• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#SPANISHGP - DÉCLARATIONS
Paris, le 6 mai 2019

Explications des pilotes après le GP d'Espagne MotoGP 2019

Explications des pilotes après le GP d'Espagne MotoGP 2019

Vous avez suivi les principaux faits de course du GP d'Espagne Moto GP 2019 hier en direct sur MNC Live et dans notre compte rendu complet : le Journal moto du Net vous présente aujourd'hui le débriefing des pilotes après cette quatrième épreuve du championnat du monde.

Imprimer

Comme un Lannister paye toujours ses dettes, un Marquez retombe toujours sur ses pattes : après sa "grosse erreur" au Texas, le champion du monde en titre  a réaffirmé hier en Andalousie ses ambitions de conquête, en dominant ses rivaux dans la course au trône 2019...

Marc Márquez, Honda officielle (3ème en qualifs, 1er en course et 1er au championnat)

Marc Márquez, Honda officielle (3ème en qualifs, 1er en course et 1er au championnat)

"Cette course était plus mentale que physique. Après mon erreur à Austin, ce n’était pas facile de prendre les commandes comme ça du début à la fin, mais je savais que j’avais le rythme et la moto pour le faire. Je voulais rouler comme en Argentine et comme au début du GP des Amériques, pour prouver que c’était bien une erreur là-bas. Je me suis senti à l’aise tout le week-end et j’ai pu piloter comme je voulais. Merci à l’équipe Repsol Honda, ils ont fait un boulot formidable ces dernières semaines et ici ce week-end. C’est génial de reprendre la tête du championnat".

Alex Rins, Suzuki officielle (9ème en qualifs, 2ème en course et 2ème au championnat)

"C’est incroyable de gagner (la course précédente, NDLR) puis de finir deuxième. Je suis très heureux ! Cette course a été vraiment difficile et partir de la troisième ligne l’a rendue encore plus dure. Je me suis donné à 100% et je savais que mon rythme en course pouvait être proche de celui de Marc, donc j’ai essayé de prendre un bon départ et de remonter. Les fans espagnols étaient fantastiques aujourd’hui, je voyais le virage Peluqui plein à craquer et ça me redonnait de la motivation à chaque passage. Je veux rester sur ce rythme et j’espère avoir un aussi bon résultat au Mans".

Alex Rins, Suzuki officielle (9ème en qualifs, 2ème en course et 2ème au championnat)

Maverick Viñales, Yamaha officielle (5ème en qualifs, 3ème en course et 6ème au championnat)

"Être sur le podium, c’est comme une victoire pour moi. Quand j’ai vu que Dovi et Petrucci étaient derrière moi, je me suis dit "Woah, Dovi va attaquer et ça va être compliqué" donc j’ai essayé de faire les meilleurs temps possibles. Honnêtement c’était difficile car sur la fin il ne me restait quasiment plus de pneus. Je ne sais pas si j’aurais pu continuer comme sur le dernier tour, mais je suis content car en fin de course la moto était bonne. C’était très important pour moi de montrer qu’on pouvait être là. On a retrouvé beaucoup de confiance, surtout avec le pneu avant. On a fait des modifications sur la moto qui me donnent plus de régularité dès le départ donc je peux être beaucoup plus précis. Je suis vraiment heureux de ne pas avoir perdu de positions au début, j’en ai même gagé une puis une autre pendant la course. On a beaucoup travaillé pendant tout le week-end. Après les FP3 on n’était pas en Q2, ce qui signifie qu’entretemps on a considérablement amélioré la moto. Aujourd’hui c’était un bon test pour voir où on se situe. C’est bien de ne pas être trop loin des avant-postes et le plus important est d’être sur le podium régulièrement. Si on donne le meilleur de nous-mêmes, je pense qu’on peut arriver à gagner, mais franchement on n’aura pas le temps de souffler. Lundi surtout, il faut qu’on fasse de bons essais et faut absolument que tout soit fait et qu’on arrive au Mans dans un bon état d’esprit".

