• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MISANO - LORENZO S'EXPLIQUE
Paris, le 11 septembre 2018

GP de San Marin - Lorenzo (17ème) : "Marquez a essayé de me ralentir"

GP de San Marin - Lorenzo (17ème) : Marquez a essayé de me ralentir

Grosse déception pour Jorge Lorenzo au GP de San Marin 2018 : le majorquin, auteur d'une pole record à Misano, est parti à la faute dans l'avant-dernier tour alors qu'il cherchait à revenir sur Dovizioso avec Marquez à ses trousses... Débriefing.

Imprimer

Jorge Lorenzo, Ducati (1er en qualifs et 17ème après une chute en course) : "Ce n'est pas la course que nous espérions, car nous étions compétitifs et nous pouvions nous battre pour la victoire. Mais comme il faisait bien plus chaud que ces derniers jours, l'adhérence n'était pas idéale et j'ai dû opter pour des pneus médiums alors que je ne les apprécie pas".

"Dès lors, j'ai beaucoup souffert au freinage en début de course parce que je ne pouvais pas ralentir la moto. Peu à peu, mon feeling s’est amélioré mais j'avais perdu trop de temps à me battre avec Marquez. À mon avis, Marc savait qu’il ne pouvait pas gagner et il a essayé de me ralentir pour avoir une chance de repartir avec la deuxième place".

"C'est la raison pour laquelle j'ai chuté : j'ai dû prendre plus de risques afin de revenir sur Andrea, qui roulait très fort et s'était échappé. Il nous faut maintenant analyser les données pour comprendre comment améliorer la moto et être encore plus rapide lors des prochaines courses".

L'analyse Moto-Net.Com : L'impressionnante série de Jorge Lorenzo s'arrête dans les graviers de Misano... Deuxième en République tchèque, vainqueur en Autriche puis auteur de la pole à Silverstone avant l'annulation du GP de Grande-Bretagne, le majorquin pensait poursuivre sur ce rythme à San Marin après avoir de nouveau dominé les qualifications.

Mais les choses ne se sont passées comme prévues pour le n°99 qui fait preuve d'une certaine mauvaise foi pour justifier sa chute, sa troisième en course cette saison après celle au Qatar à cause d'un problème de frein, puis à Jerez quand Pedrosa a fait tomber les deux Ducati... D'une part car la différence de température n'était pas si importante que ce que le majorquin prétend : elle s'élevait en réalité à deux degrés entre les qualifications et la course (de 25 à 27°C dans l'air et de 39 à 41°C au sol).

D'autre part, si Marc Marquez était effectivement un petit cran en dessous en termes de vitesse pure, lui faire porter la responsabilité de sa chute paraît un peu... gonflé ! Rappelons que les deux futurs coéquipiers au HRC se sont arsouillés pendant plusieurs tours, sans contact ni manoeuvre répréhensible, avant que Lorenzo n'écarte et perde l'avant dans un gauche à deux tours de l'arrivée. 

Certes, sa bagarre avec l'officiel Honda lui a fait perdre du temps et favorisé Dovizioso. Mais ainsi va la course : Marquez n'allait pas lui laisser le champ libre au prétexte d'être un poil moins à l'aise sur certains secteurs ! Sinon, pourquoi ce même Lorenzo n'a-t-il pas laissé passer Dovizioso l'an passé à Valence (Espagne), alors  que son équipe lui enjoignait d'arrêter de bloquer son équipier qui jouait le titre ?

L'amertume du quintuple champion du monde des Grands Prix est néanmoins compréhensible, car il est passé à côté d'une occasion en or de poursuivre son retour fulgurant au championnat. Son erreur le fait reculer de la troisième à la quatrième place au provisoire derrière Marquez, Dovizioso et Rossi.

"Loren-show", qui était passé devant son coéquipier après sa victoire en Autriche, accuse désormais 91 points de retard sur le leader du classement, Marc Marquez (130 points contre 221), et 21 sur le deuxième Andrea Dovizioso. 

