• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RÉACTIONS
Paris, le 24 juin 2019

Déclarations WSBK 2019 à Misano : l'équipe Kawasaki des 8H de Suzuka sur le podium !

Déclarations WSBK 2019 à Misano : l'équipe Kawasaki des 8H de Suzuka sur le podium !

Quel est le bilan des trois courses du World Superbike disputées ce week-end sur le circuit de Misano en Italie ? Moto-Net.Com fait les comptes et traduit les déclarations des pilotes qui ont brillé - ou pas - durant ce septième rendez-vous 2019. Do you speak french ?

Imprimer

Chaque lendemain de course (trois courses par week-end en World Superbike désormais !), le Journal moto du Net établit le classement des pilotes. Pour la troisième épreuve consécutive (après Imola et Assen), Jonathan Rea a sérieusement réduit l'écart qui le sépare d'Alvaro Bautista au championnat !

Vainqueur de la première manche sous le déluge samedi et de la seconde sous un grand soleil dimanche (75 succès au compteur donc), le quadruple champion du monde Superbike n'a loupé le coche qu'en course Superpole (5ème malgré une roulade sous sa Kawasaki) ! L'impitoyable "JR" repart de Misano avec le meilleur score : 55 points sur 62 mis à disposition.

#RIMINIWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Misano

Imbattable sur le sec et sur dix tours dimanche matin, Alvaro Bautista s'était révélé moins à l'aise sous la pluie la veille (3ème) et s'est montré trop confiant l'après-midi aux commandes de sa Ducati (14ème après une chute)... Le "débutant" n'a finalement inscrit "que" 30 points et ne mène plus que de 16 points au provisoire. Olé !

Très adroit dans les conditions quasi apocalyptique samedi (premier podium avec BMW !), malchanceux puis courageux sur le sec le lendemain (problème technique le matin et 6ème l'après-midi), Tom Sykes a battu son joli score de Jerez et empoche à Misano autant de points que Bautista "himself" ! Le n°66 se rapproche ainsi de la 6ème place au général...

Pour la deuxième fois en trois épreuves, Toprak Razgatlioglu monte sur le "podium MNC" avec 26 points marqués à Misano. Tombé samedi sous la pluie, le poulain de Sofuoglu s'est rattrapé dimanche matin (4ème derrière Haslam) et a fait tomber le chrono l'après-midi (meilleur temps en course) pour terminer dans la roue de Rea. De plus en plus fort, ce turc !

#RIMINIWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Misano

Comme à Imola, les deux compatriotes et compères Leon Haslam et Alex Lowes complètent ce second Top 5 italien avec respectivement 23 et 22 points. Le n°91 Kawasaki et le n°22 Yamaha ont tous deux sombré sur le mouillé samedi mais ont brillé sur le sec dimanche. Avantage (d'un point) au champion de BSB 2018 pour être monté deux fois sur le podium !

Gaz, Baz !

Enfin, notre représentant Loris Baz a illuminé la première course disputée dans des conditions délicates pour tous... mais délectables pour lui ! "Bazooka" a frappé un grand coup en terminant meilleur pilote Yamaha et "indépendant" samedi (4ème de la manche) ! Il lui faut encore progresser sur le sec (deux fois 12ème). Gaz, Baz !

Moto-Net.Com publie les réactions - en français ! - du Top 5 à Misano dimanche soir. MNC donne également la parole aux meilleurs - ou moins pires ? - représentants de chaque marque de motos, sans oublier notre Loris inter-national ! Do you speak french ?

Jonathan Rea (Kawasaki n°1), 1er avec 55 pts

#RIMINIWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Misano

"C'était une bonne chose pour nous de gagner deux courses à Misano, surtout les deux principales. Malheureusement, en course Superpole aujourd'hui, j'ai fait une grosse erreur dans le virage n°10, lorsque j'ai perdu l'avant. Je suis tout de même reparti pour terminer 5ème, ce qui était très important pour le week-end. La deuxième manche aujourd'hui a été difficile parce que la température était élevée. Je n'étais pas sûr du rythme. J'avais l'impression qu'il était lent, mais je ne voulais pas aller plus vite. J'ai vu Alvaro chuter très tôt et les conditions étaient très difficiles, surtout pour le pneu avant. L'arrière n'accrochait simplement pas et n'avançait pas, il patinait tellement... Mais nous avons gagné, c'était l'essentiel. C'était une super belle journée pour Kawasaki car nous avons placé trois motos sur le podium de la seconde manche. Ce sera d'ailleurs l'équipe des 8 Heures de Suzuka ! Donington est la prochaine étape, nous nous rendrons sur chaque piste avec un esprit ouvert ".