Andrea Dovizioso, Ducati officielle (4ème en qualifs, 4ème en course et 3ème au championnat)

Andrea Dovizioso, Ducati officielle (4ème en qualifs, 4ème en course et 3ème au championnat)

"Si l’on considère tous les problèmes qu’on a toujours connus à Jerez, on peut être satisfaits à la fois de notre rythme et de l’écart avec les leaders en fin de course. Ceci dit, c’est dommage qu’on n’ait pas réussi à terminer sur le podium car était notre objectif.  La course était plus rapide qu’on l’attendait et j’ai perdu beaucoup de terrain au départ. Vers la fin j’ai pris pas mal de risques pour rattraper Viñales, mais je perdais toujours trop de temps dans les virages les plus rapides pour pouvoir l’attaquer au freinage. On savait que sur des circuits rapides comme ici on aurait un peu plus de mal. Il faut qu’on améliore la vitesse de passage en courbe, on a déjà réussi en partie et on n’est pas loin de nos concurrents, donc lundi on continuera à travailler dans cette direction".

Danilo Petrucci, Ducati officielle (7ème en qualifs, 5ème en course et 5ème au championnat)

"Tout d’abord, je suis content d’avoir réussi à gérer cette course qui s’est avérée un peu plus délicate que prévu. Au départ j’ai simplement essayé de rester calme et concentré, afin de préserver les peus pour les derniers tours. J’ai vraiment cru que le podium serait à notre portée mais malheureusement ce n’a pas été le cas, bien qu’on se soit donné à 100% jusque dans les derniers instants Andrea et moi. Je manque un peu de vitesse en courbe et je n’étais pas aussi efficace que j’aurais voulu au freinage. Pour terminer dans le top 3 cette année il faudra régler chaque petit détail et dans mon cas, partir d’une meilleure position sur la grille. C’est néanmoins un week-end positif. On a pris des pints importants pour le championnat et à partir de lundi on va travailler d’arrache-pied pour se rapprocher des avant-postes".

Valentino Rossi, Yamaha officielle (13ème en qualifs, 6ème en course et 4ème au championnat)

Valentino Rossi, Yamaha officielle (13ème en qualifs, 6ème en course et 4ème au championnat)

"On a choisi les pneus au tout dernier moment. Je voulais faire la course en medium mais la température a nettement augmenté et on a hésité entre le medium et le dur... Finalement on a mis le dur et je pense qu’on n’aurait pas dû. J’aimerais bien voir ce que donnerait la course en medium car sur la fin Maverick était bon. J’ai pris un bon départ mais au début je n’avais pas le rythme pour doubler. Dans la deuxième partie de la course j’étais bon et mon rythme n’était pas mauvais. Suffisamment bon en tout cas pour doubler, attaquer et prendre quelques points qui sont bons pour le championnat. Je pense que si j’étais parti mieux placé, j’aurais pu rester avec le groupe des leaders dont Maverick était proche. Le rythme en course était très, très rapide. J’ai gagné près de 25 secondes sur ma course de l’an dernier, j’ai moins de retard sur le vainqueur, je me sens plus à l’aise sur la moto et dans le dernier tour surtout j’étais rapide. Maintenant il faut se concentrer sur les prochaines courses".

L'analyse MNC : Très mal placé en 13ème position sur la grille, Valentino Rossi a vraisemblablement perdu toute chance de podium dès la première séance qualificative qui ne lui a pas ouvert les portes de la deuxième... Même si son rythme et son expérience lui permettent de gagner sept places à l'arrivée, ce n'est pas suffisant pour conserver sa deuxième place au classement général : le Docteur arrivera au GP de France en 4ème position, dernier des quatres pilotes de tête qui se tiennent encore en neuf petits points grâce à la boulette de Marquez aux Etats-Unis...

Cal Crutchlow, Honda LCR (6ème en qualifs, 8ème en course et 9ème au championnat)

"Je n’ai jamais trouvé le bon réglage ce week-end et je pense que sinon j’aurais pu utiliser le pneu arrière dur avec lequel j’étais plutôt rapide au warm-up. Mais je n’étais pas assez en confiance pour le prendre en course car j’avais peur d’avoir un mauvais feeling comme ces derniers jours. J’ai donc opté pour le medium et c’était le mauvais choix. C’est aussi simple que ça. J’ai fait de mon mieux et une huitième place est évidemment préférable à ne pas finir la course. Il faut qu’on travaille sur les réglages de la moto car pour l’instant je ne me sens pas très à l’aise, comme on l‘a vu en course".

Jorge Lorenzo, Honda officielle (11ème en qualifs, 12ème en course et 14ème au championnat)

Johann Zarco, KTM officielle (18ème en qualifs, 14ème en course et 18ème au championnat)

Fabio Quartararo, Yamaha satellite (1er en qualifs, abandon en course et 13ème au championnat)

Joan Mir, Suzuki officielle (12ème en qualifs, abandon en course et 16ème au championnat)

"Je suis déçu de ne pas avoir terminé car j’avais un bon potentiel ce week-end, mais c’est la loi de la course. J’étais content de mes sensations et quand j’ai vu que je rattrapais le groupe de devant je me sentais très bien. J’adore Le Mans, j’espère que je pourrai y faire une bonne course et obtenir le résultat dont je sais que je suis capable".

