• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SBK PORTUGAL
Paris, le 3 novembre 2008

Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Les dernières courses de la saison 2008 de Mondial SBK - et SSP - se sont disputées hier sur le superbe tracé de Portimao. Bayliss en a profité pour quitter le Superbike par la très grande porte, tandis que Sofuoglu a réinvesti avec succès "sa" catégorie.

Imprimer

C'est sur la toute nouvelle piste de Portimao au Portugal que se clôturaient ce week-end les championnats du monde 2008 de Superbike et Supersport (lire Moto-Net.Com du 30 octobre 2008 et notre Dossier spécial Mondial Superbike 2008).

Un circuit "à sensations", nous confirme Fabien Foret dans son interview vidéo, un "Brands-Hatch puissance 10", tant le tracé est technique et exigeant : vallonné à souhait, quasiment chaque virage se négocie en aveugle !

Dommage toutefois que "la crédibilité des gérants ne soit pas à la hauteur de leur magnifique circuit", remarque le team de Christophe Guyot, à qui on avait annoncé la fermeture du circuit pour tous la semaine précédant la course, alors que plusieurs teams ont effectivement eu le privilège d'y rouler !

Troy Bayliss champion SBK 2008 et Andrew Pitt champion SSP 2008 - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Parmi les heureux élus figurait Troy Bayliss, champion du monde 2008 de la catégorie Superbike et vainqueur de la dernière épreuve de Superpole de l'année, dernière également de sa carrière !

Néanmoins, le fait que le pilote Ducati Xerox ait pu s'entrainer sur la nouvelle piste n'enlève en rien le mérite du Kangourou n°21, puisque la principale difficulté de la Superpole de samedi n'était pas le tracé en lui-même mais plutôt la météo !

En effet, la phase finale de qualification s'est déroulée sous une pluie battante, qui a vu son lot de glissades plus ou moins contrôlées : Crutchlow a géré mais Kagayama, Neukirchner et Xaus ont chuté. Finalement, c'est Bayliss, le plus prompt à sortir des stands pour profiter d'une piste un soupçon moins détrempée, qui a posté le meilleur temps : 1' 58.548.

Michaël Schumacher et Troy Bayliss - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Un temps canon au regard des autres chronos postées par ses concurrents : 2' 01.021 pour l'invité Carl Crutchlow (Honda HM Plant) qui partira de la 2ème place, suivi par le nouveau venu dans la catégorie Johnny Rea (Honda Ten Kate, 2' 02.027) et Max Biaggi (Ducati Go Eleven, 2' 02.107).

La deuxième ligne est composée de Michel Fabrizio (Ducati Xerox), du second wild-card Leon Haslam (Honda HM Plant), de Troy Corser (Yamaha Motor Italia) et de Ruben Xaus (Ducati Go Eleven, 2' 02.107), tandis que la troisième est menée par notre ninja national Régis Laconi (Kawasaki PSG-1 Corse) !

Côté français toujours, Sébastien Gimbert obtient la 18ème place et son coéquipier au sein du Team GMT 94, David Checa, se classe 23ème. Quant à Shinichi Nakatomi, il signe pour MG Compétition la 19ème place sur la grille.

Carl Crutchlow, Troy Bayliss et Jonathan Rea- Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

En Supersport, Kenan Sofuoglu n'a pas mis longtemps pour reprendre ses marques sur la CBR600RR et signe la 6ème pole position de sa carrière en Mondial Supersport ! Broc Parkes, Barry Veneman et Andrew Pitt qui le suivent sur la 1ère ligne sont prévenus : le champion 2007 est de retour !

Au deuxième rang figure des outsiders qui devraient mettre du piment au début de la course : le fougueux Gianluca Nannelli (Honda Althea) devance Joan Lascorz (Honda Glaner), Joshua Brookes (Honda Stiggy) et Josh Hayes (Honda Parkalgar). Comme en SBK, le premier français se trouve en tête de la 3ème ligne : il s'agit de Matthieu Lagrive sur sa Honda tchèque du team Intermoto.

