• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#GERMANGP COURSE
Paris, le 7 juillet 2019

Compte rendu et résultats du GP d'Allemagne MotoGP 2019 (Marquez vainqueur)

Compte rendu et résultats du GP d'Allemagne MotoGP 2019 (Marquez vainqueur)

Marc Marquez écoeure la concurrence avant la trêve estivale MotoGP 2019 avec une dixième victoire consécutive au GP d'Allemagne, à chaque fois depuis la pole position ! L'officiel Honda s'impose loin devant Viñales et Crutchlow, tandis que Quartararo et Rins sont partis au tapis. Résumé et classements.

Imprimer

Dix pole, dix victoires : tel est l'incroyable rendement du champion du monde en titre Marc Marquez sur "son" circuit du Sachsenring depuis son premier succès en 2010 sur sa 125 cc ! Cette spectaculaire série victorieuse s'est poursuivie sans encombre ce dimanche dans la Saxe, au terme d'une course menée de la tête et des épaules. 

L'officiel Honda s'est immédiatement porté aux commandes de cette neuvième manche de la saison, qui s'est finalement déroulée sur piste sèche et sous le soleil après l'averse de ce matin. Marquez s'est précipité en tête dans le premier virage devant ses principaux rivaux : Maverick Vinales et Alex Rins.

Son troisième adversaire le plus sérieux, le fantastique français Fabio Quartararo, a pour sa part raté son départ depuis sa deuxième place : le n°20 est aussitôt dépassé par Miller, Crutchlow et Petrucci. Le pilote Yamaha  Petronas force pour refaire son retard... et chute dans le virage 3, après avoir doublé "Petrux".

"J'ai fait une erreur, je me suis posé la question de savoir si je doublais ou non Petrucci, puis je me suis lancé... et ça n'est pas passé", raconte Fabio. "Je suis déçu et désolé pour l'équipe, mais je reviendrai en pleine forme à Brno".

Double zéro pour les tricolores...

Il s'agit de sa première chute en course en MotoGP, et seulement sa deuxième depuis ses premiers tours de roue sur la Yamaha. Son équipe, forcément déçue, rassure quant à l'absence de blessure supplémentaire. Rappelons en effet que Fabio s'est déboîté l'épaule gauche à cause d'un violent guidonnage pendant les FP3 alors même que son bras droit le fait encore souffrir suite à son opération du syndrôme des loges !

Mauvaise nouvelle pour le clan français : Johann Zarco chute le tour suivant dans le même virage ! Deuxième résultat blanc consécutif pour le pilote officiel KTM, qui avait abandonné volontairement lors de la course précédente aux Pays-Bas car "essoré" par sa RC16...

Valentino Rossi entame de son côté une remontée laborieuse depuis sa 11ème place sur la grille, mais le coeur n'y est pas : le nonuple champion du monde bute en fin du deuxième groupe, composé de Petrucci, Dovizioso, Miller, Mir et Morbidelli. Le n°46 terminera finalement au 8ème rang, loin de ses ambitions revancharges après ses trois résultats blancs consécutifs...

En tête de course, Marquez aligne les pendules et incite Alex Rins à dépasser Viñales pour tenter de se lancer à ses trousses. Mais l'officiel Honda grappille dixième par dixième, jusqu'à se forger un écart d'une demi-seconde sur la GSX-RR...

Deuxième erreur de suite pour Rins

L'écart grimpe à deux secondes avant même la moitié de la course : sauf erreur comme à Austin, Marquez sera vainqueur pour la 10ème fois consécutive ! Rins, qui avait justement accédé à sa première victoire MotoGP au Texas suite à la chute surprise de Marquez, s'est creusé un avantage sur Viñales et Crutchlow.

 

Assuré de sa deuxième place, Alex Rins commet pourtant une erreur dans le virage 11 : l'espagnol perd l'avant de sa Suzuki et doit abandonner. Deuxième chute de rang pour le pilote espagnol, qui avait également chuté la course précédente aux Pays-Bas alors qu'il menait...

Marquez se retrouve par conséquent avec 4,963 sec d'avance à dix tours de l'arrivée sur son premier poursuivant, Maverick Viñales ! "Mack" est cependant sous la menace de Cal Crutchlow, très offensif malgré sa fracture du genoux droit contractée cette semaine en vélo

L'anglais finira par lâcher l'affaire à deux tours de l'arrivée, après quelques approximations qui lui ont fait perdre le contact sur la Yamaha, tandis qu'Aleix Espargaro tombe à trois tours de l'arrivée. Marc Marquez poursuit son récital jusqu'au drapeau à damiers, sous lequel il passe les bras croisés sur sa RCV pour bien marquer son avantage.

