• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#SPANISHGP QUARTARARO S'EXPLIQUE
Paris, le 6 mai 2019

Fabio Quartararo "à la fois déçu et heureux" après son abandon au GP d'Espagne MotoGP

Fabio Quartararo à la fois déçu et heureux après son abandon au GP d'Espagne MotoGP

C'est un véritable ascenseur émotionnel qu'a offert le Grand Prix d'Espagne MotoGP 2019 au débutant français Fabio Quartararo, contraint d'abandonner sur problème mécanique au lendemain de sa première pole position record à Jerez... Débriefing.

Imprimer

Fabio Quartararo, Yamaha-SRT Petronas (pole en qualifs et abandon en course) : "Je suis à la fois déçu et heureux car la course était très bonne. Je me sentais très bien sur la moto et c'était fantastique de rouler avec les meilleurs pilotes. Puis nous avons eu un petit problème mécanique avec le sélecteur... C’est un problème vraiment mineur, mais qui nous a beaucoup affecté et forcé à abandonner la course".

"Malgré cela, je suis satisfait du travail que nous avons accompli ce week-end et nous continuerons de la même manière lors des prochaines courses. Toute l’équipe a fait un travail exceptionnel, mais dans ce sport il y a des choses qu'on ne contrôle pas"...

"Comme au Qatar, je préfère ne retenir que le positif et il y en avait beaucoup sur ce GP. Avant le début de la saison, aucun d'entre nous ne s'attendait à se battre pour le podium et à obtenir la pole position lors de la quatrième course. Nous sommes donc satisfaits du travail accompli et je suis impatient de participer à la prochaine course, qui est mon seul GP à domicile. J'espère faire de mon mieux".

L'analyse Moto-Net.Com : Un coup de massue... Voila le sensation ressentie par Fabio Quartararo au moment où la boîte de vitesses de sa Yamaha M1 est restée bloquée en troisième à la sortie d'un gauche. Impuissant, le jeune français - alors deuxième derrière Marquez ! - a vu s'effondrer tous ses espoirs de briller...

 

Le débutant niçois avait pourtant mis tous les atouts de son côté, allant jusqu'à décrocher sa première pole position en MotoGP à seulement 20 ans et 14 jours ! Cette performance doublée du nouveau chrono de référence du circuit repousse le record de précocité en catégorie reine, détenu depuis 2013 par Marc Marquez (20 ans et 62 jours). Vous avez dit exceptionnel ?!

"Il a déjà battu un record, pas question qu’il en pulvérise un autre en devenant le plus jeune vainqueur d’une épreuve", plaisantait - à moitié - le pilote Honda en conférence de presse, admettant sa surprise d'avoir été battu samedi par les M1 privées de Fabio et de son coéquipier Franco Morbidelli.

Fabio Quartararo à la fois déçu et heureux après son abandon au GP d'Espagne MotoGP

Si la victoire n'était sans doute pas - encore ? - à la portée Fabio Quartararo, une place sur le podium était largement envisageable : au moment de sa casse mécanique, le n°20 venait de chiper la deuxième place à son voisin de box et son rythme était excellent.

Alex Rins (Suzuki) aurait probablement pu reprendre l'ascendant sur Fabio grâce à sa nouvelle remontée exceptionnelle (de la 9ème à la 2ème place), mais MNC se plaît à penser que le "Diablo" avait le potentiel pour contenir Viñales et Dovizioso qui terminent respectivement 3ème et 4ème !

Quoiqu'il en soit, Fabio Quartararo a marqué les esprits sur ce circuit de Jerez où il avait déjà signé sa toute première pole position en Grands Prix Moto3 en 2015. Même son coéquipier Morbidelli - pourtant plus expérimenté - admet piocher dans ses données télémétriques...

Progression prometteuse avant le GP de France

"Fabio est vraiment fort car il est parvenu à transformer en avantage l'une de ses faiblesses à ses débuts en MotoGP, à savoir le freinage", admire l'italo-brésilien qui a également signé à Jerez sa meilleure qualification en MotoGP (2ème) avant de terminer la course au 7ème rang.

Morbidelli remonte à la 10ème position au provisoire - et premier pilote privé - grâce à ce deuxième Top 10 consécutif, pendant que le malheureux Fabio recule à la 13ème place. Le français, déjà pénalisé au Qatar par un calage, conserve toutefois le statut de premier "Rookie" devant Bagnaia (15ème), Mir (16ème) et Oliveira (17ème).

