• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ITALIANWORLDSBK
Paris, le 15 mai 2017

Déclarations des pilotes World Supersport à Imola

Déclarations des pilotes World Supersport à Imola

La cinquième épreuve du World SSP 2017 s'est disputée ce week-end à Imola, en Italie. Pour compléter notre compte rendu en quasi-direct, voici les déclarations des pilotes Supersport à l'issue de la course italienne remportée par Sofuoglu.

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu vivre samedi et dimanche, en quasi direct, les courses de Mondial Superbike et Supersport sur le circuit d'Imola (pour les retardataires, lire WSBK Italie (1) : tapis et drapeau rouges pour Davies, WSSP Italie : Mahias assure derrière le champion Sofuoglu puis WSBK Italie (2) : Davies et Ducati sont trop fort à Imola).

Trouvez ci-dessous les déclarations des pilotes qui se sont illustrés dimanche durant la course Supersport. Honneur au vainqueur !

Kenan Sofuoglu (Kawasaki n°1), 1er :

#ItalianWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike à Imola

"Mon quarantième succès en WorldSSP n'a pas été facile. Les nombreux drapeaux rouges en particulier, nous ont donné bien du mal. Au final, je n'avais plus de pneu arrière neuf à utiliser pour la course. Mais je me suis alors dit : "pas d'excuses, pas de complaintes", et je suis allé chercher la victoire. J'ai bossé très dur pour rester devant avec un bon rythme. Je suis particulièrement heureux pour l'équipe parce que c'est une épruve italienne, donc à domicile pour eux. Je suis également très heureux pour Kawasaki parce que c'est un bon résultat".

Lucas Mahias (Yamaha n°144), 2ème :

#ItalianWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike à Imola

"Je suis ravi de cette course, même si c'était un peu étrange de devoir prendre trois départs. C'était même très difficile, mais je suis content parce que c'est un très bon résultat pour le championnat. La course était bizarre : normalement, on dispose de 17 tours, mais aujourd'hui nous n'avons parcouru que 11 tours, ce qui m'a compliqué la tâche car je suis rapide sur pneus usés. Cela nous a obligé à suivre une toute autre stratégie pour cette course. J'étais en mesure de me battre avec Kenan, pas de gagner, mais certainement de me battre ! C'est la première fois que je termine une course à Imola, alors dans l'ensemble, je suis très heureux. La régularité est la clé, ma cible est le championnat. Comme Kenan a raté les premières courses, il est très important de toujours être sur le podium. La nouvelle R6 est fantastique. Entre Federico et moi, nous sommes montés sur le podium à chaque course. J'ai maintenant hâte d'être à Donington !"

Patrick Jacobsen (MV Agusta n°99), 3ème :

#ItalianWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike à Imola

"Honnêtement, je suis très content de ce résultat, surtout en considérant la difficulté de la course et son rythme très rapide. Les gars ont fait un travail impressionnant sur la moto. Je ne remercierai jamais assez mon équipe : c'était formidable d'obtenir un podium ici à Imola, sur l'épreuve à domicile de MV Agusta. Passons maintenant à Donington et essayons de monter sur un autre podium".

Sheridan Morais (Yamaha n°32), 4ème :

#ItalianWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike à Imola

"Nous avons travaillé très dur sur la course pendant ce week-end. Après Assen, nous pensions pouvoir gagner la course, mais cette fois notre plan n'a pas fonctionné. La température était plus élevée que prévu et nous avons choisi un mauvais pneu. Cela a considérablement compliqué notre course, mais je reste satisfait de terminer à une bonne quatrième place. Ca pourrait être pire. J'attends Donington avec impatience, je compte bien poursuivre sur cet élan".

Jules Cluzel (Honda n°16), 6ème :

#ItalianWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike à Imola

" Je suis vraiment déçu de ce week-end. Vendredi, j’ai essayé de me mettre dans le rythme de course rapidement, et j'étais content car j'y étais arrivé. L’après-midi, nous avons apporté quelques ajustements mais je suis tombé. J'ai commencé à perdre un peu confiance. En qualification, nous étions proches des meilleurs chronos, mais pas assez. La course a été folle aujourd’hui. Tout le monde était très excité, et le problème, c'est que je partais au milieu de tout le monde, si bien que j’ai perdu du temps. Je n’ai pas pris un mauvais départ mais je me suis retrouvé coincé et un pilote a failli chuter devant moi. J’ai simplement essayé de rallier l’arrivée sans commettre d'erreur. Cette sixième place nous offre quelques points, mais l’objectif est d’être dans le groupe de tête et de nous battre pour le championnat"

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Brough Superior tâte le (tout)terrain avec sa Pendine Sand Racer 2018

L'exclusif constructeur britannique Brough Superior a dévoilé au salon EICMA 2017 de Milan (Italie) une déclinaison d'inspiration Scrambler de sa somptueuse SS100, la Pendine Sand Racer. Attention les yeux !
[Vidéo] MV Agusta et ses dirigeants voient grand... dans la cour des petits

Les dirigeants italiens - et russes, désormais ! - de MV Agusta viennent d'achever leur vaste plan de restructuration. D'après eux, la firme de Varese, petite par la taille mais grande par le talent et les ambitions, s'éloigne des turbulences et doit redécoller. Vidéo.
Les forces de l'ordre dégainent 1000 radars de poche

Le radar laser TruSpeed SE pèse 410 g, tient dans la poche d'un blouson et peut très précisément mesurer la vitesse à 610 mètres de distance... La France, toujours à la pointe de la sécurité "rentière", en a commandé 1000 exemplaires à son fabricant américain, Laser Technology.
Valentino Rossi a peur d'arrêter le MotoGP...

Valentino Rossi attaquera en 2018, à 39 ans, sa 23ème saison en Grands Prix moto au guidon de la Yamaha M1 officielle... Et ensuite ? Envisage-t-il de continuer à courir après 40 ans ? L'italien n'écarte pas cette éventualité, car l'idée de raccrocher les gants le terrifie... Explications.
Un petit trail et un projet avancé de scooter bicylindre chez Sym

Sym exposait de nombreux projets et futures nouveautés au salon EICMA de Milan, dont son premier maxiscooter à moteur bicylindre prévu pour début 2019 et une moto de 183 cc de type trail.
Dominique Méliand compte faire son retour aux 24H Motos du Mans

Tenu éloigné des paddocks du championnat du monde d'endurance pour de graves problèmes de santé, l'emblématique team manager du SERT compte bien faire son retour dès les prochaines 24H Motos, les 21 et 22 avril 2018 au Mans !
Tout ce qu'il faut savoir sur les nouvelles Moto Tour Séries 2018

Comme prévu, le Moto Tour a vécu en octobre sa dernière édition sous cette forme. L'organisateur compte désormais sur les "Moto Tour Séries" pour relancer l'intérêt de cette épreuve auprès des pilotes moto amateurs ou professionnels, avec une première course en Tunisie et une deuxième en France. Explications.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.