Le n°93 est suivi à 4,587 sec par Maverick Viñales, qui grimpe sur son second podium consécutif suite à sa victoire aux Pays-Bas. Cal Crutchlow complète le podium devant les Ducati de Petrucci, Dovizioso et Miller. Suivent Joan Mir, Valentino Rossi, Franco Morbidelli et Stefan Bradl, qui signe un Top 10 sur la Honda de Lorenzo qu'il remplace.

Le(s) point(s) au championnat

Le bilan de la mi-saison sourit incontestablement à Marc Marquez, vainqueur de cinq des neuf courses disputées (Argentine, Espagne, France, Catalogne et Allemagne). Deuxième au Qatar, en Italie et aux Pays-Bas, l'officiel Honda n'a raté les deux plus hautes marches du podium qu'à une seule reprise : lors du GP des Amériques, où il a chuté alors qu'il menait outrageusement.

Cette domination sans partage se traduit par un solde de points de 185 unités, sur les 225 distribués : Marquez réalise tout simplement sa deuxième meilleure saison après son incroyable campagne 2014, quant il avait remporté les dix premières courses du championnat pour coiffer sa deuxième courone en MotoGP !

Marquez en profite même déjà préparer déjà 2020, comme il l'a révélé ce week-end en testant longuement un renfort en carbone sur sa RC213V. Cette pièce - éprouvée par Lorenzo en Catalogne - apporterait des effets positifs selon le n°93, qui a cependant préféré disputer la course avec sa configuration habituelle : "c'est plus rassurant de courir avec quelque chose que l'on connait", explique-t-il.

Son avance au championnat - 58 pts ! - est d'autant plus prononcée que Andrea Dovizioso, son premier poursuivant, est en retrait : l'italien, fauché par Lorenzo en Catalogne, n'a engrangé que 26 points en trois courses contre 70 pour Marquez ! "Dovi" aborde la trêve avec la contrariété supplémentaire de s'être fait battre par Petrucci, 4ème au Sachsenring au terme d'une intense bagarre à laquelle se sont également mêlés Miller et Mir.

Les deux pilotes officiels Ducati sont désormais séparés par six points au deuxième et troisième places du classement provisoire, tandis que Alex Rins cède beaucoup de terrain à cause de son deuxième résultat blanc consécutifs (101 points, soit 20 de moins que Petrucci et 84 de retard sur Marquez). Dommage pour l'officiel Suzuki, qui pouvait pourtant inquiéter Marquez ce week-end...

Viñales prend le leadership chez Yamaha

Yamaha enregistre pour sa part une inversion : Valentino Rossi, jusqu'ici le pilote le mieux placé du constructeur japonais, cède sa cinquième place au provisoire à son coéquipier Maverick Viñales (85 pts contre 80). Cette permutation intervient après trois chutes du pilote italien, suivies de sa 8ème place à 19,110 sec du vainqueur outre-Rhin...

Viñales, mal parti en début de saison car fauché à trois reprises par des concurrents, inverse au contraire la tendance avec sa victoire aux Pays-Bas et sa deuxième place en Allemagne : "c'est très positif de partir en vacances sur cette dynamique, la moto progresse et je progresse également", assure le n°12, qui reconnait regarder de très près les données télémétriques d'un certain Fabio Quartararo !

"Fabio est très vite sur tous les circuits depuis quelques courses : il montre le véritable potentiel de la Yamaha", estime à ce sujet un certain Marc Marquez, qui rigole - à moitié ? – en ajoutant que les performances du français sont une "grande et bonne surprise pour le MotoGP... moins pour ses adversaires !".

Suite à sa chute dans le 2ème tour en Allemagne, le n°20 recule de deux rangs au provisoire : "Fabulous Quarta" passe de la 6ème à la 8ème place au classement, perdant au passage l'enviable statut de premier pilote indépendant aux profits de Jack Miller. Suivent Cal Crutchlow et Pol Espargaro, qui termine cette moitié de saison à la 10ème position.

Son coéquipier Johann Zarco pointe beaucoup plus bas dans le tableau, pénalisé par son deuxième résultat blanc successif : le n°5 est actuellement 17ème, derrière Lorenzo. Le pilote français doit impérativement redresser la barre après les congés d'été : Johann est le dernier pilote d'usine du classement et ne compte qu'une longueur d'avance sur le débutant portugais Miguel Oliveira (16 Vs 15 pts)...

La prochaine course, le Grand Prix de République tchèque, se déroulera le 4 août à Brno. L'occasion de souffler après neuf courses disputées et d'éventuellement panser ses plaies comme Jorge Lorenzo - qui souffre de vertèbres fracturées suite à sa chute aux Pays-Bas - et dont le retour est programmé à Brno.

