• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#SPANISHGP - DÉCLARATIONS
Paris, le 6 mai 2019

Explications des pilotes après le GP d'Espagne MotoGP 2019

Explications des pilotes après le GP d'Espagne MotoGP 2019

Vous avez suivi les principaux faits de course du GP d'Espagne Moto GP 2019 hier en direct sur MNC Live et dans notre compte rendu complet : le Journal moto du Net vous présente aujourd'hui le débriefing des pilotes après cette quatrième épreuve du championnat du monde.

Imprimer

Comme un Lannister paye toujours ses dettes, un Marquez retombe toujours sur ses pattes : après sa "grosse erreur" au Texas, le champion du monde en titre  a réaffirmé hier en Andalousie ses ambitions de conquête, en dominant ses rivaux dans la course au trône 2019...

Marc Márquez, Honda officielle (3ème en qualifs, 1er en course et 1er au championnat)

Marc Márquez, Honda officielle (3ème en qualifs, 1er en course et 1er au championnat)

"Cette course était plus mentale que physique. Après mon erreur à Austin, ce n’était pas facile de prendre les commandes comme ça du début à la fin, mais je savais que j’avais le rythme et la moto pour le faire. Je voulais rouler comme en Argentine et comme au début du GP des Amériques, pour prouver que c’était bien une erreur là-bas. Je me suis senti à l’aise tout le week-end et j’ai pu piloter comme je voulais. Merci à l’équipe Repsol Honda, ils ont fait un boulot formidable ces dernières semaines et ici ce week-end. C’est génial de reprendre la tête du championnat".

Alex Rins, Suzuki officielle (9ème en qualifs, 2ème en course et 2ème au championnat)

"C’est incroyable de gagner (la course précédente, NDLR) puis de finir deuxième. Je suis très heureux ! Cette course a été vraiment difficile et partir de la troisième ligne l’a rendue encore plus dure. Je me suis donné à 100% et je savais que mon rythme en course pouvait être proche de celui de Marc, donc j’ai essayé de prendre un bon départ et de remonter. Les fans espagnols étaient fantastiques aujourd’hui, je voyais le virage Peluqui plein à craquer et ça me redonnait de la motivation à chaque passage. Je veux rester sur ce rythme et j’espère avoir un aussi bon résultat au Mans".

Alex Rins, Suzuki officielle (9ème en qualifs, 2ème en course et 2ème au championnat)

Maverick Viñales, Yamaha officielle (5ème en qualifs, 3ème en course et 6ème au championnat)

"Être sur le podium, c’est comme une victoire pour moi. Quand j’ai vu que Dovi et Petrucci étaient derrière moi, je me suis dit "Woah, Dovi va attaquer et ça va être compliqué" donc j’ai essayé de faire les meilleurs temps possibles. Honnêtement c’était difficile car sur la fin il ne me restait quasiment plus de pneus. Je ne sais pas si j’aurais pu continuer comme sur le dernier tour, mais je suis content car en fin de course la moto était bonne. C’était très important pour moi de montrer qu’on pouvait être là. On a retrouvé beaucoup de confiance, surtout avec le pneu avant. On a fait des modifications sur la moto qui me donnent plus de régularité dès le départ donc je peux être beaucoup plus précis. Je suis vraiment heureux de ne pas avoir perdu de positions au début, j’en ai même gagé une puis une autre pendant la course. On a beaucoup travaillé pendant tout le week-end. Après les FP3 on n’était pas en Q2, ce qui signifie qu’entretemps on a considérablement amélioré la moto. Aujourd’hui c’était un bon test pour voir où on se situe. C’est bien de ne pas être trop loin des avant-postes et le plus important est d’être sur le podium régulièrement. Si on donne le meilleur de nous-mêmes, je pense qu’on peut arriver à gagner, mais franchement on n’aura pas le temps de souffler. Lundi surtout, il faut qu’on fasse de bons essais et faut absolument que tout soit fait et qu’on arrive au Mans dans un bon état d’esprit".

Andrea Dovizioso, Ducati officielle (4ème en qualifs, 4ème en course et 3ème au championnat)

Andrea Dovizioso, Ducati officielle (4ème en qualifs, 4ème en course et 3ème au championnat)

"Si l’on considère tous les problèmes qu’on a toujours connus à Jerez, on peut être satisfaits à la fois de notre rythme et de l’écart avec les leaders en fin de course. Ceci dit, c’est dommage qu’on n’ait pas réussi à terminer sur le podium car était notre objectif.  La course était plus rapide qu’on l’attendait et j’ai perdu beaucoup de terrain au départ. Vers la fin j’ai pris pas mal de risques pour rattraper Viñales, mais je perdais toujours trop de temps dans les virages les plus rapides pour pouvoir l’attaquer au freinage. On savait que sur des circuits rapides comme ici on aurait un peu plus de mal. Il faut qu’on améliore la vitesse de passage en courbe, on a déjà réussi en partie et on n’est pas loin de nos concurrents, donc lundi on continuera à travailler dans cette direction".