Commentaires

Bestof: 
1
J'adore la citation de Lorenzo, qui oublie tout simplement qu'il est juste... tombé tout seul ! Le jour où Jorgueil admettra qu'il a fait une erreur, il deviendra juste imbattable ! Là, il ne se regarde même pas le nombril ! Décidément, quand il ne peut pas appliquer sa célébrissime technique du "je pars devant et je les oublie" et qu'il est en baston, il n'est clairement pas le plus fort, surtout face à Marquez. De là à pronostiquer le pilote numéro un et le numéro deux du HRC 2019...

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !
Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.
Scooter 1 commentaire
Comparatif Superbike 2018 : Aprilia RSV4 RF Vs BMW S1000RR Vs Ducati Panigale V4 S

Un an après avoir comparé les quatre Superbike japonaises, Moto-Net.Com oppose trois - super - productions européennes : les récentes Aprilia RSV4 RF et BMW S1000RR (full options) se mesurent à la toute nouvelle Ducati Panigale V4 S... En route, vers le circuit !
Tous les Comparatifs 12 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP d'Aragon - Lorenzo (abandon) : "Je suis très en colère après ce qu'il s'est passé"

Jorge Lorenzo, parti à la faute dans le premier virage du Grand Prix d'Aragon 2018, accuse de nouveau Marc Marquez d'être responsable de sa deuxième chute consécutive. Le pilote Ducati estime avoir été victime d'une attaque trop virile de son futur coéquipier chez Honda... Débriefing.
Analyses 36 commentaires
GP d'Aragon - Marquez (1er) : "J'avais le sentiment de pouvoir prendre un risque"

Marc Marquez a opté pour une stratégie offensive au GP d'Aragon 2018, profitant de son habituelle aisance sur le tracé espagnol pour prendre des risques qui se sont avérés payants. Son avance au championnat grimpe à presque trois victoires sur Andrea Dovizioso, qui n'a pourtant pas ménagé sa peine face au pilote Honda. Débriefing.
Analyses 11 commentaires
GP d'Aragon - Dovizioso (2ème) : "Marc était plus rapide dans les derniers tours"

Andrea Dovizioso n'a pas à rougir de sa deuxième place au GP d'Aragon 2018, tant il s'est âprement démené face à Marc Marquez. Le pilote Ducati "DesmoDovi" conforte sa deuxième place au classement provisoire MotoGP, mais sans parvenir à contenir son écart sur le tenant du titre... Débriefing.
Analyses 5 commentaires
Jérémy Guarnoni et Louis Bulle champions de France Superbike et Supersport 2018

A l'issue de la dernière manche du FSBK 2018 ce week-end à Albi, Jérémy Guarnoni (Kawasaki) coiffe le titre de champion de France Superbike 2018 tandis que Louis Bulle (Yamaha) s'empare de son premier titre de champion de France Supersport.
[Vidéo] Sofuoglu et sa Ninja H2R remportent une course moto... auto et avion !

Le tout jeune retraité Kenan Sofuoglu a renfilé son cuir pour disputer une course "extra-ordinaire" : au guidon de sa Kawasaki Ninja H2R, le quintuple champion du monde Supersport a défié - et battu ! - quatre voitures et deux avions lors du festival Teknofest à Istanbul (Turquie)... Moteurs, action !
WSBK 2018 1 commentaire
En Finlande, le gouvernement conseille de rouler à moto pour réduire la pollution

"Pour polluer moins, roulez à moto !" Tel est le message délivré par la ministre des transports, Anne Berner, qui travaille avec les associations de motards pour intégrer les deux-roues motorisés dans une politique de déplacement durable et lutter contre le réchauffement climatique. Certes, c'est en Finlande...
Environnement 21 commentaires
La FFMC souhaite rencontrer le nouveau ministre de l'écologie François de Rugy

La Fédération française des motards en colère (FFMC) a écrit au nouveau ministre de l'écologie, François de Rugy, pour lui proposer une rencontre "au plus tôt". Objectif : présenter au successeur de Nicolas Hulot des "initiatives, idées et expériences en faveur des solutions de déplacement, dont la moto fait partie".
Lobbying 1 commentaire
  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.