• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#SPANISHGP ZARCO S'EXPLIQUE
Paris, le 6 mai 2019

Johann Zarco (14ème) voulait "juste terminer" le GP d'Espagne MotoGP...

Johann Zarco (14ème) voulait juste terminer le GP d'Espagne MotoGP...

Les courses se suivent et se ressemblent, hélas, pour Johann Zarco... Auteur d'une anonyme 14ème place au Grand Prix d'Espagne malgré le nouveau châssis étrenné sur sa KTM pendant des essais privés au Mans, le français continue à vivre des moments douloureux... Débriefing.

Imprimer

Johann Zarco, KTM Red Bull (18ème en qualifs et 14ème en course) : "Journée difficile aujourd'hui... Je voulais dépasser plus de pilotes, mais j'étais à la limite une bonne partie de la course. Je perdais du terrain à l'accélération, donc c'était compliqué de revenir et doubler uniquement au freinage".

"J'ai pu rester avec Pol jusqu'à la seconde partie de la course. Ensuite, mon objectif était juste de terminer... Je pense que nous pouvons obtenir de bonnes informations grâce au test prévu lundi. Nous avons déjà eu quelques améliorations au cours du week-end, mais nous devons encore améliorer le feeling général avec la moto".

L'analyse Moto-Net.Com : 15ème à Losail et à Termas de Rio Hondo, 13ème à Austin et 14ème à Jerez...La régularité des résultats de Johann Zarco sur des circuits radicalement différents suggère que le bout du tunnel est encore loin pour le talentueux pilote cannois, qui avait signé son avant-dernier podium sur ce même tracé l'an passé.

Johann abordait pourtant cette première épreuve européenne avec un certain optimiste, heureux des progrès effectués au Mans (72) grâce à un nouveau châssis conçu selon ses indications. "Ce n'est pas une baguette magique", relativise-t-il, "mais il me permet de mieux contrôler la moto".

Malheureusement, l'évolution tant attendue ne s'est pas concrétisée : à la peine tout le week-end, le n°5 a même manifesté une profonde contrariété dans le box KTM pendant les essais. Accès de dépit très compréhensible pour un pilote brutalement relégué en queue de peloton alors qu'il comptait parmi les favoris pour la victoire l'an dernier...

Reste que l'agitation de la nouvelle recrue de la marque Orange n'a sans doute pas échappé au big boss Stefan Pierer (ci-dessus à gauche), venu jauger les progrès de ses troupes en Andalousie. Le dirigeant autrichien a par ailleurs pu rencontrer son autre nouvel employé : Dani Pedrosa, de retour sur un circuit pour la première fois depuis son opération à l'épaule cet hiver.

Oliveira reconduit chez KTM Tech3 pour 2020

La présence de Pierer à Jerez coïncide également avec la reconduction du contrat de Miguel Oliveira, révélée en amont de l'épreuve par le responsable du programme sportif Pit Beirer mais temporisée - avec une pointe d'agacement - par le team du pilote portugais Tech3.

Stefan Pierer avait donc beaucoup de choses à examiner ce week-end, mais sans doute repart-il moyennement satisfait : son meilleur représentant, Pol Espargaro, décroche la 13ème place à 20,156 sec du vainqueur, suivi 6,6 sec plus tard sur la ligne par Johann Zarco... 

Quant aux KTM Tech3 d'Oliveira et Syahrin, elles sont restées au fond du trou pendant tout le rendez-vous espagnol : le portugais et le malais terminent avant-dernier et dernier, à respectivement 41,570 sec et 50,568 sec de l'intouchable Marc Marquez. Un gouffre sur ce tracé où le tour est bouclé sous les 1'40 !

Des résultats peu flatteurs, surtout si on les considère à la lumière de certains faits de course : les KTM auraient probablement terminé plus loin encore sans les chutes de Bagnaia (Ducati), Quartararo (Yamaha), Miller (Ducati) et Mir (Suzuki)... En clair, la marque autrichienne aurait potentiellement pu n'enregistrer aucun point si tout le monde était resté sur ses roues.

Situation "Karrément Très Mauvaise"

Et la situation n'est guère meilleure au championnat, à l'exception de Pol Espargaro - toujours lui ! - qui s'accroche au 11ème rang juste devant son frère Aleix sur l'Aprilia (21 points contre 18). Johann quant à lui végète à la 18ème position, à égalité de points (7) avec le débutant Miguel Oliveira sur la RC16 satellite.

Le pilote cannois - titillé par la pole de son compatriote Quartararo sur son ancienne moto ? - est actuellement l'avant-dernier pilote d'usine au général : seul Andrea Iannone - forfait sur blessure à Jerez - est moins bien placé avec l'Aprilia (20ème avec 6 points). 

Hafizh Syahrin, en complète récession sur la RC16, pointe quant à lui à la 23ème place avec zéro point au compteur en quatre courses disputées. L'avenir de la recrue malaise dans les rangs de KTM semble irrémédiablement compromis... Croisons les doigts pour que le vent tourne avant le 19 mai, date du GP de France durant lequel Johann sera à domicile !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en novembre 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en novembre 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Les Suzuki GSX-8S et V-Strom 800 DE sont en précommande au prix de...

Un jour après les V-Strom 1050 standard et DE, Suzuki dévoile les prix de ses deux nouveautés majeures pour 2023 : la GSX-8S et la V-Strom 800 DE qui partagent le même bicylindre - en ligne ! - et complètent les gammes roadster et trail d’Hamamatsu. MNC relaie leurs tarifs et rappelle ceux des concurrentes...
Conduire une Honda GoldWing 1800 est un jeu d’enfant de trois ans

Relayée tout récemment par un ami de Moto-Net.Com sur son groupe Facebook, la vidéo publiée il y a un mois par Kenan Sofuoglu interpelle. Elle illustre en effet une expression souvent employée au sujet de la GoldWing : la prise en main de la grosse routière Honda est enfantine. Quoi, même pas vrai ?
Essai vidéo X-Ride 650 Trail : cette fois, ça Mash !

Mash continue à faire vibrer la corde de la nostalgie avec sa X-Ride Trail 650, moto inspirée des références d'autrefois avec son "gromono" de 39 ch et sa roue de 21. Le charme agit-il avec cette "Mash-ine" développée par la SIMA puis fabriquée en Chine ? Réponses dans notre essai vidéo MNC.
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...