• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MISANO - LORENZO S'EXPLIQUE
Paris, le 11 septembre 2018

GP de San Marin - Lorenzo (17ème) : "Marquez a essayé de me ralentir"

GP de San Marin - Lorenzo (17ème) : Marquez a essayé de me ralentir

Grosse déception pour Jorge Lorenzo au GP de San Marin 2018 : le majorquin, auteur d'une pole record à Misano, est parti à la faute dans l'avant-dernier tour alors qu'il cherchait à revenir sur Dovizioso avec Marquez à ses trousses... Débriefing.

Imprimer

Jorge Lorenzo, Ducati (1er en qualifs et 17ème après une chute en course) : "Ce n'est pas la course que nous espérions, car nous étions compétitifs et nous pouvions nous battre pour la victoire. Mais comme il faisait bien plus chaud que ces derniers jours, l'adhérence n'était pas idéale et j'ai dû opter pour des pneus médiums alors que je ne les apprécie pas".

"Dès lors, j'ai beaucoup souffert au freinage en début de course parce que je ne pouvais pas ralentir la moto. Peu à peu, mon feeling s’est amélioré mais j'avais perdu trop de temps à me battre avec Marquez. À mon avis, Marc savait qu’il ne pouvait pas gagner et il a essayé de me ralentir pour avoir une chance de repartir avec la deuxième place".

"C'est la raison pour laquelle j'ai chuté : j'ai dû prendre plus de risques afin de revenir sur Andrea, qui roulait très fort et s'était échappé. Il nous faut maintenant analyser les données pour comprendre comment améliorer la moto et être encore plus rapide lors des prochaines courses".

L'analyse Moto-Net.Com : L'impressionnante série de Jorge Lorenzo s'arrête dans les graviers de Misano... Deuxième en République tchèque, vainqueur en Autriche puis auteur de la pole à Silverstone avant l'annulation du GP de Grande-Bretagne, le majorquin pensait poursuivre sur ce rythme à San Marin après avoir de nouveau dominé les qualifications.

Mais les choses ne se sont passées comme prévues pour le n°99 qui fait preuve d'une certaine mauvaise foi pour justifier sa chute, sa troisième en course cette saison après celle au Qatar à cause d'un problème de frein, puis à Jerez quand Pedrosa a fait tomber les deux Ducati... D'une part car la différence de température n'était pas si importante que ce que le majorquin prétend : elle s'élevait en réalité à deux degrés entre les qualifications et la course (de 25 à 27°C dans l'air et de 39 à 41°C au sol).

D'autre part, si Marc Marquez était effectivement un petit cran en dessous en termes de vitesse pure, lui faire porter la responsabilité de sa chute paraît un peu... gonflé ! Rappelons que les deux futurs coéquipiers au HRC se sont arsouillés pendant plusieurs tours, sans contact ni manoeuvre répréhensible, avant que Lorenzo n'écarte et perde l'avant dans un gauche à deux tours de l'arrivée. 

Certes, sa bagarre avec l'officiel Honda lui a fait perdre du temps et favorisé Dovizioso. Mais ainsi va la course : Marquez n'allait pas lui laisser le champ libre au prétexte d'être un poil moins à l'aise sur certains secteurs ! Sinon, pourquoi ce même Lorenzo n'a-t-il pas laissé passer Dovizioso l'an passé à Valence (Espagne), alors  que son équipe lui enjoignait d'arrêter de bloquer son équipier qui jouait le titre ?

L'amertume du quintuple champion du monde des Grands Prix est néanmoins compréhensible, car il est passé à côté d'une occasion en or de poursuivre son retour fulgurant au championnat. Son erreur le fait reculer de la troisième à la quatrième place au provisoire derrière Marquez, Dovizioso et Rossi.

"Loren-show", qui était passé devant son coéquipier après sa victoire en Autriche, accuse désormais 91 points de retard sur le leader du classement, Marc Marquez (130 points contre 221), et 21 sur le deuxième Andrea Dovizioso. 

Commentaires

Bestof: 
1
J'adore la citation de Lorenzo, qui oublie tout simplement qu'il est juste... tombé tout seul ! Le jour où Jorgueil admettra qu'il a fait une erreur, il deviendra juste imbattable ! Là, il ne se regarde même pas le nombril ! Décidément, quand il ne peut pas appliquer sa célébrissime technique du "je pars devant et je les oublie" et qu'il est en baston, il n'est clairement pas le plus fort, surtout face à Marquez. De là à pronostiquer le pilote numéro un et le numéro deux du HRC 2019...

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo de la nouvelle Triumph Speed Twin 2019

En complément de notre essai complet de la Triumph Speed Twin 2019, la vidéo tournée en direct de notre roulage à Majorque (Espagne).
Roadster 1 commentaire
La nouvelle Ducati Desmosedici GP19 change de look pour un meilleur aérodynamisme

Le team officiel Ducati MotoGP vient de présenter la nouvelle Desmocedici GP19 d'Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci, qui conserve ses caractéristiques techniques mais entend conserver son avance sur le plan aérodynamisme. Photos et fiche technique.
Pilotes et équipes 1 commentaire
Marché moto 2018 : Bilan annuel complet (1/12)

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2018 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classement des constructeurs, nombre d'immatriculations, 125, grosses cylindrées et gros scooters à 3 roues. Sommaire.
Lorenzo va rater les essais MotoGP de Sepang

C'était prévisible, c'est malheureusement confirmé : souffrant d'une fracture au poignet gauche, le nouveau pilote officiel Honda va devoir rater les prochains essais MotoGP... Un coup dur pour Jorge Lorenzo comme pour le HRC.
Pilotes et équipes 2 commentaires
Prépa moto : la Ducati 803 du préparateur anglais deBolex

Le préparateur britannique deBolex Engineering a transformé une Ducati Scrambler 800 en délicieuse moto de course "à l'ancienne" pour satisfaire un client fortuné. Foi de MNC, le résultat vaut le coup d'oeil ! Présentation.
"Les MotoGP sont plus efficaces quand on les pilote en douceur", explique Joan Mir

Le jeune pilote espagnol Joan Mir, qui découvre le fonctionnement d'une MotoGP, assure que sa décision de passer en catégorie reine du championnat du monde 2019 après seulement un an de Moto2 était la bonne. Explications.
Lightning lance en mars 2019 une moto électrique très prometteuse

Lightning Motorcycles veut poser de nouveaux jalons dans la production de motos électriques avec son nouveau modèle Strike, qui promet des performances élevées à un prix raisonnable. De quoi donner un coup de jus aux LiveWire et autres Zero Motorcycles ? Présentation.
R&D 2 commentaires
  • En savoir plus...