Résultats du Grand Prix d'Allemagne MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 41'08.276
  2. Maverick VIÑALES Yamaha +4.587
  3. Cal CRUTCHLOW Honda +7.741
  4. Danilo PETRUCCI Ducati +16.577
  5. Andrea DOVIZIOSO Ducati +16.669
  6. Jack MILLER Ducati +16.836
  7. Joan MIR Suzuki +17.156
  8. Valentino ROSSI Yamaha +19.110
  9. Franco MORBIDELLI Yamaha +20.634
  10. Stefan BRADL Honda +22.708
  11. Tito RABAT Ducati +26.345
  12. Pol ESPARGARO KTM +26.574
  13. Andrea IANNONE Aprilia +32.753
  14. Takaaki NAKAGAMI Honda +32.925
  15. Karel ABRAHAM Ducati +37.934
  16. Hafizh SYAHRIN KTM +41.615
  17. Francesco BAGNAIA Ducati +56.189
  18. Miguel OLIVEIRA KTM +57.377

Non classés

  • Aleix ESPARGARO Aprilia 2 Tours
  • Alex RINS Suzuki 12 Tours
  • Johann ZARCO KTM 28 Tours
  • Fabio QUARTARARO Yamaha 29 Tours 

Classement provisoire du championnat MotoGP 2019

  1.  Marc MARQUEZ Honda 185
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 127
  3. Danilo PETRUCCI Ducati 121
  4. Alex RINS Suzuki 101
  5. Maverick VIÑALES Yamaha 85
  6. Valentino ROSSI Yamaha 80
  7. Jack MILLER Ducati 70
  8. Fabio QUARTARARO Yamaha 67
  9. Cal CRUTCHLOW Honda 67
  10. Pol ESPARGARO KTM 56
  11. Franco MORBIDELLI Yamaha 52
  12. Takaaki NAKAGAMI Honda 50
  13. Joan MIR Suzuki 39
  14. Aleix ESPARGARO Aprilia 31
  15. Andrea IANNONE Aprilia 21
  16. Jorge LORENZO Honda 19
  17. Johann ZARCO KTM 16
  18. Miguel OLIVEIRA KTM 15
  19. Tito RABAT Ducati 14
  20. Stefan BRADL Honda 12
  21. Francesco BAGNAIA Ducati 11
  22. Michele PIRRO Ducati 9
  23. Sylvain GUINTOLI Suzuki 3
  24. Karel ABRAHAM Ducati 3

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Allez petite trêve estivale... Bon ! Quarta dommage, mais il est en apprentissage... Etre sur la grille en deuxième position se faire cramer au premier virage par la deuxième ligne puis voir un Pétrux de troisième ligne lui passer devant il s'est mis la pression et commis direct la faute. Dommage ce premier virage est son point faible. S'il le passait bien la physionomie de la course aurait été tout autre, il était avec Rins pour la deuxième place ou minimum avec Top gun et l'anglais, cela aurait un peu pimenté la course très fade pour le podium !... Rins s'emmêle les pieds dans le tapis pour la deuxième fois consécutive... La suite on l'a vu,,, le nonuple, Zarco et sa moto autrichienne sans commentaire...

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en novembre 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en novembre 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Les Suzuki GSX-8S et V-Strom 800 DE sont en précommande au prix de...

Un jour après les V-Strom 1050 standard et DE, Suzuki dévoile les prix de ses deux nouveautés majeures pour 2023 : la GSX-8S et la V-Strom 800 DE qui partagent le même bicylindre - en ligne ! - et complètent les gammes roadster et trail d’Hamamatsu. MNC relaie leurs tarifs et rappelle ceux des concurrentes...
Conduire une Honda GoldWing 1800 est un jeu d’enfant de trois ans

Relayée tout récemment par un ami de Moto-Net.Com sur son groupe Facebook, la vidéo publiée il y a un mois par Kenan Sofuoglu interpelle. Elle illustre en effet une expression souvent employée au sujet de la GoldWing : la prise en main de la grosse routière Honda est enfantine. Quoi, même pas vrai ?
Essai vidéo X-Ride 650 Trail : cette fois, ça Mash !

Mash continue à faire vibrer la corde de la nostalgie avec sa X-Ride Trail 650, moto inspirée des références d'autrefois avec son "gromono" de 39 ch et sa roue de 21. Le charme agit-il avec cette "Mash-ine" développée par la SIMA puis fabriquée en Chine ? Réponses dans notre essai vidéo MNC.
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...