• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#GERMANGP ZARCO S'EXPLIQUE
Paris, le 8 juillet 2019

GP d'Allemagne : Zarco à la faute, KTM à la traîne

GP d'Allemagne : Zarco à la faute, KTM à la traîne

Johann Zarco essuie en Allemagne sa première chute en Grands Prix sur la KTM officielle, une semaine après s'être volontairement retiré aux Pays-Bas car épuisé par sa moto. Son coéquipier Pol Espargaro limite les dégâts, sans toutefois masquer les difficultés récurrentes de la marque autrichienne.

Imprimer

Johann Zarco, KTM-Red Bull (19ème en qualifs et chute en course) : "Mon départ a été assez correct, mais la moto glissait beaucoup car les conditions étaient plus fraîches (suite à la pluie avant le Warm-up, NDLR). Je m'y attendais et j'ai essayé de rester constant et de limiter les erreurs".

"Mais je suis entré dans le virage 3 avec peut-être un peu trop d'angle, et j'ai perdu l'avant. C’est dommage car j’étais dans les points et c’était l'objectif. Je sais déjà ce que je vais faire pendant les vacances d'été : je suis motivé à travailler et revenir plus fort en République tchèque".

L'analyse Moto-Net.Com : Double zéro successif pour Johann Zarco, victime d'une perte de l'avant dans le même virage que Fabio Quartararo un tour après son compatriote. A l'instar du débutant Yamaha, l'officiel KTM commet sa première faute directe cette saison : Johann n'avait plus chuté en course depuis le GP d'Australie l'automne dernier.

Le tricolore reconnaît ses torts sans se chercher d'excuses, expliquant en avoir sans doute trop demandé alors que les conditions fraîches et le réservoir plein de sa moto incitaient à davantage de retenue en début de course. Quartararo réalise d'ailleurs le même constat.

"Ça ne me démotive pas, au contraire", assure-t-il de manière volontaire à nos confrères de Canal+, avant de balayer cet échec avec un certain fatalisme : "compte tenu de tout ce que je vis en ce moment, ça n'est pas un drame pour moi". Vu sous cet angle...

Une mise en perspective pas vraiment positive, qui tranche avec le "mental de guerrier" que le n°5 disait avoir retrouvé après son abandon volontaire à Assen. Ceci étant, difficile de garder le sourire et la motivation au regard de ce nouveau week-end difficile.

Le français, jamais dans le coup au Sachsenring, s'est d'abord qualifié à une très lointaine 19ème position à une seconde et demie de la pole record de Marquez. Johann a pris le départ derrière la KTM Tech3 d'Hafizh Syahrin, pourtant en complète perdition sur la RC16 !

Sa course terminée au tapis n'arrange pas ses affaires au championnat puisqu'il pointe au 17ème rang entre Lorenzo et Oliveira. Ses seize points inscrits en neuf courses le placent à seulement quatre unités du pilote d'essais du HRC, Stefan Bradl, qui participait ce week-end à sa deuxième course seulement (en remplacement de Lorenzo).

Toutes les KTM en difficultés dans la Saxe

Pour autant, Johann n'est pas le seul à avoir souffert au Sachsenring... La nature étroite et vallonnée du "tourniquet" allemand a mis au supplice tous les pilotes KTM, obligés de se faire violence pour dompter la rétive autrichienne et son épuisante tendance à résister en entrée de courbe.

Même le très énergique Pol Espargaro n'est pas parvenu à faire de miracles, malgré son pilotage "engagé" et sa connaissance approfondie de la RC16 qu'il pilote depuis trois ans. "Polito", victime d'un petit souci électrique au départ, rallie ainsi l'arrivée au douzième rang. 

Une position loin d'être déshonorante certes, mais encore faut-il préciser que le n°44 accuse 26,574 sec sur le vainqueur et que Rins, Quartararo et son frère Aleix Espargaro sont tombés devant lui. Sans cela, l'espagnol entrait tout juste dans les points : pas très rassurant quant à la progression des KTM à ce stade de la saison...

Alerte "Orange" pour la sauvergarde du Top 10 d'Espargaro 

"La première moitié de la course s'est bien déroulée et je me suis battu avec d'autres pilotes", raconte le voisin de box de Zarco, victime d'une brutale perte d'adhérence. "J'essayais de préserver mon pneu, mais vers la fin c'était impossible : je suis vraiment déçu d'avoir rencontré une telle chute de grip à l'arrière".

Ajoutez à cela l'anonyme 16ème place de Syahrin et la chute dans les premiers de Miguel Oliveira - courageusement reparti pour terminer dernier -, et vous obtenez un bilan décidément peu encourageant pour la marque autrichienne avant la trêve estivale. 

Seule consolation : Pol Espargaro passe le cap de la mi-saison à la dixième place au provisoire avec 56 pts, entre la Honda de Cal Crutchlow (67 pts) et la Yamaha de Franco Morbidelli (52 pts). Sans évolution notables, sa position sera toutefois difficile à tenir jusqu'à la finale à Valence (Espagne).

Red Bull, sponsor-titre du team officiel KTM, a beau généreusement "abreuver" le constructeur autrichien, cela ne donne pas "d'ailes" pour autant à ses prototypes MotoGP et leurs singulières solutions techniques (cadre treillis et suspensions "maison" WP) !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marquez et Verstappen, vainqueurs au Honda Racing Thanks Day 2022

Après deux années d’interruption à cause du Covid-19, Honda a renoué dimanche dernier avec sa traditionnelle journée de remerciements. L’occasion de voir les deux grands champions de vitesse Marc Marquez et Max Verstappen se mesurer en kart ? Ah pas vraiment, ils étaient coéquipiers... et ils ont gagné !
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Le géant chinois du deux-roues électrique Yadea se lance dans la moto

Leader autoproclamé dans le deux-roues électrique avec 13,8 millions de scooters, vélos et trottinettes vendus dans le monde en 2021 (!), Yadea arrive tout juste en France. L’an prochain, le géant chinois tentera une première incursion dans la moto avec sa Keeness VFD, à piles bien sûr et équivalent 125 cc. Présentation.
Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...