Alvaro Bautista (Ducati n°19), 2ème avec 30 pts

#RIMINIWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Misano

"Je suis heureux mais en même temps très en colère contre moi à propos des résultats des deux courses d'aujourd'hui. La course Superpole s'est bien passée car nous étions en pleine forme. Après un bon départ, j'ai tout de suite pris la tête et j'ai imprimé le rythme jusqu'au drapeau à damier. En seconde manche, il faisait très chaud et la piste n'avait pas autant d'adhérence. Au 2ème tour, je n'ai rien fait d'étrange au virage n°4, mais j'ai perdu l'avant et je suis tombé. C'est dommage parce que notre potentiel était évidemment de nous battre pour la victoire. L'erreur est peut-être due au fait que j'étais trop confiant après la victoire le matin même, mais quoi qu'il en soit, il faut bien regarder les données car j'ai fait deux erreurs similaires lors des deux dernières courses, et ce n'est pas bon. Nous devons comprendre pourquoi, afin de ne pas répéter les mêmes bourdes et de ne pas perdre plus de points".

Tom Sykes (BMW n°66), 2ème avec 30 pts

#RIMINIWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Misano

"On a été un peu malchanceux. Honnêtement, j'ai l'impression que nous avions trois podiums à notre portée. Nous étions troisièmes de la course Superpole jusqu'au dernier tour, quand nous avons rencontré un problème qui a permis à Leon Haslam de se rapprocher. Nous avons malheureusement du abandonner. Ce qui était regrettable aussi, c'est que ça signifiait que je devais débuter la seconde "grande" course depuis la quatrième ligne, ce qui m'a coûté un peu de temps dans les premiers tours. Toute l'équipe BMW Motorrad WorldSBK a fait du bon travail. Nous avons couru avec notre seconde moto (si, si, le règlement WSBK l'autorise, NDLR) avec quelques compromis de performance et nous avons quand même eu un bon rythme. J'ai le sentiment que si nous étions partis de la première ligne, nous aurions pu nous éloigner, garder notre rythme et monter sur le podium. C'est donc un peu dommage, mais nous sommes tout de même monté sur le podium, nous avons terminé deuxième ce week-end (samedi sous la pluie, NDLR) avec la toute nouvelle BMW S1000RR, nous démontrons son potentiel. Même dans la dernière course, nous avons été très constants. Nous nous appuierons là-dessus pour la suite".

Toprak Razgatliolu (Kawasaki n°54), 3ème avec 26 pts

#RIMINIWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Misano

"Pour moi, la seconde manche a été la meilleure. Durant la course Superpole, je n'ai pas pris de plaisir car j'avais fait une grosse chute la veille et nous avons essayé la deuxième moto. Je n'avais pas un bon feeling car l'arrière glissait trop. Je savais que la deuxième manche était importante parce que je partais de la quatrième position et que je devais rester dans le groupe de tête. En course, j'ai suivi Johnny (Rea) et Leon (Haslam) après la chute de Bautista et j'ai trouvé que la moto était bonne, surtout sur au freinage. J'ai attaqué à chaque tour et j'ai creusé un écart, mais j'ai vu Johnny revenir. Dans le dernier tour, j'ai essayé de reprendre le commandement, mais ce n'était pas facile. Après ma chute d'hier, ce podium revenait à mon équipe qui a fait du bon travail. Nous avons essayé un petit changement de réglages qui a fonctionné. Après Imola et Jerez, nous remontons sur le podium !".

Leon Haslam (Kawasaki n°91), 4ème avec 23 pts

#RIMINIWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Misano

"Pour terminer troisième en course Superpole aujourd'hui, il m'a fallu rester sur la moto, combler l'écart sur Tom Sykes, puis réussir à le dépasser dans le dernier tour. Cet après-midi, j'ai eu du mal dès le premier tour, je n'avais pas beaucoup de ressenti au niveau du train avant, mais je pense que tout le monde se trouvait dans cette situation. Quand Johnny (Rea) et Toprak (Razgatlioglu) sont passés, j'ai senti que j'aurais pu attaquer pour rester avec eux, mais j'avais déjà pris trop de risques et j'ai dû réaliser ma propre course. Alex (Lowes) était alors derrière moi et je ne voulais pas abandonner le podium. Je me suis donc un peu battu à la fin. Nous avons fait de bons progrès depuis les tests à Jerez, mais nous découvrons encore quelques petites choses".

Alex Lowes (Yamaha n°22), 5ème avec 22 pts

#RIMINIWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Misano

"Le week-end a été plutôt bon au global, il n'a été gâchée que par l'erreur que j'ai commise hier alors que j'essayais de gagner la première manche. J'ai été surpris par de nouvelles flaques, ce qui était un peu inattendu à ce moment-là, mais j'en tirerai des leçons. La matinée s'est bien passée et je m'attendais à être plus fort cet après-midi, mais nous avons eu un peu de mal à accélérer à mesure que la température augmentait et que l'adhérence diminuait. Nous avions apporté quelques changements à la moto par rapport à vendredi, mais la détérioration des conditions de piste a compliqué leur évaluation. C'était difficile pour tout le monde aujourd'hui. J'ai essayé de doubler Haslam à quelques reprises, mais je ne me sentais pas à l'aise avec l'avant et je n'arrivais pas à valider mes dépassements. J'ai donc dû me contenter de la quatrième place. Après deux jours d'essais à Suzuka, nous irons à Donington, ma piste nationale : j'ai hâte d'y être !"