Fabio Quartararo va désormais devoir digérer sa terrible frustration et préparer sa revanche pour la prochaine course, le GP de France devant les siens le 19 mai. Espérons que l'inévitable pression de sa course à domicile ne fera pas dévier sa météorique progression en catégorie reine, comme cela lui était arrivé au Mans lors de sa première saison en Moto3...  

Notons enfin que de très nombreux pilotes et personnalités ont félicité - et consolé - Fabio après cette course.

"A 20 ans, ça promet un sacré avenir"

"Tu nous as fait rêver, ce n'est que partie remise", a notamment déclaré Mike di Meglio comme Loris Baz ("tu as été magique minot, ce n'est que partie remise !") tandis qu'Aleix Espargaro le félicite pour ce "bon week-end, courage et continue comme ça".

"Tu as fait le job, bravo !", s'est réjoui Jules Cluzel : "on fait un sport qui est parfois cruel, courage et focus sur la prochaine"...

"T'auras bientôt les mêmes larmes... mais de joie", lui assure Jérémy Guarnoni tandis que les frères Foray ne sont pas en reste : "dégoûté pour toi !", regrette Freddy mais "tu a été juste au top, ton heure arrivera !", promet Kenny.

Le patron de Yamaha Motor Europe s'est dit pour sa part "vraiment désolé pour Fabio Quartararo, qui réalisait une course parfaite et solide, après des essais exceptionnels".

"La course promettait d'être à la hauteur du talent de Fabio et de l'enjeu, mais un sélecteur en a décidé autrement", poursuit Eric de Seynes tout en soulignant que "Fabio a démontré tout son potentiel et à 20 ans, ça promet un sacré avenir !"

Même le HRC a publiquement salué Fabio pour son "bon pilotage, avec de la malchance en course mais ce sont des choses qui arrivent", tandis que Loris Capirossi l'a félicité pour sa "belle course. La bonne viendra, car maintenant tout le monde sait ce que tu vaux"...

"Malheureusement on connaît les risques des sports mécaniques, mais ça te rendra plus fort !", assure pour sa part Livia Lancelot  qui le voit "bientôt sur le podium", tout comme Marco Melandri - "la prochaine sera encore meilleure" - et le champion olympique de saut à la perche Renaud Lavillenie - "l'apprentissage est dur, mais ça payera".

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Des hommages bien mérités, a confirmer au Gp de France, et ne pas faire la même erreur que le Z. Laisser la "pression" de coté !!! facile a dire, moins a faire, il a sa carrière devant lui et 20 ans surtout, alors "bonne chance" pour la suite, et ne pas vouloir mettre la charrue avant les bœufs. Pilote "factory" n'est pas une fin en soi, il vaut mieux avoir un team où l'on se sent bien et en confiance, surtout au début, chaque chose en son temps.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Tous les prix et dates de dispo des nouvelles motos Kawasaki 2020

D'un coup d'oeil, tous les prix des nouveautés Kawasaki 2020 et leurs dates de disponibilité chez votre concessionnaire.
Pratique 1 commentaire
Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
Piaggio (Aprilia, Moto Guzzi, Vespa) : Le salon de Paris ne rentre pas dans l'agenda du groupe

Aprilia, Moto Guzzi et Piaggio/Vespa ont immatriculé respectivement 1740, 1431 et 6382 motocycles en France en 2019 (+50%, +66% et +1%), ainsi que 8855 MP3 (+2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le groupe italien dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 39 commentaires
Le nouvel airbag électronique Alpinestars Tech-Air 5 équivaut à 18 dorsales !

Alpinestars lance sa cinquième génération d'airbag autonome à déclenchement électronique, qui se présente sous la forme d'un gilet à glisser sous un blouson ou une veste de la marque. Particularités de ce Tech-Air 5 : son gonflage ultra-rapide, sa protection équivalente à 18 dorsales superposées (!) et son prix revu à la baisse. Explications.
Comment KTM se prépare à la norme moto Euro 5

KTM nous révèle les effets de la nouvelle norme Euro 5 sur les motos autrichiennes. Explications et interview MNC.
Pratique 1 commentaire
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...