Danilo Petrucci, Ducati officielle (7ème en qualifs, 5ème en course et 5ème au championnat)

"Tout d’abord, je suis content d’avoir réussi à gérer cette course qui s’est avérée un peu plus délicate que prévu. Au départ j’ai simplement essayé de rester calme et concentré, afin de préserver les peus pour les derniers tours. J’ai vraiment cru que le podium serait à notre portée mais malheureusement ce n’a pas été le cas, bien qu’on se soit donné à 100% jusque dans les derniers instants Andrea et moi. Je manque un peu de vitesse en courbe et je n’étais pas aussi efficace que j’aurais voulu au freinage. Pour terminer dans le top 3 cette année il faudra régler chaque petit détail et dans mon cas, partir d’une meilleure position sur la grille. C’est néanmoins un week-end positif. On a pris des pints importants pour le championnat et à partir de lundi on va travailler d’arrache-pied pour se rapprocher des avant-postes".

Valentino Rossi, Yamaha officielle (13ème en qualifs, 6ème en course et 4ème au championnat)

Valentino Rossi, Yamaha officielle (13ème en qualifs, 6ème en course et 4ème au championnat)

"On a choisi les pneus au tout dernier moment. Je voulais faire la course en medium mais la température a nettement augmenté et on a hésité entre le medium et le dur... Finalement on a mis le dur et je pense qu’on n’aurait pas dû. J’aimerais bien voir ce que donnerait la course en medium car sur la fin Maverick était bon. J’ai pris un bon départ mais au début je n’avais pas le rythme pour doubler. Dans la deuxième partie de la course j’étais bon et mon rythme n’était pas mauvais. Suffisamment bon en tout cas pour doubler, attaquer et prendre quelques points qui sont bons pour le championnat. Je pense que si j’étais parti mieux placé, j’aurais pu rester avec le groupe des leaders dont Maverick était proche. Le rythme en course était très, très rapide. J’ai gagné près de 25 secondes sur ma course de l’an dernier, j’ai moins de retard sur le vainqueur, je me sens plus à l’aise sur la moto et dans le dernier tour surtout j’étais rapide. Maintenant il faut se concentrer sur les prochaines courses".

L'analyse MNC : Très mal placé en 13ème position sur la grille, Valentino Rossi a vraisemblablement perdu toute chance de podium dès la première séance qualificative qui ne lui a pas ouvert les portes de la deuxième... Même si son rythme et son expérience lui permettent de gagner sept places à l'arrivée, ce n'est pas suffisant pour conserver sa deuxième place au classement général : le Docteur arrivera au GP de France en 4ème position, dernier des quatres pilotes de tête qui se tiennent encore en neuf petits points grâce à la boulette de Marquez aux Etats-Unis...

Cal Crutchlow, Honda LCR (6ème en qualifs, 8ème en course et 9ème au championnat)

"Je n’ai jamais trouvé le bon réglage ce week-end et je pense que sinon j’aurais pu utiliser le pneu arrière dur avec lequel j’étais plutôt rapide au warm-up. Mais je n’étais pas assez en confiance pour le prendre en course car j’avais peur d’avoir un mauvais feeling comme ces derniers jours. J’ai donc opté pour le medium et c’était le mauvais choix. C’est aussi simple que ça. J’ai fait de mon mieux et une huitième place est évidemment préférable à ne pas finir la course. Il faut qu’on travaille sur les réglages de la moto car pour l’instant je ne me sens pas très à l’aise, comme on l‘a vu en course".

Jorge Lorenzo, Honda officielle (11ème en qualifs, 12ème en course et 14ème au championnat)

Johann Zarco, KTM officielle (18ème en qualifs, 14ème en course et 18ème au championnat)

Fabio Quartararo, Yamaha satellite (1er en qualifs, abandon en course et 13ème au championnat)

Joan Mir, Suzuki officielle (12ème en qualifs, abandon en course et 16ème au championnat)

"Je suis déçu de ne pas avoir terminé car j’avais un bon potentiel ce week-end, mais c’est la loi de la course. J’étais content de mes sensations et quand j’ai vu que je rattrapais le groupe de devant je me sentais très bien. J’adore Le Mans, j’espère que je pourrai y faire une bonne course et obtenir le résultat dont je sais que je suis capable".

