• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LE SBK VU DE L'INTÉRIEUR
Paris, le 22 septembre 2008

Biaggi rejoint Aprilia pour deux ans

Biaggi rejoint Aprilia pour deux ans

Depuis une quinzaine de jours, on attendait la confirmation de la signature de Max Biaggi chez Aprilia en 2009. A Vallelunga, l'usine de Noale a présenté officiellement sa nouvelle RSV4 et annoncé sa participation au mondial SBK 2009 avec Biaggi.

Imprimer

Aprilia a apporté trois titres mondiaux à Max Biaggi en 250 - et inversement ! -, mais cela fait maintenant douze ans que Biaggi n'a plus travaillé avec la marque italienne. Ce mariage ressemble donc fort à une nouvelle lune de miel pour l'Empereur romain, qui sans cette opportunité se dirigeait inexorablement vers une retraite définitive. ""Sans l'offre d'Aprilia, c'était la retraite !", a d'ailleurs clairement déclaré à la Gazzetta dello Sport le pilote italien âgé de 37 ans, domicilié à Monaco.

Max Biaggi chez Aprilia pour deux ans

Haga lui a en effet été préféré chez Ducati pour remplacer Bayliss et les constructeurs sont de moins en moins nombreux à se bousculer pour travailler avec l'ex-star des GP. "J'ai été contacté par BMW ainsi que par Francis Batta pour Suzuki", a encore indiqué Max à la presse Italienne".

Alors pourquoi Biaggi a-t-il craqué pour Aprilia ? "Aprilia appartient au groupe Piaggio, c'est le constructeur le plus important en Europe, et je suis certain de bénéficier d'excellents moyens techniques pour me battre devant l'an prochain", explique l'Empereur.

Et si le contrat de Biaggi avoisinerait les 1,5 million d'euros - ce qui est exceptionnellement élevé en Superbike -, l'argent n'est soi-disant pas la principale motivation du pilote italien. En fait, ce contrat arrange tout le monde : Biaggi, qui a signé pour deux ans avec Aprilia, est certain d'être à nouveau le pilote numéro un au sein d'un team officiel, une position que son ego affectionne particulièrement. Et Aprilia, qui a besoin de grosses retombées en termes de communication pour se relancer sur le créneau des sportives de grosses cylindrées, trouve avec Biaggi un vecteur de communication idéal sur le marché italien où il possède encore de nombreux admirateurs.

"Qui peut déplacer 7 000 spectateurs lors d'une simple séance d'essais privés, comme je l'ai fait il y a un an à Vallelunga ?", s'interrogeait récemment Max Biaggi dans la Gazzetta dello Sport. Enfin, le pilote peut compter sur le soutien indéfectible de FGSport, le promoteur du Superbike : tant que le produit Biaggi est à vendre, FGSport est certain de bénéficier de juteux contrats télé en Italie et d'assurer de larges retombées en termes d'audience. Une manne essentielle pour le promoteur, qui doit faire face actuellement au départ de nombreux sponsors ou à la réduction de leurs investissements, comme c'est le cas pour Hannspree, sponsor principal du championnat. Faut-il dire merci Monsieur Biaggi ?

Max Biaggi chez Aprilia pour deux ans

Quoiqu'il en soit, au regard des performances effectuées par les différents essayeurs de la moto (Alex Hoffman, Alex Debon, Roberto Rolfo), la RSV4 semble viser très haut d'entrée de jeu. Si ces performances - non officielles - restent à confirmer au moment des premiers essais officiels qui auront lieu en décembre sur le circuit de Kyalami, en Afrique du Sud, on peut d'ores et déjà dire que Max Biaggi fera partie des favoris pour la succession de Bayliss en 2009 pour le titre mondial SBK : un scénario parfait pour FGSport, qui rêve toujours d'un champion italien sur une moto italienne chaussée de pneus italiens !

La grande ironie de l'histoire est que tout le monde pensait que Ducati, qui possède le plus beau palmarès du SBK, était la seule marque capable de concrétiser ce doux rêve transalpin... Aujourd'hui, Aprilia est en passe de coiffer Ducati sur le poteau de l'histoire du Superbike !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
J'aurai préféré que Max continu chez Ducati mais sachant qu'il devient pilote d'usine pour 2ans chez Aprilia j'en suis très content! Aprilia semble revenir en Sbk pour la gagne d'entrée la Rsv4 parait très affuté...a suivre les chronos avec Max a son guidon en fin de saison...Je pense qu'après ses 2ans Max prendra sa retraite mais en attendant il nous reste 2an et quelques courses a profitées ! Forza Max per sempre !!!! Gagner chez Aprilia qui lui a offert 3 titres en 250 serait le top du top...et puis un pilote Italien sur une machine Italienne avec des pneus Italien et des Organisateurs Italiens....Merci Max pour les retombées ^^

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 5 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...