Fabien Foret pour sa part, se classe à une lointaine 16ème place : la course s'annonce dure pour notre n°99 et sa R6 officielle...

Première course Superbike

En première manche, Troy Bayliss se montre intraitable : certes de Carl Crutchlow prend la tête de la course à l'extinction des feux rouges mais dès la première courbe la Ducati n°21 passe la Honda n°35 sur l'extérieur ! Profitant de la cohue dans le peloton, l'australien triple champion du monde prend le large...

Troy Bayliss - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Derrière, le combat fait rage et on déplore rapidement les deux premières "victimes"... En tentant de faire le freinage à Max Biaggi, Michel Fabrizio vient nicher son levier de frein dans le carénage de la Ducati n°3 : la chute des deux italiens est inévitable !

Sur le coup, l'Empereur Romain est passablement énervé et étrangle presque Michel qui se confond en excuses. Au final, Max avouera toutefois que "même si Fabrizio ne m'était pas rentré dedans, le résultat aurait été le même". Visiblement, Portimao n'a pas été au goût de Max !

L'incident a malheureusement scindé le peloton en deux et Leon Haslam alors 6ème voit s'échapper à plus de 2 secondes les hommes de tête.

Michel Fabrizio et Max Biaggi chutent - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

"J'étais un peu incertain avant la première course car aucun d'entre nous n'avait accompli un grand nombre de tours ici donc nous n'étions pas trop sûrs pour les pneus mais je pense que tout le monde avait le même à l'arrière", remarquera Troy Bayliss...

Mais ses petites inquiétudes ont tôt fait de s'évanouir : le préretraité creuse immédiatement l'écart et laisse Crutchlow s'expliquer avec Corser, Rea et Xaus. Ainsi, le n°21 va coller environ une seconde au tour à ses concurrents lors des huit premières boucles et se retrouver avec une avance confortable de 7 secondes sur ses adversaires directs !

Rea, Crutchlow, Xaus et Corser - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

"L'écart était de plus en plus grand, ce qui m'a surpris mais j'ai cru comprendre qu'il y avait eu une grande bataille derrière moi, ce qui m'a bien servi", observera le vainqueur de la première manche.

En effet, la bataille est intense derrière le nouveau champion : le rookie Rea, le wild-card Crutchlow et les deux "vieux" Corser et Xaus agrémentent le début de course de nombreux dépassements, permettant non seulement à Bayliss de s'échapper mais également au 2ème groupe de les rejoindre.

Dans ce peloton de chasse on trouve également un panel de pilotes fort intéressant : Leon Haslam, Carlos Checa et Noriyuki Haga, respectivement wild-card, "rookie" - la star du MotoGP débutait cette année en Superbike ! - et icône du World SBK...

Au 5ème tour, sept hommes se battent donc pour les places d'honneur ! Crutchlow repousse les attaques de Xaus, Haslam remonte jusqu'à la 4ème position et laisse Corser en compagnie de ses rivaux directs au championnat : Haga et Checa.

 Régis Laconi et Ryuichi Kiyonari - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !  Nieto, Gimbert, Kagayama, etc - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Derrière, Régis Laconi se bat contre Smrz et Lavilla pour la 10ème place : "après un départ plus que moyen, j'ai essayé de gagner des places mais c'était difficile. Au bout de cinq tours, les performances du pneu arrière se sont détériorées, augmentant nos difficultés", révèlera notre n°55 national...

Pour sa première course en Mondial SBK, Jonathan Rea épate et son boss Ronald Ten Kate lui pardonnera volontiers le petit écart dans un virage du 6ème tour, qui lui fait perdre momentanément le contact avec le groupe de tête.

Le spectacle est grandiose et on en oublie presque Troy Bayliss qui se trouve seul en tête... Les deux pilotes du British Superbike rendent eux-aussi la course particulièrement vivante : dans le 10ème tour, les Honda n°91 et 35 se livrent un superbe duel, remporté par le premier - Haslam - !

