• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MISANO - CRUTCHLOW S'EXPLIQUE
Paris, le 10 septembre 2018

GP de San Marin - Crutchlow (3ème) : "Je suis fier de mon équipe"

GP de San Marin - Crutchlow (3ème) : Je suis fier de mon équipe

Cal Crutchlow est l'un des principaux bénéficiaires de la chute de Lorenzo à Misano, qui lui permet d'accéder au podium sur les terres de son équipe LCR. Le britannique se dit ravi du travail effectué après un GP de San Marin 2018 passé entre le premier et le deuxième groupe. Débriefing.

Imprimer

Cal Crutchlow, Honda-LCR (6ème en qualifs et 3ème en course) :  "L’équipe a fait un travail fantastique ce week-end, sur cette course très importante pour eux  J’étais si déçu de ne pas pouvoir courir chez moi il y a deux semaines (le GP de Grande-Bretagne a été annulé, NDLR), alors nous avons tout mis en oeuvre ici et donné notre maximum".

"J'ai perdu une seconde derrière Maverick Viñales et Alex Rins : ça m'a empêché de rester au contact de Marc et Jorge. Dans les premiers tours, je n'étais en mesure d'attaquer autant que je le voulais et je me suis fait doubler par Rins. Mais dans l’ensemble, nous pouvons être très heureux de ce résultat".

"Certes, j'ai profité du crash de Lorenzo à la fin. Mais nous avons vraiment fait du bon travail, donc je ne me préoccupe pas vraiment de savoir si j'ai eu de la chance. Et puis, j'aurais aussi été ravi de finir 4ème ! Je suis fier de mon équipe et nous rendons à Aragon sur cette bonne dynamique".

L'analyse Moto-Net.Com : Cal Crutchlow, parti comme Marquez avec un pneu dur à l'avant, a perdu du terrain sur les hommes de tête le temps de prendre confiance en son train avant. Pas assez véloce dans les premiers tours, le britannique a ensuite dû se défaire de Viñales puis de Rins avant de pouvoir prendre les leaders en point de mire.

Trop tard : Dovizioso, Lorenzo et Marquez avaient pris la tangente, sans attendre le pilote LCR dont le rythme était de toute façon insuffisant pour être menaçant. Avec son meilleur tour en 1'33.185, Crutchlow était 4 à 5 dixièmes plus lent que le trio de tête (Dovizioso a établi un record en 1'32.678, tandis que Marquez et Lorenzo sont descendus en 1'32.8).

Le n°35, absent du podium depuis sa victoire en Argentine, s'est par conséquent livré à une course esseulée entre le premier et le deuxième groupe, sans pouvoir revenir sur les avant-postes. Il termine à 7,269 sec du vainqueur, mais il a facilement contenu les pilotes derrière lui. 

La chute de Lorenzo dans l'avant-dernier tour lui débloque finalement l'accès au podium, un "bonus" qu'il est très fier d'offrir à son équipe italienne dirigée par l'ancien pilote Lucio Cecchinello. Cette belle performance le fait en outre remonter au 6ème rang du provisoire devant Zarco et Petrucci, à qui il reprend le statut de premier pilote privé.

A noter que le pilote Honda-LCR s'est amusé à l'arrivée de la façon dont s'est déroulé son passage sur Alex Rins, qui s'est écarté en courbe après s'être retourné pour visualiser la position de Crutchlow : "c'est sympa, c'était un dépassement facile", rigole le britannique, un rien taquin !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo de la nouvelle Triumph Speed Twin 2019

En complément de notre essai complet de la Triumph Speed Twin 2019, la vidéo tournée en direct de notre roulage à Majorque (Espagne).
Roadster 1 commentaire
La nouvelle Ducati Desmosedici GP19 change de look pour un meilleur aérodynamisme

Le team officiel Ducati MotoGP vient de présenter la nouvelle Desmocedici GP19 d'Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci, qui conserve ses caractéristiques techniques mais entend conserver son avance sur le plan aérodynamisme. Photos et fiche technique.
Pilotes et équipes 1 commentaire
Marché moto 2018 : Bilan annuel complet (1/12)

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2018 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classement des constructeurs, nombre d'immatriculations, 125, grosses cylindrées et gros scooters à 3 roues. Sommaire.
Lorenzo va rater les essais MotoGP de Sepang

C'était prévisible, c'est malheureusement confirmé : souffrant d'une fracture au poignet gauche, le nouveau pilote officiel Honda va devoir rater les prochains essais MotoGP... Un coup dur pour Jorge Lorenzo comme pour le HRC.
Pilotes et équipes 2 commentaires
Prépa moto : la Ducati 803 du préparateur anglais deBolex

Le préparateur britannique deBolex Engineering a transformé une Ducati Scrambler 800 en délicieuse moto de course "à l'ancienne" pour satisfaire un client fortuné. Foi de MNC, le résultat vaut le coup d'oeil ! Présentation.
"Les MotoGP sont plus efficaces quand on les pilote en douceur", explique Joan Mir

Le jeune pilote espagnol Joan Mir, qui découvre le fonctionnement d'une MotoGP, assure que sa décision de passer en catégorie reine du championnat du monde 2019 après seulement un an de Moto2 était la bonne. Explications.
Lightning lance en mars 2019 une moto électrique très prometteuse

Lightning Motorcycles veut poser de nouveaux jalons dans la production de motos électriques avec son nouveau modèle Strike, qui promet des performances élevées à un prix raisonnable. De quoi donner un coup de jus aux LiveWire et autres Zero Motorcycles ? Présentation.
R&D 2 commentaires
  • En savoir plus...