• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BURIRAM - ROSSI S'EXPLIQUE
Paris, le 8 octobre 2018

GP de Thaïlande - Rossi (4ème) : "Ce n'est toujours pas suffisant"

GP de Thaïlande - Rossi (4ème) : "Ce n'est toujours pas suffisant"

Valentino Rossi décroche la quatrième place du GP de Thaïlande 2018, après en avoir mené plusieurs tours et être passé à un cheveu de signer la pole position ! Le pilote Yamaha n'est pourtant pas concaincu par cet inattendu retour aux avant-postes de Yamaha, qui place trois motos de la troisième à la cinquième place. Débriefing.

Imprimer

Valentino Rossi, Yamaha-Movistar (2ème en qualifs et 4ème en course) : "Nous avons beaucoup progressé au cours de ce week-end. Malheureusement, je n’étais pas assez fort face à Marc et Andrea pour venir leur contester le podium (ni contre Viñales soit dit en passant, NDLR !). Mais cela reste une bien meilleure course que lors des trois ou quatre derniers rounds".

"Je suis resté aux avant-postes de chaque séance et je suis parti de la première ligne : nous étions compétitifs et ce fut un bon week-end... Mais ce n'est toujours pas suffisant. Nos principaux rivaux étaient un peu plus rapides et nous devons comprendre si cette piste nous a aidés ou si, vraiment, nous avons progressé".

"Je suis optimiste sur le fait que nous serons performants au GP du Japon dans 15 jours. En général, Motegi a toujours été un bon circuit pour moi. J'espère que ce sera sec, car l'an dernier ça avait été un cauchemar sous la pluie, mais nous verrons !"

L'analyse Moto-Net.Com :De tous les pilotes Yamaha, Valentino Rossi était celui qui nourrissait le plus de doutes quant aux capacités des M1 à concurrencer les Honda et les Ducati en Thaïlande. Le Docteur exprimait un franc pessimisme avant même d'arriver en Asie du Sud-Est, soulignant à quel point Viñales et lui avaient souffert à Buriram pendant l'intersaison...

Pour Rossi, les chances de s'illustrer sur ce circuit perçu comme défavorable était infimes faute d'évolutions sur la Yamaha. Le génie des alpages anticipait déjà une course laborieuse, terminée loin des leaders comme les trois précédentes : sa 6ème place à 14,026 sec en Autriche, suivie d'une 7ème place à 19,086 à Misano (Italie) et d'une 8ème position à 15,199 sec à Aragon (Espagne) ont quelque peu sapé sa confiance.

Cette approche assez négative n'a pas spécialement évolué après la première séance d'essais libres, pourtant terminée à la seconde place derrière son coéquipier. Au soir du premier jour, l'italien de 39 ans estimait même que la présence des Yamaha aux avant-postes ne traduisait pas leur réel potentiel. Confiant, le Doc' !

Le lendemain, après avoir raté la pole de seulement 0,011 sec sur Marquez, Valentino Rossi a - enfin ! - commencé à croire en ses chances malgré son inquiétante incapacité à expliquer ce sursaut des M1. Deuxième également du warm-up, Rossi n'a pas tergiversé trop longtemps : il s'est emparé des commandes de la course dès que l'occasion s'est présentée, imprimant le rythme devant Dovizioso et Marquez.

La Thaïlande n'est-elle qu'un feu de paille pour Yamaha ?

Hélas, une petite erreur le reléguera du premier au deuxième groupe, où sa cadence a commencé à fléchir... Le Docteur s'est ensuite fait dépasser par son coéquipier qui, fidèle à ses habitudes, est à l'inverse monté en puissance quand son réservoir a commencé à se vider.

Forcément déçu d'échouer au pied du podium, le n°46 se réjouit toutefois de cette quatrième place puisqu'il s'agit de son meilleur résultat depuis le GP de République tchèque terminé à la même position cet été ! Ces treize points marqués en Thaïlande lui permettent également de consolider sa 3ème place au provisoire, avec 22 points de retard sur Dovizioso et 26 d'avance sur Viñales.

Ceci posé, MNC ne peut s'empêcher de se demander à quelle position l'idole italienne aurait pu terminer si cette première manche de la tournée du Pacifique avait été abordée de manière plus confiante ? La remarque vaut également pour Johann Zarco, assez sceptique dans un premier temps avant de revoir ses ambitions à la hausse.

Seul Maverick Viñales s'est réjoui d'emblée des sensations recouvrées avec sa M1, en annonçant dès vendredi la possibilité d'obtenir un bon résultat. Objectif atteint pour le n°25, premier pilote Yamaha sous le drapeau à damiers à seulement 0,270 sec du vainqueur ! Un peu d'optimisme ne saurait nuire chez la marque d'Iwata...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Marché moto janvier 2019 : en hausse, encore et toujours

Les ventes de motos et scooters en France ont progressé de +7,3% en janvier 2019 par rapport à 2018. Les 125 cc ont particulièrement bien roulé (+9,9%), mais les gros cubes ne sont pas en reste (+6,3%) et représentent de plus gros volumes. Premier bilan 2019 pour les abonnés MNC Premium !
Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 16 commentaires
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 5 commentaires
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 3 commentaires
Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 3 commentaires
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Interview Jules Cluzel (GMT94) : On va passer une super saison 2019 tous ensemble !

A trois semaines du début du championnat du monde Supersport 2019 en Australie, le Journal moto du Net a interrogé l'un des prétendants au titre, le français Jules Cluzel. Pour MNC, le n°16 revient sur sa saison 2018 de folie, sa signature au GMT94, ses enthousiasmants tests hivernaux, sa R6 avec sélecteur à droite, ses objectifs, sa vision de la course, son jeune coéquipier Corentin Perolari, son team manager Christophe Guyot... Interview.

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Tests d'intersaison
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avr. : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juil. : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
12 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 sept. : GP de San-Marin
22 sept. : GP d'Aragón
6 oct. : GP de Thaïlande
20 oct. : GP du Japon
27 oct. : GP d'Australie
3 nov. : GP de Malaisie
17 nov. : GP de Valence

SAISON MOTOGP 2019  |  SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...