Checa, Crutchlow, Corser et Rea- Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Crutchlow de son côté apprend à ses dépens qu'en Mondial SBK, il ne faut montrer aucun signe de faiblesse : surpris par Xaus, il est ensuite bousculé par Corser et doublé par Checa. Carl voit donc son coéquipier disparaitre loin devant, poursuivi par les cadors de la catégorie !

Checa, Corser et Xaus se livrent d'ailleurs une belle bataille qui permet à Haga de prendre ses aises. Loin devant le japonais - à 7 secondes - caracole Troy Bayliss mais le jeune Haslam n'est qu'à une seconde... Or pour prendre à Corser sa 2ème place au classement général, Noriyuki a besoin du maximum de points !

Dans le 12ème tour, "Nitro Nori" Haga se débarrasse promptement de Leon Haslam : écarté de sa trajectoire par le japonais, le n°91 va même mordre en dehors de la piste et doit laisser passer Corser puis Checa qui chassent leur ennemi n°1 en cette toute fin de championnat.

De plus en plus véloce, Carlos et sa Honda n°7 menacent la roue de la Yam' n°11, qui recolle pourtant aux pots de la Yam' n°41 ! Mis sous haute pression durant trois tours, Noriyuki se fait dépasser par Checa à sept tours de la fin puis par Corser le tour suivant.

Carlos Checa, Noriyuki Haga et Troy Corser - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Désormais hors du podium, le japonais tente de suivre le rythme de ses deux acolytes mais semble perdre son sang-froid : il multiplie les petites fautes et perd le contact... Sa R1 en fait est victime d'un problème technique et le pilote nippon doit abandonner.

La piste est libre donc pour Checa et Corser dont le retard sur Bayliss oscille toujours entre 7 et 8 secondes. Mais à cinq tours du drapeau à damiers, l'espagnol sonne la charge finale et grappille plus d'une seconde aux tours aux Troy(s) : Bayliss devant et Corser derrière.

"Nous avons eu des soucis pendant les essais mais j'ai pris un bon départ et j'ai eu de super sensations sur la moto", expliquera le célèbre n°7 du team Ten Kate, qui n'est plus monté sur le podium depuis son doublé aux États-Unis, au mois de juin !

Derrière, deux autres pilotes font preuve d'une excellence endurance : Gregorio Lavilla et Ryuichi Kiyonari ! Les deux stars du British Superbike ont su se faufiler dans le gros du peloton et reviennent sur les acteurs de la première moitié de course : Rea et Haslam, postés en 4ème et 5ème place.

Dans cette bataille entre pilotes Honda se joint Fonsi Nieto et sa Suzuki, qui ont du composer avec une handicapante 16ème place sur la grille : "je fais partie des personnes bien contentes qu'il n'y ait pas de Superpole l'an prochain", remarquera le n°10 espagnol !

Troy Bayliss 1er, Carlos Checa 2ème et Troy Corser 3ème - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Malheureusement pour Checa, l'avance engrangée par Bayliss en début de course est bien trop importante et l'espagnol doit se contenter de la 2ème place. Troy Corser lui, conforte sa 2ème place au championnat en s'assurant une nouvelle 3ème place, sa 5ème en 8 courses.

Les trois derniers tours de la courses sont donc animés par Rea qui reprend finalement sa 4ème place et Nieto, qui s'octroie une 5ème place inespérée devant Lavilla, Haslam, Kiyonari, Xaus et Laconi.

Sébastien Gimbert échoue à la porte des points : "il pointait en treizième position dans la roue de nombreux pilotes de pointe, il pouvait viser une place dans le top 10, mais une grosse chaleur dans un virage rapide lui a fait perdre beaucoup de temps", reporte le GMT... La revanche en seconde manche ?

Course Supersport

Pour son retour en Supersport, Kenan Sofuoglu s'est montré on ne peut plus dominateur ! En début de course pourtant, le turc s'est montré discret, pointant à la 2ème place au premier tour, à la 3ème au deuxième tour et rétrogradant même à la 6ème place dans le troisième !

Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants ! Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Lors des huit premiers tours, Andrew Pitt, Barry Veneman puis Joan Lascorz, Broc Parkes et Josh Hayes se disputent la tête de la course. Au 5ème tour, les six hommes de tête roulent tous dans la même seconde et se dépassant quasiment dans chaque virage !

En queue de groupe, Kenan Sofuoglu bute sur le local de l'étape Josh Hayes - le sponsor "Parkalgar" du team de l'américain est également celui du circuit de Portimao - et le turc doit attendre le 8ème tour pour dépasser définitivement le remplaçant du regretté Craig Jones.

Sofuoglu est visiblement irrité par Hayes : en le doublant dans la ligne droite, le n°54 se retourne sur le n°41 et fait mine de lui coller de grandes baffes ! Ce faisant, et en un seul passage devant les stands, la CBR600RR Ten Kate de Kenan le propulse de la 4ème à la 1ère place !

Pitt, Lascorz, Veneman, Sofuoglu et Hayes - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Á partir de là, Kenan signe des chronos entre 2 et 5 dixièmes plus rapides que ses concurrents ! Ceux-ci sont donc condamnés à se battre pour les deux places restantes sur le podium. Et la lutte acharnée ! Obstiné, Veneman tient à offrir à son team un nouveau podium mais le pilote Suz' attaque trop fort et part en highside dans le 9ème tour.

Victimes collatérales de cette chute, Broc Parkes et Joan Lascorz perdent le contact avec le peloton de chasse composé de Josh Hayes et Andrew Pitt... Broc et sa R6 officielle ne reviendront plus, en revanche Lascorz et sa Honda n°26 - qui étaient en tête du championnat en début de saison - parviennent à rattraper à l'orée du 13ème tour !

Car entre temps, le champion du monde 2008 et sa Honda Ten Kate n°88 ont pris la poudre d'escampette ! Le dernier duel de la saison oppose donc deux Honda privées : celle de Hayes à celle de Lascorz.

 Kenan Sofuoglu 1er, Andrew Pitt 2ème et Joan Lascorz 3ème - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

On aurait aimé qu'une troisième CBR privée, celle de Matthieu Lagrive, se batte elle-aussi pour la 3ème marche du podium mais le français est parti à la faute en début de course... Quant à Fabien Foret, il n'est pas parvenu à trouver les bons réglages et terminera à une 10ème place décevante, 30 secondes derrière Sofuoglu.

À l'issue des 20 tours de course, Kenan Sofuoglu franchit la ligne d'arrivée debout sur repose-pieds, la moto en wheeling ! Le turc, qui a connu une saison très décevante en Mondial Superbike, n'en revient pas. "Honnêtement, je ne m'attendais vraiment pas à signer la pole et, après la journée d'hier, je voulais juste finir sur le podium", avouera le champion 2007.

Il faudra incontestablement compter sur lui en 2009, et Andrew Pitt, qui termine 2ème de la course à 5 secondes de son nouveau coéquipier, le sait parfaitement...

Kenan Sofuoglu - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

"Johnny (Rea) a été un farouche rival toute cette saison et à peine parti, Kenan revient avec cette performance. (...) Je suis très heureux pour lui car il a connu une saison difficile", déclarera le champion 2008, non sans avertir "que ce ne sera pas aussi facile l'an prochain !"

Finalement, au terme d'un dernier tour endiablé, l'espagnol Lascorz l'emporte sur l'américain Hayes et se sépare ainsi de Foret, avec qui il partageait le même nombre de points au championnat avant de prendre part à cette dernière épreuve !

Fabien Foret obtient donc la 6ème place du championnat du monde avec 111 points, derrière Lascorz (121), Parkes (150 points et 5ème de la course portugaise), Brookes (162 et 11ème de la course), Rea (164) et Pitt (214). Matthieu Lagrive est 13ème du classement mondial avec 56 points inscrits.