Classement MotoGP 2019 après le GP d'Espagne

  1. Marc MARQUEZ Honda (SPA) : 70 points
  2. Alex RINS Suzuki (SPA) : 69 points
  3. Andrea DOVIZIOSO Ducati (ITA) : 67 points
  4. Valentino ROSSI Yamaha (ITA) : 61 points
  5. Danilo PETRUCCI Ducati (ITA) : 41 points
  6. Maverick VIÑALES Yamaha (SPA) : 30 points
  7. Jack MILLER Ducati (AUS) : 29 points
  8. Takaaki NAKAGAMI Honda (JPN) : 29 points
  9. Cal CRUTCHLOW Honda (GBR) : 27 points
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha (ITA) : 25 points
  11. Pol ESPARGARO KTM (SPA) : 21 points
  12. Aleix ESPARGARO Aprilia (SPA) : 18 points
  13. Fabio QUARTARARO Yamaha (FRA) : 17 points
  14. Jorge LORENZO Honda (SPA) : 11 points
  15. Francesco BAGNAIA Ducati (ITA) : 9 points
  16. Joan MIR Suzuki (SPA) : 8 points
  17. Miguel OLIVEIRA KTM (POR) : 7 points
  18. Johann ZARCO KTM (FRA) : 7 points
  19. Stefan BRADL Honda (GER) : 6 points
  20. Andrea IANNONE Aprilia (ITA) : 6 points
  21. Tito RABAT Ducati (SPA) : 2 points
  22. Karel ABRAHAM Ducati (CZE)
  23. Hafizh SYAHRIN KTM (MAL)
  24. Bradley SMITH Aprilia (GBR)

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP de Teruel : après son contrat Honda, Nakagami signe la pole !

Takaaki Nakagami a dignement célébré la signature ce jeudi de son contrat de deux ans avec le HRC en décrochant sa première pole en MotoGP, à Aragon ! Le pilote japonais du team LCR devance Morbidelli et Rins. Vinales, Zarco et Quartararo composent le deuxième rang de ce GP de Teruel 2020...
GP de Teruel 8 commentaires
Présentation vidéo du nouveau scooter Honda Forza 750

Tour du propriétaire, tarif et disponibilité du Honda Forza 750 : MNC vous livre ses premières impressions en direct de son lancement presse à Montpellier !
Honda MSX125 Grom : mini moto, maxi succès et gros taro 

Lancé en 2013 - à 3050 euros - et remodelé en 2016, le MSX125 évolue en 2021 : nouveau monocylindre Euro5 à boite 5 rapports, nouvelle plastique à personnaliser et nouveau surnom... à la Grom ? Présentation du best-seller mondial que Honda affiche à... 3950 euros !
Motos 4 commentaires
Suzuki GSX-R1000R 2021 : 70 exemplaires aux couleurs des MotoGP

Condamnée par la norme Euro5, la GSX-R1000R fait de la résistance ! En novembre prochain, 70 exemplaires millésimés 2021 arriveront dans le réseau Suzuki France... et dans la magnifique livrée MotoGP 2020 qui célèbre les 100 ans de la marque. Rins et Mir en assurent la promo en vidéo.
La KTM 890 Adventure (Euro5) remplace aussi la 790, mais à quel prix ?

Deux semaines après avoir dévoilé ses nouvelles 890 Adventure R et Rally, KTM présente la version standard de son trail de "quasi" moyenne cylindrée. La 890 Adventure bénéficie des mêmes mises à jour par rapport à la 790 qu'elle remplace... et engendre une hausse tarifaire que la filiale française promet légère.
Nouveautés 2021 1 commentaire
[Vidéo] Ducati présente le nouveau V4 Granturismo de la Multistrada 2021

En 2021, la Multistrada dit "ciao" au bicylindre et "benvenuto" au 4-cylindres ! Après la sportive Panigale et le roadster Streetfighter, le maxitrail Ducati reçoit sa propre version - à ressorts ? - du V4 surnommé Granturismo au lieu de Stradale... Présentation MNC et vidéo - du boss de - Ducati !
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...