• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ITALIANWORLDSBK
Paris, le 15 mai 2017

Déclarations des pilotes World Supersport à Imola

Déclarations des pilotes World Supersport à Imola

La cinquième épreuve du World SSP 2017 s'est disputée ce week-end à Imola, en Italie. Pour compléter notre compte rendu en quasi-direct, voici les déclarations des pilotes Supersport à l'issue de la course italienne remportée par Sofuoglu.

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu vivre samedi et dimanche, en quasi direct, les courses de Mondial Superbike et Supersport sur le circuit d'Imola (pour les retardataires, lire WSBK Italie (1) : tapis et drapeau rouges pour Davies, WSSP Italie : Mahias assure derrière le champion Sofuoglu puis WSBK Italie (2) : Davies et Ducati sont trop fort à Imola).

Trouvez ci-dessous les déclarations des pilotes qui se sont illustrés dimanche durant la course Supersport. Honneur au vainqueur !

Kenan Sofuoglu (Kawasaki n°1), 1er :

#ItalianWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike à Imola

"Mon quarantième succès en WorldSSP n'a pas été facile. Les nombreux drapeaux rouges en particulier, nous ont donné bien du mal. Au final, je n'avais plus de pneu arrière neuf à utiliser pour la course. Mais je me suis alors dit : "pas d'excuses, pas de complaintes", et je suis allé chercher la victoire. J'ai bossé très dur pour rester devant avec un bon rythme. Je suis particulièrement heureux pour l'équipe parce que c'est une épruve italienne, donc à domicile pour eux. Je suis également très heureux pour Kawasaki parce que c'est un bon résultat".

Lucas Mahias (Yamaha n°144), 2ème :

#ItalianWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike à Imola

"Je suis ravi de cette course, même si c'était un peu étrange de devoir prendre trois départs. C'était même très difficile, mais je suis content parce que c'est un très bon résultat pour le championnat. La course était bizarre : normalement, on dispose de 17 tours, mais aujourd'hui nous n'avons parcouru que 11 tours, ce qui m'a compliqué la tâche car je suis rapide sur pneus usés. Cela nous a obligé à suivre une toute autre stratégie pour cette course. J'étais en mesure de me battre avec Kenan, pas de gagner, mais certainement de me battre ! C'est la première fois que je termine une course à Imola, alors dans l'ensemble, je suis très heureux. La régularité est la clé, ma cible est le championnat. Comme Kenan a raté les premières courses, il est très important de toujours être sur le podium. La nouvelle R6 est fantastique. Entre Federico et moi, nous sommes montés sur le podium à chaque course. J'ai maintenant hâte d'être à Donington !"

Patrick Jacobsen (MV Agusta n°99), 3ème :

#ItalianWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike à Imola

"Honnêtement, je suis très content de ce résultat, surtout en considérant la difficulté de la course et son rythme très rapide. Les gars ont fait un travail impressionnant sur la moto. Je ne remercierai jamais assez mon équipe : c'était formidable d'obtenir un podium ici à Imola, sur l'épreuve à domicile de MV Agusta. Passons maintenant à Donington et essayons de monter sur un autre podium".

Sheridan Morais (Yamaha n°32), 4ème :

#ItalianWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike à Imola

"Nous avons travaillé très dur sur la course pendant ce week-end. Après Assen, nous pensions pouvoir gagner la course, mais cette fois notre plan n'a pas fonctionné. La température était plus élevée que prévu et nous avons choisi un mauvais pneu. Cela a considérablement compliqué notre course, mais je reste satisfait de terminer à une bonne quatrième place. Ca pourrait être pire. J'attends Donington avec impatience, je compte bien poursuivre sur cet élan".

Jules Cluzel (Honda n°16), 6ème :

#ItalianWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike à Imola

" Je suis vraiment déçu de ce week-end. Vendredi, j’ai essayé de me mettre dans le rythme de course rapidement, et j'étais content car j'y étais arrivé. L’après-midi, nous avons apporté quelques ajustements mais je suis tombé. J'ai commencé à perdre un peu confiance. En qualification, nous étions proches des meilleurs chronos, mais pas assez. La course a été folle aujourd’hui. Tout le monde était très excité, et le problème, c'est que je partais au milieu de tout le monde, si bien que j’ai perdu du temps. Je n’ai pas pris un mauvais départ mais je me suis retrouvé coincé et un pilote a failli chuter devant moi. J’ai simplement essayé de rallier l’arrivée sans commettre d'erreur. Cette sixième place nous offre quelques points, mais l’objectif est d’être dans le groupe de tête et de nous battre pour le championnat"

.