Côté constructeurs, Honda frôle le sans faute avec 315 points sur 325 maxi : 12 victoires sur 14 et deux 2èmes places ! Yamaha est 2ème avec 203 points tandis que Suzuki termine bien l'année en 3ème place avec 102 points. Suivent Triumph avec 77 points et Kawasaki avec 46 points.

Seconde course Superbike

Comme en première manche, Troy Bayliss se montre impérial. Moins bien parti, l'australien boucle tout de même le premier tour en tête de la course et ne la quittera pas !

 Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

"Nous avons changé quelques petites choses pour la 2ème course et je dois dire que cette moto de seconde manche était la meilleure moto que j'ai pilotée de toute ma carrière", déclarera solennellement le n°21 à l'issue de sa dernière course...

Ainsi, la 1098 F08 et son pilote n'ont laissé aucune chance à Xaus, Haga ou Fabrizio qui se sont succédés à la deuxième place de la course.

Ruben occupe la 2ème position pendant trois tours mais ne peut empêcher Noriyuki de le passer dans le 3ème passage de la ligne droite. Mais Bayliss est incontestablement au-dessus du lot et colle une seconde au tour à ses adversaires.

Et comme si cela ne suffisait pas, on indique à l'ennemi n°41 de Bayliss qu'il doit effectuer un passage au stand pour départ volé... Les dieux sont avec le champion du monde ! "Effectivement j'ai un peu bougé mais avant que les feux s'éteignent, je me suis de nouveau arrêté", notera Haga, qui disputait sa dernière course sur la R1 et remplacera Bayliss himself au guidon de la Ducati officielle !

Bayliss, Haga, Xaus et Corser - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Du coup, au 6ème tour, Ruben Xaus récupère sa 2ème place ! Mais derrière, la R1 de Corser est toute prête à remplacer celle de Haga. En lice également : la CBR de Rea décidément aussi à l'aise sur une 600 que sur une 1000, la 1098 de Fabrizio et les CBR de Checa et Crutchlow !

Désireux d'effacer sa bourde de 1ère manche, Fabrizio s'applique remonte plus consciencieusement ses adversaires. Dans le 7ème tour, le podium est 100% italien : trois Ducati sont en tête ! La n°21 possède 5 secondes d'avance sur les n°111 et 84 qui elles, parviennent à distancer la horde de japonaises d'une bonne seconde.

Cette légère avance est toutefois vite absorbée par Carlos Checa qui passe en trois petits tours de la 9ème à la 4ème place ! Dans le 9ème tour donc, l'espagnol n°7 fausse compagnie aux 4-cylindres et se loge dans les pots des deux twins italiens.

Rea, Fabrizio, Corser et Haslam - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Le jeune Rea est alors de nouveau victime de son inexpérience au niveau mondial : alors qu'il défend sa 5ème place des attaques de Corser, Neukirchner et Crutchlow, le n°65 élargit dans un droit très rapide, rejoint le bac à graviers mais reste sur ses roues et rejoint la course en 18ème position.

On se rend à peine compte que Johnny pointe le tour suivant à la 16ème place car un nouvel incident vient emmailler la course : Ruben Xaus est victime d'un highside dans la portion la plus rapide du circuit, le droit qui commande la ligne droite...

Sa 1098 - en glisse depuis la corde ! - se dérobe très brutalement : elle n'envoie pas valser l'espagnol très haut mais la chute est impressionnante... surtout pour son compatriote Checa alors logé sous ses pots ! Carlos doit "accompagner" Ruben en dehors de la piste et perd de précieuses secondes avant de réattaquer la ligne droite !

 Régis Laconi et Ryuichi Kiyonari - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

"Ce circuit est fantastique avec ses échappatoires, qui m'ont permis d'éviter d'abord Ruben puis sa moto", notera à cette occasion Checa, finalement assez amusé de la chute de son camarade...