Loris Baz (Yamaha n°76), 8ème avec 17 pts

#RIMINIWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Misano

"Globalement, ce fut un bon week-end. J’aurais aimé faire mieux dimanche, mais nous sommes toujours dans une phase d’apprentissage sur le sec avec cette moto. Nous essayons de comprendre ses réactions selon les réglages que nous apportons. Cette journée n’a pas été facile pour tout le monde, le grip changeait beaucoup et nombreux sont ceux à être partis à la faute. J’ai réalisé un bon warm-up et je m’attendais à boucler une meilleure course Superpole. J’ai immédiatement souffert du manque de grip et je me suis fait une belle frayeur au premier tour avec près de 75° d’angle(télémétrie à l'appui, NDLR !). J’ai malgré tout réussi à terminer 12ème, juste derrière Jordi Torres".

#RIMINIWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Misano

"En amont de la deuxième manche, nous avons apporté quelques ajustements pour essayer d’avoir un meilleur feeling avec l’avant. J’étais plus à l’aise, mais nous n’avions toujours aucune adhérence à l’arrière, je patinais à chaque accélération. Je me suis toutefois battu tout en étant régulier, mais nous ne sommes pas parvenus à faire mieux que 12ème. J’ai essayé de doubler Markus Reiterberger, en vain. C’était un week-end d’apprentissages, nous avons encore besoin de roulage, mais nous inscrivons malgré tout quelques points au passage. Notre quatrième place est une source de motivation pour tout le team. Nous allons poursuivre dans cette direction à Donington et tenter de progresser au maximum jusqu’à la trêve. Il s’agira ensuite de reprendre le travail cet été durant les essais pour aborder la deuxième partie de la saison du mieux possible. Un grand merci à toute l’équipe ainsi que tout le staff !"

Yuki Takahashi (Honda n°72), 15ème avec 8 pts

#RIMINIWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2019 à Misano

"Nous avons pris un bon départ en course Superpole, et la décision d'utiliser le pneu tendre Pirelli était la bonne décision car il a bien fonctionné, nous permettant de tourner assez régulièrement jusqu'à la fin. Nous avons aussi changé quelque chose au niveau des réglages, pour trouver plus d'adhérence, et je pense que nous avons vu une petite amélioration. Nous avons continué dans cette même direction pour la seconde manche, en ajustant un peu les réglages de la moto, et j'étais satisfait de mes sensations. Nous savons que ce n'est pas encore suffisant, bien sûr, mais nous avons travaillé très dur et j'espère que ce travail sera utile à l'avenir. Je tiens également à m'excuser auprès de l'équipe pour la chute en seconde manche car j'ai fait une erreur au freinage. Je remercie tout le monde pour leur soutien et leur dur labeur ce week-end".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Auto et moto-écoles : l'UNIC craint beaucoup de casse en septembre prochain

En plus de son effroyable crise sanitaire, le Covid-19 est responsable d'une colossale crise économique et sociale. Après avoir fait le point avec la CSIAM (constructeurs) et le CNPA (concessionnaires), Moto-Net.Com étudie la situation des écoles de conduite avec l'UNIC, 1er syndicat indépendant de la profession.
Permis moto 1 commentaire
[Vidéo] Quand Nicky Hayden se confiait à son "friend Joey", Matt LeBlanc

Trois ans déjà que le légendaire "Kentucky Kid" nous a quitté, des suites d'un malheureux accident de la circulation lors d'un entrainement à vélo en Italie. Moto-Net.Com lui rend hommage en partageant une émission TV de moto présentée par l'acteur Matt LeBlanc. Mais si, Joey dans la série Friends...
Royal Enfield rappelle plus de 15 000 motos

Retour à l'atelier pour les Interceptor 650, Continental GT 650 et le trail Himalayan de Royal Enfield en raison d'une possible corrosion des étriers de frein exposés aux fondants salins utilisés pour le salage des routes en hiver. 15 200 motos sont concernées par cette mesure de rappel préventif. Explications.
Excès de vitesse : les gendarmes du Lot (46) stoppent un fan de Rossi... 

Libéré, délivré, déconfiné... mais pas débridé, attention ! Un jeune motard de Pradines (46) supporteur de Valentino Rossi a été attrapé par le peloton motorisé de Cahors alors qu'il roulait bien trop vite sur route ouverte au guidon de sa Yamaha R6 dépourvue de plaque. Gloups.
Radars 12 commentaires
L'union européenne "allège" l'accès au permis moto A2 

Introduit en 2013 et rendu obligatoire pour tous les nouveaux motards en 2016, le permis A2 devient un peu plus facile : l'examen pourra se passer sur une moto de 250 cc, au lieu des 400 cc minimum requis jusqu'à présent. La FEMA se félicite de cette décision prise en faveur des petits gabarits...
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 1 commentaire
Retour du Grand Prix de France Moto GP en octobre 2020 ?

L'organisateur du Grand Prix de France Moto GP espère pouvoir organiser l'épreuve dans la première quinzaine d'octobre... mais cette option présentée au conditionnel reste malheureusement à confirmer. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...