Classement MotoGP 2019 après le GP d'Espagne

  1. Marc MARQUEZ Honda (SPA) : 70 points
  2. Alex RINS Suzuki (SPA) : 69 points
  3. Andrea DOVIZIOSO Ducati (ITA) : 67 points
  4. Valentino ROSSI Yamaha (ITA) : 61 points
  5. Danilo PETRUCCI Ducati (ITA) : 41 points
  6. Maverick VIÑALES Yamaha (SPA) : 30 points
  7. Jack MILLER Ducati (AUS) : 29 points
  8. Takaaki NAKAGAMI Honda (JPN) : 29 points
  9. Cal CRUTCHLOW Honda (GBR) : 27 points
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha (ITA) : 25 points
  11. Pol ESPARGARO KTM (SPA) : 21 points
  12. Aleix ESPARGARO Aprilia (SPA) : 18 points
  13. Fabio QUARTARARO Yamaha (FRA) : 17 points
  14. Jorge LORENZO Honda (SPA) : 11 points
  15. Francesco BAGNAIA Ducati (ITA) : 9 points
  16. Joan MIR Suzuki (SPA) : 8 points
  17. Miguel OLIVEIRA KTM (POR) : 7 points
  18. Johann ZARCO KTM (FRA) : 7 points
  19. Stefan BRADL Honda (GER) : 6 points
  20. Andrea IANNONE Aprilia (ITA) : 6 points
  21. Tito RABAT Ducati (SPA) : 2 points
  22. Karel ABRAHAM Ducati (CZE)
  23. Hafizh SYAHRIN KTM (MAL)
  24. Bradley SMITH Aprilia (GBR)

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 4 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 3 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !
Essai XSR700 Xtribute : le P'tit LU de Yamaha

Comme le célèbre Petit Beurre de LU, la XSR700 XTribute est craquante et savoureuse sous son apparence classique. Cette nouvelle moto Yamaha, supposée rendre hommage à la XT500, est également Lu-dique à piloter et Lu-crative pour le constructeur. Essai MNC.
Roadster 7 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Ulster GP 2019 : Hickman, 100% victoire et 136.4 mph record

Sur sa bonne vieille Daytona 675 comme sur la flambant neuve S1000RR, Peter Hickman s'est révélé imbattable au Grand Prix d'Ulster 2019. L'actuel patron des courses sur route a remporté ses sept courses sur le circuit Dundrod et a instauré un nouveau record du tour... Déclaration, vidéos et résultats.
Lorenzo compte les jours jusqu'au GP de Grande-Bretagne...

Jorge Lorenzo s'apprête à faire son grand retour ce week-end pour le Grand Prix de Grande-Bretagne ! Absent depuis sa chute aux essais du GP des Pays-Bas, le majorquin compte les jours qui le séparent de ses retrouvailles avec sa Honda officielle, sur le circuit où il est le pilote MotoGP le plus victorieux.
GP de Grande-Bretagne 6 commentaires
Horaires et enjeux du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP 2019 à Silverstone

Horaires et programme du GP de Grande-Bretagne, douzième manche du championnat du monde MotoGP 2019 le 25 août où Jorge Lorenzo, pilote le plus victorieux sur le circuit de Silverstone, devrait enfin reprendre le guidon de sa Honda officielle...
Horaires et objectifs 1 commentaire
Aprilia et Moto Guzzi rappellent plusieurs motos

Le groupe Piaggio annonce le rappel des Aprilia Shiver, Dorsoduro 750/900 et Mana 850 ainsi que des Moto Guzzi California, Eldorado, Audace et MGX21 pour un problème de frein avant. Explications.
Rappels 11 commentaires
Zarco et KTM en MotoGP : c'est fini !

"Nul n'est prophète en son pays"... L'expression va comme un gant (de piste) à KTM, alors que Johann Zarco a exprimé sa volonté de quitter l'équipe officielle MotoGP en fin de saison 2019 après sa 12ème place au GP d'Autriche. Explications.
Analyses 2020 56 commentaires
Dunlop lance le pneu TT100GP Radial pour les motos néo-rétros

Pour accompagner le succès des motos néo-rétros, Dunlop lance un nouveau pneu baptisé TT100GP Radial qui sera présenté au TT Classic sur l'Ile de Man 50 ans après la victoire de Malcolm Uphill au Tourist Trophy... Présentation.
Pneus 2 commentaires
Un tour du circuit d'Assen sous la pluie avec la R1 de Loris Baz !

Le talentueux pilote français Loris Baz nous invite à faire un tour sur sa R1 du team Ten Kate, sur le circuit détrempé d'Assen (Pays-Bas) où il s'est entraîné hier...
WSBK 2019 3 commentaires
Julien Toniutti sur un Yamaha Niken au rallye des Volcans

Comme il l'avait indiqué après sa grosse chute au Dakar, Julien Toniutti revient juste pour le plaisir en rallyes routiers, en duo, au guidon d'un Yamaha Niken au Rallye des Volcans fin août... Qui aura le courage de monter derrière lui ? Explications.
Rallyes routiers 2019 2 commentaires
La dernière moto d'Elvis Presley vendue aux enchères

42 ans presque jour pour jour après sa mort, la dernière moto du King, une Harley-Davidson FLH 1200 Electra Glide de 1976, est à vendre aux enchères... Explications.

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...