"Quand Dani Pedrosa tombe devant vous, vous le notez à peine. Mais quand Ruben tombe devant vous, alors vous pouvez à peine voir le piste : il y a des jambes et des bras partout !", plaisantera après coup El Torro.

Michel Fabrizio hérite donc de la 2ème place : il se trouve à plus de 5 secondes de son imbattable coéquipier et possède une avance de moins de 2 secondes sur Neukirchner. L'allemand monte donc virtuellement sur la 3ème marche du podium devant Corser, en pleine bagarre avec les deux wild-card Crutchlow et Haslam...

Troy Bayliss - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Dans l'avant-dernier tour cependant, Leon Haslam lui souffle le champagne des gants : après une petite baisse de régime au premier tiers de course et un superbe coude à coude - au sens propre ! - contre Corser, l'anglais décroche son premier podium en World SBK !

Max Neukirchner termine donc 4ème devant son coéquipier Fonsi Nieto. Les Suzuki achèvent ainsi une année difficile pourtant bien entamée, qu'illustre parfaitement le classement des constructeurs : Ducati termine premier avec 570 points, devant Yamaha (487), Honda (417) et Suzuki (408). Quant à Kawasaki, ses ninjas ferment la marche avec seulement 94 points.

Team Ducati Xerox - Mondial Superbike Portugal 2008 : Bayliss et Sofuoglu : départ et retour gagnants !

Troy Corser franchit la ligne d'arrivée en 6ème position, loin devant son coéquipier Haga (14ème), et obtient le titre honorifique de "vice-champion du monde". L'an prochain, le n°11 pilotera - comme Xaus, le n°111 - la toute nouvelle BMW S1000RR. Le Croco australien pourra-t-il de nouveau battre Nitro Nori et sa 1098 ?

Carlos Checa est 7ème de cette dernière course devant Lavilla, Crutchlow et Laconi. L'an prochain, les pilotes Honda seront à surveiller de près : sur une moto qu'ils connaissent désormais par coeur, Checa, Kiyonari et Lavilla devraient faire encore mieux que leurs respectives 4ème, 9ème et 12ème places au général. Sans parler de Rea, vraiment impressionnant ce week-end !

Quant à Biaggi, 13ème de la dernière course 2008 et 7ème du championnat, il est bien difficile de se prononcer sur ses chances de réussite l'an prochain puisqu'il s'alignera - avec Shinya Nakano - sur une Aprilia RSV4 flambant neuve. L'hiver s'annonce donc chargé pour le romain e ses petits camarades... Restez connectés !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires et enjeux du Grand Prix d'Espagne MotoGP 2020

Le championnat du monde des Grands Prix moto reprend enfin ce week-end sur le circuit Angel Nieto de Jerez (Espagne), théâtre de la toute première course MotoGP 2020 après quatre mois d'interruption due au Covid-19. Présentation, horaires et déclarations.
Quartararo pénalisé de 20 mn aux essais libres FP1 du GP d'Espagne MotoGP

Pour avoir roulé sur une moto jugée non conforme pendant son entraînement sur le circuit Paul Ricard, Fabio Quartararo écope d'une pénalité et ne pourra pas participer aux 20 premières minutes de la séance d'essais libres FP1 du GP d'Espagne ce week-end... Explications.
GP d'Espagne 4 commentaires
Tests Jerez : Viñales, Quartararo et Marquez prêts pour le GP d'Espagne

Maverick Viñales et Fabio Quartararo n'ont pas manqué la reprise MotoGP lors des tests de Jerez (Espagne) : les deux pilotes Yamaha se suivent à un dixième devant Marc Marquez sur sa Honda ! Johann Zarco, 7ème à 0,720 sec, est le deuxième pilote Ducati de cette journée écourtée à cause d'un problème mécanique sur une Aprilia. Explications.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Débile Challenge 2020, Summer covid édition...

Une poignée de rallymen et women "déjantés" (et déconfinés !) se sont affrontés dimanche pour décrocher le trophée du Débile Challenge 2020... Ambiance.
Rallyes routiers 1 commentaire
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...