Les derniers essais MNC

Essai Ducati Supersport S 2017 : belle à tout faire

Ducati se replace sur le segment des motos routières sportives (et vice-versa !) avec sa nouvelle Supersport, onze ans après l'arrêt de la 1000 SS. MNC a longuement testé cette attractive "VFR à l'italienne", sur le sec comme sur le mouillé... Verdict !
Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Affichées à 8900 euros, la Z900 et la Street Triple S usent d'arguments très différents pour amadouer les motards. Le match est-il pour autant déséquilibré ? Bien au contraire, les roadsters Kawasaki et Triumph luttent au coude à coude dans ce combat des chefs. Essai !
Comparatif Superbike 2017 : CBR1000RR, GSX-R1000R, YZF-R1, ZX-10R

Le millésime 2017 des motos hypersportives japonaises est exceptionnel : les affûtées Kawasaki ZX-10R et Yamaha R1 sont au top de leur forme, tandis que les Honda CBR1000RR et Suzuki GSX-R1000 se sont enfin remises au sport et au niveau technologique. Moto-Net.Com oppose ces quatre fines lames de 1000 cc sur route et sur circuit dans un comparatif Superbike exclusif sur le web !
Essai comparatif Multistrada 950 Vs Africa Twin Vs V-Strom 1000 : en plein dans le mille

Depuis sa sortie en janvier 2016, la Honda Africa Twin rencontre un succès mérité qui suscite bien des convoitises : cette année, Ducati lui oppose l'inédite Multistrada 950 tandis que Suzuki met à jour sa V-Strom 1000... Moto-Net.Com a donc réuni ces trois trails 1000 cc pour un nouveau comparo.
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Premières photos et infos sur les Honda Goldwing et Bagger 2018 ?

De possibles photos "volées" de la nouvelle Goldwing 2018 circulent, relayées par des professionnels très concernés par tout ce qui touche à la Gold... S'agit-il des premières informations sur la très attendue nouvelle version de la moto ultra routière du blason ailé, après la vidéo de teasing que vient de publier Honda ? Explications.
Valentino Rossi roule à Misano en vue de participer au GP d'Aragon

Valentino Rossi a pris le guidon d'une Yamaha R1 hier sur le circuit de Misano (Italie) afin d'évaluer son état de forme, moins de 20 jours après sa chute sur une moto d'enduro et sa fracture tibia-péroné. En ligne de mire : un retour en piste dès ce week-end à Alcaniz pour le Grand Prix d'Aragon MotoGP 2017...
Horaires et enjeux du Grand Prix d'Aragon MotoGP 2017

Le Grand Prix d'Aragon, 14ème course MotoGP 2017, débute ce week-end près d'Alcaniz, en Espagne. Trois pilotes et constructeurs l'abordent au coude à coude : Marc Marquez (Honda) et Andrea Dovizioso (Ducati) sont à égalité de points (199) et de victoires (4), tandis que Maverick Viñales est à 16 longueurs (183) sur sa Yamaha. Quant à Valentino Rossi, blessé, il tentera courageusement de défendre sa quatrième place ! Présentation, horaires, déclarations et rétrospectives.
Ana Carrasco, première femme à s'imposer en vitesse moto mondiale

Hier lors du Mondial Superbike à Portimao (Portugal), Ana Carrasco a décroché sa première victoire dans la nouvelle catégorie Supersport 300. Elle complète un carton plein pour Kawasaki (en 300, 600 et 1000 cc) mais devient surtout la première femme à remporter une épreuve de vitesse moto au rang mondial !
Les motards flashés en courbe par les nouveaux radars de virage !

Les radars autonomes étrennent une nouvelle fonctionnalité particulièrement inquiétante pour les motards : la capacité de mesurer la vitesse d'un véhicule à l'intérieur d'une courbe. Ces radars de virage visent à faire ralentir l'allure dans les virolos, où 497 automobilistes et 160 motards auraient perdu la vie en 2016 selon la Sécurité routière.
Lucy Glöckner, star du Bol d'Or 2017 !

Mais qui peut donc ainsi tenir tête à Sébastien Gimbert, vieux loup de l'endurance mondiale, dans une lutte pied à pied pour la troisième place du Bol d'Or 2017 après plus de 23 heures de course acharnée ? Lucy Glöckner, la jeune pilote allemande du team mixte de la BMW n°48 Völpker NRT, qui échoue finalement à 9 petits dixièmes du podium...
Bol d'Or  2017 - SRC Kawasaki n°11 (abandon) : "Un goût amer et dur à avaler"...

Déclarations du team SRC Kawasaki n°11, contraint à l'abandon sur casse moteur après seulement 17 tours de course, alors que Randy de Puniet, Mathieu Gines et Fabien Foret avaient tout raflé pendant les essais...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.