquelles Johann s'était déjà mis en avant, sans pourtant paraître convaincu de pouvoir jouer devant. Comme s'il redoutait de trop vite s'enthousiasmer avant de connaître une douche froide en course...

"Nous avons traversé des moments difficiles"

Même analyse pour le team manager : "un top 5 est un résultat incroyable, très proche des leaders", confirme Hervé Poncharal. "Yamaha termine 3ème, 4ème et 5ème et nous sommes juste derrière les usines et meilleur pilote indépendant, ce qui est assez souvent impossible. Le championnat indépendant est tres serré entre Johann, Cal et Danilo. C'est vraiment excitant et je suis très heureux pour Johann et toute l'équipe, parce que récemment nous avons traversé des moments difficiles et nous savons qu'un résultat positif apporte beaucoup d'esprit positif et que le résultat est dans l'esprit du pilote".

Espérons qu'une analyse approfondie des données issues du GP de Thaïlande permettra de continuer à parler au passé de ces "moments difficiles", afin que les pilotes Yamaha puissent mettre toutes les chances de leur côté pour le prochain GP du Japon le 21 octobre, où Marquez pourra déjà être titré champion du monde 2018... sur les terres de son constructeur !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

BMW Motorrad fait tourner son futur flat-twin R18 en vidéo

Après avoir dévoilé en décembre un moteur inédit sur une - très - originale moto préparée par l'atelier japonais Custom Works Zon, BMW nous permet maintenant d'écouter ce gros Boxer qui pourrait équiper de futures R1800C, R1800B, etc. Explications.
Projet Honda Africa Twin 1100 : vraiment une bonne idée ?

Alors que selon une rumeur persistante, Honda réfléchirait à  la possibilité d'accroître la cylindrée de son Africa Twin, MNC s'interroge : le bicylindre parallèle de 998 cc développant 95 ch et 98 Nm gagnerait en performances en passant à 1100 cc d'ici 2020 pour tenter de donner la réplique aux motos concurrentes de 1200, voire 1300 cc... mais est-ce vraiment la bonne voie ? Réflexions.
Trail 3 commentaires
Le dispositif MotoGP sur Canal+ en 2019

Ce n'est plus un secret : les catégories MotoGP, Moto2 et Moto3 seront diffusés sur Canal+ en 2019 - et ce pour "trois à cinq ans", nous assure un des responsables de la chaîne cryptée. Les habitudes des passionnés de sport moto vont changer et il va falloir s'adapter à une nouvelle grille des programmes. Avant-goût.
MotoGP 2019 3 commentaires
Lorenzo prévoit d'arriver diminué au Qatar...

En raison de sa blessure au poignet, le nouveau pilote du HRC prévoit d'arriver à "80% de sa forme" aux prochains tests MotoGP du Qatar samedi, mais espère remonter à "85 ou 90%" pour la première course le 10 mars... Explications.
GP du Qatar 4 commentaires
Rossi fête ses 40 ans la veille des 26 ans de Marquez 

Valentino Rossi et Marc Marquez ont tous deux célébré ce week-end leur anniversaire : le doyen du plateau MotoGP est entré dans la quarantaine samedi 16 février, tandis que le champion du monde en titre a fêté ses 26 ans dimanche 17...
Pilotes et équipes 1 commentaire
Cluzel et Mahias en embuscade aux premiers tests Supersport de Phillip Island

Ça y est, les pilotes du WorldSBK roulent en Australie ! En Supersport, Jules Cluzel et Lucas Mahias se hissent logiquement aux avant-postes, tandis que Corentin Perolari découvre le magnifique circuit de Philip Island et que Jules Danilo poursuit son apprentissage de la catégorie... Premiers chronos et commentaires.
Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 3 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 5 commentaires

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
12 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...