• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#GERMANGP QUARTARARO S'EXPLIQUE
Paris, le 8 juillet 2019

Quartararo se taperait "la tête contre un mur" après sa chute en Allemagne

Quartararo se taperait "la tête contre un mur" après sa chute en Allemagne

Première erreur en course MotoGP pour Fabio Quartararo, parti à la faute dès le deuxième tour du Grand Prix d'Allemagne 2019 lors d'un dépassement audacieux sur Petrucci. Le débutant français, déçu mais pas détruit, tire déjà les enseignements de sa précipitation.

Imprimer

Fabio Quartararo, Yamaha-SRT Petronas (2ème en qualifs et chute en course) : "J'ai fait une erreur. Je voulais dépasser Petrucci, mais j'ai hésité à y aller... J'ai voulu aller trop vite et j’ai pris la mauvaise décision : je suis rentré trop vite dans le virage et avec trop d'angle. C’est ma première erreur en course : j’en tirerai les leçons et je reviendrai plus fort".

"Je tiens à m’excuser auprès de mon équipe car le rythme était vraiment bon ce week-end. Il faut maintenant se reposer pour revenir à 100%. Quoiqu'il soit la première moitié de la saison a été vraiment positive, car nous ne nous attendions pas à réaliser des pole et à monter sur le podium. Je suis content de mon bilan".

L'analyse Moto-Net.Com : Impossible d'en vouloir à Fabio Quartararo de terminer par terre sa neuvième course en catégorie reine, lui qui à seulement 20 ans comptabilise déjà trois pole - dont successives en Catalogne et aux Pays-Bas - et deux podiums pour sa première saison sur une M1 privée !

 

Le plus bel hommage quant à sa vélocité est rendu par Marc Marquez himself, qui estime que le jeune niçois "démontre le réel potentiel de la Yamaha". Rossi et Viñales apprécieront la remarque, eux qui semblent ne trouver que des défauts à leur M1 officielle depuis deux saisons et demie !

Le n°20 a certes manqué de discernement en osant cette attaque sur Danilo Petrucci dans le troisième virage, au lieu d'attendre un moment et un endroit plus propices : "quand j'y pense maintenant, j'ai envie de me taper la tête contre un mur en me disant qu'il restait 28 tours", reconnaît-il.

"Les hommes de tête n'étaient à même pas une seconde : j'aurais pu attendre un tour de plus pour essayer quelque chose d'autre. Malheureusement, j'ai hésité à le passer ou non et puis j'ai mal géré ça", analyse avec lucidité et sagesse le pilote Petronas-SRT.

L'envie de bien faire. Trop vite...

Deux raisons à cette précipitation : la première tient au fait que Fabio avait une belle carte à jouer en Allemagne, fort de ses essais et qualifications terminés au coude à coude avec Marc Marquez, le "King of the Ring". Le français, 2ème sur la grille, avait démontré une vitesse et une constance prometteuses.

 

Conscient de son potentiel, le jeune homme ambitionnait de se coller aux basques de Marquez dès l'extinction des feux pour emmagasiner de l'expérience derrière le maître absolu des lieux (10 pole et 10 victoires !). Et pourquoi pas lui coller un peu la pression en espérant un faux pas : le n°93 est bien tombé à Austin alors qu'il était aussi le grandissime favori !

Hélas le plan du "Rookie" s'est immédiatement vu contrarier par un passage raté de sa troisième vitesse, qui lui a fait raté son freinage au premier virage : Marquez suivi de cinq autres pilotes l'ont aussitôt doublé, tandis que Fabio manquait de peu l'accrochage avec Jack Miller !

C'est donc avec une fébrilité compréhensible que le tricolore a entamé son deuxième tour, bien décidé à revenir au plus vite sur l'homme de tête... Trop d'ambitions et peut-être trop de pression aussi : la chute était inévitable, surtout avec le réservoir plein et donc une moto pas au meilleur de sa maniabilité.

Fabio enregistre son premier résultat blanc en MotoGP suite à une erreur, après avoir connu la désillusion de la casse à Jerez (Espagne). Cette chute est sa première en course depuis le Grand Prix d'Australie 2017 en Moto2 : difficile de lui reprocher un manque de fiabilité !

Deux places perdues au provisoire, mais toujours premier Rookie

"On gagne ensemble, on perd ensemble et on apprend chaque jour", résume le pilote niçois sur les réseaux sociaux, déjà tourné vers la reprise des hostilités prévues le 4 août en République tchèque.

Fabio s'y présentera au 8ème rang  et 67 points au provisoire, après avoir perdu deux positions et la place de premier pilote indépendant suite à sa chute. Le français reste néanmoins le meilleur débutant du championnat, loin devant Joan Mir (13ème avec 39 pts), Miguel Oliveria (18ème avec 15 pts) et le décevant Francesco Bagnaia (21ème avec 11 pts).

L'autre bonne nouvelle est qu'il ne s'est pas blessé davantage pendant sa glissade dans les graviers allemands, notamment au niveau de son épaule gauche déboîtée par un violent guidonnage en essais libres 3. Rappelons également que "El Diablo" souffre encore de son avant-bras droit, récemment opéré d'un syndrôme des loges. 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...