• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK ESPAGNE (12/13)
Paris, le 17 octobre 2016

Déclarations des pilotes World Superbike à Jerez

WSBK 2016 : Déclarations des pilotes World Superbike à Jerez

La douzième épreuve du World SBK 2016 s'est disputée ce week-end à Jerez, en Espagne. Pour compléter nos comptes rendus en quasi-direct, voici les déclarations des pilotes Superbike à l'issue de leurs deux courses espagnoles.

Imprimer

Page 2 : Déclarations de la 2ème manche WSBK à Jerez

Rea, Davies et Sykes - WSBK Espagne (12/13) : Déclarations des pilotes World Superbike à Jerez

Chaz Davies, 1er

"Remporter quatre courses d'affilée est tout simplement irréel. Je roule en pleine confiance dernièrement et je suis en mesure d'attaquer à 100% chaque tour, je n'ai qu'à danser sur la moto. J'ai aussi réussi à prendre mon meilleur départ de l'année et je suis entré dans le premier virage derrière Sykes. Je pense qu'il essayait de sauvegarder ses pneus, donc j'en ai profité sachant que nous pourrions garder notre rythme pendant toute la course. La clé aujourd'hui était la gestion du grip. J'étais attentif au début, parce que les conditions plus chaudes ont rendu la piste plus glissante, mais au final j'ai pu voir que l'écart augmentait, et il ne me restait plus qu'à finir la course. Nous ne voulons pas pêcher par excès de confiance, mais nous allons tout de même essayer de gagner six courses de rang pour obtenir la deuxième position dans le championnat".

Rea et Sykes - WSBK Espagne (12/13) : Déclarations des pilotes World Superbike à Jerez

Jonathan Rea, 2ème

"Je suis satisfait de l'écart au championnat. Nous pouvons aller au Qatar dans une ambiance détendue et viser notre cible là-bas. À ce jour, nous avons remporté neuf victoires et nous avons fait du très bon boulot. J'ai lutté avec le grip avant et arrière aujourd'hui. Jerez est une piste à l'adhérence faible. Dès que le grip s'en est allé, j'ai commencé à vraiment avoir du mal, mais pas comme hier. Nous avons changé beaucoup de choses sur la moto pour ce dimanche, y compris le caractère du moteur. J'avais confiance en mon équipe, c'était la bonne direction à prendre et je pense que nous avons fait un pas en avant. La température était un peu haute aujourd'hui, c'était donc une course tout à fait différente, plus lente à la fin".

Rea et Sykes - WSBK Espagne (12/13) : Déclarations des pilotes World Superbike à Jerez

Tom Sykes, 3ème

"La troisième place est tout ce que nous pouvions gérer aujourd'hui, c'est comme ça. C'était une bonne course et un bon combat sur la durée, mais je termine troisième aujourd'hui. J'étais très proche de Jonathan à la fin, mais tout simplement pas assez. J'aurais si facilement pu bloquer l'avant à certains endroits, mais nous sommes passé à travers et sommes monté sur le podium. Nous allons tourner la page et essayer d'être plus fort. Nous avons un déficit de 48 points et nous avons besoin de trouver un meilleur réglage au Qatar pour me permettre d'être agressif du début à la fin. Je sens que je ne suis pas en mesure de faire ce que je dois faire maintenant. Je ne veux pas perdre la deuxième place du championnat. Nous avons un test important demain et nous allons l'utiliser de la meilleure façon possible".

WSBK Espagne (12/13) : Déclarations des pilotes World Superbike à Jerez

Nicky Hayden, 4ème

"Cette course n'a pas été facile, surtout au début parce que les gars de devant étaient tout simplement trop rapide pour moi. Chaz s'est installé en tête plus vite aujourd'hui et pendant les premiers tours, avec les pneus neufs, je ne pouvais pas courir à leur rythme. Sur pneus usés, ma moto marchait vraiment bien, donc j'ai pu remonter et réduire l'écart. Mais c'était un peu trop tard. Dans le dernier tour, je n'étais pas assez près pour tenter de placer une roue".

