• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#SPANISHGP QUARTARARO S'EXPLIQUE
Paris, le 6 mai 2019

Fabio Quartararo "à la fois déçu et heureux" après son abandon au GP d'Espagne MotoGP

Fabio Quartararo à la fois déçu et heureux après son abandon au GP d'Espagne MotoGP

C'est un véritable ascenseur émotionnel qu'a offert le Grand Prix d'Espagne MotoGP 2019 au débutant français Fabio Quartararo, contraint d'abandonner sur problème mécanique au lendemain de sa première pole position record à Jerez... Débriefing.

Imprimer

Fabio Quartararo, Yamaha-SRT Petronas (pole en qualifs et abandon en course) : "Je suis à la fois déçu et heureux car la course était très bonne. Je me sentais très bien sur la moto et c'était fantastique de rouler avec les meilleurs pilotes. Puis nous avons eu un petit problème mécanique avec le sélecteur... C’est un problème vraiment mineur, mais qui nous a beaucoup affecté et forcé à abandonner la course".

"Malgré cela, je suis satisfait du travail que nous avons accompli ce week-end et nous continuerons de la même manière lors des prochaines courses. Toute l’équipe a fait un travail exceptionnel, mais dans ce sport il y a des choses qu'on ne contrôle pas"...

"Comme au Qatar, je préfère ne retenir que le positif et il y en avait beaucoup sur ce GP. Avant le début de la saison, aucun d'entre nous ne s'attendait à se battre pour le podium et à obtenir la pole position lors de la quatrième course. Nous sommes donc satisfaits du travail accompli et je suis impatient de participer à la prochaine course, qui est mon seul GP à domicile. J'espère faire de mon mieux".

L'analyse Moto-Net.Com : Un coup de massue... Voila le sensation ressentie par Fabio Quartararo au moment où la boîte de vitesses de sa Yamaha M1 est restée bloquée en troisième à la sortie d'un gauche. Impuissant, le jeune français - alors deuxième derrière Marquez ! - a vu s'effondrer tous ses espoirs de briller...

 

Le débutant niçois avait pourtant mis tous les atouts de son côté, allant jusqu'à décrocher sa première pole position en MotoGP à seulement 20 ans et 14 jours ! Cette performance doublée du nouveau chrono de référence du circuit repousse le record de précocité en catégorie reine, détenu depuis 2013 par Marc Marquez (20 ans et 62 jours). Vous avez dit exceptionnel ?!

"Il a déjà battu un record, pas question qu’il en pulvérise un autre en devenant le plus jeune vainqueur d’une épreuve", plaisantait - à moitié - le pilote Honda en conférence de presse, admettant sa surprise d'avoir été battu samedi par les M1 privées de Fabio et de son coéquipier Franco Morbidelli.

Fabio Quartararo à la fois déçu et heureux après son abandon au GP d'Espagne MotoGP

Si la victoire n'était sans doute pas - encore ? - à la portée Fabio Quartararo, une place sur le podium était largement envisageable : au moment de sa casse mécanique, le n°20 venait de chiper la deuxième place à son voisin de box et son rythme était excellent.

Alex Rins (Suzuki) aurait probablement pu reprendre l'ascendant sur Fabio grâce à sa nouvelle remontée exceptionnelle (de la 9ème à la 2ème place), mais MNC se plaît à penser que le "Diablo" avait le potentiel pour contenir Viñales et Dovizioso qui terminent respectivement 3ème et 4ème !

Quoiqu'il en soit, Fabio Quartararo a marqué les esprits sur ce circuit de Jerez où il avait déjà signé sa toute première pole position en Grands Prix Moto3 en 2015. Même son coéquipier Morbidelli - pourtant plus expérimenté - admet piocher dans ses données télémétriques...

Progression prometteuse avant le GP de France

"Fabio est vraiment fort car il est parvenu à transformer en avantage l'une de ses faiblesses à ses débuts en MotoGP, à savoir le freinage", admire l'italo-brésilien qui a également signé à Jerez sa meilleure qualification en MotoGP (2ème) avant de terminer la course au 7ème rang.

Morbidelli remonte à la 10ème position au provisoire - et premier pilote privé - grâce à ce deuxième Top 10 consécutif, pendant que le malheureux Fabio recule à la 13ème place. Le français, déjà pénalisé au Qatar par un calage, conserve toutefois le statut de premier "Rookie" devant Bagnaia (15ème), Mir (16ème) et Oliveira (17ème).

Fabio Quartararo va désormais devoir digérer sa terrible frustration et préparer sa revanche pour la prochaine course, le GP de France devant les siens le 19 mai. Espérons que l'inévitable pression de sa course à domicile ne fera pas dévier sa météorique progression en catégorie reine, comme cela lui était arrivé au Mans lors de sa première saison en Moto3...  

Notons enfin que de très nombreux pilotes et personnalités ont félicité - et consolé - Fabio après cette course.

"A 20 ans, ça promet un sacré avenir"

"Tu nous as fait rêver, ce n'est que partie remise", a notamment déclaré Mike di Meglio comme Loris Baz ("tu as été magique minot, ce n'est que partie remise !") tandis qu'Aleix Espargaro le félicite pour ce "bon week-end, courage et continue comme ça".

"Tu as fait le job, bravo !", s'est réjoui Jules Cluzel : "on fait un sport qui est parfois cruel, courage et focus sur la prochaine"...

"T'auras bientôt les mêmes larmes... mais de joie", lui assure Jérémy Guarnoni tandis que les frères Foray ne sont pas en reste : "dégoûté pour toi !", regrette Freddy mais "tu a été juste au top, ton heure arrivera !", promet Kenny.

Le patron de Yamaha Motor Europe s'est dit pour sa part "vraiment désolé pour Fabio Quartararo, qui réalisait une course parfaite et solide, après des essais exceptionnels".

"La course promettait d'être à la hauteur du talent de Fabio et de l'enjeu, mais un sélecteur en a décidé autrement", poursuit Eric de Seynes tout en soulignant que "Fabio a démontré tout son potentiel et à 20 ans, ça promet un sacré avenir !"

Même le HRC a publiquement salué Fabio pour son "bon pilotage, avec de la malchance en course mais ce sont des choses qui arrivent", tandis que Loris Capirossi l'a félicité pour sa "belle course. La bonne viendra, car maintenant tout le monde sait ce que tu vaux"...

"Malheureusement on connaît les risques des sports mécaniques, mais ça te rendra plus fort !", assure pour sa part Livia Lancelot  qui le voit "bientôt sur le podium", tout comme Marco Melandri - "la prochaine sera encore meilleure" - et le champion olympique de saut à la perche Renaud Lavillenie - "l'apprentissage est dur, mais ça payera".

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Des hommages bien mérités, a confirmer au Gp de France, et ne pas faire la même erreur que le Z. Laisser la "pression" de coté !!! facile a dire, moins a faire, il a sa carrière devant lui et 20 ans surtout, alors "bonne chance" pour la suite, et ne pas vouloir mettre la charrue avant les bœufs. Pilote "factory" n'est pas une fin en soi, il vaut mieux avoir un team où l'on se sent bien et en confiance, surtout au début, chaque chose en son temps.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Kawasaki SRC n°1 d'Endurance roule désormais sur pneus Michelin

David Checa avait prévenu Moto-Net.Com : Pirelli a décidé de ne plus courir en Endurance, obligeant ainsi son écurie GMT94 Kawasaki SRC (!) à collaborer avec une autre marque de pneumatiques. Les Verts se sont tournés vers le fournisseur exclusif du MotoGP, Michelin !
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Quartararo a-t-il enfreint le règlement des essais privés avec une moto non conforme ?

La Fédération internationale de motocyclisme (FIM) auditionnera plusieurs pilotes soupçonnés de ne pas avoir respecté les règles encadrant les séances d'essais privés en amont du Grand Prix d'Espagne prévu le 19 juillet. Fabio Quartararo ferait partie de la liste suite à ses tours de piste au Paul Ricard sur une R1 préparée... Explications.
Pilotes et équipes 11 commentaires
[Vidéo] Road : le film sur Joey "King du TT" Dunlop et les siens

C'est le 2 juillet 2000 que s'est tué Joey Dunlop lors d'une course sur route en Estonie. Moto-Net.Com rend hommage à cette légende du Tourist Trophy via le film Road, documentaire qui relate l'histoire de Joey, son frère Robert et ses neveux William et Michael... Séquence émotion.
Portraits 1 commentaire
Nouvelles fonctionnalités pour l'assistant à la conduite Coyote

Les boîtiers et l'application Coyote évoluent à l'approche des chassés-croisés de l'été : signalement des personnels autoroutiers, mise à jour des routes repassées à 90 km/h et nouvelles alertes de virages dangereux. Le leader européen des systèmes connectés d'aide à la conduite déploie également son propre assistant vocal... Explications.
Radars 1 commentaire
L'expérimentation des 80 km/h peut-elle prendre fin ?

Nous sommes le 1er juillet 2020, soit exactement deux ans après le début de "l'expérimentation" du 80 km/h sur les routes. Cette limitation de vitesse - qui a coûté de nombreux points et encore plus d'euros à tous ceux qui ne conduisent pas le nez rivé sur le compteur mais le regard loin devant ! - a-t-elle porté ses fruits en termes de mortalité routière ? Pas sûr...
Radars 2 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne (annulé)
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas (annulé)
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande (annulé)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...