Hayden - WSBK Espagne (12/13) : Déclarations des pilotes World Superbike à Jerez

"L'équipe a fait un excellent travail ce week-end car la moto marchait vraiment bien ici. Je suis juste un peu frustré de ne pas avoir été en mesure de rouler plus vite au début et partir avec eux (Davies, Rea et Sykes, NDLR). En outre, à la fin de la course si vous voulez un podium, vous devez pouvoir attaquer et faire bouger les choses, mais je ne pouvais pas aujourd'hui. Deux quatrièmes places, ce n'est pas la fin du monde, mais une paire de podiums aurait certainement été plus agréable".

Guintoli, Lowes et Van den Mark - WSBK Espagne (12/13) : Déclarations des pilotes World Superbike à Jerez

Sylvain Guintoli, 5ème

"Ce fut une journée intéressante car nous avons essayé un réglage complètement différent de ce matin : il n'a pas bien fonctionné, mais au moins nous savions ce qu'il ne fallait pas faire ! Nous avons changé de direction pour la deuxième course, ce qui était un progrès par rapport à hier et ce qui nous a permis de démarrer un peu plus vite. Le rythme pendant la seconde moitié de course était également très bon, je rattrapais le groupe de tête. Malheureusement, j'ai manqué de grip avant vers la fin car j'attaquais très fort, et j'ai failli tomber à plusieurs reprises. Le bilan est globalement positif car nous avons terminé plus près qu'hier. Le rythme était bon et, plus que tout, j'ai pris plaisir à piloter la R1 aujourd'hui. Je me sentais vraiment à la limite avec la machine et retrouver ce rythme est très important pour moi. C'était donc une bonne journée pour nous !"

Van den Mark - WSBK Espagne (12/13) : Déclarations des pilotes World Superbike à Jerez

Michael van den Mark, 6ème

"Je suis assez déçu par cette journée honnêtement. Ce matin, nous avons essayé quelque chose sur la moto, qui, j'en étais sûr, aurait pu nous aidé pendant la course. Mais cela ne s'est pas vérifié pendant le warm-up. J'ai pris un super départ mais j'ai malheureusement eu un petit problème électronique qui m'a coûté beaucoup de places. Mon rythme en course n'était pas incroyable, mais pas trop mal non plus et au final j'ai tourné presque aussi vite que les gars sur le podium. Je pouvais même les voir au loin. Je ne suis clairement pas content car je sais que j'aurais pu être beaucoup plus près du podium. Nous avons maintenant besoin de savoir ce qui est arrivé, et de nous préparer pour la dernière épreuve".

Lowes et Guintoli - WSBK Espagne (12/13) : Déclarations des pilotes World Superbike à Jerez

Alex Lowes, 7ème

"Je suis très déçu par la course au final, car je pense que la YZF-R1 avait vraiment un bon rythme, surtout lorsque les températures ont augmenté. Je pense que nous avions une bonne chance, pas nécessairement de monter sur le podium, mais d'être bien plus proche des avant-postes. Je me sentais plutôt bien et j'ai pris un bon départ. On ne sait jamais comment vont se passer les premiers virages mais durant les trois ou quatre premiers tours, je me suis senti très bien. Puis j'ai eu un petit problème qui m'empêchait de changer de vitesse correctement. J'ai perdu un peu de ma concentration et j'ai eu du mal à passer mes rapports, mais plutôt que de me retirer, j'ai choisi de rouler aussi bien que possible étant donné la situation. L'équipe a bien travaillé tout le week-end. Mon erreur hier en première manche est vraiment dommage. Comme je l'ai dit, je pense que la R1 avait vraiment un bon rythme et qu'elle n'avait probablement jamais été plus compétitive de toute l'année. Nous terminons septième certes, mais je me sens encore vraiment déçu".

Torres - WSBK Espagne (12/13) : Déclarations des pilotes World Superbike à Jerez

Jordi Torres, 8ème

"Nous avons changé de pneu avant pour la course d'aujourd'hui, dans l'espoir de gagner en endurance, mais nous avons encore connu une baisse de performance. Nous avons cependant produit des chronos plus constants par rapport à hier, mais le résultat était très similaire au final. Malgré le résultat, je peux me satisfaire d'avoir tout donné. J'ai été plus agressif et je ne l'ai pas commis d'erreur. Demain, nous allons tirer le maximum de la séance d'essais, l'utiliser pour essayer de trouver de bonnes solutions".

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !